Le Briard

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, je vous présente le briard. Ça me fait très plaisir de pouvoir vous présenter ce chien puisque je n’arrive pas bien à comprendre pourquoi, mais on n’en voit pas beaucoup. Il ne déchaîne pas les passions pourtant, il a énormément de qualités.

Ce chien, qui est un chien de berger, nous nous en sommes aussi servis comme chien de protection entre les deux guerres. Il travaillait avec les militaires et notamment dans les tranchées. Ce petit bout de l’histoire pour le briard, on l’a mis un peu de côté. C’est vraiment dommage !

Les caractéristiques du briard

C’est un chien qui a de multiples aptitudes. Il peut être chien renifleur, ils peuvent travailler dans des interventions avec les forces armées. Il est également un excellent chien de berger. Sur le sol français, nous en avons extrêmement peu. Je pense à mon sens, au vu des qualités incroyables de ce chien, que c’est une grossière erreur. Le briard serait considéré comme un chien instable. En effet, il se dirait que le briard est fou. Il y a quelques dizaines d’années, un élevage intensif et une grande consanguinité ont généré des troubles comportementaux. D’une part, ce n’est plus vrai, mais, lorsque vous voyez un briard un peu fou, il n’est pas fou de naissance. En effet, il est fou ce que vous ne lui faites rien faire. Comme vous ne mettez rien en avant, le chien s’ennuie.

Même si c’est un excellent chien de famille, il a besoin de travailler. Le travail pour un briard peut être avec le troupeau ou dans des sports de prise. Intellectuellement, il adore ce genre de sport. Toutefois, il ne faut pas le cantonner qu’à ses activités. En effet, vous pouvez le prendre avec vous pour aller marcher, faire un peu de Canicross et même du CaniVTT.

Ce sont des chiens très résistant et très endurant. Ils ont des capacités naturelles à apprendre et à découvrir leur environnement incroyable. Bien sûr, la phase d’imprégnation entre zéro et quatre mois et demi est essentielle. Si vous ne lui présentez aucun chien ni le monde autour de lui, vous allez avoir des soucis. Enfin, n’oubliez pas une chose, lorsque l’on a un chien qui a une tendance à garder, n’allez pas accentuer cette tendance. En effet, si vous accentuez, vous vous retrouvez avec beaucoup de problèmes. Le Briard, on vous met souvent en avant son côté chien de berger. Toutefois, on oublie de vous dire que ça peut être aussi un super gardien. Résultat, vous commettez des erreurs éducatives.

Le briard apprend très vite, mais, comme tous les chiens qui ont un passé de berger, il a besoin de comprendre ce qu’il fait. Il a besoin que ce que vous allez lui demander prenne un sens. Ce chien a également besoin qu’on lui fasse faire des choses intéressantes. Que cela soit de la recherche ou du pistage, ce chien est très polyvalent. Toutefois, il ne peut être polyvalent que si vous lui donnez la chance de pouvoir l’être.

La fiche santé de la race

Le briard est touché par une maladie qui est un peu surprenante. En effet, il a un problème au niveau de la vue. Nous en parlerons un peu plus tard dans la vidéo. C’est une chose qui peut se régler très vite, mais ce problème perdure. On est sur un chien qui a un grand gabarit. Il est donc primordial de faire attention à ses articulations. On le fait également pousser fit afin que celui-ci garde une autonomie ostéoarticulaire et qu’il puisse rester en bonne santé.

L’hyperthyroïdie est un trouble qui touche le briard. Cette dernière provoque des affections comme l’épilepsie, l’alopécie, l’obésité, la léthargie ainsi que de nombreux problèmes de peau. Heureusement, le mal est rapidement traité avec des médicaments et un régime alimentaire strict.

Le briard peut également connaître des problèmes d’atrophie rétinienne progressive. Cette maladie oculaire provoque une détérioration progressive de la rétine. Au début, le chien devient aveugle la nuit. Au fur et à mesure que la maladie évolue, la cécité apparaît en journée.

Comme tous les grands chiens, le briard est également sensible au retournement d’estomac. Cette maladie peut être mortelle. Il est donc nécessaire d’y faire très attention. Afin de limiter ce problème, il est conseillé de réduire les quantités d’eau et de nourriture apportées au chien après que celui-ci ait fourni un effort physique intense.

On vous annonce un taux de mortalité entre 10 et 12 ans pour ce chien. Toutefois, si vous faites attention à son alimentation, si vous lui fournissez assez de sport, vous avez des briards qui peuvent aller entre 12 et 14 ans en bonne santé. Côté mode de vie, le briard peut tout à fait vivre à l’intérieur ou à l’extérieur. Souvenez-vous que nous sommes sur un berger, donc un chien d’extérieur. Il peut vivre en appartement, mais il va avoir besoin de 2h de promenades en extérieur.

Il y a une différence entre la capacité d’un chien à vivre quelque part et sa capacité à être heureux là où il vit. Pour pouvoir vivre dans un endroit, ce n’est pas le problème. Toutefois, il faut s’assurer que le chien est heureux. Vous allez devoir lui faire faire des activités et donner un sens à sa vie. Si ce dernier a un sens à sa vie, tout sera parfait et il n’y aura pas de problème. Maintenant, on va aller voir une passionnée de la race, on va aller voir Maryline.

L’interview de Maryline, propriétaire d’un briard

Esprit Dog : Première question, pourquoi ce chien ?

Maryline : Ce chien c’est un coup de cœur que j’ai eu à 25 ans ! J’ai attendu d’avoir une vie sédentaire pour pouvoir en adopter un.

Esprit Dog : Tu en as eu combien ?

Maryline : J’en ai eu quatre.

Esprit Dog : Si tu devais leur trouver trois qualités, ce serait quoi ?

Maryline : Ce sont des chiens très proches du maître, curieux et intelligent. Ils ont énormément de qualité ! Je les trouve également très beaux.

Esprit Dog : On va parler tout de suite de quelque chose qui me perturbe, ces chiens sont touchés par une maladie oculaire. Ils n’ont pas assez de lumière qui arrive à l’œil. Je n’ai jamais compris pourquoi on ne règle pas le problème en coupant les poils devant ses yeux. Cela règlerait ce problème ! Lorsqu’il y a des problèmes très compliqués à régler, avec de nombreuses analyses et un travail génétique, je comprends que cela peut être difficile. Toutefois, lorsque c’est un coup de ciseaux à mettre j’ai du mal à comprendre. Est-ce que tu pourrais m’expliquer le nom de cette maladie et me dire ce que tu en penses ?

Maryline : Cela s’appelle la cécité nocturne du briard. Il faut savoir qu’elle est en régression.

Esprit Dog : Pourquoi on ne leur coupe pas les poils ?

Maryline : Pour les chiens qui font de la beauté, c’est interdit. C’est le standard et il faut que la frange soit un tout petit peu dégagée. Les personnes qui font du travail, coupe la frange en général. D’autres gens ont des briards et ne les entretiennent pas. La solution que j’utilise de mon côté c’est de leur mettre des barrettes.

Esprit Dog : Est-il touché par d’autres maladies ?

Maryline : Oui ! Par la dysplasie de la hanche. Comme beaucoup de grand chien. En Allemagne, ont fait des tests d’ectopie puisqu’il semblerait qu’il y ait eu des cas. Si un reproducteur français va en Allemagne, on va lui demander ce test d’ectopie. S’il a quelque chose, cela peut se traduire par des problèmes d’incontinence.

Esprit Dog : Comment tu expliques que le briard soit moins mis en avant ?

Maryline : C’est un chien qui a été à la mode dans les années 80 avec tous les inconvénients que cela apporte. Il demande de l’entretien, ce qui peut aussi repousser les gens. En effet, les gens ont beaucoup moins de temps de s’occuper de leur chien.

Esprit Dog : Est-ce qu’il existe de bons éleveurs ?

Maryline : Il existe quelques bons éleveurs. Toutefois, ce sont des éleveurs qui ont un certain âge. Pour la suite, je ne sais pas trop comment cela va se passer.

Esprit Dog : Il y a beaucoup d’éleveurs de briards en France ?

Maryline : Il doit en rester une vingtaine. C’est très peu et ce sont des élevages familiaux. Les gros élevages, il ne doit en rester que six.

Esprit Dog : Dans ta vie, tu as été toiletteuse. Est-ce que c’est un travail de titan de s’occuper du briard ?

Maryline : Non, il faut le brosser une fois tous les 15 jours. Il faut savoir brosser, ce n’est pas très compliqué à faire. Il ne perd pas beaucoup ses poils, sauf en cas de mue. Les poils courts font une espèce de bourre et l’entretien est plus facile au niveau de la maison.

Esprit Dog : Il faut beaucoup les laver ?

Maryline : Les éleveurs conseillent de très peu les laver. Ici, ils sortent beaucoup et vont dans les ruisseaux. Je les lave donc tous les 2 ou 3 mois. Toutefois, il est conseillé de les laver une ou deux fois par an.

Esprit Dog : Tu conseillerais le briard pour quel type de personne ?

Maryline : Des personnes qui ont le temps de sortir et qui aiment la nature. Il faut qu’ils aient le temps de s’en occuper et de leur faire faire des activités. En effet, c’est un chien qui a besoin de travailler. Il peut vivre en appartement, mais il est important de le sortir tous les jours. Ce chien s’adapte très bien que ce soit aux petits appartements ou à la voiture. En effet, il n’est pas peureux dans les transports et ça ne pose pas de réel problème.

Esprit Dog : Merci beaucoup, tu as de magnifiques chiens. Ça fait plaisir de voir des chiens à un âge avancé et en aussi bonne santé. C’est l’une des meilleures pubs que l’on peut faire pour une race. On peut dire aux gens que même à 13 ans et demi ce chien peut être en pleine forme et bien dans ses pattes.

D’où vient le briard ?

Le briard est originaire de France. À l’origine, il était appelé berger de Brie en raison de sa région d’origine. Sa première apparition est datée du huitième siècle.

À quoi servait le briard ?

Étant un chien de berger, le briard gardait les troupeaux de moutons en France. Il est également connu comme gardien de fermes. Lors de la Première Guerre mondiale, le chien servait à tirer les charrettes de munitions sur les champs de bataille. C’est à cette époque, dans un chaos complet, que le briard est officiellement lié à l’armée française.

Le briard a-t-il besoin de beaucoup d’exercice ?

Le briard est un chien qui a besoin de travailler. Il est donc important pour lui d’être stimulé physiquement et mentalement pour l’aider à se développer correctement. Il peut parfaitement se plaire dans les sports comme l’agility.

Faut-il lui offrir un toilettage important ?

Bien que le briard ait de longs poils, il n’est pas nécessaire de le laver toutes les semaines. Toutefois, il est important de le brosser tous les jours afin que ses poils ne s’emmêlent pas. En effet, même s’il ne perd pas énormément de poils, ces derniers peuvent former une bourre et s’emmêler.

Faut-il socialiser le briard ?

En règle générale, il est important de socialiser tous les chiens. Toutefois, le briard doit être socialisé très tôt pour éviter certaines agressions. Pour ce faire, optez pour une école du chiot sérieuse ou sortez votre animal le plus possible dans des environnements différents.

Le Briard

Informations sur la race

  • Gabarit : Grand
  • Esperance de vie : Environ 13 ans
  • Type de poils : Long
  • Couleur(s) de robe : Fauve, Noir
  • Taille Mâle : 62 à 68 cm
  • Taille Femelle : 56 à 64 cm
  • Poids Mâle : 30 à 40 kg
  • Poids Femelle : 30 à 40 kg
  • Perte de poils : Ne connaissant aucune mue, le briard ne perd pas énormément de poils. Il est toutefois important de le brosser quotidiennement pour éviter la bourre du sous poils.
  • Besoin d'exercice : Ce chien a besoin de travail en plus de se dépenser quotidiennement. Il est donc important de lui apporter un maximum de stimulation pour l'aider à se sentir mieux dans sa vie.
  • Coût mensuel moyen : Environ 50 € par mois