Stop à la marche en laisse avec un harnais !

Stop à la marche en laisse avec un harnais !

Le harnais est souvent utilisé pour de mauvaises raisons. Tony, éducateur et comportementaliste canin d’Esprit Dog, explique les cas où on peut l’utiliser ou non.

Certaines personnes choisissent le harnais par facilité. Il est souvent utilisé quand le chien tire, par exemple, mais c’est une erreur. Le chien ne tire pas moins mais le poids de la force est juste mieux réparti. C’est seulement plus « agréable » pour le maître.

D’autres en mettent un « parce que ça fait joli et qu’on peut mettre une écriture dessus ». Mais le harnais ne sert pas à cela à la base. Et il peut même être un danger pour le chien !

Les cas où on utilise le harnais

À l’origine, le harnais a été créé pour les chiens d’utilité puis pour les chiens de sport.

Le harnais ne sert qu’à ça normalement. Mais il peut être utilisé dans certains cas exceptionnel.

Si le maître a envie de faire du canoë, il peut mettre un harnais à son chien. Il lui servira de gilet de sauvetage. Lors d’un sport canin où le maître doit porter son chien, là aussi il peut être recommandé pour que ce soit plus confortable. Il y a aussi les chiens guides d’aveugles. Ce sont des animaux entrainés et formés de façon spécifique habitués au harnais.

Le harnais peut être utile également pour les personnes qui veulent apprendre le rappel à leur compagnon avec une longe à condition que le chien soit très speed ou énergique.

« Quand il commence à prendre 5 mètres d’élan, si vous lui mettez un coup de longe et qu’il a un collier ça peut vraiment faire des dégâts. » explique Tony.

Mais attention, l’utilisation du harnais sur son chien doit être très courte, juste le temps de travailler et ensuite il doit être retiré.

Il doit servir dans un but pédagogique avec une idée précise derrière. Dans le cas contraire, le maître ne règle pas le problème chez son chien. Et il ne lui offre pas la capacité de comprendre ce qu’il souhaite comme la marche sans tirer, par exemple.

Les dangers du harnais

L’utilisation du harnais avec une prise au niveau du thorax n’est pas sans danger.

En effet, le chien se désaxe et c’est mauvais pour son squelette surtout s’il est utilisé souvent et sur de longues périodes. Le maître aura donc l’impression qu’il tire moins, mais c’est juste que l’animal se désaxe.

« Ils vont bloquer le squelette, ils vont les décaler juste parce qu’on a la flemme ou la méconnaissance de ce à quoi ressemble un chien et de la capacité d’un chien à comprendre ce que vous lui expliquez… » s’énerve Tony.

De plus, ces harnais ont des prises de pressions sur l’avant.

Dès que le maître tire, il met alors une pression sur le thorax et cela met le chien en situation de combat ou de stress. Dans certains sports canins, on voit les maîtres placer leur main sur la poitrine de leur chien pour les faire reculer. C’est une façon de faire monter le chien en excitation pour qu’il démarre plus vite. Avec le harnais, le chien ressent la même sensation.

« Quand c’est dans la rue, et que pépère il a envie d’aller voir un autre chien par exemple, faite ça 4 fois, et la cinquième fois il a plus du tout envie d’y aller pour jouer, il a envie d’y aller pour le découper. C’est vraiment là en fait le vrai problème, c’est que vous créez des montées de stress, qui fait qu’après, vous ne pouvez plus les régler. Et vous en faites des monstres. » s’agace Tony.

Attention, avec un collier, le propriétaire peut créer les mêmes problèmes à son chien.

Acquérir la marche en laisse

Pour réussir la marche en laisse, il faut donner un maximum de liberté au chien.

Le maître doit apprendre la marche en laisse en prenant le temps d’expliquer à son chien à quoi ressemble un autre chien, un humain, une poule ou encore une voiture, par exemple.

« Si tu ne lui donnes jamais de liberté, tu peux te la mettre où je pense la marche en laisse… il ne la fera jamais. Et c’est normal. » prévient Tony.

Il faut aussi lui laisser de la liberté si c’est un chien réactif aux autres chiens.

En effet, si le chien comprend la marche en laisse, si au collier cela se passe bien, il n’y a aucune raison de lui imposer le port du harnais. D’ailleurs le harnais, pour travailler, doit être mis une fois que la marche en laisse est acquise.