Confiance : comment la développer ?

Dans la continuité de ce que l’on vous montre lors de nos vidéos de travail, le maître mot est la confiance. La confiance, on ne la décrète pas. En effet, c’est une chose qui se gagne. Pour développer la confiance avec votre chien, il suffit de jouer. Vous gagnez également de la confiance en vivant des expériences. Plus vous allez sortir, plus vous allez vivre de choses et plus la confiance va naître.

Développer la confiance en quelques exemples

Dans la vidéo, je vais vous montrer deux scènes qui n’ont rien à voir l’une avec l’autre, les actions sont complètement différentes, mais elles vont vous donner la possibilité de visualiser mon propos. Ici, nous travaillons avec Iros sur le « pas bouger » avec absence du propriétaire. Vous sortez de la pièce, vous sortez de la maison en claquant la porte, vous faites le tour de la maison et vous revenez. L’idée ici, c’est de lui demander de vous faire confiance pour rester seul sans bouger alors qu’il n’y a personne autour de lui.

Le chien répond seulement à l’ordre de son maître. Il sait que si vous lui demandez de vous faire confiance, c’est qu’il n’est pas dans un endroit dangereux ou problématique. Cela lui offre aussi la possibilité de conserver une gestion des émotions et d’apprendre à mieux se contrôler. C’est un exercice simple qui aide à travailler la confiance du chien.

Un autre exercice complètement différent pour développer la confiance avec son chien, c’est une phase de jeu avec ma femelle. Tout à coup, je vais aller l’embêter et nous allons commencer à nous bagarrer. Elle va essayer de m’attraper tout en faisant beaucoup de bruit. Nous sommes là en train de jouer. Pourquoi sommes-nous en train de jouer comme cela ? Tout simplement puisque nous développons cette relation de confiance. Ainsi, grâce à cette relation, dès que je n’ai plus envie de jouer tout le monde s’arrête. La chienne sait que je ne veux plus jouer et n’a besoin d’aucun ordre pour s’arrêter.

Cette relation de confiance me donne également la possibilité d’aller l’embêter lorsqu’elle est dos à moi. Elle va me courser et je vais rentrer dans une pièce dans laquelle elle n’a pas le droit de rentrer. Aujourd’hui, je peux me permettre d’être poursuivi par mon chien sans que cela ne pose de souci. Nous sommes parfaitement en symbiose tous les deux et nous pouvons faire ce que nous souhaitons. Ce que je veux que vous fassiez avec votre chien, c’est qu’au bout de plusieurs années, après avoir beaucoup travaillé, vous soyez sur une relation de confiance qui n’offre plus de limites ni d’ambiguïté. Vous pourrez alors prendre du plaisir avec votre animal et ne penser à rien d’autre.

Confiance : comment la développer ?