Ce spitz apprend plus vite au contact des chiens que des humains !

Ce spitz apprend plus vite au contact des chiens que des humains !

On va attaquer quelque chose de plus pointu dans l’apprentissage canin. Souvent, on utilise la technique du leurre. Vous prenez une friandise, par exemple, et vous allez emmener votre chien à se mettre dans la position souhaitée. Quelques chiens sont un peu réticents à faire ce que vous demandez car ils voient, comme modèle, les chiens plus forts que vous ; donc ils apprennent plus vite au contact des chiens qu’au contact des humains.

Apprendre plus vite avec d’autres chiens le « couché »

Quand vous avez un chien un peu réticent à faire les choses, il est important de prendre du recul et de se servir d’un autre chien pour nous aider.

Le spitz que l’on prend en exemple a des problèmes pour se coucher de lui-même quand on le lui demande. On va se servir d’un autre chien : on va les faire se croiser et le maître du spitz va demander au second chien de se coucher, ce qu’il va faire.

Le spitz entend la même chose de son maître : elle va d’abord regarder l’autre chien et analyser la situation ➡ il s’est couché, je me couche aussi.

Le message que le chien interprète est le suivant : « Quand mon maître me demande quelque chose, je le fais et finalement j’y gagne à chaque fois » .

Travailler la relation maître-chien pour mieux apprendre

Il faut travailler la relation qu’ils peuvent avoir tous les deux et la compréhension des choses mais on a un facilitateur d’apprentissage dans notre cas présent (le maître et la chienne d’en face).

Évidemment, si le chien d’en face ne répond pas au commandement, ça n’a pas de sens d’ordonner 4 « couché » et de s’énerver parce que le chien comprend qu’il faut entrer en rébellion.

En s’y prenant comme ça, c’est un vrai facilitateur de vie.

Ça va permettre à votre chien de comprendre beaucoup plus naturellement : plus vite il fera, plus vite il aura quelque chose de positif, et c’est le couple maître-chien d’en face qui vient de lui apprendre.