Attention aux fausses idées !

Lorsque vous récupérez un chien ou un chiot, vous vous posez plusieurs questions qui me perturbent un peu. Ces questions, je les comprends puisque vous lisez tout et n’importe quoi sur Internet. Forcément, vous vous perdez et vous vous faites de fausses idées.

fausses idées : comment punir un chien ?

Cela m’a toujours interpellé. Lorsque l’on récupère un chien, on accueille une source de bonheur au sein de notre famille, la première chose que l’on se demande c’est : comment est-ce qu’on le punit ? C’est un peu bizarre dans la façon d’aborder les choses. Maintenant, on ne vit pas dans un monde idéal et, à un moment donné, la punition va rentrer en ligne de compte dans son éducation. Tout ce que je peux vous dire dessus c’est qu’on ne hurle jamais, on ne perd jamais ses moyens et que l’on ne tape jamais son chien. Ce sont les règles d’or qu’il faut appliquer obligatoirement.

Ensuite, vous ne devez jamais manipuler votre chien. La manipulation doit être réalisée par un professionnel et de façon très succincte. Vous n’êtes pas là pour punir, mais pour guider votre chien. Vous devez bien sûr lui indiquer quand il fait quelque chose de mal. Dans la minute suivante, il faut lui montrer ce que vous souhaitez qu’il fasse dans ce genre de situation.

Peut-on jouer avec son chien ?

Une des autres grandes questions qui revient c’est : avons-nous droit de jouer avec notre chien ? Est-ce qu’on peut jouer à la « bagarre » ? Est-ce que l’on peut jouer au jeu de tirage ? Pouvons-nous jouer au ballon avec notre chien ? Ce sont des questions très perturbantes. En effet, lorsque l’on récupère un chien, quel que soit son âge, la seule envie que l’on devrait avoir est de s’amuser avec lui. De plus, vous lisez des gens qui ne cherchent pas à vous mettre du plaisir en tête, mais des freins. Ces freins n’existent pas et sont néfastes pour le chien.

Pour prendre un exemple : est-ce que l’on a droit de faire la « bagarre » avec son chien ? Si vous jouez avec votre chien, vous interagissez avec lui. Vous allez également lui apprendre les limites qu’il ne doit pas franchir. Surtout, en faisant ça, vous lui apprenez une chose essentielle qui est la manipulation. Apprendre à manipuler un chiot, cela peut se faire par une phase de jeu sans que personne ne s’en rende compte. Toutefois, cela a beaucoup de valeur et d’intérêt pour ce chiot.

Le cas de la récompense unique

Certaines personnes vont vous dire que vous devez le récompenser avec une gratification particulière. Certains vont préférer que vous donniez à votre chien une friandise, d’autres des jouets et certains autres des caresses. Toutefois, toutes les récompenses sont valables et ce sont des récompenses qui ne sont pas fixes. On pourrait continuer comme ça pendant des heures à vous expliquer toutes ces fausses idées.

Ce que j’essaie de vous expliquer c’est que l’arrivée d’un chien, qu’il soit chiot ou adulte, comporte des différences. Toutefois, récupérer un nouveau membre dans votre famille doit vous faire « kiffer ». Cela va demander du travail, du temps et beaucoup d’investissement personnel. Néanmoins, le but de tout cela est de prendre du plaisir. Ne vous interdisez jamais d’interagir intelligemment avec votre chien tant que cette action est cohérente. Ne vous interdisez rien par idéologie.

La seule chose que vous devez vous interdire quand vous êtes avec un chien, c’est celle d’être ennuyeux. Vous devez toujours jouer et lui montrer des choses. En effet, il ne faut pas oublier que le chien, dès sa naissance, apprend en jouant. En jouant, ils apprennent à renoncer, à gérer leurs émotions et les différentes limites à ne pas franchir. Ils apprennent absolument tout par le jeu. Une fois que vous avez compris cela, vous devez centrer l’éducation de votre chien sur le jeu.

Petit bémol, lorsque l’on a un chien de refuge, ces chiens-là n’ont jamais vu la couleur d’un jeu humain. Cela ne veut pas dire qu’ils ne savent pas jouer.Là aussi, ce sont de fausses idées. Simplement, l’interaction en jouant est plus compliquée pour eux tout simplement parce qu’ils n’ont pas été habitués. Dans ces cas-là, vous devez faire preuve de patience et avancer pas à pas afin de leur apprendre. Néanmoins, offrez-leur le temps d’apprentissage.

Attention aux fausses idées !