L’American Bully : un chien joueur non reconnu

l
  • GabaritMoyen
  • Espérance de vieEnvron 10 ans
  • Taille MâleDe 33 à 58,5 cm
  • Taille FemelleDe 33 à 55,5 cm
  • Poids MâleDe 10 à 50 kg
  • Poids FemelleDe 15 à 50 kg
  • Type de poilsCourt
  • Couleur(s) de robeToutes les couleurs
Voir la vidéo

L’American Bully doit faire l’objet d’une évaluation spécifique, appelée « diagnose », qui détermine les caractéristiques physiques propres à cette espèce.

Sinon, si vous l’adoptez, vous risquez d’entendre toute votre vie que c’est un chien catégorisé, qui doit porter une muselière, permis de détention, etc., et que vous ne respectez pas la loi.

l

ÊTES-VOUS PRÊT

À AVOIR UN AMERICAN BULLY ?

Ce chien est-il idéal pour vous ?
Pour votre façon de vivre, votre environnement ?
Avez-vous pensé à tout ?


Prenez 3 minutes pour chasser les doutes de votre tête !
Accédez immédiatement à la réponse à cette question en vidéo !

Je regarde la vidéo

Étant donné qu’il existe différentes tailles (pocket, classic, standart, extreme, XL), il y a aussi différents morphotypes, hauteurs et poids.

Certains peuvent être considérés comme chiens appartenant à la catégorie 1 ou 2 (chien dangereux) ; tandis que d’autres ne le sont pas du tout. C’est un chien qui a :

  • une mâchoire puissante,
  • un corps musclé, athlétique,
  • et des pattes courtes.

L’American Bully est un croisement entre un American Staffordshire Terrier, un Pitbull Terrier et d’autres types de chiens Bull/Bulldog.

Étant donné que ce n’est pas une race reconnue, que ce n’est pas un chien de race, sans pedigree ni inscrit au LOF, il existe également une ambiguïté juridique.

À la naissance, il n’est pas catégorisé néanmoins lorsqu’il grandit, il peut le devenir.

La meilleure solution dans ces cas-là est de réaliser une diagnose. Il est donc nécessaire de consulter un vétérinaire qui pourra le faire sortir de la catégorie des chiens catégorisés. C’est la seule solution si vous souhaitez vivre sereinement avec lui.

Ce serait également une excellente chose de pouvoir enfin reconnaître la race. De cette façon, des normes seraient établies et les dérives seraient évitées. Il est nécessaire que cette race dispose enfin de ses propres documents et ne puisse plus jamais être mélangée avec d’autres.

Le tempérament de l’American Bully

L’American Bully est plus qu’amoureux, c’est un chien très affectueux et proche de son maître.

Attendez-vous également à beaucoup de bave, même lorsqu’il boit. C’est un chien très joueur et ayant une intelligence enfantine.

Selon sa taille et sa corpulence globale, l’American Bully peut être relativement lent, avançant à son propre rythme plutôt qu’à celui de son maître. C’est aussi un chien qui adore jouer avec d’autres chiens.

Il est moins attentif à son environnement, moins pertinent, que d’autres races.

Contrairement à un chien Malinois qui analysera une feuille tombée au sol, l’American Bully ne bougera pas car il en faut bien plus pour le stimuler (peut-être si un arbre tombe…). Cela en dit beaucoup sur son tempérament de chien stable.

Avoir un American Bully permet également de lutter contre les préjugés et de permettre à tout le monde de découvrir un chien formidable, un véritable chien de famille proche de ses maîtres.

Cependant, pour réussir à casser ces préjugés, il est nécessaire de résoudre certains problèmes, notamment :

  • la variété de tailles (allant de 4 à 5 tailles différentes),
  • de clarifier les normes de manière plus précise,
  • et d’arrêter de couper les oreilles des Bully, car cela crée trop de différences d’un chien à l’autre.

Cela nuit aussi aux éleveurs compétents et aux clubs de races du Bully.

10€ de réduction !

Vous voulez bien éduquer votre American Bully ?
Profitez de 10€ de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code BULLY10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 01/05

Il est nécessaire d’harmoniser les caractéristiques de la race pour permettre au grand public de découvrir ce chien sans en avoir peur. Avec son poil court et ras et sa musculature solide, il est souvent assimilé à un American Staff, à un Staffie, à un Bulldog Américain, à un Pitbull…

Dans l’esprit des gens, il est difficile de faire la distinction, mais si nous harmonisons et codifions la race en faisant évoluer la loi pour plus de clarté, le regard extérieur changera.

Les besoins de ce chien

L’American Bully est un chien très joueur, il en a même besoin.

Si vous ne jouez pas, vous ne pouvez pas l’éduquer. C’est aussi un chien très gourmand : la nourriture occupe une place importante dans son esprit donc ne lui interdisez pas les friandises et ne les sous-estimez pas lors de son éducation.

Un chien qui a besoin de sortir et de jouer

Ce chien a besoin de sortir.

Vous pouvez l’emmener en balade, le faire jouer avec d’autres chiens mais les sports canins sont plus compliqués. Certains sports sont plus risqués en raison de leur corpulence trapue et de leurs articulations qui nécessitent une vigilance accrue.

Il n’est pas feignant, mais il ne court pas des kilomètres lors des promenades.

Il est actif, adore jouer avec d’autres chiens et s’amuse avec des jouets à mâcher.

Un chien qui a besoin de socialiser

C’est un chien qui a un besoin essentiel de socialisation.

Une bonne socialisation garantit une meilleure entente avec ses congénères par la suite. Il faut l’emmener partout, afin qu’il rencontre le plus de personnes et de chiens possible et qu’il soit parfaitement sociable.

C’est un chien très stable, voire plus calme que d’autres races de chien, en présence d’humains, de chiens et de son environnement.

L’éducation de l’American Bully

C’est un toutou qui aime apprendre.

Ce chien apprend assez rapidement. Vous pouvez utiliser des jeux pour l’éduquer, cela renforce votre relation ainsi que sa capacité d’apprentissage et d’assimilation.

Victime d’un délit de faciès, ce chien doit être socialisé au maximum dès son jeune âge, dès chiot, pour améliorer sa réputation.

Apprenez-lui les ordres de rappel et utilisez, et usez, des friandises. Cela fonctionne très bien avec l’American Bully, qui est très gourmand, rappelons-le.

La fiche santé de la race

Niveau santé, l’American Bully peut être sujet à la dysplasie, au retournement d’estomac ou à d’autres problèmes plus spécifiques au Bully comme les maladies cardiaques ou les problèmes de peau.

l

Formation Esprit Dog Family

Votre American Bully est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui !

Découvrir

À savoir, les maladies cardiaques peuvent être dépistées en amont chez les parents grâce à un test effectué par l’éleveur. Des hernies discales peuvent apparaître sur les petits modèles de chiens Bully. En ce qui concerne l’espérance de vie, le Bully vit en moyenne entre 10 et 12 ans.

La dysplasie

L’American Bully peut être touché par la dysplasie, qui est une anomalie de l’articulation.

La dysplasie de la hanche se produit pendant le développement du chien et n’est pas une maladie congénitale.

La tête du fémur se déforme et s’aplatit, ce qui ne correspond plus à la cavité articulaire. Souvent, les deux hanches sont touchées. On observe une boiterie chez le chien et un manque de coordination des membres affectés.

Le retournement d’estomac

Le retournement d’estomac, ou torsion gastrique, est une maladie qui touche le Bully, ainsi qu’un grand nombre de grands chiens ayant un estomac plus volumineux et long que les autres races.

Les symptômes du retournement d’estomac sont :

  • des vomissements,
  • des douleurs abdominales,
  • une salivation excessive,
  • un refus de manger ou de boire,
  • et une respiration difficile.

L’hypertype

On remarque que plusieurs Bully tendent vers l’hypertype avec un museau exagéré, des épaules développées, des pattes courtes, un corps large, etc.

Certains ont même des allures de taureaux, de chiens sous stéroïdes. Sauf que, n’oubliez jamais que ce qui doit toujours prévaloir, c’est la santé.

Il est essentiel de choisir un éleveur de confiance et de prendre en compte les antécédents des parents du Bully.

De nombreux maîtres font de leur mieux pour combattre les mythes et les idées reçues, mais les professionnels devraient également s’engager dans cette démarche afin de faire connaître cette race formidable.

L’intégralité de la fiche de race de l’American Bully en vidéo

Adopter un American Bully

Élevage d’American Bully

American Bully à vendre

FAQ l'American Bully

Quel est l’origine de l’American Bully ?

L’American Bully est un chien récemment créé aux États-Unis, dans le milieu des années 1990.

Comment éduquer mon American Bully ?

L’American Bully est un chien facile à éduquer dès lors que vous y mettez tôt et que vous vous y prenez bien.

Vous devez notamment profiter des parties de jeux pour définir les limites et l’éduquer à la vie avec les humains.

À quelle catégorie appartient l’American Bully ?

L’American Bully n’est pas catégorisé à la naissance.

Cette race n’est pas reconnue par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) et sa détention ne nécessite pas d’avoir un permis. Cependant, il est recommandé de lui faire faire une diagnose par un vétérinaire.

L'American Bully supporte-il la solitude ?

L’American Bully est un vrai pot-de-colle et adore jouer.

Il est donc important de lui apprendre la solitude dès son plus jeune âge.

De plus, son maître doit s’assurer de satisfaire tous ses besoins avant d’envisager de le laisser seul.

L'American Bully est-il un bon chien de compagnie ?

Tendre, affectueux et surtout très attaché à son maître, ce toutou correspond à tout type de personnes. Il fait preuve de tendresse et de patience avec les enfants.

Informations sur la race

  • Gabarit : Moyen
  • Esperance de vie : Envron 10 ans
  • Type de poils : Court
  • Couleur(s) de robe : Toutes les couleurs
  • Taille Mâle : De 33 à 58,5 cm
  • Taille Femelle : De 33 à 55,5 cm
  • Poids Mâle : De 10 à 50 kg
  • Poids Femelle : De 15 à 50 kg
  • Perte de poils : L’American bully ne perd pas beaucoup de poils. Son poil ras ne demande pas beaucoup d’entretien pour être propre. Un brossage hebdomadaire suffit pour lui maintenir un poil soigneux et brillant.
  • Besoin d'exercice : L’American bully n’est pas réputé pour être un grand sportif. Il lui faut tout de même de longues promenades et des séances de jeux pour se dépenser. Néanmoins les sports canins nécessitant des sauts ne sont pas recommandés pour l’American bully.
  • Coût mensuel moyen : Environ 80€ par mois