Développer l’imagination : la seule limite à l’éducation

Lorsque vous récupérez un chien, ce que vous devez comprendre c’est que le meilleur outil pour l’éduquer est celui qui est à l’intérieur de votre tête. Votre imagination, votre plaisir et votre joie vont être autant d’énergie à dégager pour éduquer votre chien. À travers cela, vous allez pouvoir mettre de nombreux exercices en place. Grâce à ces exercices, il est possible de faire évoluer le chien et améliorer votre relation avec lui. Au fur et à mesure du temps, vous pouvez imaginer tout ce qui vous passe par la tête. En effet, la seule limite à la progression d’un chien c’est votre imagination, il faut donc la développer.

Développer l’imagination : créer une relation forte

Avec Iros, nous avons mis en place quelques exercices simples pour développer son imagination. Ici, j’ai disposé de nombreux objets sur un terrain afin de casser la concentration de l’animal. Le but était de l’inciter à partir récupérer certains objets. En effet, Iros est un énorme joueur. Ici, nous multiplions les exercices afin que le chien puisse se concentrer seulement sur moi. L’animal a envie d’avoir tous les jouets au sol. Toutefois, comme nous avons créé une relation, Iros est un chien qui sait que plus vite il va faire les exercices demandés et plus vite il aura une récompense. C’est comme cela que vous créez des relations fortes avec votre chien et que vous l’aidez à progresser.

L’animal doit vous considérer comme son leader, la personne la plus importante à ses yeux. Pour lui, vous êtes quelqu’un d’important puisque vous lui donnez de l’amour, vous subvenez à ses besoins primaires, mais vous lui donnez également accès à ses besoins de jeu. C’est comme cela que le chien doit voir l’humain : comme une personne extraordinaire. Et, pour aller plus loin, on peut également dire que l’humain doit également voir le chien comme un être extraordinaire. L’un et l’autre vont se faire briller mutuellement.

Le regard de votre chien, lorsque vous êtes sur une phase de jeu ou en balade, n’a pas de prix. Lorsque vous récupérez un chien, vous devez essayer d’être intéressant pour lui.

Adapter les exercices à son environnement

Tous les exercices que nous vous montrons ici sont réalisables directement dans votre environnement. En effet, vous pouvez très bien réaliser cet exercice dans votre salon en utilisant des friandises ou des jouets. Une fois que tous les objets sont répartis, vous pouvez lui demander de revenir au pied sans que celui-ci ne se déconcentre. C’est aussi simple que ça. Vous n’avez besoin d’aucun matériel particulier pour recréer ce genre d’exercice. Vous prenez ce que vous avez chez vous, vous le mettez au sol et vous travaillez avec votre animal. L’important, c’est de partager avec le chien.

Ces exercices vont aider le chien à s’améliorer. Ils sont également là pour que l’animal puisse mieux comprendre le monde qui l’entoure. L’exercice que nous vous avons précédemment montré dans la vidéo va apprendre au chien le refus d’appât. Un chien qui est capable de se désintéresser de la nourriture ou de ses jouets, puisqu’il est avec son maître et qu’il apprend quelque chose, est un chien qui fait du refus d’appât. Cet exercice est aussi utile si des personnes jouent au ballon dans votre entourage lors de vos promenades. En effet, grâce au refus d’appât le chien n’ira pas vers le ballon.

Il faut toujours que ce que vous apprenez à votre animal ait une utilité pour améliorer sa vie et votre vie. Ainsi, vous pourrez le sortir plus régulièrement et partager de nombreux moments ensemble.

Dans un autre contexte, je vais vous montrer un exercice avec Marley. Ici, nous sommes sur l’exercice du « au panier ». La variante est que quoi que je pose au sol, le chien doit comprendre que c’est son panier si je lui indique. Pourquoi faire cet exercice ? Puisque vous n’avez pas toujours la possibilité de sortir avec son panier. Lorsque vous souhaitez vous rendre chez des amis et que vous n’avez pas habitué votre chien à ce genre d’exercice, souvent, vous ne prenez pas le chien. Lorsque vous ne prenez pas votre chien, c’est un moment de moins à partager avec lui.

Ici, nous montrons à l’animal que, quel que soit le support, il doit être considéré comme un panier si nous le lui indiquons. Plus le chien va progresser, et plus il est possible de varier les supports au sol. Au final, si nous décidons de jeter une serviette et de lui indiquer que celle-ci est son panier, il ira. Cela permet de le prendre partout où vous allez.

Développer son imagination aide à faire réfléchir son chien

Vous devez également ouvrir l’esprit de votre chien pour l’obliger à réfléchir de temps en temps. En effet, dans notre monde actuel les chiens réfléchissent souvent très peu puisqu’on ne les laisse plus réfléchir. Toutefois, il est important de continuer à faire réfléchir son chien. Ici, avec Laica nous avons décidé de la faire réfléchir en la stimulant avec sa nourriture. Nous avons donc bloqué son chemin et disposé de la nourriture derrière l’obstacle. Après être passés entre les deux obstacles, nous avons attendu et le chien, sans réfléchir, nous a suivis en poussant l’obstacle.

Toutefois, en faisant le même exercice en passant sur le côté, et en évitant l’obstacle, le chien va réfléchir et emprunter le même chemin. Cet exercice montre que vous avez une très bonne connexion avec votre animal. En effet, celui-ci va vous voir comme la personne qui a toujours la bonne solution. Pour lui, vous êtes la personne la plus importante sur terre. Lorsque vous avez ce genre de relation, cela permet de régler plus facilement et plus rapidement les problèmes que lorsque vous n’avez aucune relation avec votre chien. Vous pouvez alors prendre du plaisir et vous amusez avec votre animal.

Développer l’imagination : la seule limite à l’éducation