Comment être un bon maître pour son chien ?

Allez, c’est le moment de vous prendre en main et devenir un leader pour votre chien. Je vous l’explique en cinq points.

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, je vais vous expliquer comment devenir un leader ou en tout cas un bon maître pour votre chien. La première des choses : un chien va avoir besoin d’avoir de l’admiration pour vous. Votre chien va avoir besoin de vous regarder en se disant lui ou elle a la bonne réponse à des problèmes que moi je ne peux résoudre moi-même, puisque c’est un chien et qu’il vit dans le monde des humains. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que si lundi vous lui dites oui pour monter sur le canapé et que le mardi vous lui dites non, vous allez vous offrir que des emmerdes avec votre chien.

En effet, lui, ce qui va retenir c’est qu’il peut faire ce qu’il veut. Donc il prendra la décision par lui-même parce que vous êtes quelqu’un qui n’est pas fiable à ses yeux.

Être un bon maître pour son chien

Dans le même ordre d’idée, quand vous vivez des situations qui vous semblent stressantes, vous paniquez. Quand vous paniquez, vous sentez la peur et votre rythme cardiaque augmente. Le chien le ressent. S’il le ressent, il va se dire : OK, mon maître lui n’est pas capable de gérer la situation qui se présente il a un doute. Dans ces cas-là, c’est le chien qui va prendre le leadership sur votre binôme et qui va décider à votre place parce qu’il va estimer que vous n’êtes pas fiable.

Là d’ailleurs je vais faire juste une petite parenthèse, c’est ce qui fait aussi la différence entre un bon et un mauvais éducateur. Un moment donné quand vous avez un éducateur qui se met à trembler comme une feuille quand il voit un chien un petit peu impressionnant et qu’il va travailler avec, forcément le chien le ressent. Quand le chien le ressent, il ne peut pas réagir correctement.

La confiance c’est une chose qui est essentielle quand un chien a des soucis. S’il a confiance dans l’humain qui est en face alors on peut commencer la rééducation. S’il n’a pas confiance en son humain, il n’y a aucune chance. Pour vous, c’est la même chose. C’est pareil pour les mouvements, plus les mouvements vont être rapides et plus le chien va perdre confiance en vous. Quand il y a des zones de stress, vous devez impérativement ralentir vos mouvements pour avoir la bonne réaction.

Petite astuce, quand votre chien est confronté à un vrai problème et qu’il n’a pas la solution. Si vous voulez savoir s’il vous considère comme une personne fiable, comme un leader, observez votre chien. Vous allez voir qu’il va vous regarder. Il va jeter un coup d’œil chez vous et là c’est à double tranchant. Soit, vous n’êtes pas fiable, mais comme votre chien n’a pas beaucoup de tempérament ou qu’en-tout-cas il n’a pas beaucoup de confiance en lui il va quand même vous regarder. Sauf que comme il prend la mauvaise info il va faire n’importe quoi. Dans tous les autres cas vous allez voir que le chien ne regarde jamais son maître parce qu’il part du principe que de toute façon, c’est acquis, le maître est bidon. Ça peut être un indicateur. Après bien sûr il faut le voir dans un contexte, il faut l’analyser.

Quatrième point, surtout comprenez bien une chose : avec les chiens on ne s’énerve pas. On peut être bref, être impactant, on peut être sec même si vous en avez envie, mais surtout on ne part pas dans des folies. En effet, on ne commence pas à agiter les bras, on ne commence pas à hurler dans tous les sens. En effet, si vous faites ça, vous perdez vos moyens. Si vous perdez vos moyens, vous n’êtes pas des maîtres fiables et le chien va le ressentir.

Cinquième point essentiel, c’est pour moi le plus important et c’est souvent des termes qui sont un peu galvaudés. Essayez de traiter votre chien comme un chien. Alors là, quand je dis ça, y en a plein qui vont dire : ouais, nan, mais mon chien, c’est comme mon enfant. Ce n’est pas dans ce sens-là que je le dis. Traiter votre chien comme un chien, c’est le respecter en tant que chien. Sinon, vous êtes discriminant pour lui. Pourquoi le chien serait inférieur à l’humain en termes d’image ? Il n’y a aucune raison à cela. Ce n’est pas parce qu’on traite un chien comme un chien qu’on traite un chien plus bas qu’un humain.

On le traite simplement comme on doit traiter un chien avec ses codes avec ses modes de fonctionnement. Le chien va devoir apprendre à vivre avec les humains et les humains vont devoir apprendre, pour mieux communiquer, à comprendre le fonctionnement d’un chien. Ça veut dire ça en fait le traiter comme un chien. Ce n’est pas du tout rabaissant pour le chien, au contraire. Tous ceux qui pensent comme ça mettent le chien en valeur parce qu’ils le respectent pour ce qu’il est.

Maintenant, vous savez comment devenir un bon maître pour votre chien, il y a plus qu’à devenir un leader pour lui ! À la prochaine !

Comment être un bon maître pour son chien ?