Achat d’un chiot : ce qu’il faut savoir !

Vous êtes sur le point d’accueillir une petite boule de poils à la maison ? Nous sommes ravis pour vous mais sachez que la vente d’animaux répond à un règlement en France et heureusement ! Lors de l’achat d’un chiot l’éleveur devra donc vous fournir un certain nombre de papiers. Tout d’abord : l’attestation de vente. Celle-ci, signée par les deux parties, doit faire mention de plusieurs points comme :

  • La date et le montant de la vente
  • Le nom, le sexe, la race,le croisement, la couleur, la date de naissance et le numéro de puce du chiot
  • Les coordonnées des deux parties
  • Les coordonnées du vétérinaire du vendeur
  • Les garanties des vices rédhibitoires
  • Les raisons de l’achat (chien de compagnie, de chasse…)

Votre éleveur vous fournira aussi le certificat vétérinaire avant cession. Ce document vous permettra d’avoir une trace écrite quant à l’état de santé du chiot avant son achat. Le vétérinaire doit y noter toutes les informations relatives à la santé du chiot. Il doit également indiquer le nom du chien, son âge, sa date de naissance et sa race.

Votre animal doit également avoir un carnet de santé ou un passeport européen. Il doit y être notifié qu’il a bien été primo vacciné. Vous devrez également repartir avec le certificat de naissance de votre chien. A noter que si les parents de votre loulou ont tous les deux un pédigrée, c’est ce papier qui fera office d’inscription provisoire au lof. Si votre loulou est lof, son certificat de naissance devra aussi comporter l’identité des deux parents et de ses ancêtres ainsi que le numéro de déclaration de naissance. En France, l’identification des chiens est obligatoire. L’éleveur devra donc vous remettre un certificat d’identification de votre animal, qu’il soit pucé ou tatoué.

Enfin l’éleveur a également l’obligation de vous fournir un document vous informant des différents points indispensables pour prendre bien soin de votre chiot.

La consanguinité : légal ou pas ?

Il existe plusieurs degrés de consanguinité chez le chien. Si elle a longtemps été encouragée, depuis 2017 la consanguinité directe (in breeding) est interdite. La décision a été prise par la SCC suite à une proposition de la commission élevage. Le but ? Mettre un terme au manque de brassage du patrimoine génétique et ainsi limiter les risques d’apparition des problèmes de santé chez les descendants. Depuis, les accouplements entre deux chiens qui ont un lien de parenté étroit sont donc interdits, exemple : accouplement entre une mère et son fils, entre un frère et une sœur ou entre un oncle et une nièce.

Il faut savoir que dans certains cas des dérogations peuvent toutefois se voir accordées. En effet, les éleveurs peuvent parfois en obtenir une après avoir présenté un dossier au club de race.

Toutefois, aujourd’hui encore, la consanguinité large connait toujours un certain succès auprès des éleveurs. Il s’agit ici de faire se reproduire ensemble deux chiens qui ont un ancêtre commun, c’est notamment le cas si un éleveur fait s’accoupler une grand-mère avec son petit fils. Ici on parlera de line-breeding. Enfin il existe aussi certains éleveurs qui font des accouplements sans aucune consanguinité entre les chiens, c’est souvent le cas quand les deux parents ne font partie de l’élevage. Là, on parle alors de out-breeding.

A noter également que, depuis peu, la SCC a aussi interdit toute reproduction entre deux chiens porteurs de l’allèle de couleur “merle” et ce peu importe la race et qu’ils aient un lien de parenté ou non.

Achat d’un chiot : comment faire confirmer son chien LOF ?

Il faut tout d’abord que vous ayez adopté un chien issu de parents LOF afin de pouvoir le faire confirmer par la suite. Ensuite, il faut attendre l’âge minimal de votre compagnon (c’est à dire son âge adulte) afin de l’amener devant un juge et passer l’examen de confirmation. L’âge varie selon le groupe dans lequel votre chien se trouve : 10, 12 ou 15 mois.

Adoption chien achat corps

Faire confirmer son chien de manière administrative

Prenez ensuite rendez-vous auprès de la SCC (Société Centrale Canine) afin qu’elle vous communique une date de présentation. Vous pourrez également si vous préférez le faire confirmer en exposition ou en école vétérinaire.

Lors de l’examen il faudra vous présenter avec différents documents :

  • La carte d’identification du chien
  • Le certificat de naissance délivré par la SCC (pour les chiens nés en France) ou le pedigree du pays d’origine (si le chien est importé)
  • Le formulaire d’examen (disponible sur le site de la SCC)

Pour obtenir sa confirmation, votre chien doit passer un examen aussi bien en statique qu’en mouvement. Le but sera de s’assurer qu’il correspond bien aux différents critères de sa race. Pour devenir LOF confirmé, votre chien ne devra présenter aucun défaut morphologique, de comportement, ou encore de couleur.

Le juge vérifiera également l’identification de votre chien (tatouage ou puce)

Sachez que l’identification de votre animal est obligatoire à l’achat du chiot. Que vous souhaitiez ou non faire confirmer votre chien vous avez le devoir de le faire identifier. Si vous souhaitez voyager au sein de l’Union Européenne, seule l’identification par puce est reconnue depuis et ce depuis le 03 juillet 2011

A la fin de l’examen, deux cas de figure :

  • Votre chien est OK, renvoyez le dossier à la SCC (société centrale canine), vous recevrez le pedigree définitif de votre chien.
  • Votre chien est ajourné, vous pouvez bien-sur faire appel. Le jury validera alors ou non le précédent refus.

Achat d’un chiot : l’affixe, c’est quoi ?

Les humains ont un prénom et un nom et bien sachez que c’est presque pareil pour les chiens ! En effet, on pourrait dire que leur affixe est leur nom de famille… Il peut être composé de plusieurs mots ou d’un seul et être inscrit avant ou après le nom du chien. En France on le trouve en général derrière, exemple : Baloo “des tasses du clos”. Baloo étant ici le nom du chien et “des tasses du clos” son affixe.

Un affixe est unique et propre à un élevage, plusieurs chiens peuvent donc avoir le même en revanche deux éleveurs, même dans des pays différents, ne pourront pas avoir le même affixe.  Attention seuls les chiens LOF peuvent avoir un affixe, les éleveurs en font la demande auprès de la Société Centrale Canine.

Si ces derniers l’obtiennent ils s’engagent alors à respecter certaines règles comme :

affixe chiot

 

  • Ne produire que des races de chiens inscrites au LOF (ou au livre d’attente)
  • Respecter les recommandations des associations spécialisées dans les races qu’ils produisent (lutter contre les hypertypes et les déformations morphologiques)
  • Respecter les réglementations en vigueur, notamment pour assurer le bien-être de leurs chiens et veiller à leur bonne santé,
  • Soumettre au contrôle de la S.C.C. la totalité des chiens de son élevage
  • Inscrire au Livre Généalogique tous les chiens issus de son élevage.

 

Pour le particulier l’affixe est donc un gage de qualité mais également de traçabilité. Cela permet de savoir de quel élevage vient le chien, qui sont ses parents et quelle est sa lignée.

Pour l’éleveur, l’affixe est aussi un bon moyen de développer sa notoriété et d’être reconnu dans le monde canin notamment quand les chiens issus de chez eux se distinguent dans divers concours ou épreuves de travail.