Pourquoi les chiens détestent les facteurs ?

Pourquoi les chiens détestent les facteurs ?

Vous l’avez sûrement déjà remarqué : les chiens aboient régulièrement sur les facteurs. Tony, éducateur et comportementaliste canin d’Esprit Dog a décidé de venir en aide à tous les facteurs du monde entier en expliquant les raisons de cet « acharnement ». Il donne aussi des clés pour éviter cette situation dans le futur.

Le facteur n’a pas un rôle facile lorsqu’un chien se trouve dans un jardin. Aux yeux de l’animal, le facteur est un inconnu qui s’approche de son territoire et de son lieu de vie. Le chien fait naturellement ce qu’il a à faire : aboyer sur cet inconnu pour le faire fuir.

Le facteur « éduque » le chien

Mais c’est la réaction du facteur qui va conforter le chien dans son attitude. « Le facteur fait demi-tour et il s’en va. Parce qu’une fois qu’il a posté sa lettre, il se barre et il refait cette action là tous les jours. Et en la refaisant tous les jours, il est en train de faire gagner le chien. » observe Tony.

En effet, le facteur poste la lettre, se fait aboyer dessus et s’en va. Dans la tête du chien, si le facteur s’en va, c’est parce qu’il l’a fait fuir en lui aboyant dessus.

Il fait un raccourci. « Le chien lui dit « c’est chez moi là » et le facteur dit « oh pardon excuse moi, je me barre », explique Tony.

Avec cette réaction, le facteur est en train d’apprendre et de renforcer une action que le chien est en train de faire. « En gros, le facteur est en train d’éduquer votre chien. Mais pas comme vous en avez envie. Et en plus, le pauvre n’y est pour rien. » conclut Tony.

Voilà comment peuvent se fabriquer parfois des haines ou des rancœurs dans la tête d’un chien alors que personne n’a rien fait de mal ou rien fait pour que ça arrive. Si le maître comprend ce genre d’attitude chez son chien alors il sera beaucoup plus en mesure de solutionner les problèmes.

Les solutions pour éviter que le chien aboie sur le facteur

On peut accepter que le chien aboie quelques secondes par jour car ce n’est pas grave, cela fait partie de la vie d’un chien, c’est ainsi. Mais sinon, il y a des solutions pour éviter ce genre de situation avec son facteur.

Faire les présentations entre le chien et le facteur

Quand un maître a une bonne relation avec son facteur, il peut le faire entrer.

« Quand vous avez un chiot par exemple, ça permettra à votre chiot de voir le facteur, de voir l’habit qu’il a, de sentir l’odeur du facteur et résultat il n’aboiera plus. » dit Tony.

Jouer avec son chien à l’arrivée du facteur

Quand le maître sait que le facteur va arriver, il peut sortir avec son chien et jouer avec lui au moment où le facteur se présente.

« Anticipez les 15 ou 20 premiers mètres et commencez à lancer une phase de jeu. Le chien va trouver ça génial parce que l’arrivée du facteur peut générer des phases de jeu. Par contre, vous allez devoir le faire tous les jours. » avertit Tony, éducateur et comportementaliste canin chez Esprit Dog.

Laisser un jouet à disposition du chien

Il y a aussi la possibilité de laisser un jouet à disposition du chien. Une corde par exemple : « sauf que cette corde là vous ne l’utiliserez qu’avant l’arrivée du facteur et pour jouer avec. » explique Tony.

Avec cet exercice, on veut que le chien aille chercher sa corde dès qu’il voit le facteur arriver et uniquement à ce moment-là. « Il va prendre la corde, il va venir vous chercher. Vous n’avez plus besoin d’être dehors. Il va vous dire « Hey c’est l’heure de jouer parce que le facteur est là ! », développe Tony.

Finalement, il faut retenir que tout ce qui est épisodique avec une conséquence derrière peut engendrer ce type de comportement.

Il faut que le maître arrive à trouver des alternatives quand il est face à une situation qu’il ne comprend pas avec son chien.

Ne pas hurler sur son chien

Beaucoup de personnes vont avoir tendance à faire taire le chien à tout prix. Elles hurlent sur leur chien quand le facteur arrive, demandent à leur compagnon à poils de se taire, de se coucher, ou de rentrer dans la maison pour cesser les aboiements. Mais c’est une erreur.

Le chien est persuadé de bien faire son travail. Il protège son territoire et celui de son maître.

Quand on s’en prend au chien à ce moment-là, son comportement va se transformer en haine envers le facteur. Il va se dire : « j’ai prévenu le facteur que c’était chez moi et ma maîtresse ou mon maître sont en train de m’embrouiller et sont en train de durcir car ce que fait le facteur est vraiment très grave », explique Tony.

Avec ce nouveau raccourci dans sa tête, le chien peut alors avoir une réaction plus forte lors du prochain passage du facteur. La situation peut donc dégénérer.