Adopter un chien adulte : l’erreur à ne pas commettre !

Adopter un chien adulte : l’erreur à ne pas commettre !

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, nous revenons sur un sujet qui me touche particulièrement. En effet, il y a beaucoup trop de problèmes à ce sujet-là. Cela concerne principalement les chiens de refuge, car ils sont déjà adultes. Et, quand de nouveaux maîtres récupèrent un chien adulte, il y a une chose primordiale qu’ils doivent appliquer : la rééducation. Lorsque vous souhaitez adopter un chien adulte, mettez-vous dans la tête que vous avez récupéré un chiot.

Adopter un chien adulte, c’est aussi le rééduquer

Un chiot, oui, mais avec de possibles troubles de comportement. Pourquoi un chiot ? Parce que nous devons reprendre toute l’éducation dès le début. En effet, on ne sait pas ce qu’il connaît et ce qu’il ne connaît pas. Cela peut paraître évident, mais ça ne l’est pas toujours. Inconsciemment, lorsque vous avez un chien adulte, vous avez l’impression qu’il connaît déjà de nombreuses choses. Quand on a un chiot, on sait qu’il ne sait pas et c’est pour cela qu’on travaille sur son éducation. Mais dans le cas de l’adoption d’un chien adulte, c’est plus compliqué intellectuellement. Et, de façon instinctive, vous commettez souvent cette erreur de ne pas le rééduquer.

Dès que vous adoptez un chien adulte, acceptez de repartir de zéro. Ainsi, vous comprendrez ce qu’il sait déjà faire. À chaque fois qu’il ne sait pas quelque chose, vous devez reprendre depuis la toute première étape. En effet, ne commencez pas à la dernière étape puisque cela ne pourra pas fonctionner. Vous devez offrir à ce chien adulte la chance de pouvoir vous connaître. De plus, vous devez lui offrir la chance de pouvoir travailler correctement et pas n’importe comment. Offrez-lui une chance de pouvoir vous montrer qu’il a des capacités d’apprentissage.

Lorsque le chien a des troubles du comportement

Il est également possible que votre chien ait des troubles du comportement. En effet, le chien adulte a déjà un vécu et eu une histoire. Peut-être que, dans cette histoire, il y a des choses plus gênantes que d’autres. Vous allez devoir prendre le temps de l’évaluer, de regarder comment il évolue dans son environnement et comment il réagit. Si vous ne parvenez pas à le faire vous-même, appelez un éducateur canin pour vous aider. Ce dernier vous accompagnera pour ne pas commettre d’erreur.

Si je tenais à aborder ce sujet, c’était pour vous exposer ce problème qui me dérange. Parfois, même inconsciemment, les gens adoptent un chien adulte et lui donnent des ordres qu’il n’a jamais entendu de sa vie. Le raccourci qui est souvent réalisé est de penser qu’il ne sait pas faire. Encore une fois, ce n’est pas qu’il ne sait pas faire, c’est qu’on ne lui a pas appris. S’il n’a pas appris, il va falloir lui donner la chance d’avoir le droit et l’accès à l’éducation et à l’apprentissage. Pour cela, vous devrez faire preuve de patience. Parfois, il faut également vous montrer indulgent puisque le chien peut également avoir un vécu compliqué. C’est votre rôle de maître de le guider vers la bonne réponse et vers le bon apprentissage.

Ce que vous devez savoir avant d’adopter un chien adulte

Il y a des points relativement importants que vous devez considérer avant d’adopter un chien adulte. En effet, refaire l’éducation de votre futur compagnon et prendre patience avec ce dernier ne seront pas suffisants. Et même bien avant d’entamer la procédure d’adoption, il est nécessaire de connaître ces différents points.

Une responsabilité financière

La durée de vie d’un chien varie de dix à quinze ans. Avant de penser à en adopter un, il est important que vous ayez les capacités nécessaires pour bien vous occuper de lui. L’adoption d’un chien, qu’il soit adulte ou pas, est un engagement que vous prenez vis-à-vis de lui et cela peut durer sur le long terme.

Ainsi, pour bien vous en occuper et prendre en charge les frais afférents à son alimentation, ses accessoires, et tout ce dont il aura besoin, vous devez prévoir environ 1000 € chaque année. Cela correspond à l’achat de ses produits de soins, de ses visites chez le vétérinaire, de ses traitements… Ce qui représente un budget assez conséquent.

Avoir une longueur d’avance sur tout ce que vous aurez à dépenser pour une adoption canine vous permettra de correctement budgétiser votre investissement.

Adopter une bonne attitude face à votre chien

Lorsque vous emmenez votre chien chez vous pour la première fois, sachez que tout sera nouveau pour lui. Il va prendre du temps pour s’habituer à sa nouvelle demeure. Ainsi, lors de son apprentissage, vous devenez systématiquement la seule et l’unique référence de votre chien. Cela implique que vous devez adopter une attitude cohérente lorsque vous êtes avec lui.

Si par exemple, vous devez lui interdire un comportement, faites-le systématiquement et montrez-lui la bonne attitude à adopter.

Si vous tenez en revanche à le punir, faites-lui toujours savoir le comportement qu’il doit adopter. Veillez toujours à l’encourager lorsqu’il agit bien ou lorsqu’il fait ce que vous lui indiquez, en lui donnant des friandises.

Il est important que vous preniez du temps pour rééduquer un chien adopté tout en répondant à ses besoins. Pour finir, si vous vous comportez bien avec lui et avec votre entourage, votre toutou fera pareil, car vous êtes son modèle.

Votre chien est vulnérable, vous vous attacherez facilement

Votre boule de poils à quatre pattes a besoin de se sentir en sécurité lorsqu’il est avec vous. Tout comme un être humain, il ressent aussi le besoin d’être protégé par son maître. À cet effet, vous devez contrôler son alimentation, car certains aliments peuvent être toxiques pour lui. Veillez à ce que les produits de nettoyage ou les sacs en plastique soient hors de sa portée.

Par ailleurs, les chiens sont des êtres aimants et adorables. Par conséquent, ces derniers s’attachent vite lorsque l’environnement dans lequel ils vivent leur est favorable. Ainsi, lorsque vous adoptez un chien à l’âge adulte, attendez-vous à ce qu’il apporte un plus à votre vie. Sa présence quotidienne ne fera qu’enrichir votre quotidien. Vous ne pourrez plus vous passer de lui, car il fera partie intégrante des membres de votre famille.

Ces quelques points vous aideront à éduquer et à lui apprendre les bonnes manières dès lors que vous l’adoptez à l’âge adulte. Vous avez la possibilité de lui changer de prénom lorsque celui qu’il porte ne vous convient pas. Toutefois, il est recommandé de le faire subtilement afin de ne pas brusquer votre nouveau compagnon. Il avait déjà ses comportements avant que vous ne l’adoptiez.