Comment contrôler le comportement du chien ?

Apprendre à contrôler le comportement de son chien passe par un apprentissage strict et par certaines règles précises. En effet, vous allez devoir faire en sorte que ce dernier parvienne à se contrôler de lui-même. Cet exercice demande énormément de concentration de la part du chien. Ce manque de concentration est un sérieux frein à son éducation. Un chien qui ne se concentre pas ne vous obéit pas. Ce manque d’obéissance va rapidement avoir des effets nocifs sur votre relation maître/chien. De plus, une stimulation trop forte peut détourner l’attention de votre chien de manière significative. Un chien inattentif peut parfois même s’avérer dangereux. Heureusement, il existe plusieurs étapes pour éduquer son animal face à ces situations.

Contrôler le comportement du chien : la désensibilisation

Prenons par exemple le cas d’un chien qui n’aurait jamais vu de balles de sa vie. Cette nouveauté va piquer sa curiosité et l’attirer naturellement. Le chien sera tellement intrigué par cette balle qu’il ne vous écoutera plus du tout. Heureusement, pour éviter ce genre de situation, vous pouvez désensibiliser votre chien à la balle. Cette désensibilisation se passe en plusieurs étapes.

Phase 1 : la première approche

Pour commencer notre exercice, munissez-vous d’un ballon et placez-le à environ 5 m du chien. Ici, l’important est de laisser le chien opter pour la bonne attitude avant de lui donner accès au ballon. Mais qu’est-ce que la bonne attitude dans ce cas de figure ? La bonne attitude est que votre chien adopte un comportement désintéressé face à cette stimulation. Ce dernier doit alors se coucher et s’apaiser pour avoir le droit d’accéder à la balle. Bien sûr, pour atteindre cet objectif vous ne devez surtout pas user d’ordres vocaux. Il vous est donc interdit de lui demander de se coucher, de s’asseoir ou de rester. Le chien doit adopter de lui-même le bon comportement. S’il n’y arrive pas, reprenez la balle, attendez qu’il se calme et réessayez. Par association d’idées, le chien va comprendre ses fautes et les corriger de lui-même jusqu’à atteindre le bon comportement.

Phase 2 : approfondir l’apprentissage de la désensibilisation

Pour complètement désensibiliser votre chien à la balle, il va devoir ne plus être alerte dès qu’il voit cet objet. En effet, dans la première étape, nous vous demandions de laisser votre chien se coucher pour pouvoir profiter de la stimulation. Ici, votre chien va devoir se coucher, mais également arrêter de paraître alerte. Pour cela, vous devez observer votre chien et ce dernier doit vous observer également. Le chien va alors commencer à réfléchir et essayer de comprendre pourquoi vous ne déclenchez pas l’accès à la balle. Chaque fois que votre chien tente une action et que celle-ci ne correspond pas à ce que vous attendez, n’hésitez pas à lui faire comprendre.

Une fois que votre toutou se remet dans une position couchée correcte, vous pouvez être sûr que sa désensibilisation est en bonne voie. Bien sûr, il faut appliquer cet exercice de nombreuses fois afin d’être certain que le chien adopte le bon comportement face à cette stimulation.

Un exercice simple à mettre en place

Lorsque vous désensibilisez votre chien, vous devez absolument faire attention à bien avoir appliqué un travail de fond en priorité. En effet, ce dernier doit savoir réfléchir, mais aussi regarder son maître et comprendre qu’il est le leader à suivre. Un chien qui comprend qu’il doit renoncer à l’objet de sa stimulation est sur la bonne voie de travail. En effet, ce renoncement est extrêmement important pour la suite de son apprentissage. Si vous ne savez pas comment travailler le renoncement, nous vous proposons une solution simple dans notre méthode Esprit dog Family.

Les chiens sont des êtres extrêmement intelligents. Une bonne relation maître/chien va aider votre animal à rapidement comprendre que s’il fait quelque chose pour son humain ce dernier débloque une phase de jeu ou une friandise, quelque chose de bénéfique pour lui. Tout cela, vous l’obtenez en vous comportant de façon saine avec votre animal. Ainsi, par ce comportement donnant/donnant, vous allez énormément travailler la gestion de la frustration.

Quand vous souhaitez désensibiliser votre chien, cela doit se dispenser de parole. En effet, le chien doit comprendre de lui-même le bon comportement à adopter pour avancer. Bien sûr, après la phase de désensibilisation, si vous souhaitez entraîner votre chien en vous servant d’une balle c’est tout à fait possible. Toutefois, pensez bien séparer les différentes activités. En effet, ne mélangez pas désensibilisation et dressage. En faisant cela, vous allez perturber votre chien et n’être d’aucun secours dans l’apprentissage de l’animal à contrôler son comportement.

Contrôler le comportement du chien : la bonne attitude

Le but de cet exercice est que votre chien adopte dès le départ la bonne attitude. En effet, il va devoir comprendre de lui-même que vous êtes dans une phase de travail et non de jeu. Bien sûr, tout au long de l’exercice en voyant qu’il a accès au ballon sous certaines conditions, le chien va petit à petit appliquer le bon comportement. Vous devez comprendre qu’il est important pour le chien d’apprendre à se contrôler. En effet, un bon comportement, un refus d’appât ou encore une désensibilisation à certaines situations va vous offrir la possibilité de faire énormément de choses avec lui. Vous allez par exemple pouvoir, avec un chien totalement désensibilisé, vous promener dans la rue sans laisse et faire en sorte que ce dernier ne traverse pas la route n’importe comment. Il est également possible de  progresser significativement sur des exercices de dressage. Vous pouvez alors passer sur des difficultés plus hautes et tout cela, grâce à la capacité du chien à contrôler son comportement. Il sera plus réactif aux ordres et beaucoup plus concentré dans certaines situations.

Bien sûr, cet exercice peut être décliné et reproduit avec d’autres objets. Si votre chien aime les bâtons, par exemple, vous pouvez appliquer les précédentes étapes afin de l’aider à se désensibiliser des morceaux de bois. En dressage, il n’y a pas de fatalité. En effet, grâce à une bonne méthode de travail tout, ou presque, est réalisable. Bien sûr, ces méthodes de travail doivent être adaptées à chaque chien. C’est pourquoi vous devez absolument posséder une relation de confiance avec votre animal et comprendre celui-ci dans les moindres détails. Mieux vous comprenez votre chien, plus vite il apprendra et obéira en adoptant un comportement adéquat et contrôlé.

Comment contrôler le comportement du chien ?