La muselière

À la fin de notre vidéo, nous vous montrons comment mettre correctement une muselière à son chien. Il existe de nombreuses façons d’apprendre, mais nous avons choisi celle qui était la plus simple. Qui doit mettre la muselière ? Pourquoi ? À quoi sert-elle ? Comment le chien la ressent ?

Petit rappel de la loi

Aujourd’hui, la loi impose le port de la muselière aux chiens de première et seconde catégorie. Mon avis est de n’imposer cet accessoire à aucune race. Toutefois, je suis pour imposer aux gens l’apprentissage de la muselière pour leurs chiens, quelle que soit la race. À certains moments de la vie du chien, cet accessoire peut être utile. Si par exemple vous avez un chien blessé et que ce dernier a mal. Lorsqu’il a mal, même si c’est le plus gentil chien du monde, il risque de mordre. Si le vétérinaire vous demande de mettre la muselière, mais que vous ne l’avez pas habitué, les soins seront plus compliqués et plus laborieux. Le chien ne pourra donc pas être soigné correctement.

Autre cas de figure, si vous avez un chien qui n’aime pas trop les manipulations, le port de la muselière peut être bénéfique. En effet, le vétérinaire pourra travailler plus sereinement et envoyer beaucoup moins de messages négatifs au chien. Ici encore, il pourra intervenir sans danger.

Le port de muselière peut, dans certains cas, prévenir de certains problèmes. Si par exemple votre chien à l’âge adulte devient difficile avec ses congénères, le port de la muselière peut être une solution à ce problème. Ainsi, vous pourrez remédier au défaut de socialisation et l’aider à continuer de voir des congénères mêmes détachés. La muselière est un moyen de travail tout en douceur. Si elle n’est pas présente, cela devient beaucoup plus compliqué. Cet accessoire peut-être également utile dans de nombreux autres cas de figure, comme prendre les transports en commun.

Mon constat sur la muselière

Imposer la muselière à certains types de chiens est une bêtise sans nom. Imposer cet accessoire à des chiens bien dans leur tête au quotidien est aussi une énorme erreur. Toutefois, apprendre le port de la muselière et ne s’en servir que dans les moments où vous devez vous en servir est intelligent et utile. De plus, votre chien ne le vivra pas comme un mauvais moment. C’est le fondement de tout. Énormément de chiens se retrouvent réactifs contre le vétérinaire et ses assistants puisqu’un jour ils sont arrivés, souffrant, et le personnel soignant a dû les tenir fermement et leur mettre une muselière de force. Résultat, ils paniquent et focalisent sur la personne en face d’eux : celle qui est là pour les soigner.

Tuto pour mettre une muselière

Ici, je vais vous montrer comment apprendre à mettre la muselière facilement et rapidement.

La première étape pour apprendre à mettre une muselière à un chien est de prendre une friandise. Vous passez la friandise dans le trou de la muselière et vous posez celle-ci sur son museau lorsque le chien attrape la friandise. Il doit commencer à s’habituer à avoir quelque chose sur la gueule.

La deuxième étape n’est pas plus compliquée. En effet, vous mettez l’accessoire au chien, vous l’attachez et vous l’enlevez. À la fin de la manipulation, n’oubliez pas de récompenser l’animal. Cette deuxième étape, vous devez la reproduire un grand nombre de fois.

À la troisième étape, vous mettez la muselière au chien et vous la fermez. Cette fois-ci, vous ne lui enlevez pas. Vous récompensez le chien directement à travers les trous de l’accessoire. Ici, il est important de noter que vous devez prendre une muselière assez large pour que le chien puisse ouvrir la gueule afin de manger sa friandise.

À l’étape suivante, nous mettons la muselière au chien et, cette fois-ci, nous l’attachons en laisse. Après avoir fait cela, on commence à marcher sur quelques mètres et on lui offre des friandises sur le chemin. Cette opération-là, vous allez la refaire plusieurs fois, sur des distances très courtes au début.

Dans l’étape ultime, le chien est capable d’accepter cet accessoire et de travailler avec. Vous lui laissez donc l’accessoire sur la gueule et commencez à lui donner une série d’ordres simples. Vous avez maintenant vu toutes les étapes que vous devez appliquer afin d’habituer votre chien à la muselière.

Bien évidemment, c’est toujours mieux qu’il ne l’ait pas. Toutefois, lorsque vous allez chez le vétérinaire, et que le professionnel doit travailler près de sa tête, vous allez rassurer le vétérinaire grâce à cette muselière. Le plus important, c’est votre chien. En effet, ce que vous pensez n’est en aucun cas une priorité. Si votre chien est mieux soigné avec cet accessoire, la question ne se pose même plus.

La muselière