La place de l’enfant dans l’éducation d’un chien

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, on va parler de la place de l’enfant dans l’éducation d’un chien. Vous vous posez souvent la question de savoir si l’enfant peut participer aux différentes tâches. Notamment, les ordres de base. Il faut réussir à séparer les choses.

La place de l’enfant dans l’éducation du chien

Premièrement, oui il peut tout à fait participer et partager des moments avec le chien. Il peut lui donner des ordres simples comme assis, couché… L’enfant peut aussi caresser le chien sans risque. Néanmoins, les parents ne devront pas donner trop de prérogatives à l’enfant. En effet, celui-ci doit rester un enfant également aux yeux du chiot qui vient d’arriver. Ils vont évoluer et grandir ensemble. Le danger, c’est de donner trop de prérogatives à un enfant qui ne pourra pas les assumer. S’il ne peut pas les assumer, il va commettre des erreurs aux yeux du chien qui deviendra moins sympathique avec l’enfant. À ce moment, le chien va estimer que l’enfant n’est pas en droit de lui ordonner des choses. C’est là que ça peut créer des problèmes et un conflit.

L’idée, va être d’accompagner le chiot et l’enfant et de les faire mûrir au fur et à mesure. Plus l’enfant sera capable de faire des choses et plus il aura le droit de donner des ordres. Évidemment, l’enfant sera toujours mis en avant face au chien. Le chien doit voir l’enfant comme une personne qu’il doit respecter quoiqu’il arrive. Tout doit se faire en votre présence quand il y a l’enfant, c’est une évidence. D’une part pour vous assurer qu’il n’y a pas de problème, mais surtout pour que ce soit bien fait.

Je vois un petit peu trop de gens qui ont des enfants entre 7 et 10 ans et qui les envoient promener le chien tout seul. C’est dangereux étant donné que le chien sait très bien que l’enfant ne peut pas assumer toute cette charge. L’enfant commet des erreurs et, malheureusement, il y a des erreurs qui vont être commises et qui vont entraîner des drames.

Je pense qu’il est extrêmement important de demander à votre enfant qu’il interagisse avec le chien. Le chiot va également apprendre à interagir avec l’enfant dans ces moments-là. Mais vous ne devez surtout pas mettre trop de charges sur les épaules de l’enfant. Cela pourrait créer un problème de lecture pour le chien et ce dernier pourra se rendre compte que l’enfant ne peut pas réellement lui ordonner de faire tout ce qu’il est en train de demander. C’est souvent à partir de ce moment-là que les problèmes arrivent.

Ce n’est pas parce que tout se passe très bien qu’il faut lâcher du lest et partir du principe que vous pouvez laisser faire l’enfant seul. Tant que vous ne maîtrisez pas complètement les agissements de votre enfant, vous ne pouvez pas vous assurer que tout va être bien fait. Pour vous faciliter la vie, si vous voulez faire participer votre enfant, le mieux c’est de le faire sur des ordres de dressage. C’est plus ludique et valorisant pour l’enfant. Ce que je vous encourage à faire, sur l’ordre « couché » par exemple, vous pouvez travailler dans un premier temps le chien de votre côté. Dès que vous sentez que ce dernier commence à comprendre, faites entrer l’enfant et apprenez-lui à faire du « couché » avec le chiot.

Comme vous aurez fait un travail en amont, l’enfant va réussir et va se sentir valorisé par cette réussite. C’est comme cela que vous allez créer une alchimie entre les deux et qu’ils vont prendre du plaisir. L’enfant va se retrouver dans une situation où il est systématiquement là quand c’est positif, quand c’est bien. Le chien va également le voir comme ça. C’est vraiment important à comprendre.

La place de l’enfant dans l’éducation d’un chien