Comment différencier un chien peureux d’un chien timide ?

 

Aujourd’hui, je vais vous expliquer quelque chose qui touche beaucoup trop de chiens : le chien peureux. On diagnostique beaucoup de chiens peureux à tort car c’est la mode du moment ! Mais cela peut aussi être de la timidité ; alors chien peureux ou chien timide ?

Mise en situation : chien peureux ou chien timide ?

On a un chien qui se balade dans les bureaux et je demande à un de mes collaborateurs d’aller le caresser en étant « tranquille ». On voit le chien qui fait deux pas de recul ; il n’a pas du tout envie : on peut alors se dire qu’il est peureux.

Sauf que… Lisez bien la suite !

On met le chien en laisse, je demande la même chose à mon collaborateur : d’aller caresser le chien. Le chien fait aussi deux pas de recul. Pourquoi je le mets en laisse ? Parce que je voulais simplement voir s’il avait la même réaction sans laisse et avec. L’idée c’est de vous montrer son comportement détaché / attaché. Et il a, à chaque fois, la même réaction.

On peut en conclure que ce chien-là n’est pas du tout peureux, il est timide. C’est un trait de personnalité, il est comme ça.

Un chien timide n’est pas un trouble de comportement

Je vous montre une scène où le chien est détaché, en ville, au milieu de chiens, au milieu de gens, il y a des voitures, il n’a peur de strictement rien.

Qu’est ce que ça veut dire ? Ça signifie que si vous le diagnostiquez peureux, et que vous commencez à travailler sur ça, ce chien finit soit réellement peureux (et fugueur) ; soit il finit agressif et donc réactif par peur. D’où le fait qu’il faut réellement réussir à distinguer ce qu’on pourrait considérer comme un trouble de comportement, d’un trait de caractère qui est simplement propre à chaque individu vivant, comme la timidité.