Dresser un chien éviter la protection de ressources !

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Il y a de plus en plus de cas de protection de ressources en tous genres, des choses même un petit peu farfelu des fois. Je voudrais vous parler d’un petit détail. C’est un conseil, je vais vous montrer avec mon chien. Évidemment, la protection de ressources c’est un grand sujet, c’est compliqué, ça dépend de l’objet, ça dépend comment… mais là, je voudrais vous montrer quelque chose de votre quotidien. Vous allez, à mon avis, tous vous retrouver à l’intérieur de cela.

Pour ceux qui ne savent pas ce qui est la protection de ressources, c’est quand le chien a quelque chose et qu’il est prêt à le défendre au péril de sa vie. Par exemple si vous lui donnez un os à manger, que vous vous approchez qu’il déplie les dents, il est en train de vous dire que ça lui appartient, et si vous approchez, vous risquer de vous faire mordre. Nous avons pris l’exemple d’un os, mais ça peut également être un jouet comme une balle ou une corde, ou toute autre chose.

La protection de ressources, une habitude simple à éviter

Cette chose du quotidien est tellement facile à éviter, qu’il est dommage de s’en priver. La plupart du temps quand vous apprenez le « prend/donne », vous l’apprenez plutôt bien. Surtout si vous avez notre méthode Family. Mais souvent, quand vous êtes sur une phase d’exercice, vous faites très bien les choses et tout est extrêmement positif. Dès que vous sortez du cadre de l’exercice, le chien n’entend des « donnes » que pour des choses négatives. C’est quasiment systématiquement comme ça, et malheureusement, c’est une énorme erreur. En effet, par frustration, vous allez pousser votre chien à faire de la protection de ressources.

Vous devez habituer votre chien à lâcher, mais également récupérer l’objet. Vous pouvez aller encore plus loin, vous pouvez habituer votre chien pour qu’il vous voit faire l’action de récupérer ce qu’il vous a donné pour ensuite lui redonner. Et ça, c’est très important. Regardez ce qui va se passer, je l’ai fait avec ma chienne. Elle récupère son jouet, elle s’amuse un petit peu et je lui ordonne de donner. Au moment où je donne l’ordre, elle pose au sol. Quand elle pose au sol, je récupère l’objet et je lui redonne. Cette démarche, va désensibiliser le chien au schéma classique du : si je donne, c’est forcément pour qu’il me récupère l’objet. Résultat, le chien va avoir des réactions néfastes aussi bien vis-à-vis du mot donne, mais également vis-à-vis des humains qui vont s’approcher de lui pour récupérer quelque chose qui lui est positif.

Comme vous avez pu voir, sur une action toute simple, nous avons réussi à combiner plusieurs choses positives. Elles permettent aux chiens de ne plus se prendre la tête, de lâcher dès que vous le demandez. En effet, il sait qu’il n’y a aucune concurrence, il sait que personne ne va lui prendre. En plus de ça, il se dit les humains, ce n’est pas un souci. Si un humain passe à côté de lui, il n’y aura pas de problème parce qu’il est habitué un schéma qui n’est pas négatif pour lui. Et c’est comme ça que l’on arrive à avoir des chiens stables intellectuellement. Pour que ces derniers comprennent le fonctionnement de l’humain de manière générale.

Bien entendu, si vous travaillez bien, vous pourrez éviter à votre chien de manger des choses qui ne lui sont pas comestibles. Seulement grâce à l’application du mot « donne ». Si vous souhaitez aller plus loin dans la démarche, vous pouvez très bien combiner l’ordre « donne » en le faisant suivre par l’ordre « on avance ». Le chien comprend alors que ni lui, ni vous ne le récupérerez. Cela permet de ne pas rentrer en concurrence avec lui. Un point très important pour éviter tout comportement de protection de ressources.