Petit exercice facile pour gérer la frustration

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, petit exercice facile pour aider le chien à gérer sa frustration et de sa gestion des émotions. Cela permet aussi de mieux intégrer certains exercices que vous faites dans le cadre de l’apprentissage. Que ce soit du « reste » du « pas touché », vous allez pouvoir mettre en situation tous ces mots-là. Vous allez voir que parfois, il faut penser différemment de ce que l’on vous propose habituellement pour aider le chien à gérer sa frustration.

Un exercice simple pour l’aider à gérer sa frustration

Dans un premier temps, vous prenez trois jouets pour l’intéresser un peu. Ici, le secret, c’est que dans la poche nous avons plus fort que ce que nous avons mis au sol. Bien sûr, il ne faut pas montrer ce quatrième jouet au chien. Ici, on le met en « assis » et on lui demande de ne pas bouger devant des jouets stimulants. Nous avons également du « reste » extrêmement compliqué puisque, lorsque l’on a un vrai chien joueur, c’est très compliqué. Nous avons aussi de la renonciation, de la gestion des émotions et du travail de la confiance.

Voilà comment il faut percevoir toutes les actions que vous faites. C’est comme le rappel. Si vous voulez avoir l’espoir que votre chien revienne au rappel, vous devez faire attention à certaines petites choses. En effet, durcir le ton et ne jamais rien lui proposer alors qu’il voulait jouer avec un autre chien, ça ne peut pas marcher.

Ici, même principe, je priorise le « au pied » donc je le mets en situation. Pour réaliser cet exercice et l’aider à gérer sa frustration, je pose donc trois jouets au sol et je garde le préféré dans ma poche. Je laisse le toutou à une bonne distance en lui demandant de rester « assis ». On rappelle le chien, celui-ci ne touche pas aux jouets au sol, on sort la balle et on le récompense.

Enfin, il est très important d’avoir un timing parfait. Ne commencez pas à faire des bêtises comme multiplier les ordres sans intérêt. Ça ne fonctionne pas. Ce que nous constatons ici, c’est que les jouets, le chien les veut. Toutefois, lorsque je le rappelle, s’il abandonne les jouets au sol et qu’il revient, il peut profiter d’un cadeau encore plus fort. Il va apprendre à gérer sa frustration pour avoir une meilleure récompense !

Un besoin nécessaire pour le chien

Tous les chiens sont différents. Il est tout à fait possible de ne pas prendre la balle et de lui proposer une interaction, un jeu qu’il peut partager avec vous. Dans ce dernier, on peut mettre tous les ingrédients que l’on a envie de mettre. Comprenez bien qu’une vie de frustration n’est pas possible ni pour le chien ni pour l’humain. Il faut sortir du traditionnel : je te donne une tonne d’ordres et tu les appliques. En effet, cet surdose d’exercices ne va pas l’aider à gérer sa frustration et créer des situations compliquées chez le chien.

Bien sûr, ça ne veut pas dire que l’on ne met pas de règles ni de cadres, cela veut dire que parfois on peut lui demander de faire puisqu’il n’a pas le choix. Toutefois, dans 99 % de tout ce que vous faites, il y a toujours une marge d’erreur. Ces 1 % de frustration vont devoir être gérés par le chien. Certaines fois, un événement survient et vous n’avez pas de plan B. C’est donc à l’animal de se contrôler. Toutefois, si vous lui offrez 99 % de bonheur dans sa vie et que celui-ci fournit correctement le 1 % d’efforts pour se contrôler, vous avez réussi.