Peut-on laver un chiot ?

Lorsque l’on adopte un chiot, nous devons nous adapter à de nombreuses nouvelles choses. Son éducation, les ordres à lui apprendre et la propreté sont des priorités à l’arrivée de votre nouveau petit compagnon. Toutefois, beaucoup se demandent s’il est possible de laver un chiot. Aujourd’hui, nous avons décidé de répondre à cette question.

Laver un chiot : oui, mais sous certaines conditions

Dans un premier temps, vous devez comprendre qu’un chien sent le chien. Vous devez accepter cette réalité avant même d’adopter votre nouveau toutou. Toutefois, dans certains cas, il est nécessaire d’offrir un toilettage à son animal. En effet, puisque celui-ci découvre le monde, il apprend également à se salir.

Si votre chiot à moins de huit semaines, vous devez attendre pour lui donner son premier bain. En effet, il ne sait pas encore réguler sa température corporelle. De ce fait, il ne peut pas rester mouillé trop longtemps. Les premières semaines, si celui-ci se salit, vous pouvez l’essuyer avec une serviette légèrement humide.

Si, votre chiot à l’âge suffisant pour être lavé, vous pouvez commencer à l’habituer petit à petit à prendre des bains. Comme il ne faut pas être trop brusque, et penser au bien-être de l’animal, vous devez l’habituer à cette nouvelle pratique très progressivement.

Enfin, n’utilisez jamais de produits chimiques sur votre animal. Pour laver votre chiot, le meilleur moyen est souvent le plus simple. Ainsi, un jet d’eau claire suffit à son entretien. Il faut également éviter de le laver trop souvent. En général, un bain deux à trois fois par an est largement suffisant pour un chiot. Après son bain, nous déconseillons fortement d’utiliser des parfums pour chien. En effet, même si les marques vendent leurs parfums comme des produits respectueux du bien-être et de la santé de l’animal, ces derniers contiennent très souvent des produits chimiques. À long terme, ce parfum abîme la peau de votre animal.

Bien choisir le shampooing du chiot

Avant de laver votre chiot pour la première fois, vous devez choisir le shampooing le mieux adapté à votre toutou. Le premier réflexe que vous devez avoir est de lire avec attention la composition du produit. Celui-ci doit être constitué d’ingrédients naturels et proposer un pH neutre. En effet, sur le marché, de nombreux produits de toilette pour chien contiennent des substances chimiques. Ces substances peuvent perturber les différents sens de votre chien.

Il est important de savoir qu’un chiot lavé à l’aide d’un shampooing contenant des produits chimiques va souffrir de différentes façons. En effet, c’est son pelage et son odorat qui vont principalement être touchés. La peau du chien crée du sébum. Des lavages trop fréquents ou trop agressifs, notamment à cause des shampooings, enlèvent cette protection naturelle. Le chiot dépourvu de sébum est alors plus sensible aux maladies. Le second problème vient du parfum des différents shampooings. Il faut savoir que le chien possède beaucoup plus de capteurs nasaux que l’humain. Comme l’odorat est l’un de ses sens les plus importants, les produits chimiques présents dans les shampooings peuvent rapidement le perturber.

Si vous lavez votre chiot avec ce genre de produit, vous n’œuvrez absolument pas pour son bien-être. Il est donc important d’espacer au maximum les séances de lavages chez le chiot.

Laver son chiot, comment s’y prendre ?

Avant ses huit mois, vous pouvez commencer à l’essuyer avec de l’eau tiède et une serviette. Le rituel doit être agréable pour votre chiot. Faites également attention à la température de l’eau. En effet, le chiot est sensible à la chaleur. De l’eau trop chaude n’est jamais très agréable pour lui.

Le bain doit se faire de la façon la plus douce possible. Laver un chiot revient, en quelque sorte, à donner un bain à un nourrisson humain. En effet, le chiot n’est pas habitué à cette nouvelle sensation. Il faut donc y aller en douceur. Lorsque vous le lavez, ne le frottez pas. Utilisez plutôt un faible débit d’eau et caressez votre chiot doucement pendant que vous rincez son pelage. Si vous utilisez un shampooing, éviter les yeux, les oreilles, le nez et la gueule. Éviter également l’eau dans ses oreilles. En effet, si de l’eau pénètre dans l’oreille du chiot, à cause de la forme du conduit auditif de ce dernier, celle-ci peut se retrouver bloquée et provoquer des otites.

Une fois que votre chiot est lavé, rincez-le abondamment. Aucune trace de shampooing ne doit rester dans le pelage de l’animal. Enfin, pour l’essuyer prenez une serviette sèche et tapotez légèrement le toutou pour le sécher.

Faut-il établir une routine de bain ?

Comme nous vous le rappelions précédemment, il n’est pas nécessaire de laver son chiot quotidiennement. En effet, une simple serviette humide, lorsque celui-ci est allé jouer en extérieur, est suffisante. En ce qui concerne les bains, vous pouvez lui en donner au maximum une fois par mois. Nous vous conseillons toutefois d’espacer le plus possible cette pratique dans le temps.

Préférez plutôt le laver lorsque celui-ci est très sale. Par exemple, cela peut se faire après une longue balade. En effet, s’il a joué dans la boue, un bain est peut-être nécessaire. Attention toutefois à bien respecter le bien-être du chien. En effet, prendre des bains n’est pas un acte naturel chez le chiot. C’est pourquoi il faut que ce moment se passe le plus sereinement possible. Si vous respectez correctement les conseils que nous venons de vous donner, vous commencez petit à petit à habituer votre chien à prendre son bain. Ainsi, lorsque cela sera nécessaire, vous ne rencontrerez aucune résistance de la part de votre compagnon à quatre pattes. Respectez seulement son bien-être et ne le lavez pas à outrance !