L’Akita Inu

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Aujourd’hui, je vous présente l’Akita Inu.

Qu’est-ce qu’on peut en dire ? Déjà, c’est un chien primitif. Il faut savoir que le mot primitif, il y a cinq ans, c’était une qualité. Maintenant, c’est en train de devenir un défaut dans la bouche de tout le monde.

Chien primitif, ça veut dire que c’est un chien qui a été très peu modifié par l’être humain. Donc, il a des instincts primaires qui sont souvent un petit peu plus ressorti que les autres chiens, c’est tout. Donc, dans primitif, arrêtez d’y mettre toutes les conneries de type : agressif aux congénères, n’aime pas les humains, ne peut pas vivre avec des enfants… Tout ça, c’est vous qui vous les inventez pour vous rassurer quand vous avez du mal avec votre Akita Inu. Souvent, vous dites : ouais c’est normal c’est un Akita Inu, il n’aime pas les chiens ! Mais non, ça n’existe pas c’est un Akita Inu et on va devoir le socialiser un maximum pour qu’il accepte les autres chiens.

L’Akita Inu est un problème pour ses congénères ?

Il a du caractère et ça, personne ne peut dire le contraire. Mais surtout, est-ce que vous savez pourquoi l’Akita Inu a souvent des difficultés avec ses congénères, notamment les congénères du même sexe ? Je vais vous révéler un truc. L’Akita Inu a souvent des difficultés parce que sa démarche est lente. Sa posture, sa façon de se tenir, de se comporter envoie des signaux aux autres chiens qui sont des signaux d’attaque.

Les chiens avant de passer à l’action, marchent tout doucement, lentement.Et en fait lui, c’est dans sa nature. Il fonctionne comme ça. Ça ne veut pas dire qu’il va attaquer. Simplement, dans le mode de communication qu’il a vis-à-vis de l’autre chien, c’est souvent le message qu’il envoie. Donc il est souvent un peu pris à partie tout jeune et ça le marque. C’est ensuite que vous avez les problèmes parce que vous récoltez les fruits de tout ça. Mais ce n’est pas sa propre personne qui va engendrer ces conflits-là, c’est vraiment sa personnalité, sa façon d’être.

Ensuite, l’Akita Inu a du comportement, du caractère. Dans ces cas-là si vous voulez vous prémunir un petit peu d’éventuels conflits avec les congénères, ça passe par l’éducation. Ça passe également par du dressage. Alors je sais que le mot dressage plaît à pas beaucoup de monde, mais quand on a un chien qui est bien dressé, qui est capable d’écouter, on peut éviter certaines situations conflictuelles.

Je vous prends un exemple : si votre chien est capable de rester à la jambe quand il y a un autre chien qui passe, ça peut aider à continuer de le promener sans que ce soit la foire d’empoigne à chaque fois. Vous allez gentiment lui demander de rester, il va rester, il va oublier le monde extérieur et vous allez pouvoir avancer.

Si vous ne faites pas ce job-là, vous allez vous retrouver avec un Akita super cool qui peut faire ce qu’il veut. Certains spécimens ne pourront plus croiser de chien, plus croiser d’humains. Vous allez devoir sortir à 3 du matin ou à 23 heures pour éviter de croiser des chiens. Vous allez lui offrir une vie de merde. C’est quand même vraiment dommage.

Un dressage à faire dès petit

C’est un chien qui est extrêmement intelligent, c’est un chien qui va avoir besoin dans le dressage et dans son éducation de comprendre pourquoi il fait les choses. Ne lui demandez pas de faire des choses s’il n’y a pas une finalité au bout. Vous allez aussi devoir construire avec lui une relation de confiance où vous allez fonctionner main dans la main tous les deux.

L’Akita est aussi un chien qui n’aboie que très peu. Alors, dans « très peu » il n’y a pas « qui n’aboie pas » il y a « qui aboie très peu ». Je m’explique, c’est un chien qui va toujours vous avertir ou vous prévenir de quelque chose qui pourrait se passer. Toutefois, si vous le mettez sur le balcon, à chaque fois que quelqu’un va passer la porte d’entrée, à chaque fois que quelqu’un va ouvrir le portillon il va vous le dire, donc il va vous prévenir. Ça ne veut pas dire que c’est un chien aboyeur.

Le chien est sujet à l’hyperthyroïdie. Ce trouble de la glande thyroïde peut être responsable de nombreuses autres affections. Ainsi, il n’est pas rare que le chien développe de l’épilepsie, de l’alopécie, de l’obésité, une hyper pigmentation et d’autres affections cutanées. Un chien connaissant un problème de la glande thyroïdienne a également tendance à grossir. Il doit alors être traité avec des médicaments et un régime alimentaire adapté.

L’atrophie rétinienne est aussi l’une des maladies connues chez l’Akita inu. Celle-ci se distingue par une détérioration progressive de la rétine. Le chien atteint devient aveugle petit à petit. Tout d’abord de nuit puis, au fur et à mesure que la maladie progresse, de jour. Bien sûr, le chien s’adapte très bien à une visibilité réduite ou une cécité totale. En effet, tant que son environnement reste le même, il peut se mouvoir correctement.

L’adénite sébacée est un problème grave qui touche les Akita. Cette maladie génétique est souvent difficile à diagnostiquer. En effet, elle peut être confondue avec l’hyperthyroïdie ou une allergie. Le chien touché par l’adénite sébacée connaît une inflammation des glandes sébacées de la peau. Ces glandes produisent généralement du sébum. Cette sécrétion aide le chien à garder une peau grasse. Sans ce sébum, le chien connaît une perte de poils au niveau du cou et du dos, un épaississement de la peau suivie d’une odeur désagréable. En cas d’adénite sébacée, votre vétérinaire vous propose différentes options de traitement.

Comme beaucoup de grands chiens, il est touché par la dysplasie de la hanche ou des coudes. Il faut faire attention de bien dépister ça chez l’éleveur, et donc de bien choisir son éleveur. Comme je vous l’explique à chaque fois : 20 % c’est la génétique, 70 % c’est l’environnement et 10 % c’est la faute à pas de chance. Ce n’est ni de votre faute ni de celle de l’éleveur. Il faut faire avec quand c’est comme ça. En tout cas, il n’est pas plus touché par la dysplasie que tous les chiens sa taille.

L’Akita Inu, un chien qui s’adapte

Vous avez un chien qui a l’avantage et l’inconvénient de s’adapter à vous. Quand vous êtes de bons maîtres vous avez un chien qui va se calquer sur votre rythme. Si vous n’êtes pas un grand sportif, ce n’est pas grave. Du moment que vous le sortez, que vous lui offrez ce dont lui il a besoin, il s’adaptera à vous et réduira sa dépense physique.

En revanche si vous êtes très sportif, il va aussi pouvoir vous accompagner dans toutes vos aventures. Il faudra juste faire attention à son développement et ne pas commencer trop jeune les sports trop intenses. L’inconvénient qu’il a, c’est que si vous n’êtes pas de bons maîtres, il s’adapte également à vous et peut devenir un mauvais chien. De plus, si vous ne sortez pas, il ne va pas vous prendre la tête sauf qu’il va prendre du poids. L’obésité commence à toucher de plus en plus l’Akita et ça, c’est vraiment un souci de santé pour lui.

Au niveau du brossage, l’idéal c’est un petit coup de brosse tous les jours. Maintenant si vous le faites une fois par semaine, ça va. Attention aux deux grosses périodes de mues où là vous avez intérêt à frotter un petit peu parce que sinon ça va être un peu le bordel dans la maison. Espérance de vie de l’Akita, grosso modo une douzaine d’années. Maintenant, on a des Akita Inu qui durent quand même beaucoup plus longtemps. Ça va dépendre aussi de la façon dont vous comporter, dont vous l’entretenez. Maintenant, on va aller voir un passionné de la race, on va aller voir Jeremy.

L’interview de Jeremy, propriétaire d’un Akita Inu

Esprit Dog :  Première question, pourquoi tu as pris un Akita ?

Jeremy :  On a pris un Akita parce que c’était un chien qui correspondait vraiment à notre style de vie et après s’être bien renseigné on a décidé d’en prendre un.

Esprit Dog :  OK ça marche. Ton Akita Inu je suppose qu’il est comme tous les autres ? Il est hyper agressif envers ses congénères ?

Jeremy :  Alors c’est un peu un mythe que l’Akita est agressif. C’est plutôt un gros pépère qui aime bien faire la sieste. Et puis non, c’est comme tous les chiens ça va dépendre de l’éducation. C’est un chien qui est vraiment ultra sociable. Il va aller voir tous les chiens, il va aller voir tous les humains, il adore jouer… Après, bien sûr, il y a certains mâles avec qui ça va plutôt mal se passer vu que c’est un mâle. Mais avec la plupart des chiens, ça se passe vraiment bien et il est vraiment très sociable avec les gens.

Esprit Dog :  On dit souvent que l’Akita est un chien qu’on ne peut jamais détacher. J’aimerais bien moi que tu leur dises à quel point tu n’as pas travaillé et donc tu te retrouves dans l’obligation de mettre une longe, mais ce n’est pas une fatalité.

Jeremy :  Alors mon chien n’a pas du tout de rappel ça, c’est clair. Maintenant, je n’ai pas vraiment travaillé. Je connais des gens qui ont des Akita qui l’ont formé au rappel, et qui y sont arrivés.

Esprit Dog :  Pour moi ce qui est vraiment intéressant c’est surtout ne jamais mentir aux gens. Je trouve ça bien en fait d’avoir quelqu’un qui te dit : « je n’ai pas de rappel parce que je n’ai pas bossé » et ça, je trouve ça bien. Toi par contre à côté de ça tu fais énormément de marche avec ton Akita Inu. Donc des marches en laisse parce que tu habites dans le centre de Paris. Donc forcément tu ne le détaches pas. En laisse, il est comment en ville ?

Jeremy :  Il fait bien, c’est-à-dire qu’il ne tire pas sur la laisse. Il marche un petit peu devant, à côté ou un petit peu derrière, mais il n’est jamais en train de tirer sur la laisse en tout cas.

Esprit Dog :  Donc pour le coup le mythe de l’Akita qui n’est pas capable de marcher en laisse il s’écroule parce que ton environnement a fait que tu as bossé parce que tu n’as pas le choix.

Jeremy :  Ouais, mais honnêtement tous les gens qui ont des Akita que je connais ils n’ont aucun souci pour marcher en laisse avec leur chien.

Esprit Dog :  Ton Akita il te suit au travail ou pas ?

Jeremy :  Alors mon Akita il me suit au travail. J’ai un restaurant à Paris et me suit depuis qu’il a 2 mois. Donc il vient depuis un peu plus d’un an au travail avec moi. Il est posé dans un coin au fond du restaurant, c’est un peu la mascotte. Les gens viennent le caresser. C’est aussi ce qui a permis pour lui de voir du monde et sociabiliser vraiment bien avec les humains. Du coup maintenant il n’y a aucune appréhension, il est plutôt gentil et avenant avec tout le monde.

Esprit Dog :  Ça, c’est important que vous compreniez tous qu’il faut arrêter de se mettre des choses dans la tête. On est tous le fruit de notre environnement. Après, il y a des disparités, il y a des petites différences, il y a des chiens qui ont des tempéraments un petit peu différent. C’est vous qui construisez et votre chien à son environnement et le fait simplement de vivre, c’est déjà pour moi la chose essentielle quand on a un chien. Ne pas se mettre de frein et ne pas s’inventer les emmerdes qu’on n’en a pas encore. Il y en a beaucoup malheureusement qui font ça. Côté destruction ?

Jeremy :  Zéro destruction. Il nous a détruit une fois un bouquin, on lui a dit « non » il a compris, il nous l’a rendu et il ne s’est jamais plus rien passé. Maintenant, il peut rester seul des heures à la maison, il n’y a aucun problème, il ne détruira rien. Il va dormir.

Esprit Dog :  OK très bien tu le balades combien de temps en toi ton chien ?

Jeremy :  Sur une journée, je vais le balader de 1 h 30 à 2 h.

Esprit Dog :  Si tu devais lui trouver trois qualités à l’Akita, ce serait quoi ?

Jeremy :  Alors l’intelligence, c’est un chien qui va capter très vite ce qu’on attend de lui. À l’inverse, il faut que nous on capte très vite aussi ce que lui attendrait. Donc ça va dans les deux sens. L’affection, c’est un chien qui peut paraître un peu distant parce qu’il ne va pas venir demander des câlins tout le temps il ne va pas être collé à nous, mais il a toujours un œil sur nous, il est toujours avec nous. Si on va se mettre à l’extérieur il va venir à l’extérieur, on va rentrer, il va nous suivre… Il a toujours un œil vers nous.

C’est comme un chien de garde, il dort que sur une oreille. S’il y a un petit bruit ou qu’il se passe quelque chose tout de suite il va se relever, il va regarder ce qui se passe, il va nous prévenir, mais sans être trop présent. C’est vraiment un chien qui a du caractère et qui va exprimer son caractère qu’ils soient contents ou pas, il va nous le montrer. Il faut savoir être réactif par rapport à ça et lui proposer des alternatives à ces choses.

Esprit Dog :  OK pour quel type de personne toi tu conseillerais l’Akita ?

Jeremy :  C’est un éventail qui va être assez large. Déjà des maîtres qui sont bien dans leur peau. On va dire qu’ils sont assez sûrs d’eux. Qui vont pouvoir transmettre ça à leurs chiens. Parce que si on est assez hésitant dans les décisions qu’on va prendre face à un Akita, lui va s’engouffrer et vu qu’il a du caractère il va nous bouffer. Après, il faut pouvoir le tenir physiquement puisque c’est un animal qui fait un minimum de 30 kg. Il faut juste un maître qui a envie d’être proche de son chien et qui est passionné. Une personne jeune comme une personne âgée peut avoir un Akita du moment qu’elle est stricte dans ce qu’elle fait et qu’elle ne va pas varier l’éducation.

Esprit Dog :  Une fois qu’on est clair, il n’y a pas de problème.

Jeremy :  Moi, c’est mon premier chien, je n’ai jamais eu de chien avant. Ma femme elle n’a jamais eu de chien avant. Elle avait même un peu peur des chiens. On a pris notre Akita et voilà, on a juste été nous-mêmes. On a essayé d’être clair dans ce qu’on voulait et en quelques semaines il a pris le pli et il s’est mis un peu dans la famille.

Esprit Dog :  Moi, je te le dis franchement, je pense que tu n’auras jamais de problèmes. Pour la simple raison que tu considères ton Akita comme un chien, donc avec quatre pattes en tête et non pas comme un lion comme un truc un peu sorti de la jungle. En fait, tu vis intelligemment normalement. Faut quand même qu’on reprenne pour les gens : incontrôlables, peu dociles, demande une éducation extrêmement stricte, extrêmement ferme, pas adapté à tout le monde, surtout pas un chien pour un premier, chien dangereux vis-à-vis de ses congénères, plutôt dangereux vis-à-vis des humains… La liste est quand même assez longue. Donc on est bien d’accord pour dire que tout ce qui se raconte c’est des conneries ?

Jeremy :  C’est en grosse partie des conneries.

Esprit Dog :  Écoute, ça a été un plaisir en tout cas. Tu as un chien magnifique, continu à t’éclater avec lui, ça fait plaisir. À la prochaine !

D’où vient le nom Akita ?

Le nom de cette race de chien lui vient de la province d’Akita au Japon. C’est de cette région que l’animal serait originaire. Les premières traces de l’Akita remontent aux années 1600. À cette époque, le chien gardait la royauté japonaise. Parfois, il était même utilisé pour la chasse.

Existe-t-il plusieurs types d’Akita ?

Oui, il existe deux types distincts : l’Akita japonais et l’Akita américain. L’Akita Inu possède un museau fin qui le fait ressembler à un renard. Contrairement à l’Akita américain, le type japonais ne possède aucun masque noir.

L’Akita est-il facile à entraîner ?

Non, les Akita ne sont pas faciles à entraîner. Si vous n’êtes pas ferme et cohérent, le chien ne vous écoutera pas. En effet, il ignorera absolument tout ce que vous lui demanderez. L’Akita a besoin d’un leader. Si vous ne paraissez pas en être un, il n’en fera que sa tête.

Akita demande-t-il beaucoup d’attention concernant son toilettage ?

Vous ne passez pas des heures à toiletter votre Akita. En fait, un brossage modéré une fois par semaine est suffisant pour entretenir ce chien.

A-t-il besoin de beaucoup d’exercice ?

Non, l’Akita ne demande pas énormément d’exercice. Une heure de marche devrait être suffisante pour dépenser physiquement le chien. Attention, si vous souhaitez sortir votre Akita inu, il est important de le faire en matinée ou en début de soirée. En effet, le chien n’aime pas les températures trop élevées. Il est donc fortement conseillé de lui proposer des environnements frais lorsqu’il se déplace.

L’Akita Inu

Informations sur la race

  • Gabarit : Grand
  • Esperance de vie : Environ 15 ans
  • Type de poils : Court
  • Couleur(s) de robe : Blanc, Bringé (couleurs à rayures), Fauve, Rouge
  • Taille Mâle : 64 à 70 cm
  • Taille Femelle : 58 à 64 cm
  • Poids Mâle : 32 à 52 kg
  • Poids Femelle : 30 à 45 kg
  • Perte de poils : Perdant abondamment ses poils lors des mues en automne et au printemps, il est important de le brosser quotidiennement.
  • Besoin d'exercice : L’Akita inu doit se dépenser de façon journalière. Il faut donc le sortir quelques heures tous les jours pour qu’il puisse se dépenser physiquement. Ce chien étant très intelligent, il s’adapte parfaitement à de nombreux sports canins.
  • Coût mensuel moyen : Environ 60 € par mois