Allergies et eczéma chez le chien

Avoir un chien c’est veiller sur lui et sur sa santé pour ça il est important d’être au courant des divers problèmes qu’il pourra rencontrer au cours de sa vie, parmi eux focus sur deux troubles très fréquents : l’allergie et l’eczéma. Commençons par nous intéresser aux allergies, il en existe de nombreuses sortes et il sera important que vous connaissiez les symptômes qui doivent vous alerter.

En effet, comme nous nos compagnons à quatre pattes peuvent souffrir d'allergies. Qu'elles soient alimentaires, parasitaires ou de contact, vous devrez consulter votre vétérinaire pour établir le bon diagnostic mais aussi pour soulager votre chien et trouver des solutions adaptées à cette pathologie.

Voyons donc les 4 types d'allergies les plus fréquentes chez les animaux :

L'allergie alimentaire

Elle peut toucher le chien dès son plus jeune âge (vers 6 mois) mais également plus tard à l'âge adulte. Le premier symptôme que vous pourrez constater chez votre toutou en cas d'allergie alimentaire sera certainement une vive démangeaison. Sachez que des troubles digestifs (diarrhées ou vomissements) peuvent aussi apparaître. Si vous avez le moindre doute vous devrez consulter votre vétérinaire, lui seul pourra déterminer l'allergène responsable. Il pourra s'agir d'un aliment en particulier comme d'un composant alimentaire. Pour trouver le responsable de l'allergie de votre chien, et ensuite l'éliminer de son alimentation, le vétérinaire va devoir procéder par élimination.

La recherche de l'allergène peut s'avérer longue. Votre vétérinaire vous proposera alors d'adopter un régime par éviction. Ce sera le seul moyen sûr pour lui de bien identifier l'allergène responsable. Pour commencer vous allez nourrir votre animal avec un seul et unique aliment, un aliment qu'il n'a jamais mangé avant. Au fur et à mesure, vous réintroduirez divers produits, c'est ainsi que vous pourrez associer la réapparition des troubles à un aliment. Attention, pour que se soit efficace vous devrez suivre ce régime à la lettre. Oubliez les friandises et les restes de repas pendant cette période et pensez aussi à prévenir vos proches pour ne pas fausser les résultats.

Si votre animal est allergique aux croquettes que vous lui donnez, vous serez sans doute amener à changer de gamme ou de marques. Dans ce cas vous devrez alors passer par une transition alimentaire. En effet, pour le bien être (notamment intestinal) de votre chien vous ne devez pas le faire n'importe comment.

La transition alimentaire : pourquoi ?

 

Cela permet en fait au chien et surtout à son organisme de s'habituer à sa nouvelle nourriture. Il faut savoir que la flore intestinal de nos compagnons à quatre pattes est spécifique à ce qu'il mange. En effet, l'appareil digestif du chien créé une enzyme bien particulière, une enzyme destinée à digérer un type d'aliment défini, tout changement brusque peut donc entraîner des perturbations digestives. Peu importe donc la raison qui vous pousse à changer la nourriture de votre chien (âge, problème de santé etc.) vous devrez en passer  par une transition alimentaire pour son bien être.

 

Concrètement la transition ne doit être ni trop courte ni trop longue. En effet, si vous la faites durer trop longtemps vous risquez de bloquer l'évolution de la flore intestinale de votre chien. Nous vous recommandons donc de l'effectuer sur une période une dizaine de  jours.

 

Les 3 premiers jours la ration de votre chien sera composée de la manière suivante : ¾ de ses anciennes croquettes + ¼ des nouvelles. Les 3 jours suivants vous pourrez faire du 50/50, les 3 suivants optez pour ¼ d'anciennes croquettes et ¾ des nouvelles avant un changement complet et total le lendemain.

 

Si vous savez que votre chien possède une fragilité particulière du point de vue intestinal vous pouvez aussi rajouter un jour pour chaque période. Enfin si le changement intervient suite à un problème médical le mieux évidemment est d'établir cette transition avec les conseils de votre vétérinaire. Si vous changez l'alimentation de votre chien du jour au lendemain vous risquez d'être confronté à divers problèmes intestinaux comme des vomissements, diarrhées, refus de s'alimenter, développement d'une intolérance alimentaire (causée par le dérèglement de la flore intestinale).

Les allergies causées par les puces

Certains chiens peuvent être particulièrement sensibles aux piqûres de puces, on parlera alors de Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces ou de Dermatite par Hypersensibilité aux Piqûres de Puces.

Rougeurs, boutons, pertes de poils et violentes démangeaisons sont des signes qui doivent vous alerter et vous pousser à consulter votre vétérinaire. Si vous ne le traitez pas contre ces parasites et qu'il est allergique les conséquences pour votre chien pourraient être dramatiques. Il serait capable de se gratter jusqu'à se blesser tant il ne supporte plus ces indésirables... Le traiter contre les puces lui permettra de ne plus être exposé à cet allergène.

Même si votre chien n'est pas allergique nous vous conseillons malgré tout de le traiter contre les puces. N'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour trouver l'anti-parasitaire qui lui conviendra.

La dermatite atopique

Il s'agit ici d'une hypersensibilité aux allergènes présents à la maison mais aussi à l'extérieur (acariens, pollens, moisissures...). L'exposition à ces allergènes provoquera chez votre chien de vives démangeaisons qui le pousseront à se gratter et à se lécher de manière intempestive jusqu'à se provoquer des lésions cutanées. Des rougeurs ou des boutons peuvent également apparaître sur le corps de votre chien. Une otite, une conjonctivite ou encore des rougeurs sur les coussinets peuvent aussi faire partie des symptômes. 10 à 15% des chiens sont touchés par cette pathologie. Votre compagnon ne pourra jamais guérir de cette allergie en revanche des solutions existent pour le soulager. Il devra d'ailleurs être suivi et traiter tout au long de sa vie. Seul un vétérinaire pourra vous donner le traitement adéquat, pour ça il aura procédé au préalable à différents tests (cutanés ou sanguins) afin de déterminer avec précision l'allergène responsable.

L'allergie de contact

L'allergie de contact est un peu plus rare, elle se manifeste quand l'animal est en contact plus ou moins prolongé avec certaines substances ou certains matériaux. Caoutchouc, ciment ou bien encore latex peuvent être en cause. En cas d'allergie dite de contact, votre chien aura une réaction cutanée à l'endroit où son corps aura été en contact avec la fameuse substance. Par exemple s'il est allergique au plastique et que certains de ses jouets sont dans cette matière, il développera des rougeurs ou des boutons sur les babines. S'il est allergique au ciment et qu'il se couche sur un sol en ciment, c'est certainement son ventre qui aura été en contact avec l'allergène et donc c'est sur cette partie de son corps que vous pourrez observer une réaction. Comme pour l'allergie alimentaire il faudra bien identifier l'allergène en cause, ensuite dans la mesure du possible vous devrez le supprimer de l'environnement de votre chien.

Si vous constatez des lésions ou des rougeurs anormales mais récurrentes chez votre chien, contactez votre vétérinaire, il pourra poser un diagnostic et vous aider à soulager votre compagnon.

D'ailleurs, pour soulager son chien, est-il possible de lui donner un antihistaminique ?

Voilà un terme qui paraît un peu compliqué mais que se cache-t-il vraiment derrière ce mot ? Et surtout à quoi servent les antihistaminiques ?

Les antihistaminiques c'est quoi ?

Pour que vous compreniez bien le rôle et la fonction des antihistaminiques nous avons choisi de vous en donner la définition telle que vous la trouvez dans le dictionnaire :

Médicament s'opposant à l'action d'une substance naturelle de l'organisme, l'histamine (qui déclenche les effets de l'allergie et augmente la sécrétion gastrique).

Un vétérinaire sera le seul à pouvoir prescrire un antihistaminique à votre chien. Ce médicament aidera votre chien à combattre l'allergène dans son organisme. Il permettra aussi de limiter les démangeaisons ou gonflements dus à l'allergie. Le but est donc de limiter les conséquences de l'allergie sur votre chien, toutefois cela ne la fera pas disparaître. Il est extrêmement rare de voir un chien guérir de son allergie. Pour lui faciliter la vie nous vous conseillons, si vous le pouvez, de limiter au maximum tout contact de votre chien avec l'allergène incriminé.

Quand et quels antihistaminiques donner à son chien ?

Nous vous déconseillons d'administrer de votre propre chef un antihistaminique à votre chien. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un médicament, sa prise doit donc être faite avec l'accord de votre vétérinaire qui aura établit le bon diagnostic. Si vous ne pouvez pas empêcher le contact entre l'allergène et votre chien, le vétérinaire vous proposera sans doute un traitement. Pour choisir celui qui sera le plus adapté à votre chien, il se basera alors sur plusieurs critères. La première chose qu'il devra déterminer c'est l'allergène responsable. Ensuite il se basera sur la taille, le poids et la race de votre chien. Il prendra également en compte la force et la fréquence des crises d'allergie sans oublier les antécédents de santé de votre chien.

Les effets secondaires

Comme tous médicaments, les antihistaminiques peuvent provoquer des effets secondaires chez votre chien. En voici une liste non exhaustive :

- Diarrhées

- Somnolence

- Vomissements

- Léthargie

- Excitation ou abattement

- ...

Evidemment si votre chien venait à déclarer des effets secondaires à la suite de son traitement nous vous conseillons d'en parler à votre vétérinaire. Il pourra sans doute vous proposer un autre médicament.

Il se peut également qu’au cours de sa vie votre toutou développe de l’eczéma.

Nos chiens ne sont en effet malheureusement pas épargnés par cette pathologie ! Comme les humains nos fidèles compagnons peuvent en développer et comme pour nous c’est très désagréable pour eux.

Les causes de l'eczéma

Les causes sont multiples, deux chiens avec de l’eczéma ne l’auront pas forcément développé pour les mêmes raisons. Voici donc un petit tour d’horizon des facteurs potentiellement déclencheurs :

- Les parasites (tiques, puces etc.)

- Déséquilibre alimentaire

- Mauvaise hygiène

- Utilisation de produits irritants

- Stress

- Allergie (acariens, poussière …)

- Origine génétique (certaines races ont en effet des prédispositions génétiques à l’eczéma. C’est le cas notamment des Boxers, Beaucerons, Sharpeï ou bien encore des Bouledogues …)

Il faut savoir qu’il existe trois formes d’eczéma chez le chien : l’eczéma chronique, l’eczéma allergique et enfin la forme le plus courante dite dermatite atopique.

Quels symptômes ?

L’eczéma est une affection de la peau, si votre chien en souffre vous pourrez rapidement constater l’apparition de rougeurs et d’inflammations. Celles-ci pousseront certainement votre chien à se gratter et à se lécher avec insistance, ce qui pourra d’ailleurs transformer ces rougeurs en croûtes. Les endroits touchés par l’eczéma sont généralement les pattes et le ventre. Il n’est pas rare non plus de voir les poils tombés sur les zones concernées ou changer de couleur (notamment à cause du léchage intempestif).

Quel traitement contre l'eczéma ?

C’est à votre vétérinaire que reviendra le diagnostic. Pour établir le bon traitement il devra d’abord déterminer de quelle forme d’eczéma souffre votre chien. Il pourra alors avoir recours à des produits anti-infectieux, des pommades à base de cortisone ou encore à des lotions pour éviter que la peau de votre chien ne se dessèche.

La prévention de l'eczéma

Sachez que certains gestes simples et certaines habitudes peuvent vous aider à prévenir l’apparition de l’eczéma chez votre chien. Avant tout, une bonne hygiène est importante (attention à ne pas tomber dans l’excès non plus car cela pourrait provoquer l’inverse de ce que vous souhaitez), une alimentation de qualité et adaptée ainsi que de l’exercice physique régulier vous permettront également de diminuer le risque d’apparition de l’eczéma.

Outre les allergies et l'eczéma, certains aliments et produits peuvent aussi être très dangereux et toxiques pour votre chien... Ne prenez plus de risque : retrouvez les dans notre formation !

acheter la méthode d'éducation canine en
  • Facebook d'esprit dog
  • Youtube d'esprit dog
  • instagram d'esprit dog

©Copyright 2019 Esprit Dog- Tous Droits Réservés