Décès de mon chien : quelles sont les démarches ?

On aimerait tous que nos compagnons à quatre pattes soient éternels… Malheureusement ce n’est pas un sujet joyeux à aborder. Il est pourtant important de s’informer sur les démarches qu’il faudra accomplir au moment venu…Malgré la souffrance causée par le décès de votre chien, vous devrez en effet faire face à des questions d’intendance… Notamment en ce qui concerne sa dépouille.

Décès du chien, les démarches

En France, les maîtres de chiens ont généralement recours à l’incinération. Si vous choisissez cette option, deux possibilités s’offrent alors à vous.

Vous pouvez d’abord opter pour une incinération individuelle. Dans ce cas, vous pourrez choisir d’emmener vous-même votre chien au centre crématoire animalier ou demander à votre vétérinaire de s’en charger. Sur place, vous pourrez vous recueillir un dernier moment. Ensuite, votre animal sera incinéré seul avec une plaque d’identification en métal unique afin de vous garantir que c’est bien les cendres de votre toutou que vous récupérerez. L’incinération dure entre 30 minutes et 1 heure en fonction de la taille de l’animal. Vous aurez la possibilité ensuite de les conserver dans une urne ou de les disperser à l’endroit de votre choix. Un certificat de crémation vous sera également délivré. Cette solution est sûrement la plus « humaine » mais elle a un coût un peu élevé (environ 200 euros).

Si vos moyens ne vous le permettent pas vous pourrez opter pour une incinération collective. Celle-ci est moins chère car votre toutou sera incinéré avec d’autres animaux. Vous ne pourrez pas non plus récupérer les cendres de votre compagnon après la crémation. Elles seront déversées sur un terrain agricole prévu à cet effet. Une fois terminée on vous délivrera également un certificat de crémation.

Si vous ne souhaitez pas faire incinérer votre chien, sachez que vous avez le droit de l’enterrer chez vous s’il pèse moins de 40 kilos. Vous devrez toutefois respecter deux règles. Le corps de votre toutou devra être enterré au moins à 35 mètres de toute source d’eau ainsi que de vos voisins. A noter que vous pouvez également choisir d’enterrer votre toutou dans un cimetière pour chien. S’il en existe un près de chez vous, mais évidemment cette option a aussi un coût.

Décès du chien : aider celui qui reste

Avoir un chien c’est beaucoup de bonheur, malheureusement nos compagnons à quatre pattes ne sont pas éternels… S’il est difficile pour nous humain de faire le deuil de celui qui a partagé notre vie pendant des années on oublie parfois que ça n’est pas facile non plus pour nos animaux.

En effet, quand on a deux chiens, celui qui reste doit lui aussi faire son deuil car lui aussi a perdu un membre de sa famille… Suite à la mort d’un chien, il n’est d’ailleurs pas rare de voir celui qui reste changer de comportement. Par exemple, il peut perdre l’appétit, manquer d’entrain ou bien même se mettre à détruire ou à hurler à la mort lors de vos absences…

Même si vous allez devoir affronter votre tristesse vous ne devrez donc surtout pas oublier celle de votre second loulou.

Pour l’aider à surmonter ce cap, vous allez devoir être présent pour lui. Sortez avec lui, trouvez des activités qui lui plaisent. Renforcez vos liens avec lui afin de lui montrer que la vie continue. Bien évidemment cela prendra du temps mais si vous savez l’entourer il arrivera lui aussi à surmonter cette épreuve. Pendant cette période vous devrez vraiment être attentif à ses besoins et lui montrer tout l’amour que vous avez pour lui.

Si par malheur, il se met à détruire ou à hurler à la mort quand vous n’êtes pas là et qu’il ne le faisait pas avant, rassurez-vous. En effet, ce comportement n’a rien d’anormal à proprement parler. Si votre chien a passé toute sa vie ou presque avec un autre, il n’a sans doute jamais appris la solitude. Il est donc logique que cette situation le stress et qu’il ne sache pas comment la gérer, dans ce cas-là vous devrez absolument lui apprendre la solitude comme s’il était chiot, en reprenant toutes les bases.

Quant à savoir si vous devez reprendre un autre chien ou pas ? La réponse est propre à chacun…

Décès de mon chien : quelles sont les démarches ?