Adopter un chien adulte en refuge

Lorsque vous adoptez un chien de refuge, il faut impérativement vous poser quelques questions. En effet, vous allez accueillir un chien qui a déjà un passif, une expérience de la vie qu’elle soit bonne ou mauvaise. Le chien a déjà des expériences et il pense que ces expériences sont normales.

Les choses à mettre en place en adoptant un chien de refuge

Premièrement, vous devez lui offrir du temps. Il lui faut du temps pour vous découvrir et découvrir son nouvel environnement. Il doit se rendre compte que les personnes avec lesquelles il va vivre vont faire partie de sa nouvelle famille. Lui laisser du temps, c’est le laisser prendre ses marques, le laisser arriver et le laisser comprendre qu’il va rester là où il est. Prendre le temps est vraiment quelque chose d’important. En effet, lorsque l’on adopte un chien adulte en refuge, on souhaite aller très vite et passer au dressage. On veut également mettre de nombreuses règles en place. Toutefois, la meilleure des règles à mettre en place, c’est de lui laisser le temps d’arriver.

Une fois que vous avez fait cela, vous devez aussi comprendre que vous ne connaissez pas son historique. Ainsi, il y a de nombreuses choses auxquelles vous devez faire attention. Par exemple, vous ne devez pas laisser la nourriture à disposition lorsqu’il arrive. En effet, vous ne savez pas s’il peut se montrer un peu tendu envers la nourriture par protection de ressources ou par peur de ne pas manger puisqu’il aurait manqué de nourriture.

Plutôt que de créer des situations qui sont stressantes dès son arrivée, mieux vaut ne pas la laisser à disposition, lui donner l’ordre « assis, pas bouger » et le laisser manger tranquillement sans personne autour dans un premier temps. En effet, le chien doit comprendre que personne ne lui fera de mal et que personne ne l’embêtera lorsque celui-ci est en train de manger. Il doit également comprendre qu’il ne manquera plus jamais de nourriture dans sa vie.

Sur les premiers jours de son arrivée, je vous conseille de ne pas laisser de jouets d’occupation sur le sol. En effet, ce n’est pas forcément la bonne chose à faire. Ici encore, il pourrait les protéger ou se renfermer sur ces jouets par peur de découvrir son nouvel environnement. Je vous encourage vivement à ne rien laisser. A contrario, il peut être bon de laisser un jouet d’interaction et de voir s’il veut s’amuser avec vous.

Enfin, et surtout, vous devez vous promener avec lui et lui montrer le monde extérieur. Dans ces balades, vous pourrez constater ses réactions.

Mais, la chose principale est de lui laisser du temps. Il doit prendre le temps d’arriver et prendre le temps d’apprendre à vous connaître.

Mettre en place un cadre de vie

Une fois que vous avez laissé au chien suffisamment de temps pour s’adapter à son nouvel environnement, vous allez devoir lui apprendre les règles de vie à adopter dans celui-ci. Vous allez également pouvoir lui apprendre des ordres simples. Le « pas bouger », le « donne », le « assis »… toutes ces choses vont devoir lui être apprises pour lui offrir un maximum de liberté. Lorsque vous allez commencer à lui apprendre ces ordres, vous devez le faire depuis le début. En effet, vous devez le considérer comme un chiot. Vous allez alors valider toutes les étapes. Il faut évaluer son niveau de connaissance.

Le piège est de croire que lorsque nous récupérons un chien adulte ce dernier connaît parfaitement les choses. Toutefois, il ne sait peut-être rien puisqu’il est possible qu’il n’ait pas été bien éduqué. Il est également possible qu’on lui ait appris n’importe comment. C’est pourquoi il est important de reprendre l’éducation depuis le début. Même si vous avez l’impression que tout est fluide et bien maîtrisé, prenez le temps de faire une éducation étape par étape. Vous allez lui offrir des bases solides qui vont lui donner la possibilité de continuer son développement.

Je ne peux que vous conseiller de tout vérifier par vous-même. Si l’on vous dit qu’il est socialisé, je ne peux que vous encourager à lui faire rencontrer ses congénères pour vérifier. En effet, peut-être que dans une configuration précise, avec certains chiens particuliers, il s’est très bien comporté. Mais il est également possible qu’une fois avec vous cela devienne plus compliqué.

Chien de refuge : attention à l’hyper attachement

Prendre un chien de refuge signifie également qu’il faut faire attention à l’hyper attachement. En effet, ils ont vécu seuls et ont passé un long moment seul. Lorsqu’il récupère une famille, le chien adulte s’agrippe à son nouveau maître. Il pourrait développer des troubles du comportement alors qu’il n’en a pas. Continuez également à vivre et à vous comporter normalement. Apprenez-lui le plus vite possible à aller à son panier et prendre un peu de distance.

Montrez-lui qu’il y a d’autres personnes et de la vie autour de lui. Ne lui donnez pas non plus accès à tout sous prétexte qu’il aurait souffert. En faisant cela, vous allez le faire souffrir encore plus dans les semaines qui vont venir. S’il ne cherche que les câlins, dormir avec vous ou être constamment à vos côtés, à un moment donné, il va développer un hyper attachement. Ce comportement peut, dans certains cas, engendrer de l’agressivité. Bien sûr, vous devez tisser des liens fort avec votre animal. Toutefois, vous devez également créer quelques règles élémentaires.

Vous devez rester à distance en lui faisant comprendre que vous êtes là. Le chien doit savoir vous ne vous enfuirez pas et que vous ne l’abandonnerez pas. Chacun doit simplement vivre tranquillement sans s’étouffer. C’est à travers cela que vous allez lui offrir la chance d’être heureux. Votre chien va pouvoir également arrêter d’être anxieux. En effet, un chien qui est systématiquement collé devient maladif. Cette maladie s’appelle l’anxiété. Quand vous vous y prenez correctement, il n’y a aucun problème. Mais, en cas de manquement, cela peut devenir un problème pour le chien et son entourage.

Faire un passage chez le vétérinaire

Bien sûr, vous devez également offrir à votre chien une visite chez le vétérinaire. En effet, je vous encourage fortement à aller faire un check-up complet chez un professionnel. Que ce soit pour un vermifuge ou pour contrôler qu’il n’y ait pas de douleur, il est bon de l’emmener chez son vétérinaire. De plus, ce dernier pourra avoir une visibilité sur le chien et prendre connaissance de votre nouvel arrivant.

Pour la nourriture, ne sur-nourrissez pas votre chien sous prétexte qu’il est un peu maigre ou qu’il n’a pas eu toute la nourriture qu’il souhaitait dans sa précédente famille. Ce que je vous conseille, c’est de donner un tout petit peu de croquettes en plus. Toutefois, ne lui donnez pas trois fois la dose nécessaire afin que ce dernier reprenne du poids. En effet, il n’arriverait pas à la digérer ni à comprendre pourquoi on lui donne tout à coup beaucoup plus de nourriture. Ce ne serait pas bénéfique pour lui.

Adopter un chien adulte en refuge