L’éducation canine c’est simple

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, petite vidéo très rapide pour vous expliquer certaines choses. Parfois, on cherche à se compliquer la vie pour pas grand-chose. De plus, lorsqu’on se la complique, on ne sait pas toujours pourquoi on fait les choses. Je vais vous prendre un exemple très concret, vous allez vite comprendre.

La mauvaise méthode d’éducation canine

Quand vous travaillez le rappel, beaucoup vous apprennent d’une certaine façon. Dans cette méthode, vous dîtes au pied, le chien revient sauf qu’on exige de sa part qu’il fasse le tour et s’assoit à votre gauche. Pour certains, c’est ce qu’ils appellent un rappel validé. Premièrement, imposer cela est une énorme erreur. C’est une erreur puisque ça ralentit les actions. De plus, c’est également une erreur pour les gens qui veulent avoir un chien pour vivre avec dans un milieu naturel. Quand je parle de milieu naturel, j’entends un chien qui ne sera pas en club ou qui n’a pas pour but d’avoir une utilité quelconque. Bien plus gênant, on ne vous explique pas pourquoi on vous impose cette méthode d’éducation canine.

Pour l’explication, il y a plusieurs versions. Je ne vais juste m’attarder que sur une seule d’entre elles. Si certains éducateurs imposent ce genre de pratique, c’est pour offrir au chien la possibilité de redémarrer beaucoup plus vite dans le sens de la marche. Cela va également l’aider de voir ce qu’il se passe face à lui sans rien avoir dans son dos. C’est pour cela qu’on demande au chien de revenir, de faire le tour de la personne et de se caler à sa gauche. Cette pratique sert pour des chiens d’utilité.

Elle est également très intéressante pour les personnes qui cherchent à pratiquer un sport canin. Dans la vraie vie, ça ne sert absolument rien sauf à ralentir l’action. Tous ceux qui mettent en pratique ces ordres dans la vraie vie obtiendront seulement un chien qui ne reviendra plus au pied à partir d’un certain moment. Pourquoi ? Puisque l’action est trop longue.

Les dégâts de cette méthode d’éducation

En effet, vous allez rapidement perdre le chien. Il ne va plus savoir pourquoi il doit faire l’action et va entendre énormément de fois le même mot sans comprendre ce qu’il doit faire. En vous montrant ce comportement, le chien peut également réussir à vous énerver. Bien sûr, votre comportement ne va pas aider l’animal. Ce que je cherche à vous faire comprendre, c’est que l’on peut absolument tout apprendre à un chien. Mais, il ne faut pas oublier à qui on parle. En effet, quand on parle de gens qui veulent vivre avec leur chien et profiter du monde extérieur et qui ont pour seul but d’avoir un chien qui revient, quelle que soit la simulation, c’est dommage d’imposer certaines choses qui ralentissent l’apprentissage. De plus, la plupart du temps, une mauvaise méthode d’éducation canine va détruire l’apprentissage.

L’important est de commencer par des choses simples. Lorsque l’on réussit ces choses simples, on ne doit pas non plus oublier une chose bien précise. En effet, l’objectif réel, le vrai but n’est pas de savoir ce qui est compliqué ou ce qui est simple, mais de savoir ce qui est utile pour le chien. Est-ce que c’est utile qu’il vous fasse trois roulades et une galipette quand il revient à pied ? Ou est-ce que ce qui est vraiment utile est qu’il revienne, et ce, quelle que soit la stimulation ?

À chaque fois que l’on vous impose quelque chose, faites-moi plaisir, demandez pourquoi à la personne qui vous demande de faire ça. S’il y a un pourquoi, et que ce pourquoi vous semble cohérent dans votre quotidien, faites-le. Si dans votre quotidien il n’y a pas de cohérence ou que si en face de vous quand vous demandez « pourquoi » on vous dit « je ne sais pas », prenez la fuite.

Ensuite, nous pouvons constater certaines choses un peu farfelues. En effet, certains ont un mot pour dire au chien de revenir et un autre mot pour lui dire de revenir, mais sans réellement revenir. Ce comportement est incompréhensible. Pour vous prendre un exemple concret, admettons que vous avez un mot pour dire « au panier ». Vous l’utilisez, et le chien va au panier. Mais dans la liste des ordres, vous avez un autre mot, par exemple « à ta place », qui consiste à faire comprendre au chien qu’il a le droit d’être devant le panier, à quelques centimètres, sans y entrer. Un autre ordre, un autre mot, lui demande de faire le tour de son panier et de s’asseoir juste devant sans y entrer. Tout cela est d’une absurdité totale.

Enfin, cette situation est similaire dans le cas du rappel. Est-ce que c’est possible de donner des ordres complexes ? Oui, mais à des chiens précis, dans le cadre d’une utilité ou d’un sport. Est-ce que cela peut être utile ? Oui. Est-ce que pour 99 % des gens c’est leur faire détruire l’éducation canine qu’ils sont en train de mener ? Cela crée t-il plus d’incompréhension que de compréhension ? Est-ce que ça peut casser les relations maîtres/chien ? Est-ce que cette méthode d’éducation canine empêche les gens de s’amuser puisqu’après il n’y a plus de rappel ? Ma réponse est oui !

L’éducation canine c’est simple