L’Hovawart

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, je vous présente l’Hovawart.

Voilà un chien qui mérite vraiment à d’être connu. Il est vif, il est pétillant et plein de vie. Surtout, il a le regard qui brille. Ça, c’est extrêmement intéressant. C’est intéressant pour lui, mais aussi pour les maîtres qui vont récupérer ce type de chien. Je vous le dis tout de suite, il est souvent mal exploité. En effet, c’est un formidable chien de travail. On s’en sert dans certaines polices à travers le monde, ou dans certaines forces armées.

Il peut faire de la détection de stupéfiants et d’explosifs. L’Hovawart est d’ailleurs très performant et son flair est extraordinaire. Il peut également faire de la recherche en avalanche pour les personnes disparues. L’Hovawart est bon dans tout ce qu’il va entreprendre. Il est extrêmement polyvalent, quel que soit le sport, quelle que soit la discipline. À chaque fois avec une pertinence et une performance qui est plutôt rare à ce niveau-là.

Caractéristiques de l’Hovawart

Néanmoins, le revers de la médaille est que si vous ratez la période de socialisation vous risquez d’avoir des chiens qui sont légèrement craintifs, voir timide. Et souvent, quand les chiens sont timides ou craintifs ils ont tendance à devenir peureux. Et quand ils sont heureux, à la fin ils ont des comportements un peu étranges. En effet, ils peuvent développer de l’agressivité, soit des comportements de fuite. On y va pas à pas, et si vous vous y prenez bien, vous aurez un chien pétillant, vif, qui va adorer partir à l’aventure avec vous.

l’Hovawart est un chien qui est pertinent et vif d’esprit. En effet, il réfléchit constamment. Il est tout le temps en alerte, tout le temps à observer son environnement. L’éducation de ce chien ne présente quasiment aucun souci. Il apprend vite, il apprend bien et il a surtout envie de faire plaisir s’il trouve un maître qui est un vrai leader, un maître capable de lui montrer le chemin à utiliser. Et puis, il faut l’amuser un petit peu si vous êtes ennuyeux, vous allez obtenir un chien qui s’ennuie. S’il s’ennuie, il fait des dégâts.

Dans la même idée, si vous ne voulez pas de destruction, la seule solution c’est de le sortir. Il va falloir l’amuser, l’ouvrir au monde et l’éduquer. Si vous faites cela dès les premiers mois, ne vous inquiétez pas, vous n’aurez pas de destruction. Néanmoins, si vous vous amusez à ne pas le sortir, à le faire vivre sous bulle, à refuser toute stimulation extérieure, l’Hovawart a la capacité de s’occuper tout seul. Et quand il va s’occuper tout seul, il va manger tout ce qu’il va trouver dans le salon. On peut aussi considérer que c’est une forme d’intelligence que d’être capable de s’occuper tout seul. Maintenant, si vous ne voulez pas tous ces soucis, toute cette problématique, il n’y a qu’une chose à faire, c’est de le sortir.

l’Hovawart est un excellent chien de famille. Il peut vivre avec des enfants sans aucun problème. Il peut vivre en maison comme en appartement. Encore une fois, l’important va être de le sortir régulièrement. Mais attention, même si vous avez un jardin, il va très vite s’ennuyer à l’intérieur de ce jardin. Faites-lui rencontrer des chiens, faites-lui rencontrer des humains et habituez-le à la marche en laisse. Comme la marche en laisse n’est pas innée chez un chien, il va falloir lui faire découvrir tôt. Sinon, vous risquez de connaître des soucis.

Enfin, montrez-lui le monde. Faites-lui entendre le monde. C’est un chien qui est très sensible au niveau sensoriel. Il a besoin de s’approprier les bruits et de poser une image sur ces bruits. Plus il y aura de bruit, plus il arrivera à poser une image sur ce qui génère ce bruit. Alors, il sera heureux, épanoui et surtout, sera moins peureux. Alors, il pourra vous offrir ce qu’il a à vous offrir c’est-à-dire beaucoup d’énergie, d’amour, et ce caractère pétillant qui le caractérise. C’est aussi un excellent gardien de propriété.

Il était d’ailleurs à l’origine gardien de ferme, c’est de là d’où lui vient son nom. Ne le prenez pas comme un gardien, mais comme un chien de famille. Mais ne prenez jamais un chien uniquement pour faire de la garde.

La fiche santé du chien

L’hovawart est généralement une race saine. En effet, ils sont élevés majoritairement par des éleveurs consciencieux. Toutefois, comme toutes les races, ils peuvent contracter certaines maladies parmi ces dernières, on retrouve l’hyperthyroïdie et la dysplasie de la hanche. Il est extrêmement important de choisir son hovawart dans un élevage respectueux de la race. En effet, l’éleveur doit pouvoir vous montrer que tous les tests ont été réalisés sur le chiot avant de vous le vendre. Ainsi, vous vous évitez de nombreux problèmes dans l’avenir.

L’hovawart est une race de chien de travail. De ce fait, ils ont besoin de beaucoup d’exercice. Pour qu’ils puissent être en forme, il est conseillé de les emmener avec vous en randonnée ou lors de vos joggings quotidiens. Si l’hovawart doit se dépenser physiquement, il doit également se dépenser mentalement. Ainsi, nous vous conseillons de l’emmener réaliser des sports qui l’aident dans cette démarche. Que vous choisissiez de pratiquer le pistage ou l’agility, un sport canin est bénéfique pour l’hovawart.

Pour sa santé, une hygiène irréprochable et nécessaire. Il faut donc régulièrement lui nettoyer les oreilles, lui couper les ongles et lui brosser les dents. En effet, l’hovawart possède des oreilles tombantes, il est important de nettoyer les différentes impuretés qui peuvent s’y loger. Les ongles de cette race de chien sont à croissance rapide. Il est donc nécessaire de les couper au moins deux fois par mois. Enfin, un brossage de dents doit être réalisé plusieurs fois par semaine. Pour que le chien s’habitue à cette routine, nous vous conseillons de commencer le brossage dès l’enfance.

Maintenant, on va aller voir un passionné de la race, on va aller voir Fabien.

L’interview de Fabien

Esprit dog : Première question, pourquoi ce chien ?

Fabien : On en a vu un, une fois, chez la nounou de mon ami. Il était très bienveillant, ça avait l’air d’être la nounou des enfants. Et puis, c’est une chienne très belle. Donc on a envoyé belle-maman en mission pour connaître la race de ce chien. C’est comme ça qu’on a su que c’était une Hovawart, et on est parti à la recherche de ce chien.

Esprit dog : Si tu devais trouver trois qualités pour ce chien, ce serait quoi ?

Fabien : C’est compliqué. Elle est belle, elle est intelligente et elle est joueuse. Elle a aussi du caractère.

Esprit dog : Le terme d’entretien, c’est beaucoup de travail ou pas ?

Fabien : Non, il faut la promener énormément. Sinon, elle s’occupe elle-même de son pelage. Son secret de beauté c’est qu’elle se roule dans l’herbe.

Esprit dog : C’est une chienne qui sort combien de temps par jour ?

Fabien : Environ deux heures. On part se promener deux heures, ensuite elle reste environ trois heures dans le jardin.

Esprit dog : Deux heures, tout le temps détaché ?

Fabien : Oui, tout le temps. On l’occupe aussi avec quelques petits exercices lors de nos balades. Ça l’amuse, ça la fait réfléchir, et ça lui rappelle de temps en temps les choses à ne pas oublier.

Esprit dog : Est-ce que tu penses que c’est un chien qui a besoin de sortir deux heures par jour, ou c’est simplement toi qui t’y prends comme ça ?

Fabien : Je pense que c’est un peu des deux. Je pense qu’elle a besoin, et que nous, on anticipe en se disant que si elle n’en a pas assez, ça ne sera pas bon pour elle.

Esprit dog : Pas de maladie particulière ?

Fabien : Les éleveurs surveillent beaucoup tout ce qui est dysplasie ainsi que les maladies oculaires.

Esprit dog : Quel type de famille pourrait accueillir ce type de chien ?

Fabien : Une famille qui aurait le temps de pouvoir s’en occuper. Mon neveu de 7 ans s’en sort bien, rien de très compliqué donc.

Esprit dog : Quand les gens te voient dans la rue qu’est-ce qu’ils disent ?

Fabien : Ça va surtout être des compliments sur sa beauté.

Esprit dog : Est-ce que les gens connaissent cette race ?

Fabien : Non et c’est un peu pour ça qu’on vous l’a proposée. C’est une race qui mérite d’être connue et qui est vraiment superbe. C’est vraiment de la joie de vivre tout le temps.

Esprit dog : Je pense que c’est un chien qui mérite d’être plus connu, mais à côté de ça, ce n’est pas plus mal qu’il ne le soit pas trop. Pour le moment, on est sur une race préservée qui garde une bonne image. Ça a été un plaisir de passer ce moment-là, tu as une très belle chienne. Je te dis à la prochaine !

Pourquoi a-t-on créé cette race ?

À l’origine, cette race a été créée comme chien de garde. En effet, l’hovawart s’est montré particulièrement efficace pour ce genre de tâches.

D’où vient l’hovawart ?

L’hovawart vient d’Allemagne et plus particulièrement du sud-ouest de l’Allemagne. Cette région, appelée Forêt-Noire, possède une chaîne de montagnes. C’est dans cet environnement qu’est né l’hovawart.

Quand est apparue cette race de chien ?

Il n’est pas toujours simple de connaître les origines exactes des différentes races de chiens. Toutefois, les premières mentions de l’hovawart se font à l’époque médiévale. En effet, des textes et des peintures présentant le chien ont été retrouvés en Allemagne. La première mention de cette race date de 1210. À cette époque, le prince du château de Repgow aurait été sauvé par un hovawart.

Fait-il un bon chien de famille ?

Aujourd’hui, l’hovawart est un très bon choix pour une famille. Très loyal, il aime jouer et s’entend particulièrement bien avec les enfants.

L’hovawart excelle-t-il dans une spécialité particulière ?

L’hovawart possède un formidable nez. Cette caractéristique a mené la race à être utilisée lors de recherches et de sauvetage en montagne. Si vous souhaitez entraîner le nez de votre hovawart, il est plus que conseillé de faire du pistage avec ce chien.

L’Hovawart

Informations sur la race

  • Gabarit : Grand
  • Esperance de vie : Environ 14 ans
  • Type de poils : Long
  • Couleur(s) de robe : Fauve, Noir
  • Taille Mâle : 61 à 70 cm
  • Taille Femelle : 55 à 65 cm
  • Poids Mâle : 25 à 40 kg
  • Poids Femelle : 25 à 40 kg
  • Perte de poils : La perte de poils s’effectue pendant les mues. Au printemps et à l’automne, il est important de brosser régulièrement le chien.
  • Besoin d'exercice : Hovawart demande un apport en exercice physique important. Il faut donc le sortir quotidiennement pour lui fournir ce dont il a besoin. Le chien a également besoin d’une grande dépense mentale. Le pistage, l’obé-rythmé ou encore le canicross est donc vivement conseillé.
  • Coût mensuel moyen : Environ 50 € par mois