La pochette à friandises, c’est non !

La pochette à friandises, c’est non !

Pourquoi je suis contre la pochette à friandises ?

Je peux concevoir que c’est pratique mais d’un point de vue technique, ce qui est gênant c’est qu’en fait vous ne mettez jamais le doute dans la tête du chien et vous n’êtes pas capable de le faire évoluer.

Vous connaissez l’aléatoire ? C’est de faire comprendre au chien : je n’ai rien pour toi, fais-le et peut être que j’ai quelque chose pour toi.

Cela se passe par :

  • l’étape de prendre une friandise et de mettre le chien dans la position que l’on souhaite pour lui apprendre des choses (extrêmement bien, efficace et positif),
  • puis par une étape intermédiaire où on dit au chien qu’il va falloir faire ce qu’il sait faire en lui montrant que l’on a rien à lui donner puis le récompenser une fois qu’il a fait ce qu’on voulait.

Et ça, c’est essentiel, sinon vous aurez un chien qui agit seulement quand vous avez une friandise et vous devenez un distributeur de nourriture.

Pochette à friandises : mise en situation au centre de formation

Premier jour d’une formation au centre avec un chien :

Les maîtres arrivent avec leur petite pochette de friandises et leur chien ne regarde que la pochette et ce qu’il va en sortir.

C’est pour ça qu’il y a des limites et que ça devient compliqué.

Tout se passe bien jusqu’au moment où la maîtresse fait mine de piocher une friandise : la chienne le voit, la maîtresse se cale à côté de lui et la chienne perd de vue la friandise. Qu’est-ce qu’il se passe ? La chienne bouge et part à la faute. Ça oblige à recommencer.

On se rend compte que la pochette à friandise perturbe le chien dans ce cas.

Le chien n’est pas bête, il vous voit aller piocher dans la pochette et avoir une friandise à ce moment-là. Quand vous êtes avec la pochette, vous avez un accessoire supplémentaire que vous n’avez pas au quotidien alors que quand c’est dans la poche d’un pantalon, ça parait plus normal.

Là est la vraie différence : vous ajoutez quelque chose, le chien tilte et ça devient plus compliqué. Parfois c’est embêtant mais mettez les friandises dans vos poches et ne sortez pas la pochette.

Ce qu’il faut faire pour récompenser son chien avec logique

Un chien fonctionne comme nous, à un moment donné il faut lui proposer de la variété dans sa vie ! N’optez pas toujours pour la friandise :

  • choisissez un jouet,
  • partez parfois en balade,
  • ou rien, parce qu’il a fait un rappel.

Sa balade peut être tout autant enrichissante.

N’oubliez pas que quand vous vivez des choses enrichissantes avec un chien, il n’y a pas toujours la nécessité de récompenser par quelque chose. Souvent la récompense c’est vous et ce que vous lui offrez comme mode de vie.

Si vous vivez une période difficile avec votre chien, vous pouvez renforcer un peu plus en donnant une friandise ou un petit gâteau. Alors n’oubliez pas :

  • raréfiez,
  • mettez de la variété,
  • cachez puis remettez,
  • gardez en poche,
  • ne donnez rien,
  • caressez…

Mettez lui de la vie et du rythme parce que c’est comme ça qu’on intéresse un chien et qu’on obtient de l’obéissance.