Comment apprendre la propreté à son chiot ?

Lorsque vous accueillez un nouveau venu à la maison, l’apprentissage de la propreté est l’une des premières choses à laquelle il faut penser. En effet, le chiot doit apprendre à vivre dans le monde des humains et cela passe aussi par la propreté ! Il est donc important que vous lui apportiez le plus rapidement possible les bonnes habitudes à prendre en intérieur.

Aujourd’hui, Esprit Dog vous guide sur le chemin de l’apprentissage de la propreté pour le chiot.

Quand commencer à apprendre au chiot la propreté ?

Il est important que le chiot apprenne la propreté le plus tôt possible. Dès l’instant où il arrive chez vous, l’entraînement peut commencer. C’est un grand changement pour le chien en bas âge. En effet, à leur naissance, c’est la mère qui s’occupe de la propreté des chiots. Lorsque le toutou arrive chez vous, il n’a plus sa mère pour le laver. Il doit donc adopter de nouveaux comportements pour profiter une hygiène irréprochable. La majorité des chiens n’aiment pas l’odeur de leur sécrétion. C’est pour ça qu’ils évitent au maximum d’uriner ou de déféquer à l’intérieur. Toutefois, si vous ne lui apprenez pas la propreté rapidement il fera ses besoins là où il le peut.

Attention, chez les petits chiots, la vessie et le tube digestif sont plus courts que chez les grandes races. Il est donc important de leur apprendre la propreté rapidement. En effet, ces derniers peuvent moins facilement se retenir que leurs congénères plus gros.

Pourquoi l’éducation à la propreté est-elle importante ?

Pour son bien-être, comme le vôtre, il est nécessaire que le chiot ne fasse pas ses besoins en intérieur. Lui apprendre la propreté, c’est d’abord lui offrir la chance de passer plus de temps en intérieur avec vous. Vous pouvez également vous rendre avec votre toutou propre chez vos amis sans craindre l’accident. Le chiot comprend vite qu’il existe des endroits spécifiques pour faire ses besoins. Il ne salit alors pas l’intérieur de votre habitation, de votre voiture ou de sa caisse de voyage. Vous pouvez également les emmener dans de petits magasins acceptants les animaux.

Enfin, un chiot qui défèque ou urine en intérieur, alors qu’il est éduqué à la propreté, peut révéler d’un problème de santé. En effet, si votre animal est propre et que vous retrouvez les déjections en intérieur, cela peut trahir une infection des voies urinaires ou de problèmes digestifs. Ainsi, il vous est donc possible d’amener votre animal rapidement chez votre vétérinaire.

Comment apprendre la propreté au chiot à la maison ?

Vous devez apporter une routine à votre chiot. Ainsi, il est important de le sortir au réveil, le soir et dans la journée. Si votre animal n’a pas encore reçu tous les vaccins, vous pouvez le sortir dans votre jardin si vous en possédez un. Si vous n’avez pas la possibilité de profiter d’un espace vert, quelques pas dans une rue calme ne devraient pas trop impacter votre animal. De plus, vous commencez son imprégnation sensorielle.

Lors de vos sorties, laissez-le faire quelques pas et renifler son environnement. Laissez-le évoluer le temps qu’il fasse ses besoins. Si au bout de 10 minutes il n’a toujours pas assouvi ses besoins naturels, vous pouvez rentrer chez vous. Comme le chiot n’a pas pris le temps d’uriner ou déféquer, il est important de surveiller de très près. Dès que celui-ci commence à tourner en rond, renifler le sol ou apparaître agité, vous pouvez à nouveau le sortir afin qu’il puisse se soulager. Au début, cela vous demande beaucoup de temps et de patience. C’est pourquoi nous vous conseillons toujours de prévoir deux semaines de vacances lorsque vous récupérez votre chiot. En effet, en étant présent en permanence à ses côtés, vous pouvez déceler les moments où votre animal a besoin d’uriner ou de déféquer. Ainsi, vous pouvez rapidement prendre en charge ce problème.

Que faire lorsque vous laissez votre chiot seul ?

S’il est préférable de ne pas laisser son chiot seul lors des 15 premiers jours, vous ne pouvez pas rester chez vous indéfiniment. Ainsi, lorsque ses nouvelles habitudes sont établies, vous pouvez commencer à sortir de chez vous sur des périodes courtes. Après la promenade du matin, il vous est possible de sortir seul quelques minutes. Au fur et à mesure, vous pouvez augmenter le temps de vos sorties. Après plusieurs jours, il est possible de laisser le chiot en intérieur sans qu’aucun accident ne survienne.

Apprendre la propreté de nuit à son chiot

Adulte, votre chien dormira la nuit. Toutefois, les chiots peuvent sentir l’envie de faire leurs besoins de nuit. Pour limiter au maximum ce problème, vous pouvez sortir votre toutou juste avant d’aller vous coucher. Attention, vous ne devez pas lui proposer de jeux ou toutes autres formes d’excitation. La sortie doit se faire calmement et être axée sur les besoins du chiot.

De nuit, laissez la porte de votre chambre ouverte. Si vous l’entendez gémir ou se déplacer, vous pouvez alors conclure qu’un accident est prêt à arriver. Si vous ne souhaitez pas laisser la porte de votre chambre ouverte, il se peut que le toutou fasse ses besoins en intérieur. Dans ces cas-là, vous devez être patients et attendre que votre chiot s’habitue à sa nouvelle routine.

Comment réagir face à un chiot qui fait ses besoins en intérieur ?

Si vous vous levez un matin et que le chiot a fait ses besoins en intérieur, il est important de ne pas le punir. Vous ne pouvez pas non plus crier ou vous énerver. En effet, le chiot n’est pas capable d’associer votre sentiment d’agacement à quelque chose qui est survenu plus tôt. En criant sur votre animal, vous lui développez des troubles du comportement, surtout si celui-ci est en bas âge. Votre chiot devient anxieux et vous vous infligez automatiquement plus de travail avec votre animal.

Comment apprendre la propreté à son chiot ?