Malinois, Bergers Australiens, Borders : Chiens fous ?

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, je fais cette vidéo de façon un peu impulsive. En effet, je viens de regarder les différentes demandes de chiens difficiles qu’on reçoit. Ces derniers viennent ensuite au centre pour de la rééducation. Le constat est effarant : 80 % des demandes, ce sont des malinois. Aujourd’hui, je vais essayer d’aider cette race de chien.

Chien fou ? Pas vraiment !

En effet, un malinois, ça n’est pas toujours hyper excité ou hyper nerveux. Ça ne correspond pas à tous les syndromes que vous mettez après le « hyper ». Lorsque vous prenez un malinois, vous prenez un chien qui a de l’énergie. Ce dernier a envie de réfléchir et de faire des choses. Je crois que ceux qui ont des malinois doivent également prendre la parole. En effet, un malinois n’est pas un chien fou, c’est un chien qui demande une éducation. Tous les syndromes, les étiquettes, que nous pouvons lui coller sont des syndromes qu’il va acquérir dans le temps. Il faut prendre la parole et la diffuser. Si vous ne le faites pas, nous allons nous retrouver avec des milliers de personnes qui vont penser que le malinois est un chien fou.

Toutefois, il a simplement des besoins. Ces besoins, si vous n’y répondez pas, au fil de son évolution le chien peut développer des troubles du comportement. En effet, sans le nécessaire physique, psychique et intellectuel il peut se retrouver avec de nombreux troubles. En épluchant les demandes de rééducation, j’ai pu m’apercevoir que de nombreuses erreurs ont été faites. Vous avez créé les problèmes chez le chien.

Des problèmes souvent liés à une mauvaise éducation

Si vous ne vous occupez pas de votre chien, celui-ci va développer des troubles. Ce peut être le malinois, mais également le berger australien, border collie ou tout autre chien. Lorsque vous prenez un chien et que vous le laissez enfermé dans le jardin, cela peut être dévastateur lorsqu’il va devoir sortir dans un monde qu’il ne connaît pas. Le chien fut créé pour protéger l’humain. Toutefois, s’il ne profite pas d’une éducation correcte, il va protéger l’humain de façon déraisonné et il fera n’importe quoi. À ce moment là, le chien peut paraître fou !

Autre exemple, le husky qui n’a pas de rappel. Si cette race de chien n’est jamais détachée, il ne peut pas avoir le rappel. La plupart des gens pensent peut-être que le suivi naturel chez le husky est une option ! Ce qui m’intéresse, c’est de savoir si vous avez commencé dès les premières étapes pour apprendre à votre chien le rappel.

Tous ces chiens, nous ne leur donnons pas l’occasion d’avoir le socle fondamental pour être un jour détaché. Ils se retrouvent alors sur une épreuve de force qui consiste à être obéissant ou rattaché. Cela ne peut pas fonctionner comme ça. En effet, vous allez fonctionner contre nature. Si vous vous y prenez bien, tout se passera bien, quelle que soit la race. Ça, c’est un combat que nous devons mener tous ensemble.

Savoir choisir son chien

Cette vidéo elle est également là pour vous dire de réfléchir avant de prendre un chien. Réfléchissez également avant de répondre ou de commenter, quel que soit le groupe ou le forum. La vidéo est là pour vous dire que le monde du chien c’est vous. Quand vous voyez ce genre de bêtises et des gens qui font du mal au monde du chien ou à ce que vous aimez, il faut leur expliquer tranquillement.

C’est aussi pour ça qu’on a monté Esprit Dog Start qui est une formation gratuite. Elle sert également à prendre les bonnes décisions dès le début. En effet, si vous prenez un animal qui ne vous correspond pas, vous risquez de lui créer des troubles. C’est peut-être utopique, mais si on s’y met tous et que l’on commence à montrer du doigt les problèmes, on ne sauvera peut-être pas tous les chiens, mais on en sauvera quelques-uns.