Comment réussir le dé-confinement avec son chien !

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Ça y est, on va pouvoir commencer le dé-confinement, ce qui va nous faire du bien à nous mais aussi au chien. Ça fait un petit moment qu’on l’attend. Évidemment, je vous rappelle une règle essentielle quand on dé-confine, on ne dé-confine pas n’importe comment. On fait attention sinon, on va se coltiner à nouveau trois mois de confinement juste derrière.

Le premier conseil, il va aller directement sur des chiots. Je sais que vous êtes nombreux à avoir récupéré des chiots et à vous dire vivement lundi que l’on puisse sortir et montrer au chiot un maximum de stimulation. Attention, ce serait une erreur. À mon sens, vous allez devoir y aller pas à pas. Vous êtes sur des chiots qui ont été sous-stimulés pendant quelques semaines, voire quelques mois. Vous pourrez générer des peurs ou des traumatismes si vous y allez trop fort. Si vous ne passez de rien à tout en quelques secondes, vous allez générer des peurs intenses sur des choses parfois surprenantes. Donc, on y va tout doucement. Recommencez à les sortir, faites-leur voir du monde, mais le plus important allez-y petit à petit.

Bien réussir le dé-confinement avec son chien

Deuxième chose essentielle, normalement vous avez bien fait les choses, vous avez laissé de temps en temps votre chien seul chez vous. Si vous l’avez fait, vous n’aurez quasiment aucun problème. Si vous ne l’avez pas fait, votre chien peut avoir quelques réactions excessives lors de votre départ. Il pourrait mal le vivre. Résultat, vous pourriez découvrir quelques troubles qu’il n’avait pas juste avant. Cela peut être quelques destructions ou des aboiements par exemple. Si on s’y prend intelligemment, ces choses-là passeront toute seules.

Première chose à mettre en place pour réussir votre dé-confinement avec votre chien, avant de partir travailler lundi matin, vous êtes dans l’obligation de vous lever très tôt de le sortir. Si dans votre routine habituelle vous ne le sortez pas le matin, mais le soir, vous allez inverser la routine et le sortir le matin. Cela aidera à évacuer le surplus de pression qui va arriver quand il va vous voir partir travailler. En effet, son nouveau quotidien va drastiquement changer après deux mois passés avec vous. Vous devez donc mettre toutes les chances de votre côté pour qu’il y ait le moins de désagréments possible. Ensuite, pour ceux qui ont cette possibilité, ne le laissez pas 8 à 10 heures tout seul dès le premier jour.

Je vous encourage aussi à lui laisser un ou deux jouets d’occupation afin qu’il puisse décharger un petit peu le stress qu’il pourrait ressentir. Mais surtout, la chose la plus importante que vous allez devoir faire, c’est de garder une attitude normale. Et dans ces cas-là, je sais très bien que ce n’est pas très évident. Si vous vous comportez comme avant, vous mettez toutes les chances de votre côté pour que le dé-confinement avec votre chien se passe bien. Du moins, que ça se passe le mieux possible. Si le chien ressent de l’anxiété, ou de la peur, ou quelque chose d’anormal chez vous, il va vous le faire payer.

Bien sûr, si vous trouvez quelques dégâts en rentrant chez vous, dans un premier temps ne disputez pas le chien. Si vous le disputez, vous n’allez faire qu’accentuer ce comportement. S’il détruit, il faudra vous poser la question de savoir si votre comportement n’a pas été trop brutal. Par exemple, interrogez-vous et demandez vous si vous l’avez sorti suffisamment le matin. Quelques jours après le dé-confinement avec votre chien, la vie reprendra son cours normalement. Il sera aussi important, sur votre jour de repos, de le laisser à la maison et de sortir quelques heures sans lui. Cela aidera à l’habitué à une routine pour qu’il comprenne que vous ne pouvez plus rester continuellement la maison.

Pour moi, le meilleur des conseils que l’on peut vous donner, c’est celui de reprendre une vie normale. Ne surjouez pas la sur-attention, parce que vous culpabilisez d’être partis au travail. Ne l’étouffez pas comme si vous étiez désolés d’être partis au travail. Même si ça part d’une très bonne intention de votre part, le chien va le comprendre comme une anxiété.

Et pour les personnes en télétravail ?

Pour tous ceux qui sont en télétravail, essayez de faire comme si vous partez de chez vous. Mettez-vous dans une pièce pour vous isoler le temps de travailler. Laissez le chien dans le salon et partez travailler dans une chambre. Il faut vraiment que le chien comprenne que même lorsque vous télétravaillez, c’est comme si vous n’étiez plus du tout dans la maison. Ne donnez pas d’attention à votre chien à chaque fois qu’il va venir vous déposer un jouet ou demander une caresse. Tout a pour but de le mettre au plus proche des circonstances dans lesquelles vous serez quand vous retournerez travailler au bureau. Essayez de l’habituer à nouveau, c’est très important.

Pareil, maintenant que vous allez pouvoir sortir un tout petit peu plus facilement, quand vous télétravaillez et que vous êtes en pause, n’hésitez pas à sortir sans votre chien. L’idée n’est pas de ne plus jamais sortir avec votre chien. Simplement, ayez la vie la plus normale possible pour lui comme pour vous. Il faut toujours vous mettre en tête le moment où vous allez devoir repartir au travail. En effet, à ce moment, vous ne pourrez plus faire ça. Ça, c’est vraiment une chose essentielle.

Que le message soit bien clair : vous avez l’occasion de pouvoir passer votre vie entière avec votre chien, cela ne pose aucun souci. C’est même génial d’avoir cette chance. Là, je suis juste en train de dire qu’il va vous falloir garder les habitudes de la vie normale. Dans la vie normale, vous travaillez et vous n’êtes pas constamment chez vous auprès de lui. Il est primordial qu’ils comprennent que rester seul c’est aussi bien et important pour lui. Ce sont des moments où il peut faire tomber la pression par exemple. Mais, tout est une question d’environnement et de situations. Quand on travaille, on est dans une situation où nos chiens sont constamment plus ou moins seuls. Donc, il ne faut pas le déshabituer à cela.

Vous avez fait un travail sur la solitude afin que le chien puisse transformer quelque chose qui n’est pas forcément agréable en quelque chose d’agréable. C’est ça le vrai travail d’apprentissage de la solitude. C’est pourquoi il est important de ne pas le déconstruire. À partir de lundi, on ne fait pas n’importe quoi. J’insiste vraiment sur un message pour les chiots : ne les balancez pas dans le grand bain du jour au lendemain. Sinon, vous allez faire plus de mal que de bien.

Comment réussir le dé-confinement avec son chien !