Est-ce que l’on dresse ou on éduque un chien ?

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, cette vidéo va clore un sujet trop longtemps abordé. Est-ce que l’on éduque ou est-ce que l’on dresse ?

J’aimerais bien pouvoir radoter et vous raconter ces bêtises pendant des heures. En effet, certains restent des années bloqués sur cette question rhétorique. Comme vous vous posez la question, puisque vous êtes alimentés par tous les détraqués qui font une fixette à là-dessus, je vais vous répondre.

On éduque ou on dresse : ma réponse

Pour vous expliquer ça, prenons le problème des crêpes. En effet une crêpe au Nutella, c’est meilleur qu’une crêpe simple. À choisir, je préfère manger une crêpe au Nutella. Toutefois, il est hors de question que je mange du Nutella sans crêpe. C’est pareil pour l’éducation et le dressage. Si on éduque, on doit dresser, si on dresse on doit éduquer. Comme pour la crêpe et le Nutella, les deux vont ensemble. Il faut apprendre aux chiens à vivre dans le monde des humains.

Le dressage consiste à optimiser les performances d’un chien dans le but d’atteindre un objectif. C’est pour cela que l’on apprend des ordres. Ce n’est pas de l’éducation. L’éducation consiste à faire découvrir au chien l’environnement humain. Ainsi, celui-ci est dépourvu de phobie, de troubles et il sait se comporter correctement dans un environnement humain. Apprendre l’ordre « coucher » pourrait rentrer dans l’éducation. Mais apprendre le même ordre à un très haut niveau de stimulation, c’est de l’optimisation de compétences et donc, du dressage.

Bien sûr, c’est ma vision personnelle des choses. De mon côté, cela me fatigue de passer des heures sur l’explication d’un mot. Si cette vidéo pouvait éviter à certaines personnes de croire que « dresser » est un gros mot, nous pouvons éviter d’aborder cette expression. Ainsi, si vous préférez éduquer, nous pouvons mettre l’expression « éduquer » à toutes les sauces.

À tous ceux qui grognent devant le mot « dresser », je pense qu’il est bon de leur rappeler d’aller éduquer leurs chiens plutôt que de leur clavier. C’est beaucoup trop de temps perdu, pour vous comme pour moi. Dans le jargon, on appelle ça de la branlette intellectuelle. En effet, comme on ne sait pas travailler ni dresser son chien, on se pose et on raconte n’importe quoi. Le problème, c’est que ces gens sont aux antipodes de la logique. Ils se proclament bienveillants et passent leurs journées à déclencher des guerres en ligne. Chaque fois que je vois quelqu’un qui se dit bienveillant, je vois dans ses commentaires de la haine et seulement de la haine.

C’est le plus dramatique et j’ai beaucoup de peine pour ces gens-là. Plutôt que d’avoir le sourire et la joie de vivre, ils se complaisent dans la haine. Heureusement, seules leurs familles les suivent.

C’est comme ceux qui ne mettent aucun interdit ni aucune limite à leur chien en prétextant que c’est un être vivant. Néanmoins, être vivant ne donne pas tous les droits. Nous aussi, humains, avons des obligations et n’avons pas tous les droits. Pour le chien, c’est exactement la même chose. Pour que ce dernier puisse vivre heureux, il doit connaître cette notion de limite. Dans cette optique, certains se vantent de n’avoir posé aucune limite à leur chien. En guise de démonstration, ils donnent des ordres en utilisant des friandises. Je vous déconseille fortement de suivre leur exemple. Ils sont en situation de dressage, mais un dressage alternatif.

En effet, faire descendre un chien du canapé en lui promettant un gâteau pour favoriser l’action positive reste une limite imposée par le maître. Ils sont donc en contradiction avec leurs propres propos.

J’invite toutes ces personnes, un peu aigri, à nous suivre pour passer un bon moment positif en éduquant correctement leur chien. En effet, ici, nous nous amusons. Des fois nous testons des produits, nous parlons de chien avec l’amour de la bête. Parfois, je suis moins content et je donne mon opinion. Mais ça, c’est la vie.

Lorsque vous voyez ce genre de comportement, posez vous la seule vraie question : est-ce que votre chien en a quelque chose à faire d’être éduqué ou dressé, ou est-ce que c’est simplement de la fausse bonne conscience ? Malheureusement, cette fausse bonne conscience elle vous empêche de sourire avec votre chien.