Le Border Collie, un compagnon fidèle et loyal

border collie allongé
  • GabaritMoyen
  • Espérance de vieEnviron 14 ans
  • Type de poilsLong (modérément) ou court avec sous-poil doux et serré
  • Taille Mâle53 cm
  • Taille Femelle51 cm
  • Poids Mâle18 à 28 kg
  • Poids Femelle18 à 25 kg
  • Couleur(s) de robeToutes les couleurs sans dominance du blanc
Voir la vidéo

Le Border Collie est une race qui plaît aux Français. En effet, en France, le Border Collie est dans le top des ventes depuis au moins 10 ans. Et sa popularité est un problème.

« À son grand désespoir, vous êtes en train de le foutre en l’air, vous ne vous en rendez pas compte » s’agace Tony car le Border Collie est un chien de travail par excellence.

C’est à l’origine, un chien de troupeau (comme le Kangal pour exemple) et surtout auprès des troupeaux des moutons. Mais peu à peu, il a été transformé en chien des villes ce qui crée un problème avec cette race. De nos jours, c’est un chien décrié alors qu’il était une star pendant plusieurs années. C’est suite à des soucis de comportement liés à des maîtres qui ne s’occupent pas de leur chien correctement.

En effet, de nombreux maîtres de Border Collie se plaignent souvent de l’attitude de leur animal de compagnie : trous dans le jardin, tranchées, des courses folles… Une attitude liée au manque d’activité du chien.

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être ou vous êtes l'heureux propriétaire d'un chiot Border Collie ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

Mais ce n’est pas un trait de caractère de ce chien « il y en a même qui chassent leurs ombres sans cesse. Moi, je pense que ça vient d’un problème de dépenses physique et mentale. Un manque de réponse aux besoins propres au chien. Quand on ne va pas répondre à ses besoins, forcément, il va beaucoup plus bouger » déplore Lola, propriétaire d’un Border Collie.

Pour elle, « les qualités principales chez le Border sont : sa vivacité d’esprit et physique, son intelligence et sa sensibilité. À savoir que ces trois qualités peuvent aussi devenir des défauts. Ce sont des défauts pour les personnes qui ne savent pas les exploiter. Donc, cela occasionnera des tocs chez le chien. Ces troubles du comportement vont entraîner la visite chez un éducateur canin. Enfin, je pense qu’il faut aller le voir dès le début et ne pas attendre ».

De plus, le Border Collie est un chien extraordinaire car il est fidèle et loyal qui n’abandonnera jamais son maître et le suivra dans toutes ses activités. C’est pourquoi, il mérite qu’on apprenne à le connaître pour mieux s’en occuper.

Le caractère du Border Collie

Le Border Collie est un chien vif, plein d’énergie donc il apprend facilement. Mais il faut un maître pour lui apprendre.

« Sinon il sera con comme un balai » dit franchement Tony. Le Border Collie, en tant que chien de travail, a besoin d’être stimulé physiquement et intellectuellement. « Il sort beaucoup, il travaille, il réfléchit, il pense… Vous vous servez de son cerveau ? Non ? Alors c’est terminé, le chien vous punit ».

De plus, le Border Collie est vu comme un chien facile à éduquer, qui écoute et qui obéit. Mais c’est un raccourci et cela peut agacer.

« Ça m’énerve parce qu’un Border Collie est un chien qui a des difficultés à se concentrer. C’est la première difficulté qu’on va rencontrer dans l’éducation du chien. Donc, certes, il comprend les choses très rapidement, mais aussi bien les bonnes, que les mauvaises. Il met son intelligence à son service, alors ça peut être au service de son maître aussi, mais parfois ça peut aller à l’encontre. Il suffit d’une fois. Le Border est plus technique qu’il n’y paraît ».

Un chien vif et dynamique

« C’est une race qui m’a toujours plu par sa vivacité. Parce que c’est un chien sportif, même si moi, je ne cours pas particulièrement. J’aime beaucoup faire de la randonnée, du trekking etc. J’adore l’agility. Et faire du troupeau me fait plaisir car je vois surtout mon chien qui se fait plaisir » explique Lola propriétaire d’un Border Collie plein d’énergie.

En effet, c’est un chien idéal pour les sportifs car il a une énorme endurance, il est capable de courir sur de grandes distances et très vite. Niveau activité, cela va de la balade au trekking ! Mais ce n’est pas pour ça qu’il est réservé qu’aux personnes jeunes.

Le Border Collie peut très bien avoir des maîtres plus âgés tant qu’ils sont actifs.

Psssst...!

Profitez de 10€ de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code BORDER10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Mars

« Le border peut aller avec toute personne qui a du temps à lui consacrer. Du temps pour des activités physiques et mentales. Même une personne âgée, à partir du moment où elle est dynamique. Mais toute personne, surtout si elle est sportive, peut se faire plaisir avec un border ».

Le Border Collie peut vivre en appartement tout comme en maison, avec ou sans jardin du moment que le maître emmène son chien à l’aventure.

Il est toujours ok pour partir à l’aventure. Oubliez le tour à mamie du pâté de maisons sinon il deviendra fou votre chien.

Un chien qui aime apprendre et travailler

Le Border Collie a besoin d’apprendre et il aime apprendre et travailler en collaboration avec l’humain mais pas forcément en contact perpétuel.

Pour être épanoui, il doit avoir des responsabilités et des tâches à effectuer. Une fois que le chien maîtrise les tâches que son maître lui attribue, il est capable d’être ensuite en totale autonomie.

Le Border Collie est un chien qui a des besoins car il est habitué à avoir de grosses charges de travail et apprendre les autocontrôles. Les autocontrôles, c’est lorsque le chien arrive à se contrôler par lui-même.

« Si vous ne lui apprenez pas les autocontrôles, vous êtes foutus. Vous en ferez un chien stressé, nerveux, pleurnicheur… Vous en ferez aussi un chien qui pince les chevilles, court derrière les vélos, saute sur les voitures… Un chien qui sera ingérable. » tient à signaler Tony.

Le maître doit s’occuper de son Border Collie et doit le stimuler. Sous exploiter ses qualités amène à des problèmes de comportement chez le chien.

La gestion de la frustration

Le Border Collie doit apprendre également à vivre la frustration.

« Pour la gestion de la frustration, c’est peut-être une des premières choses que vous devez apprendre à votre Border Collie. Il y en a beaucoup qui vous disent qu’on ne doit jamais frustrer un chien ! Croyez-moi, si vous ne frustrez pas un border, que vous ne lui apprenez pas à gérer ce type d’émotions, vous allez vous en rappeler pendant les 15 prochaines années. » prévient Tony.

De plus, si le Border mordille ce n’est pas une fatalité.

Il y a des moyens de s’en sortir. Il y en a plein qui ont eu ce problème. Et il faut faire attention parce que ça peut apparaître très tôt. Dès l’âge de 4 ou 5 mois, le border peut commencer déjà à mordiller. Mais ça se travaille, ça s’apprend au troupeau ; ça s’apprend dans la vie de tous les jours.

Dès qu’on a le chien, il faut l’amener progressivement dans des situations de plus en plus déstabilisantes pour lui… Finalement, c’est de l’éducation.

L’entente avec ses congénères

Au niveau de l’entente avec ses congénères, il lui faut une éducation.

Essayez de lui offrir des moments de passion, des moments de bonheur, des moments d’épanouissement personnel. D’un autre côté, faites en sorte d’arriver à rediriger tout ça pour qu’ils ne se mettent pas à garder les chiens.

CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit Dog Family

Votre Border Collie est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui !

Découvrir

Le fait par exemple de pratiquer le troupeau servira à lui montrer ce qu’il a le droit de garder et de ne pas garder. Sinon il aura du mal à faire la distinction. Attention, parfois dans l’éducation, les éducateurs canins peuvent faire du dressage pur et dur en indiquant ce que le chien peut ou non garder mais certains ne pensent pas à toutes ces alternatives naturelles qui vont aider les chiens à se sentir bien.

La santé du Border Collie

Le Border Collie a une durée de vie allant jusqu’à l’âge de 15 ou 16 ans.

Mais il y a certains chiens de cette race qui ont une vie plus longue et qui atteignent l’âge de 19 ans mais le mode de vie fait varier sa longévité. Au niveau de la santé, c’est une race rustique peu touchée par les maladies. Mais certaines affections peuvent arriver.

La dysplasie

Lors de sa période de croissance, il faut veiller à ce qu’il n’ait pas de souci au niveau des hanches ou des coudes pour la dysplasie.

Maladie de Von Willebrand

La maladie de Von Willebrand est une maladie héréditaire qui empêche les blessures de l’animal de correctement coaguler.

Si le chien saigne, son rétablissement est plus long que ses congénères. Les premiers signes de la maladie sont un saignement des gencives ou du nez. Il existe un traitement médicamenteux pour les cas les moins graves mais les cas les plus graves ne peuvent être soignés.

L’hyperthyroïdie

Cette maladie survient lorsque les anticorps attaquent la glande thyroïde.

Le Border Collie fait partie des nombreuses races de chiens qui peuvent connaître ce problème. En général, le chien prend du poids et manque de dynamisme. Il se fatigue très rapidement et tolère très peu le froid. Des squames apparaissent sur sa peau et les infections cutanées augmentent.

Si vous constatez l’un ou plusieurs de ces problèmes, il est important d’amener votre chien très rapidement chez votre vétérinaire.

Le gène MDR-1

Le gène MDR-1 touche cette race et le berger australien.

Cela peut être mortel pour lui. Ce gène est détectable facilement via un test chez le vétérinaire. Ensuite, il est possible de se voir prescrire des médicaments ou des antibiotiques. Attention, certains vermifuges et antibiotiques peuvent être mortels.

L’importance du choix de l’éleveur pour un chien en bonne santé

Pour éviter les maladies notamment héréditaires, il est nécessaire de prendre son chien chez un éleveur sérieux.

Si l’élevage doit être propre avec certaines installations, l’éleveur doit surtout faire passer un certain nombre de tests aux chiots. « Sans ces tests, nous vous déconseillons fortement de finaliser l’adoption chez cet éleveur » tient à signaler Tony.

FAQ le Border Collie

D’où vient le Border Collie ?

Cette race de chien est originaire d’Écosse.

Chien de berger, il était très utilisé dans les champs pour garder les troupeaux. S’il aide les agriculteurs depuis plusieurs centaines d’années, il faut attendre 1915 pour que la race adopte ce nom.

Ont-ils besoin de beaucoup d’exercices ?

Les Border Collie demande beaucoup d’exercices.

Toutefois, ils ne se contentent pas de courir dans de grandes étendues vertes. En effet, il est important pour eux de jouer, travailler et interagir avec leur maître.

Ainsi, il est conseillé de les faire participer à différents sports canins. Le chien peut alors se dépenser mentalement et physiquement.

S’entendent-ils bien avec les autres animaux de compagnie ?

Le chien vit très bien avec d’autres animaux domestiques. S’il est éduqué et élevé auprès d’eux, vous ne connaîtrez pas de problème avec cette race.

Quels sont les sports favoris du Border Collie ?

Cette race de chien est très polyvalente.

En effet, elle peut parfaitement pratiquer la conduite de troupeau ou le treibball. Il peut également vous accompagner dans vos différentes activités comme le vélo et la course à pied.

S’entendent-ils avec les enfants ?

S’ils sont correctement socialisés et que les enfants sont respectueux, les Border Collie s’entendent parfaitement bien avec les enfants.

Toutefois, il ne faut jamais laisser les enfants et les chiens seuls sans surveillance. En effet, sous l’effet de l’excitation du jeu, ils peuvent rapidement renverser leur jeune maître.

Informations sur la race

  • Gabarit : Moyen
  • Esperance de vie : Environ 14 ans
  • Type de poils : Long (modérément) ou court avec sous-poil doux et serré
  • Couleur(s) de robe : Toutes les couleurs sans dominance du blanc
  • Taille Mâle : 53 cm
  • Taille Femelle : 51 cm
  • Poids Mâle : 18 à 28 kg
  • Poids Femelle : 18 à 25 kg
  • Perte de poils : La perte de poils chez le Border Collie est assez importante. Elle est encore plus accentuée lors des deux périodes de mue annuelle.
  • Besoin d'exercice : Ce chien doit être promené tous les jours. Lors de longues promenades, les stimulations doivent être nombreuses. Quelques sports canins peuvent l’aider à se dépenser mentalement afin de lui offrir une vie heureuse.
  • Coût mensuel moyen : Environ 50 € par mois