Le Berger du Caucase, un bon gros géant à la maison

le berger du caucase
  • GabaritGéant
  • Espérance de vieDe 10 à 11 ans
  • Type de poilsCourt ou mi-long ou long
  • Taille MâlePas moins de 65 cm
  • Taille FemellePas moins de 62 cm
  • Poids MâleDe 50 kg à 80 kg
  • Poids FemelleDe 45 kg à 80 kg
  • Couleur(s) de robeNuances de gris noir, paille, blanc, brun rougeâtre, bringée ou pie

Éducateur et comportementaliste canin, Tony nous présente un chien aussi massif qu’il est doux : le Berger du Caucase. Attention aux pertes de poils !

Le Berger du Caucase, un chien massif au tempérament doux (Kavkazskaïa ovtcharka)

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Berger du Caucase prend de la place ! Avec ses 80 kilos, il est aussi massif que doux, aussi fort que paisible – à condition de l’éduquer d’emblée dans le bon sens.

Le Berger du Caucase est un chien très grand, très fort… et qui se sait grand et fort ! Il n’a donc pas besoin de démonstration de puissance : c’est une vraie force tranquille.

On trouve trois variétés du Berger du Caucase en fonction du poil, selon qu’il est court, mi-long ou long – le plus répandu étant le chien à poils longs. Sa tête est large et massive, le front presque plat, le stop visible sans être marqué. Son corps est musclé, harmonieux. Bref, c’est un beau chien qui attire irrésistiblement l’attention.

De par sa grande taille, sa force physique, sa constitution robuste, son endurance et son poil épais qui l’aide à s’adapter à des conditions climatiques très variées, le Berger du Caucase s’est autrefois imposé dans le double rôle de gardien de troupeaux et d’habitations dans l’ex-Union soviétique (la sélection de la race a démarré en URSS dans les années vingt), depuis l’Oural jusqu’aux lointaines steppes de l’Est.

Au fil des générations, il a conservé en lui cet instinct qui le pousse à l’indépendance et à la protection de ses proches. Cela en fait un chien à la fois courageux et infailliblement attaché à ses maîtres. Méfiant par nature, il n’hésitera pas à défendre les siens en cas de danger. Il a donc besoin d’être éduqué très jeune, précisément pour que cette tendance protectrice – qui s’exprime surtout sur son territoire – ne prenne pas le dessus sur sa douceur.

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être ou êtes l'heureux propriétaire d'un chiot Berger du caucase ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

Dans le même temps, c’est aussi un chien équilibré, au tempérament doux, extrêmement loyal. Taillé pour la défense et la garde, il n’en reste pas moins un animal agréable et attachant, qui s’épanouit en se sentant utile. Il se montre extrêmement attentif à son environnement et aux « mouvements d’intention » de son maître : les déplacements, la respiration ou encore les odeurs vont influer sur ses réactions.

Attention, car ce côté « nounours » du Berger du Caucase attire les regards.

Les passants ont envie de le toucher, de le caresser. Les enfants essaient de monter dessus. On le considère un peu trop facilement comme une grosse peluche malléable. Lorsque ce genre de situation se présente, la prudence est de mise, même si le chien a été correctement sociabilisé. Et s’il ne veut pas se laisser approcher, on respecte et on impose des limites aux importuns !

Un chien qui aime les grands espaces

Le Berger du Caucase a une vie très riche : il aime faire de longues promenades en plein air.

Grand sportif, il montre une préférence certaine pour les espaces vastes, parce qu’il a besoin de se dépenser et d’aiguiser ses sens : c’est tout bonnement indispensable à son développement et à son épanouissement. Chaque jour, il lui faut son lot d’activités physiques et intellectuelles, garantes de son équilibre.

Psssst...!

Profitez de 10€ de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code BERGERDUCAUCASE10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Janvier

Autrement dit, le lieu de vie est important pour cette race de chien. Non seulement en raison de ce goût immodéré pour les grandes étendues ouvertes, mais aussi parce qu’il aboie énormément, conséquence de son instinct de protecteur : il a tendance à donner de la voix pour montrer sa présence et pour dissuader les éventuels intrus, ce qui peut rapidement agacer les voisins sourcilleux.

Par conséquent, le Berger du Caucase a-t-il sa place en intérieur ?

Pour Tony, c’est un « oui » du bout des lèvres. « Si ses besoins physiques et intellectuels sont satisfaits, le chien saura s’adapter à un lieu de vie restreint, même dans un appartement. Mais cela ne veut pas dire qu’il sera épanoui, ou heureux. Le Berger du Caucase est un chien qui a besoin d’espace, et qui aime observer son environnement. Il peut rester immobile pendant des heures en donnant l’impression qu’il dort, alors qu’il veille en silence. L’environnement en question doit donc être riche et varié : dans l’idéal, une maison avec un grand terrain. »

Les activités à pratiquer avec un Berger du Caucase

Le Berger du Caucase appelle de ses vœux les longues promenades quotidiennes, mais pas nécessairement des exercices physiques intenses – car il n’est pas très énergique. Ces balades lui permettent :

  • de se défouler,
  • de garder la forme,
  • et d’éloigner tout risque d’obésité.

L’éducation du Berger du Caucase

Malgré son tempérament calme, le Berger du Caucase reste un chien puissant, doté de capacités offensives (et défensives) considérables.

Il est donc indispensable de le canaliser dès son plus jeune âge, idéalement avant ses quatre mois, par le biais d’une éducation équilibrée et bienveillante.

CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit Dog Family

Votre Berger du caucase est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui !

Découvrir

Mais attention, les tours qu’on a l’habitude d’enseigner aux chiens, du type « Couché ! » et « Donne la patte ! », ne le passionnent pas. Il peut tout à fait apprendre ces indications, obéir au doigt et à l’œil, mais ce n’est pas son truc. Ce qu’il veut, c’est observer son environnement, avoir un territoire à protéger, être attentif à tout ce qui l’entoure. Ce dont il a besoin, c’est de sentir qu’on lui confie des responsabilités, qu’on valorise même ses actions les plus insignifiantes, qu’on l’implique dans les jeux et dans les activités. Il veut se sentir utile, jouer un rôle dans la maisonnée. Le dressage sous contrainte peut faire son effet, mais cela risque de nuire à la relation que vous entretenez avec votre chien.

Éduqué dès le plus jeune âge, avec fermeté, et en suivant une méthodologie adaptée, le Berger du Caucase devient aisément le meilleur compagnon possible. Mais il faut savoir s’y prendre !

Pour Tony, « le Berger du Caucase est plutôt destiné à un maître expérimenté qui saura répondre à ses besoins et lui donner une éducation correcte, lui imposer des limites sans aller à l’encontre de son instinct protecteur. Pour un néophyte, mieux vaut se faire accompagner durant les premiers mois. »

La socialisation du Berger du Caucase

Le Berger du Caucase s’entend bien avec ses congénères et avec les humains, mais la sociabilisation est primordiale !

Pour assouplir sa méfiance naturelle, il faut absolument l’exposer:

  • à des personnes et à des animaux variés,
  • ainsi qu’à des environnements différents.

Et cela en insistant sur les six premiers mois de vie, qui sont déterminants pour la suite.

Cette sociabilisation est d’autant plus facile à mettre en œuvre que ce chien peut aller partout, en ville comme en forêt, à la montagne comme au bord de la mer, parce qu’il s’adapte aisément et que sa robustesse le protège contre les variations thermiques.

Avec une vie normale, faite de promenades et de jeu, le Berger du Caucase deviendra un compagnon idéal, à l’aise avec la plupart des autres chiens et avec les êtres humains. Au contraire, s’il est laissé seul avec lui-même dans le jardin, sans contact avec l’extérieur, vous vous retrouverez bientôt avec un ogre implacable qui ne laissera pénétrer personne sur son territoire.

L’alimentation

Gros mangeur, le Berger du Caucase prend rapidement du poids et montre une prédisposition à l’obésité. Les apports en protéines et en calcium doivent être suffisamment modérés et espacés dans le temps (et si possible fractionnés), en prenant soin d’éviter tout risque de suralimentation.

Comme la plupart des chiens de grande taille, il est sensible au retournement d’estomac. Il faut donc faire attention à ne pas lui faire faire d’exercice dans les deux heures qui suivent un repas ou une large ration d’eau. Après une longue promenade, laissez-le récupérer avant de l’alimenter.

L’entretien et la santé

Pour détenir un Berger du Caucase, il faut aimer les poils… et la brosse !

C’est un chien au poil riche, avec des pertes importantes, notamment lors des mues – deux fois par an. Un entretien régulier est donc incontournable, à la fois pour assurer sa propreté et pour le protéger en cas de températures élevées.

Si la peau ne respire pas assez, le chien peut subir des brûlures au niveau de l’épiderme.

Pour ce qui est de la fréquence du brossage, tout dépend de la variété du chien. Le Berger du Caucase à poils longs nécessite des brossages plusieurs fois par semaine. Les autres variétés (poils courts et mi-longs) se satisfont d’un brossage hebdomadaire, à intensifier en période de mue. Il ne faut pas hésiter à le brosser dès son plus jeune âge pour qu’il en prenne l’habitude et, éventuellement, du plaisir.

Il faut aussi prendre soin de son hygiène buccale, avec un brossage régulier des dents pour le prémunir contre le tartre, et nettoyer fréquemment ses yeux et ses oreilles.

Bien que la race ne présente pas de problèmes spécifiques de santé, il faut faire attention à deux choses :

  • les risques de dysplasie (une malformation progressive de la hanche de l’animal qui mène au développement d’une arthrose), propres aux grands chiens ;
  • et les soucis de dermatite, lorsque le poil long reste humide.

Enfin, en raison de sa corpulence, le Berger du Caucase nécessite de prévoir un budget vétérinaire important, les honoraires du praticien étant proportionnels au poids de l’animal !

L’intégralité de la fiche de race du Berger du Caucase en vidéo

FAQ le Berger du Caucase

Comment socialiser un Berger du Caucase ?

Malgré son tempérament calme, le Berger du Caucase peut être très dangereux quand il s’agit de se défendre ou lorsqu’il passe à l’offensive.

Il doit donc être socialisé très tôt pour faire baisser son degré de méfiance. Il s’agit pour son maître de l’exposer à différents environnements, personnes et animaux dès son jeune âge.

Peut-il vivre en appartement ?

Le Berger du Caucase est un géant créé pour vivre dans les milieux ruraux ou montagneux.

Il a besoin de grandes étendues ouvertes pour se dépenser et pour aiguiser ses sens. C’est pourquoi il s’épanouit beaucoup plus dans les grands espaces où il peut évoluer librement et profiter de son environnement.

👉 La vie en appartement n’est pas recommandée pour ce chien, mais il peut s’y adapter si tous ces besoins physiques et intellectuels sont satisfaits.

Comment éduquer un Berger du Caucase ?

Le Berger du Caucase doit être éduqué dès son plus jeune âge avec fermeté et une bonne méthodologie.

Cela peut se faire à travers les jeux et les activités pour lesquels il se sent impliqué. L’éducation sous la contrainte est à éviter, car cela conduit toujours à un mauvais résultat.

Convient il aux maîtres sans expérience ?

Le Berger du Caucase est un chien puissant, courageux et indépendant.

Son maître doit donc avoir de l’expérience et être actif pour répondre à ses besoins et bien l’éduquer. Pour les néophytes actifs, l’accompagnement d’une personne expérimentée est recommandé afin d’éviter les erreurs d’éducation.

Peut-il être un bon chien de compagnie ?

Le Berger du Caucase est un chien calme et très loyal envers son maître à qui il s’attache énormément.

Il n’hésite pas à défendre sa famille face au danger. Malgré son apparence taillée pour la garde et la défense, c’est un animal de compagnie très agréable à vivre lorsqu’il est bien éduqué.

Informations sur la race

  • Gabarit : Géant
  • Esperance de vie : De 10 à 11 ans
  • Type de poils : Court ou mi-long ou long
  • Couleur(s) de robe : Nuances de gris noir, paille, blanc, brun rougeâtre, bringée ou pie
  • Taille Mâle : Pas moins de 65 cm
  • Taille Femelle : Pas moins de 62 cm
  • Poids Mâle : De 50 kg à 80 kg
  • Poids Femelle : De 45 kg à 80 kg
  • Perte de poils : Le Berger du Caucase perd beaucoup de poils. La perte est plus importante lors des 2 mues. Il lui faut donc un entretien régulier pour que sa robe épaisse reste propre et le protège efficacement. La variété possédant un poil long demande un brossage plusieurs fois par semaine. Pour les deux autres, il faut au minimum un brossage par semaine.
  • Besoin d'exercice : Le Berger du Caucase est un grand sportif qui a besoin de se dépenser pour rester équilibré. Il lui faut des activités physiques et intellectuelles ainsi que des promenades quotidiennes. Les exercices physiques et les longues promenades lui permettent notamment de garder un bon niveau d’énergie et d’éviter l’obésité.
  • Coût mensuel moyen : Environ 165€ par mois