Dressage : l’importance d’écouter son chien !


Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, un petit exercice pratique. Vous aurez besoin d’un panier, du jouet préféré de votre chien et on peut attaquer. J’ai décidé de vous faire cette vidéo avec deux chiens. On travaille le renoncement, la frustration, la gestion des émotions et la complicité. On va travailler la relation que vous avez avec votre chien et vous apprendre à écouter ses besoins.

Ces derniers doivent comprendre que quand vous leur demandez quelque chose, ils auront en retour une attention positive. Cela peut être d’aller rejoindre son jouet, de lancer une phase de jeu, une caresse ou encore une parole apaisante. L’idée, c’est que le chien se dise quand on me demande quelque chose, je dois le faire. Parce que je sais qu’en retour, il se passera quelque chose de bienveillant et de positif pour moi.

Je vous montre tout de suite avec mes deux monstres. Comme vous avez pu le voir, vous prenez le jouet, vous les mettez assis devant vous, ils ont leur panier à 5 m, ils vont se coucher sous votre ordre. Une fois qu’ils y sont, vous lancez le jouet et c’est parti pour la phase de jeu. L’idée, c’est de les aider à renoncer et d’être capable de gérer leur frustration. En effet, ils avaient leurs jouets à portée de dent, ils ont dû s’en éloigner. Personnellement, je vous encourage à commencer très proche des paniers étant donné que plus c’est loin, plus c’est compliqué.

Surtout, ce qui est important, c’est de garder votre calme. On ne s’énerve pas, au début ils n’y arriveront sans doute pas. Pensez aussi à rétro pédaler un petit peu, des fois on va un peu trop loin, c’est un peu trop dur. Surtout, quand vous gardez votre calme, vous gardez l’esprit clair et vous êtes capables d’analyser les choses. Regardez ce qu’il se passe avec Laika. On commence l’exercice et Laika refuse d’aller dans le panier.

Écouter son chien, comprendre qu’il est mal à l’aise

Là, incompréhension de ma part. Je ne comprends pas pourquoi elle ne veut pas y aller alors que d’habitude c’est extrêmement fluide. Tout simplement, il fait très chaud et elle voulait aller à l’ombre. Donc, elle va tourner autour de son panier. Elle a envie d’obéir, sauf qu’elle a tellement chaud qu’elle va commencer à bouger partout. Dans ces cas-là, stoppez tout et réfléchissez. Vous vous rendez compte qu’il fait extrêmement chaud et que la chienne est en train de vous dire : je ne veux juste pas aller au soleil. Vous décalez les paniers et l’exercice peut continuer tranquillement.

Avoir l’esprit frais, ça aide à ne pas commettre d’erreur, à ne pas s’énerver. Quoi qu’il arrive, on n’abandonne pas, on doit toujours finir sur une note positive. Donc, attention à toujours être en action et toujours mettre votre chien dans les meilleures dispositions pour qu’il puisse y arriver.

Dressage : l’importance d’écouter son chien !