Apprendre à dresser un chien pour gérer sa frustration

Apprendre à dresser un chien pour gérer sa frustration

Un chien qui gère mal la frustration, ça peut vous gâcher la vie alors que c’est très facile à éviter.

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, on va parler de frustration du chien. Vous êtes beaucoup à nous dire : « quand mon chien est en laisse et qu’il voit un autre chien, il hurle, il fout un bordel pas possible, il veut le bouffer »… Mais vous êtes aussi beaucoup à nous dire : « des fois, je veux le récompenser, je veux prendre une petite friandise ou un petit truc pour lui, sauf que, si je tarde trop, il se met à gueuler ». Vous ne lui avez pas appris à gérer ses émotions ni sa frustration. Vous ne lui avez pas appris à renoncer.

Alors pour travailler le renoncement et gérer la frustration, on a mis plein d’exercices dans notre formation « Esprit dog family ». Vous pouvez les consulter sur notre site espritdog.com.

La frustration du chien, qu’est-ce que c’est ?

Vous l’aurez compris, il n’y a pas que l’être humain qui ressent de la frustration. Les animaux sont également sujets à ce sentiment. En effet, le chien est beaucoup plus susceptible à ressentir   émotion face à une situation donnée.

Que ce soit un chiot ou un chien adulte, la frustration se caractérise par une réponse émotionnelle face à un refus. Il s’agit d’un sentiment d’impatience que votre chien éprouve lorsqu’il se retrouve dans l’incapacité d’avoir une chose convoitée. Il est important de retenir que la frustration est toujours provoquée par une personne ou par un objet.

Lorsque votre chien se sent frustré parce qu’il n’obtient pas l’objet de ses convoitises, cela peut susciter en lui diverses émotions. Il peut par exemple s’énerver, s’agiter et sauter dans tous les sens, vous faire la tête, etc.

Vous devez donc éduquer votre chien à canaliser sa frustration pour maintenir une excellente relation d’attente entre vous. Il existe à cet effet plusieurs règles pour amener votre chien à bien se comporter même lorsqu’il est mécontent.

Pour explorer plus en détails la frustration chez le chien, nous vous proposons d’écouter notre podcast sur la frustration !

Gérer la frustration du chien

Maintenant, je voulais quand même vous parler d’un point bien précis, c’est celui de la laisse. Quand vous avez un chien, on vous dit souvent : il faut voir et rentrer en contact avec un maximum de chiens, un maximum d’humains pour socialiser le vôtre. Oui, c’est vrai, mais sans laisse ! Si vous avez un chien en laisse, la règle d’or c’est : pas de contact avec les chiens, pas de contact avec les humains dans un premier temps.

Pourquoi ? Parce qu’on veut lui apprendre qu’on ne peut pas aller voir tout le monde. On veut lui apprendre à gérer ses émotions. Et on veut lui faire comprendre que quand on ne peut pas y aller, ce n’est pas grave. C’est normal de ne pas pouvoir y aller tout le temps. Ensuite, évidemment, vous le détachez et vous pouvez le laisser jouer. Ça, ce n’est pas un problème. Mais quand on est en laisse, jamais de contact dans un premier temps.

Quand je ne dis pas de contact, ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas passer à côté d’un chien ou à côté d’un humain. Qu’on soit bien d’accord, ne changez pas de trottoir. Ça veut simplement dire que l’on ne s’arrête pas pour un : « regarde dit bonjour, ah il est gentil… Ah non, il n’est pas gentil ». Ce n’est pas comme ça qu’on apprend à un chien à gérer sa frustration.

Si vous lui donnez des contacts permanents, vous lui faites comprendre qu’ensuite, il va pouvoir devenir capricieux parce qu’il devra aller sur tout le monde. Il sera incontrôlable. Il estimera que s’il veut y aller c’est tout de suite et c’est maintenant. Parce que vous lui avez indiqué que naturellement, c’est normal d’aller foutre le bordel et d’aller voir tout le monde. On voit beaucoup trop de chiens agressifs, parce que justement, ils vont voir tout le monde. On voit aussi beaucoup trop de gens qui ne respectent pas notre propre chien parce qu’ils viennent avec leur chien en disant : « ils vont se dire bonjour. Non ! Votre chien est en laisse, il ne peut pas s’échapper ». Vous avez certains chiens, parfois, qui n’ont tout simplement pas envie. Résultat, c’est là où ça va dégénérer.

Donc il faut faire attention à cela. Ça s’appelle aussi l’apprentissage de la politesse canine. Enfin, sans ça, il n’apprendra pas cette fameuse politesse canine et il fera n’importe quoi. C’est là où vont commencer les agressions.

Quelques exercices à pratiquer avec son chien à gérer sa frustration

Il n’est pas rare de voir votre chien perdre le contrôle lorsque son seuil émotionnel dépasse une limite donnée. Vous pouvez pratiquer quelques exercices avec votre animal de compagnie pour l’aider à faire baisser la pression lorsqu’il est frustré :

L’exercice de la gamelle

Prenez la gamelle de votre chien et présentez-la-lui sans lui donner de directives. Dès cet instant, vous mettez déjà sa patience à l’épreuve. Ne voyant aucune réaction de votre part, il vous proposera lui-même un assis. Dans le cas contraire, vous pourriez lui suggérer de s’asseoir après quelques minutes d’attente.

Une fois qu’il s’est mis en position, commencez à jouer avec la gamelle en la baissant vers le sol. Vous verrez votre chien se relever systématiquement et instinctivement. Remontez ensuite la gamelle et laissez-lui le temps de se remettre en position. Recommencez ensuite le même exercice. L’objectif de ce jeu est d’amener votre chien à dominer son instinct en restant assis et laisser la gamelle venir à lui.

Recommencez l’exercice tant que ce dernier n’aura pas compris la leçon. Ne vous lassez point, car à force de réessayer, il finira par comprendre.

Apprendre à son chien à gérer sa frustration : l’exercice du « pas toucher »

Il s’agit ici de mettre devant votre chien un ballon sachant que ce dernier ne désire rien d’autre que d’aller le chercher pour jouer avec. Pour commencer, vous allez lui ordonner de se mettre en position assise. Vous l’envoyez chercher le ballon et juste avant qu’il ne l’atteigne, vous lui dites « pas toucher » sur un ton ferme.

Répétez l’exercice plusieurs fois avant de lui permettre de prendre son jouet. Le but, c’est en premier lieu de lui apprendre à maitriser ses émotions et à améliorer sa concentration et sa capacité d’écoute face à l’objet qu’il convoite. Ensuite, vous devrez l’amener à prendre le ballon, pas avec sa gueule, mais avec ses pattes avant.

Pour réussir au mieux cet exercice avec votre chien, mettez-le à une courte distance de la balle. Cela lui permettra de freiner à temps lorsque vous direz : « pas toucher ». Sachez que plus votre chien est intéressé par ce que vous lui proposez comme exercice, plus il va chercher à s’améliorer.

Pour aller plus loin

Plusieurs jeux ou exercices vous aideront à apprendre à votre chien à bien gérer sa frustration lorsqu’il n’obtient pas automatiquement ce qu’il désire. Toutefois, si vous n’arrivez pas à lui inculquer les bonnes manières, n’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin. Il mettra à votre disposition ses compétences pour vous permettre d’éduquer convenablement votre chien.