La rage : qu’est-ce que c’est ?

La rage est un virus qui s’attaque au cerveau ainsi qu’à la moelle épinière. Tous les mammifères peuvent l’attraper et celle-ci est incurable. Toutefois, grâce à certains vaccins, elle peut être évitée. En effet, même s’il y a une chance de pouvoir la traiter si vous la détectez assez tôt, une fois que les premiers symptômes apparaissent, le virus est mortel.

Comment le chien peut-il attraper la rage ?

La rage se trouve dans la salive de l’animal. Son mode de transmission le plus courant s’effectue donc par la morsure d’un animal infecté. Mais son mode de transmission peut également se faire via une plaie ouverte et exposée à la salive d’un chien infecté. Si elle peut se transmettre d’un animal à l’autre, la rage du chien est souvent due à des animaux sauvages comme les chauves-souris, les rats ou les renards.

Chaque année, ce sont des centaines de cas de rage qui sont signalés chez les animaux domestiques. Ainsi, les chats, les chiens et les furets peuvent contracter ce virus. Heureusement, grâce à la vaccination, il est possible d’éviter l’infection.

Les différents symptômes de la rage

Un chien mordu par un animal ayant la rage montre un comportement différent. En effet, votre animal peut rapidement devenir irritable. Dans certains cas, il est même agressif. Mais nous sommes loin des animaux enragés que nous voyons dans les films. Certains vont être inhabituellement affectueux. Si votre chien est d’un naturel heureux et que celui-ci paraît plus morose, c’est également l’un des signes de la rage. Le virus change le comportement du chien, mais change aussi son intégrité physique. En effet, la fièvre, des difficultés à avaler, une surproduction de bave, des tremblements, des convulsions ou une paralysie sont également des signes qui doivent vous interpeller.

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à aller consulter votre vétérinaire. En effet, dès les premiers signes vous devez obtenir l’avis d’un professionnel de santé. Plus vous vous y prenez tôt et mieux c’est pour l’animal.

Si vous ne faites rien, le virus va progresser. Le chien peut se montrer sensible à de nombreuses stimulations extérieures. Ainsi, les lumières, les mouvements ou les sons deviennent insupportables pour l’animal. Il cherche alors un endroit sombre et calme pour se cacher. Un autre symptôme de la rage chez le chien est la « mousse » présente autour de la bouche. Encore une fois, ce n’est pas systématique. En effet, certains chiens ne développent pas cette « mousse », mais simplement un excès de salive. Ici encore, c’est le signe que le virus a progressé.

Dans le dernier stade de la rage, l’animal connait des crises d’épilepsie ainsi qu’une paralysie. À cet instant, le chien ne peut plus contrôler ses muscles en particulier ceux de la tête et de la gorge. Comme il ne peut plus déglutir et que la respiration se fait de plus en plus difficile, la mort est inévitable.

Le virus peut se développer dans le corps de votre chien pendant des semaines avant que les premiers signes n’apparaissent. Dans la plupart des cas, la rage chez le chien se développe de nombreuses semaines après l’exposition. La période d’incubation peut être plus longue ou plus courte en fonction de l’animal. Une fois que les premiers symptômes se présentent, l’infection ne connait aucun traitement. En cas de morsure, il est donc important d’appeler son vétérinaire au plus vite afin de débuter un traitement de prévention.

Diagnostiquer et traiter la rage

Malheureusement, la rage n’est pas diagnostiquée par une simple prise de sang. Pour être totalement précis, les tests nécessitent une biopsie du tissu cérébral. Cette biopsie ne peut se faire que lorsque l’animal est mort. Si votre vétérinaire soupçonne un cas d’infection chez votre chien, après les premiers signes, sa seule solution et l’euthanasie. En effet, l’animal ne doit pas propager le virus.

Si vous êtes assez rapides et que vous emmenez votre chien chez votre professionnel de santé après une morsure, ce dernier lui fera un rappel de vaccination. Grâce à cela, le risque que votre chien contracte ce virus est grandement réduit.

Que faire en cas de morsure sur l’animal ?

En cas de morsure, vous devez agir très vite. Dans un premier temps, il est important d’appeler votre vétérinaire pour que celui-ci fasse un examen complet de la plaie. Il peut également proposer un traitement préventif à votre chien. Le vétérinaire vous fournit dans un premier temps un rappel à la vaccination antirabique. Il nettoie ensuite la plaie de votre chien pour éviter d’éventuelles autres infections. Attention, vous pouvez également attraper la rage en essayant de soigner la plaie de votre animal. En effet, si vous souhaitez nettoyer la plaie, vous pouvez le faire en portant des gants jetables. Parfois, nous ne faisons pas attention et nous portons facilement nos mains au visage. Si le virus se dépose sur vos mains et que vous ne les lavez pas, vous pouvez très facilement vous infecter.

Que faire si un chien enragé vous mord ?

En cas de morsure, vous devez immédiatement appeler votre médecin et lavez soigneusement la plaie au savon et à l’eau claire. Si vous le pouvez, désinfectez la plaie et appliquez un bandage. Vous pouvez ensuite partir pour l’hôpital. Si nécessaire, votre médecin peut vous donner un traitement post-exposition. Ce dernier a pour but d’empêcher le virus de la rage de se propager dans votre corps. Ici, l’important est de réagir rapidement. En effet, si vous laissez le virus se développer, vous risquez d’en mourir.

La rage est une infection dangereuse qu’il ne faut pas laisser se développer. Que ce soit chez l’humain ou chez le chien, celle-ci peut engendrer d’importants dégâts. Vous souhaitez en savoir plus au sujet de la prévention des morsures, nous vous avons mis à disposition une formation complète. Retenez toutefois qu’en cas de morsure une action rapide est nécessaire. Une visite chez le vétérinaire peut faire la différence et sauver la vie de votre animal.

La rage : qu’est-ce que c’est ?