L’Alano Espagnol, un chien extraordinaire aux multiples capacités

Alano qui se promène
  • GabaritGrand
  • Espérance de vieDe 11 à 14 ans
  • Type de poilsCourt
  • Taille MâleDe 58 à 63 cm
  • Taille FemelleDe 50 à 60 cm
  • Poids MâleDe 35 à 45 kg
  • Poids FemelleDe 25 à 35 kg
  • Couleur(s) de robeBringé (couleurs à rayures)

L’Alano espagnol est un chien qui a de nombreuses qualités et qui est multifonction. Il mérite d’être connu pour toutes ses capacités. Tony, éducateur et comportementaliste d’Esprit Dog, va nous expliquer pourquoi ce chien est extraordinaire en compagnie de Fabien, propriétaire d’un Alano Espagnol et passionné de la race.

Il y a plusieurs choses à savoir sur l’Alano Espagnol (ou espanol). Ce n’est pas un chien catégorisé même si la loi n’est pas très claire sur ce point. Elle parle de morphotype et des chiens qui pourraient ressembler à certains morphotypes et qui rentreraient dans les lois et dans les catégories. Mais pour l’Alano ce n’est pas le cas.

Mais il y a une nouveauté pour l’Alano depuis 2021, il va être confirmable. Cette race de chien va entrer au LOF (Livre des origines français). La SCC (Société Centrale Canine) va le reconnaitre. Une situation très rare car aujourd’hui l’Alano n’est pas reconnu par la FCI (Fédération Cynologique Internationale) mais c’est en en cours de reconnaissance. En temps normal, c’est l’inverse. C’est une bonne nouvelle pour la race mais cela peut causer des soucis.

En conséquence, l’Alano espagnol va entrer au groupe 2, le groupe des molosses. Par exemple, s’il est reconnu par la FCI, il n’aura plus le droit de chasser à l’international. Ce qui est déjà le cas en France. Et il y aura plus de contrôles sur la reproduction et ses critères.

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être ou vous êtes l'heureux propriétaire d'un Alano Espagnol ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

Psssst...!

Profitez de 10€ de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code ALANO10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Juin

CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit Dog Family

Votre Alano Espagnol est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui !

Découvrir

Un chien multifonction

L’Alano est un chien qui a, par nature, de nombreuses capacités.

« On est vraiment sur un chien qui a des spécificités. Il a énormément de qualités » dit Tony, éducateur canin.

Ce chien qui rentre dans la catégorie des molosses saute très haut, va très vite, peut aller loin, il est fort et endurant.

Il peut faire penser à un chat quand il se déplace : avec un centre de gravité bas, la tête basse, il a une élasticité et une harmonie du corps. Des caractéristiques qui sont rares sur la gente canine et qui s’apparente aux animaux comme les grands félins.

Fabien, passionné de la race des alanos, a choisi ce chien car il n’a pas de faille et il obéit très bien en plus d’être un excellent chien de travail d’origine.

On est quand même sur le seul chien au monde qui est à la fois un chien de garde et de protection et en même temps un chien de meute.

Car en plus d’être un chien de garde et de protection, il peut être un chien de meute par rapport à la chasse aux gros gibiers et en plus c’est un chien de manipulation des bovins.

Dans la manipulation des bovins, tu as 3 trucs intégrés chez l’Alano qui dépassent un simple berger.

L’alano espagnol est là, à la fois, pour protéger le bétail comme un berger de protection de troupeau. Et aussi pour conduire les bêtes comme un berger de conduite.

Il va réussir à faire les deux boulots ensemble des meilleurs bergers.

Et on va rajouter une troisième chose typique de l’Alano. Il est appelé Bouledogue (ou Bulldog). Bull pour taureau, dog (dogue) pour chien donc « chien à taureau » car en plus de protéger et de conduire le bétail, il sert a aussi à maitriser le bétail.

Pour Fabien, l’Alano est un chien qui ne nécessite pas de compromis.

« Sur les autres races, je vais avoir un chien puissant mais qui va être lent. Sur un autre chien, je sais qu’il va être puissant mais pas autant qu’un molosse ou qui va être rapide donc je n’aurai pas la dissuasion du molosse ou la rusticité qu’a l’Alano espagnol… » argumente-t-il.

Pour ce passionné de la race, l’Alano Espagnol n’a pas de défaut.

C’est un chien authentique resté inchangé jusqu’à nos jours avec toutes ses qualités et c’est grâce au travail. D’ailleurs pour lui, un élevage doit travailler avec les reproducteurs pour préserver cette authenticité.

Alano espagnol, un chien pour tous types de foyers

L’Alano est un chien extraordinaire qui est capable de vivre dans tous les foyers. Il peut aussi bien être dans une maison avec ou sans jardin ou dans un appartement.

« Tu peux être dans un deux pièces mais si tu le sors 3 heures par jour et qu’il va nager tous les jours, il n’y a pas de problème. Il a besoin de mouvement, pas d’espace. D’ailleurs, la personne qui a 3 hectares de terrain et qui laisse son Alano tout seul dans le terrain, le chien va dépérir. C’est un chien qui a un caractère pétillant, qui est curieux mais s’il n’y a rien pour le stimuler, il va dépérir. » annonce Fabien, propriétaire d’un Alano.

L’Alano peut vivre dans quasiment toutes les conditions dont une famille avec des enfants, des personnes âgées (du moment qu’elles sont capables de sortir, le promener et physiquement en mesure d’être mobiles).

D’ailleurs, il n’est pas nécessaire d’être un athlète de haut niveau pour détenir un Alano.

Mais comme tous les chiens, l’Alano doit être socialisé, il doit sortir, faire des activités, s’amuser et rencontrer d’autres chiens. Dans le cas contraire, le maître s’expose à des soucis de comportement chez son chien.

« Si vous le mettez chez vous et que vous ne le sortez jamais, il va tout casser. Mais si vous le sortez et qu’il fait sa vie normalement, il ne cassera rien et il va apprendre, comme tous les chiens, que de temps en temps son maître doit aller travailler donc il faut qu’il reste à la maison. Il va apprendre que les besoins, il faut les faire dehors et pas dedans. Si on prend le temps de lui expliquer comment ça fonctionne. » précise Tony, éducateur et comportementaliste canin.

C’est un chien qui est donc tout à fait capable de rester seul.

Il peut également apprécier d’être entouré d’autres chiens au sein de son foyer. Mais il est aussi capable de rester sans chien.

Et finalement, Fabien, passionné de la race, nous livre la recette du bonheur : « Un Alano, pour être heureux, n’a pas besoin de travailler. Ça c’est important de le dire. Lui ce dont il a besoin pour être heureux c’est de mouvement et d’amour. On est sur un chien qui est hyper tactile et qui a besoin de beaucoup d’amour ».

Un chien touché par aucune maladie particulière

L’Alano espagnol est une race de chien particulièrement solide et en bonne santé. Rien ne touche spécifiquement cette race.

Pour Fabien, passionné de la race, l’Alano n’a pas les mêmes problèmes physiques que les autres races de molosses comme les dysplasies de la hanche, du coude car c’est « un chien qui doit courir vite, aller loin, longtemps, haut et fort ».

« Maintenant, l’Alano n’est pas un cyborg. Donc ça va dépendre de l’alimentation que les propriétaires vont donner. L’alimentation a une grosse part dans la santé. Ça va dépendre de l’activité et s’il respecte la croissance du chien. Comme tout être vivant, on peut se retrouver un jour avec un Alano qui a un cancer, une dysplasie de la hanche, ou rénale. Mais c’est un cas sur 500. » précise Fabien, propriétaire d’un Alano.

Mais le problème c’est que souvent les maîtres veulent le plus gros du quartier quand il est question d’un chien de la famille des molossoïdes.

Tony tient à appuyer sur ce point : « Il faut le garder fit (affuté). Si vous le gardez fit alors vous gardez toutes les qualités propres à ce chien. Si on commence à lui mettre 10 ou 15 kilos en trop. On va se retrouver avec des problèmes qui ne sont pas liés au chien mais des problèmes liés à l’environnement et à sa façon de vivre. Donc on va avoir tous les soucis de tous les molosses à savoir la dysplasie du coude et des hanches »

Ces problèmes de santé ne sont pas spécifiques à l’Alano, c’est juste une question de surpoids sur son squelette et ses membres par rapport à sa taille.

L’Alano espagnol est un chien qui ne bave pas

C’est une des particularités de l’Alano, il ne bave pas ou très peu ! Il n’a pas les babines tombantes contrairement aux autres molosses. C’est un gros avantage. « Quand il vient faire un câlin, il ne vous nettoie pas le pantalon en même temps. C’est plutôt cool au quotidien », explique Tony.

La coupe de la queue et des oreilles ?

La queue de l’Alano espagnol n’est jamais coupée mais il arrive que les oreilles soient coupées.

La queue sert de gouvernail car c’est un chien de chasse.

« Et il faut aussi comprendre qu’on est sur le seul molosse qui est à la fois un chien de garde et de protection et en même temps un chien de meute. Donc la queue c’est un outil de communication. » annonce Fabien.

Il est important pour l’Alano de préserver sa queue pour communiquer correctement avec les autres races de chien.

Pour les oreilles c’est interdit dans notre pays, en France.

Mais c’est surtout quand cet animal est utilisé comme chien de chasse que c’est problématique. Si l’Alano espagnol est très sociable et s’adapte bien aux autres chiens à la chasse, les autres races peuvent être difficiles avec lui. Les chiens peuvent l’attraper par l’oreille et il peut y avoir des dégâts.

« C’est pour ça qu’en Espagne, il y a la coupe des oreilles. Mais en France c’est interdit. On ne le fait pas. » ajoute Fabien.

Pour ce passionné de la race des alanos, les propriétaires doivent garder en tête son caractère d’origine et la fonctionnalité de ce chien et pas son esthétisme ou sa beauté.

Ce qu’il faut retenir sur l’Alano espagnol

Il possède une grande capacité d’apprentissage et d’excellentes aptitudes en tant que chien de travail. En tant que chien de famille il est facile à éduquer, très affectueux et patient avec les enfants.

D’où vient l’Alano ?

Également appelé Bulldog espagnol, l’Alano est une race très ancienne introduite en Espagne au Vème siècle.

Le nom « Alano » lui a été donné en référence aux Alains (Alanos en espagnol), un peuple de cavaliers nomades qui l’utilisaient pour diverses activités. Les Français, les Anglais et les Allemands l’importèrent ensuite dans leurs pays pour des croisements qui donnèrent naissance à des races comme :

À quoi servait l’Alano ?

En tant que descendants directs de chiens multifonctions, les Alanos servaient essentiellement à la garde et à la protection du troupeau.

Leurs capacités physiques leur permettaient également de partir à la chasse du gibier, seuls ou en compagnie d’autres chiens. Notons également que les Alains les utilisaient comme chiens de guerre au cours de leurs expéditions militaires.

Peut-il être utilisé comme chien de compagnie ?

L’Alano est un chien sociable et très actif. Il peut pratiquement tout faire tant qu’il reste en compagnie de son maître.

Il s’avère être un animal affectueux et sensible, ce qui le prédispose à servir comme chien de compagnie et même comme chien d’assistance. Il peut vivre dans une famille et il s’adapte à tous les espaces de vie du moment que ses besoins sont satisfaits.

Est-il facile à éduquer ?

Comme tout chien de travail, l’Alano est toujours soucieux de servir son maître, ce qui facilite son éducation.

C’est un chien intelligent et surtout joueur. Son éducation passe donc nécessairement par le jeu et les diverses activités qu’il fait en compagnie de son maître. Il faut toutefois commencer tôt pour lui apprendre à gérer ses émotions et à ne pas se laisser porter par ses instincts.

Qui peut avoir un Alano ?

L’Alano ne fait aucune différence entre le sexe ou l’âge de son maître.

Mais c’est un chien curieux et pétillant. Son maître doit donc être capable de lui consacrer tout le temps nécessaire pour son éducation. Il faudra également avec la capacité physique pour le promener pendant de longues heures. L’essentiel est de l’aider à se dépenser et à découvrir le monde extérieur.

L’Alano Espagnol, un chien extraordinaire aux multiples capacités

Informations sur la race

  • Gabarit : Grand
  • Esperance de vie : De 11 à 14 ans
  • Type de poils : Court
  • Couleur(s) de robe : Bringé (couleurs à rayures)
  • Taille Mâle : De 58 à 63 cm
  • Taille Femelle : De 50 à 60 cm
  • Poids Mâle : De 35 à 45 kg
  • Poids Femelle : De 25 à 35 kg
  • Perte de poils : Le pelage court de l’Alano Espagnol nécessite peu de soins ; le brosser une fois par semaine suffit. Par contre, durant les périodes de mue (printemps et automne), il est alors nécessaire de le faire plus fréquemment : au moins deux fois par semaine.
  • Besoin d'exercice : Le comportement de l’Alano Espagnol est similaire à celui d’autres chiens de chasse, c’est un animal qui a besoin de longues promenades et de beaucoup d’activité.