3 conseils de dressage canin pour que votre chien apprenne plus vite

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Aujourd’hui, je vais vous donner trois conseils de dressage canin, pour que votre chien apprenne plus vite. Vous allez devoir toujours mettre votre chien dans les meilleures dispositions pour apprendre. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’il ne doit pas être à fleur de peau. Vous devez répondre à ces besoins physiques avant d’espérer commencer son éducation. L’idée n’est pas de l’épuiser, il ne comprendra rien. L’idée, c’est simplement de lui permettre d’être un niveau émotionnel suffisamment stable pour pouvoir commencer à bosser.

Mes conseils de dressage canin

Donc moi je vous conseille de le sortir un peu avant de commencer à bosser. Tout ça tranquillement et 15 à 30 minutes. Ensuite, ou pendant votre balade, vous allez commencer les petites phases de travail sur des laps de temps très courts. Vous devez l’intéresser, vous devez être un peu pertinent donc cinq minutes, dix minutes, un quart d’heure… On continue la balade et on retravaille.

Voilà, c’est comme ça qu’il va falloir s’y prendre. Il vaut mieux des sessions courtes, mais de qualité, que des sessions extrêmement longues où le chien va chuter intellectuellement. Tout ce que vous allez gagner, c’est l’ennuyer, vous énerver et crier… Bref, vous ne vous serez pas amusé. La raréfaction des biens, et j’irai plus loin, est la stimulation la plus performante sur votre chien en fonction de son histoire. Une fois qu’on l’a trouvé, il va falloir raréfier le bien afin qu’il reste exceptionnel.

Si on a un chien qui n’est pas réceptif aux friandises par exemple, ne vous acharnez pas sur la friandise, prenez autre chose. Comprenez bien qu’une fois que vous avez choisi, essayez de vous y tenir tout en raréfiant ce bien. Si vous le banalisez, le chien va vite s’en lasser, le chien va trouver ça normal et donc il ne sera plus concentré. Il sera beaucoup moins performant parce qu’il va beaucoup moins prendre de plaisir à faire les choses.

C’est aussi simple que ça. Par exemple, si vous prenez une balle pour le faire travailler parce qu’il est fou des balles et bien la balle ne va devoir lui être donnée que lors des phases de travail. C’est-à-dire 10 minutes à 15 minutes par jour. Mais vous prenez la balle et vous bossez. À chaque fois qu’il gagne, vous le récompensez en lui donnant sa balle, ensuite, vous la reprenez. Mais si vous lui laissez sa balle à disposition toute la journée, ça va devenir un peu banal. Résultat, il sera moins intéressé et motivé par ce que vous allez lui demander.

Il y a un jeu qui me plaît beaucoup parce que ça permet d’interagir avec. Ce jeu, c’est le jeu avec le boudin. Le boudin va permettre non pas de récompenser le chien, mais de lui montrer qu’il y a une interaction positive avec son maître. Ça, c’est un point qui est extrêmement important à mes yeux. C’est en fait un bien qui ne va pas se consommer dans l’immédiat, mais qui va vous permettre d’engager cinq ou dix secondes d’interaction et d’échanger avec votre chien. Tout en lui montrant, vous êtes un vecteur de jeu aussi. Maintenant, on peut éduquer avec tout et n’importe quoi, ce n’est pas un problème. Mais n’oubliez pas que, quel que soit le choix que vous allez faire dans la stimulation qui récompensera votre chien, le plus important pour moi, c’est de s’amuser, jouer, profiter, échanger…

Et c’est comme ça qu’on a monté notre méthode « Esprit dog family », dans un état d’esprit de jeu. On a voulu vous montrer qu’à travers le jeu, on apprend 99,9% de tout ce que votre chien va devoir savoir au cours de sa vie. Clarté et cohérence : des concepts extrêmement importants. Ça veut dire que quand vous dites un truc le lundi, essayez de dire la même chose le mardi.

Quand papa dit quelque chose, ce serait bien que maman dise la même chose. Il faut aussi que tous ceux qui vont passer dans cette maison et qui sont censés s’occuper du chien disent la même chose. Alors ça va du simple mot : y en a un qui dit « au pied » pour le rappel, l’autre qui dit vient, l’autre qui dit « ici » …

Le chien ce n’est pas qu’il ne peut pas comprendre un ensemble de mots, simplement au lieu de comprendre en un mois, il va comprendre en six mois. Parce qu’il va devoir faire des associations d’idées et de mots et c’est en ça que c’est un peu dérangeant. Ensuite, s’il y en a un qui dit oui pour un truc, il faut que tout le monde se calque dessus sinon on ne peut pas avancer comme ça.

Sur la méthode et la technique, il y en a plein dans chaque famille. Un qui ne veut pas donner de friandise, l’autre qui veut donner une friandise, l’autre qui prend le jouet… Ça devient un capharnaüm parce que chacun amène sa petite touche perso. Sauf que le chien  a besoin dans un premier temps de clarté. Ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas varier les récompenses, simplement, qu’on les varie ou qu’on ne les varie pas, il faut que la méthode d’action soit toujours la même, c’est très important. En appliquant ces conseils de dressage canin, vous avancerez dans la bonne direction d’apprentissage.

3 conseils de dressage canin pour que votre chien apprenne plus vite