Le Berger allemand

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Aujourd’hui, je vous présente le berger allemand.

Chien star de la police et de l’armée il y a 25 ans, ce chien vous oblige à rester jeune. Il vous oblige également à réfléchir et à être pertinent. C’est un chien vif, il comprend très vite les choses. Comme tous les chiens qui comprennent vite les choses qu’on lui demande, il s’ennuie très vite aussi. Résultat, si vous êtes un peu trop plan-plan, si vous n’avez pas beaucoup d’imagination ou de temps à leur consacrer vous allez être malheureux avec lui. Si vous êtes un peu pertinent et que vous souhaitez garder une vivacité d’esprit, ce chien est parfait pour vous, il est même fait pour vous.

Les caractéristiques du berger allemand

Le berger allemand est un super sportif. Il peut courir très longtemps, il est très endurant. On fait juste attention avec les sauts, puisqu’il peut avoir des fragilités notamment au niveau de la dysplasie de la hanche et du coude. Mais, quoi qu’il en soit, il a besoin d’une musculature forte, pour prendre le relais sur l’ensemble de son squelette. Donc, on fait du sport, on court, on s’amuse. Surtout, vous avez un vrai chien de travail. En effet, il a besoin de faire des choses. Il a besoin que sa vie prenne un sens. S’il ne fait rien, il peut développer des troubles du comportement. Quasiment toutes les disciplines lui sont ouvertes. En plus, il trouve son bonheur dans quasiment toutes les disciplines.

On est sur un chien qui est extrêmement performant pour apprendre, même à la demande. En effet, vous avez des chiens qui ne sont pas robotisés et ne répondent pas qu’aux ordres de base, lui, il est capable de tout faire. Mais, les ordres basiques ne suffisent pas. Faites-lui faire d’autres activités. Il doit être capable de réfléchir, de penser. En effet, il doit faire preuve de pertinence et trouver des solutions par lui-même. Ne lui mâchez pas le travail, proposez-lui des difficultés et surtout attendez de voir les décisions qu’il va pouvoir prendre. Ensuite, votre rôle en tant que leader, va être de l’orienter vers la bonne décision.

On fait aussi attention au travail de socialisation. On est sur un chien qui est extrêmement sensible au niveau sensoriel. Il a une énorme ouverture d’esprit. On le socialise petit à petit pendant la période d’imprégnation. En plus, il doit avoir beaucoup de contact à l’humain, c’est un chien qui est habitué à travailler avec l’humain, ça ne lui pose absolument aucun souci. On est aussi sur un chien qui ne peut pas rester des journées entières à garder un périmètre ou un jardin.

Il a besoin de contact avec son propriétaire, il a besoin de former un vrai binôme. Vous devez être une équipe. Si vous récupérez un berger allemand pour le mettre 10 ou 12 h tous les jours dans le jardin, vous n’arriverez pas à obtenir ce que vous voulez réellement, c’est-à-dire un certain bonheur, un certain plaisir à partager avec lui.

Le berger allemand est un excellent chien de famille, il peut tout à fait être dans des familles avec des enfants. Il s’adapte parfaitement à n’importe quelle vie. Que ce soit appartement ou maison, il n’est pas obligatoire de posséder un jardin avec ce type de chien. Néanmoins, sortez-le régulièrement. En plus, si vous êtes en appartement, il va falloir lui consacrer du temps et tout faire pour qu’il se sente épanoui et heureux. Quand vous récupérez un chiot, sortez-le, promenez-le, faites-lui voir le monde. Ne le sortez pas que 5 minutes par jour comme certains vous conseillent de le faire. Si vous faites ça, votre berger allemand va très vite s’ennuyer. Quand il s’ennuie, il s’occupe tout seul, en détruisant votre environnement. Alors que si vous le sortez régulièrement et souvent, il ne fera pas de bêtise en rentrant puisqu’il partira se coucher et dormir.

Attention aussi à la période de croissance qui est un petit peu sensible. Ce qui veut dire qu’il faut absolument éviter tous les sports explosifs pendant les premiers mois, comme l’envoi de la balle. Il faudra éviter ces sports et le faire monter crescendo en intensité au fur et à mesure des mois. Il faut également éviter de le faire courir sur du carrelage pour ne pas qu’il développe une dysplasie de la hanche ou du coude. L’espérance de vie du berger allemand dure une dizaine d’années, mais vous avez des bergers allemands qui tiennent un peu plus longtemps.

La fiche santé du chien

Le chien connaît différentes maladies. Si celles-ci ne sont pas prises à temps, elles peuvent s’aggraver et devenir beaucoup plus risquées pour la vie de l’animal. Parmi ces dernières, on retrouve la myélopathie dégénérative. Cette maladie atteint la moelle épinière. Les chiens touchés par la myélopathie perdent petit à petit les fonctions moteur arrière. Avec le temps, la maladie évolue et le chien ne peut plus du tout se déplacer. Comme il n’y a pas de traitement, la plupart des chiens touchés sont euthanasiés. Toutefois, dans quelques cas rares, il est possible de sauver l’animal. En effet, certaines myélopathies sont dues à un manque de vitamines E. Un supplément vitaminique est donc fourni pour stabiliser l’affection.

L’insuffisance pancréatique est l’une des maladies génétiques qui touchent le berger allemand. Cette dernière est causée par un pancréas qui détruit les cellules produisant les enzymes digestives. Par conséquent, le chien ne peut plus absorber la nourriture. Les premiers signes de cette maladie sont l’apparition soudaine de gaz, une perte d’appétit et une perte de poids. Le chien devient alors très maigre et affamé. Il est donc nécessaire d’emmener l’animal chez votre vétérinaire. Celui-ci peut lui fournir un traitement simple à ajouter à sa nourriture. En prenant en charge le problème suffisamment tôt, votre toutou a de grandes chances de se rétablir.

Maintenant, on va aller voir une passionnée de la race, on va aller voir Nathalie.

L’interview de Nathalie

Esprit dog : Première question, pourquoi ce chien ?

Nathalie : Quand j’étais gamine, j’avais des cousins et cousines qui avaient tous des bergers allemands. Comme j’avais interdiction de m’approcher du chien, c’est devenu une obsession.

Esprit dog : Est-ce que tu pourrais me donner 3 qualités pour ce chien ?

Nathalie : Ce sont des chiens proches de l’homme, ils sont tout le temps autour de moi. Quand on veut faire quelque chose, ils sont là, si on veut rester tranquille, ça ne leur pose pas de problèmes non plus.

Esprit dog : Dans les défauts qu’on pourrait trouver pour le berger allemand, il a quand même une certaine pénibilité due à un manque de stimulation, tu en penses quoi ?

Nathalie : Oui, c’est un chien qui a besoin de voir des choses, ça, c’est sûr. Toutefois, je conseillais toujours aux gens qui prenaient des chiots d’aller en club, il a besoin de faire des choses et de travailler mentalement.

Esprit dog : Au niveau du berger allemand, il y a quand même quelque chose qui ressort énormément, ce sont les maladies et notamment la dysplasie.

Nathalie : On a une autre maladie qui touche le berger allemand et d’autres races, c’est la myélopathie dégénérative. Auparavant, elle était surtout mal diagnostiquée. Les professionnels pensaient que c’était une dysplasie. Alors que non.

Esprit dog : Je peux très bien comprendre, avec mon œil extérieur, que les bergers allemands ont commencé avec un dos quasiment droit et maintenant certains ont les fesses qui touchent presque les pattes arrière. Est-ce que tu ne crois pas qu’il y a un vrai danger, un vrai problème sur cette race ?

Nathalie : Alors, il y a un danger, c’est la sur-angulation. Il y a un sur-type qu’il faut arrêter. En Allemagne, ils travaillent dessus. On a eu des lignées très touchées, qui ont beaucoup reproduit ce qui a fait qu’avec le temps on se retrouve avec ce sur-type.

Esprit dog : En France, le travail des éleveurs est fait ou pas ?

Nathalie : C’est aléatoire.

Esprit dog : Le club de race n’impose rien ?

Nathalie : On nous impose, pour la reproduction, des radios des hanches et des coudes. Beaucoup d’éleveurs font le dépistage de la myélopathie.

Esprit dog : Mais ce n’est pas obligatoire.

Nathalie : Non et on le regrette.

Esprit dog : Il y a d’autres maladies qui touchent le berger allemand au niveau génétique ?

Nathalie : Des problèmes d’estomac, comme le retournement d’estomac. Mais pas plus que d’autres grands chiens. Et aussi, des allergies.

Esprit dog : À qui tu conseillerais un berger allemand ?

Nathalie : C’est un chien qui peut aller pratiquement dans toutes les familles du moment qu’il soit un minimum actif. En effet, avec les enfants il n’y a pas de soucis. C’est un chien qui adore les enfants, il adore jouer. Avec un chien bien éduqué à la base, il n’y a pas de soucis. Ça peut être des gens en appartement ou des gens avec un grand terrain, il faut qu’il sorte.

Esprit dog : Avec les congénères, ça se passe comment ?

Nathalie : Avec mes chiens, je n’ai pas trop de soucis. Ils sont sortis en exposition et ont l’habitude de voir d’autres chiens.

Esprit dog : Est-ce qu’il est capable d’aller jouer avec d’autres chiens et de rentrer en interaction si c’est aussi des mâles ?

Nathalie : Oui, ça ne pose aucun problème.

Esprit dog : Sur le berger allemand il y a deux lignées : la lignée beauté et la lignée travail. Toi, tu as fait un choix, est-ce que tu peux nous en parler un petit peu ?

Nathalie : J’ai fait le choix de la lignée beauté, c’est celle que j’ai le plus côtoyée et c’est plus calme au niveau caractère. Ça demande peut-être un petit peu moins de stimulation qu’un chien de lignée travail.

Esprit dog : C’est important pour les gens. S’ils veulent s’orienter vers une lignée travail, ils doivent savoir ce qu’ils vont récupérer. C’est-à-dire un chien qui a plus de besoins intellectuels et physiques. Il y a les poils longs et les poils courts aussi chez le berger allemand.

Nathalie : Il y a le poil long qui est confirmable depuis 2011. C’est un type de berger allemand qui est mis en expo, ils ont une classe spécifique, ils ne peuvent pas être mélangés.

Esprit dog : Écoute, ça a été un plaisir. Continue à t’amuser avec eux et à profiter. À la prochaine !

À quoi faut-il faire attention lorsque l’on adopte son berger allemand ?

Il y a plusieurs points à contrôler lorsque vous adoptez votre berger allemand chez un éleveur. En effet, vous devez observer les environs du chenil. Il faut également vérifier si les chiots sont en bonne santé et heureux. Il est aussi important de rencontrer les parents du toutou. L’éleveur doit vous fournir un certain nombre de documents, dont les tests de santé qui ont été réalisés au préalable.

Le berger allemand est-il facile à dresser ?

Ce chien est extrêmement intelligent. Il est même classé dans le top trois des races de chien les plus intelligentes. Cette capacité l’aide à apprendre facilement et rapidement. De ce fait, il ne cause aucun problème particulier lors de son éducation. Souhaitant vous faire plaisir, le berger allemand répond très bien aux différents ordres que vous pouvez lui apprendre.

D’où vient le berger allemand ?

Le berger allemand est une race relativement jeune. En effet, il fut développé en 1899. Le capitaine de cavalerie Max Von Stephanitz avait pour souhait de créer une race allemande qui regrouperait tous les meilleurs côtés des bergers. C’est à partir de 1898 que l’ancien militaire commence à expérimenter l’élevage de chien.

Pourquoi fut créé le berger allemand ?

À la base, le berger allemand était destiné au travail dans les champs. Toutefois, son utilité a rapidement évolué. L’intelligence du chien l’a amené à pouvoir travailler avec la police ainsi que les militaires. Lors des deux guerres mondiales, il a servi comme messager, sauveteur, transporteurs de ravitaillement et sentinelle. Aujourd’hui, loin de tout conflit belliqueux, le chien est très utilisé dans la recherche et le sauvetage.

Le Berger allemand

Informations sur la race

  • Gabarit : Grand
  • Esperance de vie : Environ 12 ans
  • Type de poils : Court, Dur
  • Couleur(s) de robe : Noir, Sésame Rouge
  • Taille Mâle : 60 à 65 cm
  • Taille Femelle : 55 à 60 cm
  • Poids Mâle : 30 à 40 kg
  • Poids Femelle : 22 à 32 kg
  • Perte de poils : Le chien perd ses poils de façon constante. Au printemps et à l’automne, lors des périodes de mue, la perte de poils se fait plus importante. Un brossage est donc nécessaire.
  • Besoin d'exercice : Le berger allemand à un énorme besoin d’exercice. En effet, il faut le promener une à deux fois par jour sur quelques heures. Le berger allemand a besoin de se dépenser autant physiquement que mentalement. Il ne faut pas hésiter à jouer avec ce dernier et lui proposer toutes sortes d’exercice.
  • Coût mensuel moyen : Environ 60 € par mois