Exercice facile avec votre chien : les mains sur la tête !

play video

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, petit exercice que vous allez pouvoir reproduire. C’est un exercice que j’aime bien à réaliser les mains sur la tête. On se demande souvent comment faire pour faire progresser son chien. On cherche souvent très compliqué alors que des fois, c’est des choses très simples. C’est tellement simple que cela ne nous oblige à nous remettre en question. Le chien voit les moindres détails, mais parfois, un simple détail est suffisant.

Exercice facile pour développer la pertinence

Nous sommes en formation pro et nous avons un maître qui fait du « reste » avec son chien. Il nous fait un « reste » plutôt propre et tout roule tout seul. Bien sûr, on pourrait se dire que tout est nickel et qu’il n’y a plus de raison de travailler. Sauf qu’elle triche. En effet, je vois qu’elle fait un signe de la main à l’animal. Je vais donc demander à cette personne de mettre ses mains sur la tête pour voir si dans cette position le chien est toujours capable de faire l’exercice qu’on lui demande.

On peut donc constater que tout est beaucoup moins précis. Le chien part dans tous les sens. Le réflexe qu’elle va avoir, c’est de redescendre la main. Ce détail est très frappant, très marquant. Souvent, on dit que le chien routinier. Toutefois, l’humain l’est aussi. Quand l’humain est routinier, c’est pire. En effet, le chien est très performant pour repérer les petites routines. Et ce sont nos routines qui se répercutent sur nos chiens.

Comment enlever les tocs d’éducation ?

Lorsque vous savez que vous avez des petits tocs avec les mains, vous pouvez les enlever. Pour cela, il suffit de les mettre dans le dos, sur la tête ou de croiser les bras. Commencez à faire cela pour toute une flopée d’exercices. Ici, on le fait pour le « reste », mais ça pourrait être pour le « au panier ». En effet, la plupart du temps lorsque l’on demande au chien d’aller dans son panier, on montre l’objet avec le doigt.

Ici, je vous propose deux variantes à l’exercice. La première est de croiser les bras et de dire « au panier ». Si le chien part directement dans son panier, c’est beaucoup trop facile. Dans ce cas, il peut être intéressant de montrer avec le doigt la direction opposée au panier. Le chien va alors suivre l’endroit que vous avez désigné du doigt. Dans ces moments-là, le chien doit commencer à dissocier vos actions et se concentrer. S’il se concentre, il prend de la gestion émotionnelle. Il réfléchit, il pense et s’adapte. Le chien ne fonctionne alors plus comme un automate. C’est exactement ce que nous voulons. Ça, ce n’est pas compliqué. Ça s’appelle la relation.

C’est comme ça que l’on passe d’une impasse dans son éducation à une ouverture du champ des possibles sur plusieurs années. Grâce à cet exercice facile, vous pouvez partager des choses et le faire progresser. Plus vous allez le faire progresser, plus vous allez prendre du plaisir avec lui. Comme nous vous le rappelons tout temps : un chien, ce n’est que du plaisir.