La détresse acquise chez le chien : le mensonge à la mode

Quand quelqu’un vous dira détresse acquise pour votre problème, répondez-lui juste : ta gueule.

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Aujourd’hui, on va parler de la détresse acquise et surtout on va parler du mensonge acquis. Parce que ça, pour le coup, il y en a qui ont très bien compris comment ça devait fonctionner. On va se mettre au clair tout de suite. Je comprends parfaitement, qu’en tant qu’éducateur canin on doit vendre des choses. Nous on vend des formations, aussi bien physiques qu’en ligne. En revanche, on ne peut pas non plus raconter tout et n’importe quoi aux gens. On ne peut pas les faire flipper parce qu’on veut vendre.

Un sujet grave

Et là franchement, ceux qui parlent de détresse acquise, et je vais vous prendre des exemples, sont soit des incompétents soit des très bons vendeurs. Parce qu’ils cherchent à vous faire peur pour vendre leur merde. Moi je trouvais que le thème de la détresse acquise était peut-être un peu trop technique pour une diffusion sur Facebook. Je me disais que c’était compliqué, en trois ou quatre minutes de faire tenir en fait une vidéo aussi complexe.

Résultats, c’est vous qui m’avez demandé de la faire. On a une bonne vingtaine de personnes depuis le mois dernier qui nous ont contactés. Elles disaient : voilà mon chien détruit chez moi, ou mon chien n’est pas très propre, il fait pipi à la maison parce qu’il est chiot, ou mon chien tire en laisse… Et à chaque fois que ces gens-là ont posé la question, ils ont bouffé le : détresse acquise, impuissance passive, impuissant acquise…

Ça me gêne pour ces pauvres gens qui reviennent très tranquillement demander un conseil d’éducation complètement banal. Au retour, ils se bouffent une espèce d’attaque agressive, méchante et culpabilisante surtout. On ne peut quand même pas à raconter à quelqu’un qu’il met son chien en état de détresse acquise. Surtout quand je vais vous expliquer réellement ce que c’est. Pour une histoire de pipi, caca, destruction, tirage en laisse, il faut juste redevenir un tout petit peu raisonnable. Vous entendez tout et n’importe quoi et surtout après et bien vous stressez pour votre chien. Vous culpabilisez et vous vous sentez mal vis-à-vis de lui.

Qu’est ce que la détresse acquise ?

Alors la détresse acquise, on va se marrer un petit peu, qu’est-ce que c’est ? Je vais essayer de vous le faire en ultra condensé, puisque là vraiment je m’adresse à vous et pas forcément aux professionnels très techniques. On a mis des chiens, un ami des rats dans une cage. On ne leur a laissé aucun moyen de s’échapper et on a mis du courant électrique à l’intérieur. Résultat, quand le chien a conclu qu’il ne pourrait jamais s’échapper quoiqu’il fasse il s’est résigné et a attendu la mort.

Ça s’appelle la détresse acquise. C’est tout ! Résultats, ensuite quand on l’a sorti de la cage à chaque fois qu’on voulait lui apprendre quelque chose, dès qu’il avait une contrariété ou une difficulté il ne cherchait plus la solution. Donc ils se mettaient en impuissance apprise. Résultat il déprimait, il ne cherchait plus le plan B. A ce moment-là, effectivement, il y aura l’impuissance apprise dans tout autre cas. Il n’y est pas et ça n’existe pas. Je précise juste que sur les études il y avait aussi un autre groupe de chien qui avait une solution pour s’en sortir.

Ils pouvaient faire une action qui permettait d’arrêter ces décharges. Ces chiens-là comme il y avait une solution n’étaient pas en détresse acquise. Résultat, ces chiens, une fois qu’on les a détachés, ont pu faire leur vie tranquillement. Ils ne se sont jamais résignés, ils ont continué à chercher un plan B.

Est-ce que vous pensez que parce qu’un pauvre monsieur ou une pauvre dame à 3 pipis chez lui ou chez elle quand elles rentrent mérite d’entendre ce type de termes de la part de pseudo professionnels mythos qui ne nous montre jamais aucun résultat, jamais aucun chien, on ne voit jamais rien. Moi je ne pense pas. Alors, je vais vous prendre des exemples concrets pour que vous arriviez à visualiser la façon dont certains professionnels veulent vous faire passer pour de mauvais maîtres et vous faire culpabiliser en vous parlant de détresse acquise.

Votre chien détruit chez vous. Eux, vont vous monter le cheminement intellectuel suivant : comme vous le laissez seul le chien n’est pas fait pour rester seul et donc il détruit. Comme il détruit, il vous fait part d’un mal-être. Comme il est en mal-être il est donc en détresse acquise ou alors en impuissance active/passive ou ce qu’ils veulent d’ailleurs. Ils en emploient beaucoup des termes d’ailleurs à ce sujet.

Un simple manque d’éducation

La vérité c’est que c’est simplement un manque d’éducation, c’est tout ! Il faut juste faire attention en fait au poids des mots et y aller un peu tranquillement. C’est comme si vous croisez votre voisin, qu’il a chopé un rhume et que vous lui dites : tu as une pneumonie, tu vas mourir. C’est pareil pour la marche en laisse. J’ai farfouillé quand même pour prendre des exemples sur de très gros sites.

On part du principe que le chien va commencer à marcher au niveau de la jambe parce qu’il s’est résigné à tirer. Comme il est résigné, ils ont fait un raccourci ultra grand. On dit : voilà, vous avez mis votre chiens en détresse acquise en mettant un à-coup sur la laisse et donc il est résigné. Maintenant, il est en état de dépression. Donc il marche maintenant à la jambe.

Cette explication-là elle est l’exemple même que ces gens-là n’ont rien compris. La détresse acquise. Le chien n’a aucune solution pour s’en sortir. Sur la marche en laisse, il a une solution. La solution c’est de ne pas tirer sur la laisse. Donc le terme détresse acquise ne peut pas arriver dans ce cas de figure là. Il faut être raisonnable quand le chien a un plan B ou quand on fournit aux chiens un plan B, ce n’est plus de la détresse acquise.

Vous avez vu un petit peu, on a réussi à résumer un truc extrêmement compliqué en quatre phrases. Alors après, bien sûr, pour tous les amis professionnels qui nous apprécient ou qui nous apprécient moins, on pourrait ensuite entre nous en parler pendant des heures. Mais je pense que là le plus important et le message à faire passer c’est que c’est très rare, voir, ça n’arrive quasiment jamais, que vous mettiez votre chien dans cet état-là.

Chez les éducateurs canins, on veut tous défendre ce qu’on fait. Le problème c’est que des fois à trop défendre on s’enferme dans un dogme. Ensuite pour pouvoir critiquer les autres on va raconter n’importe quoi. Mais c’est les gens qui vous écoutent. Alors tant que vous le faites en messages privés entre professionnels à la rigueur j’aurais envie de vous dire on s’en fout. Mais quand vous le faites sur la place publique c’est dangereux. Ce que vous faites c’est dangereux pour les gens alors arrêtez vraiment. Faut appeler à la responsabilité aussi de tous ces professionnels. Moi j’avais vraiment envie de vous dire surtout, quand quelqu’un vous parle de détresse acquise, quand vous savez maintenant ce que c’est réellement dites-lui : ta gueule !