Le Bouledogue français

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit dog. Aujourd’hui, je vous fais découvrir le bouledogue français.

Présentation du bouledogue français

Au niveau du comportement, le bouledogue français, c’est un chien qui est plutôt joueur et éveillé la plupart du temps. Il va être assez proche de son propriétaire. Attention quand même, parce que parfois, il peut faire un peu de protection et de garde de propriétaires. C’est un chien qui est extrêmement fidèle qui est très proche de son maître. Il va aussi falloir lui apprendre à trouver sa place.

On vous conseille souvent le bouledogue français pour des personnes âgées parce qu’il a cette fâcheuse réputation d’être un chien qui ne doit pas marcher, ne pas courir, ne pas sortir, et rester sur le canapé. C’est faux ! N’oubliez pas qu’avec le bouledogue français vous n’aurez pas le droit à l’erreur. Vous aurez le bouledogue que vous méritez d’avoir. Je m’explique. Effectivement, ce chien brachycéphale, avec le museau écrasé, ne peut pas courir des marathons. Si vous lui demandez de faire 15 ou 20 km avec vous en courant ce n’est pas le bon chien et ce n’est pas bon pour sa croissance au niveau osseux, musculaire et cardio-respiratoire.

Quelques soucis de santé inhérents à la race

En revanche, vous avez un chien qui a quand même une grosse masse musculaire puisque ça reste un molosse et vous devez entretenir cette masse musculaire. Si vous ne l’entretenez pas, il va forcer sur son squelette et c’est à ce moment-là qu’il aura des soucis, notamment, les hernies discales. Donc le bouledogue français, si vous voulez qu’ils soient en bonne santé, vous devez impérativement le sortir et le sortir entre 2 et 4 kilomètres tous les jours afin qu’il puisse développer une masse musculaire harmonieuse.

De plus, il ne faut pas qu’il prenne trop de poids, ça pourrait le gêner au niveau respiratoire. Ce chien-là n’est donc pas réservé à des personnes âgées. Ça, c’est un des gros dangers qui guette la race. On va se retrouver avec des bouledogues français qui vont finir comme des bouledogues anglais. Ils vont disparaître complètement parce qu’ils auront beaucoup trop de problèmes de santé. Et ce sont des problèmes de santé qui sont, la plupart du temps, générés par l’humain avec lequel ils vivent.

Niveau santé justement, quand on prend un bouledogue français, et vos vétérinaires pourront vous le dire, c’est une énorme dépense. En effet, le bouledog français a une sensibilité à de nombreuses maladies. Je vais vous dire un truc, je ne suis pas d’accord avec ça. Effectivement, le choix de l’éleveur va se révéler essentiel sur ce type de race. Il l’est sur toutes les races, mais plus particulièrement sur celle-ci. Voile du palais, hernie discale, problèmes de peau, problèmes respiratoires avec l’apnée du sommeil… Tous ces soucis-là peuvent être évités avec un bon éleveur qui aurait fait tous les tests nécessaires au niveau santé. Et surtout, cela pourrait être évité par un élevage qui serait beaucoup moins intensif et beaucoup plus sélectionné.

En plus de la dysplasie de la hanche, le bouledogue français est touché par le syndrome brachycéphale. Ses voies respiratoires sont alors obstruées et peuvent provoquer une respiration plus ou moins bruyante. Il est possible de corriger chirurgicalement ce problème. Ainsi, le chirurgien vétérinaire peut élargir les narines ou raccourcir le palais. Une oxygénothérapie est également à prévoir.

Il peut également connaître des problèmes d’hémivertèbre. Cette maladie est une malformation d’une ou plusieurs vertèbres. Si cette maladie ne cause pas toujours de problème, elle peut exercer une forte pression sur la moelle épinière. Le chien ressent alors une faiblesse, une immense douleur et, dans certains cas, une paralysie. S’il n’y a aucune pression sur la moelle épinière, aucun traitement n’est nécessaire pour cette pathologie.

La luxation rotulienne est également une des maladies qui touchent le bouledogue français. Celle-ci est causée par une rotule qui n’est pas alignée à l’os de la cuisse et au tibia. Un chien touché par cette pathologie a tendance à se mettre à boiter sans raison particulière. Cette maladie se divise en plusieurs grades. Le grade I est le moins grave. Le grade IV est beaucoup plus important et demande une intervention chirurgicale.

Toujours au niveau de la colonne vertébrale, le chien peut connaître la maladie du disque intervertébral. Ce mal survient lorsque l’un des disques se rompt. Si celui-ci pénètre dans la moelle épinière, il empêche toute connexion nerveuse. Le chien connaît alors une paralysie temporaire ou permanente. Si la chirurgie peut aider, le traitement ne se résume généralement qu’à la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Parmi les différentes pathologies connues par le bouledogue français, nous retrouvons la maladie de Von Willebrand. Ici, le sang du chien ne parvient pas à coaguler correctement. Les signes qui doivent vous alerter sont de saignement de nez, de la gencive ainsi que tout saignement qui ne parvient pas à s’arrêter. Parfois, il est même possible de retrouver du sang dans les selles. Si ce mal ne peut être guéri, il peut être géré par différents traitements. Nous vous conseillons donc de vous approcher de votre vétérinaire.

L’espérance de vie du bouledogue français : entre 11 et 14 ans à peu près. Donc, ne perdez pas de vue une chose : le budget à prévoir pour avoir un bouledogue français au niveau de sa santé n’est pas plus important avec d’autres races. Ça, c’est faux ! Sauf si vous allez récupérer un bouledogue français chez n’importe qui. Dans ces cas-là, vous allez vous coltiner toutes les maladies du monde.

Des habitudes à prendre avec le bouledogue français

Niveau alimentation, vous avez un chien qui va vous coûter grosso modo une trentaine d’euros par mois pas plus. Attention quand même avec le bouledogue français, il y a beaucoup de gens très sédentaires qui en récupèrent puisque justement, il y a cette fameuse idée reçue que le bouledogue français est un super chien d’appartement. Il peut effectivement l’être, mais pas que. En revanche, tous les gens qui récupèrent un bouledogue français ont la mauvaise habitude de le toiletter constamment. Plus vous toilettez, plus vous le foutez en l’air, plus vous lui esquintez la peau. Vous allez lui générer des problèmes de peau donc, attention. Maintenant, pour en parler, on va aller voir Lory, une passionnée de la race.

L’interview de Lory

Esprit Dog : Lory, dit moi, tu as combien de bouledogues français ?

Lory : 8 ! J’ai trois mâles et cinq femelles.

Esprit Dog : Si tu devais donner une qualité et un défaut du bouledogue français, ce serait quoi ?

Lory : Une qualité y en a tellement ça serait compliqué… C’est très proche de son maître. Le seul défaut c’est de ne pas pouvoir aller courir avec son chien. Mais bon, est-ce que c’est un défaut si on ne court pas soi-même ?

Esprit Dog : Si on ne court pas soit même normalement ce n’est pas un défaut ! A qui conseillerais-tu le bouledogue français ?

Lory : Des jeunes dynamiques qui sortent. C’est un chien qui a besoin d’être constamment avec son propriétaire. Alors ça peut être des jeunes retraités aussi qui ont tout leur temps à consacrer aux chiens. Il faut éviter les gens sportifs. Ce n’est pas un chien qui va pouvoir courir. Ce n’est pas un chien qui va vouloir rester seul trop longtemps non plus.

Esprit Dog : Avec un bouledogue français, on n’a pas trop de contraintes. Je sais maintenant que ce chien-là se voit refusé en avion. En tout cas, beaucoup de compagnies l’interdisent parce qu’il y avait beaucoup de morts à l’arrivée. Alors pas que ces chiens-là, ce sont tous les chiens à museau écrasé. Ça, c’est quand même une contrainte qu’il faut prendre en compte au départ. Il y a une question qui va beaucoup intéresser les gens : la destruction ?

Lory : Non.

Esprit Dog : C’est un chien qui est peu destructeur à tes yeux ?

Lory : Sur les 8, je n’ai jamais eu de problèmes.

Esprit Dog : Est-ce que tu penses qu’il est peu destructeur parce que tout simplement, tu as fait l’inverse de ce que tout le monde raconte ? C’est-à-dire que tu l’as sorti, tu ne t’en es pas servi comme une statue, et donc forcément, ils ont l’occasion de pouvoir se dépenser. Quand ils arrivent en intérieur, ils sont forcément plus apaisés.

Lory : Tout à fait.

Esprit Dog : Niveau alimentation, pas de souci particulier sur cette race-là ?

Lory : Non, rien du tout. Alors il faut faire attention à l’alimentation pour le système digestif du bouledogue parce qu’on sait qu’il est plus sensible. Donc il faut adapter les croquettes. Après toutes les croquettes ne vont pas forcément à tous les bouledogues. Moi, sur les huit, je sais qu’il y en a qui préfèrent une croquette comme ça qu’ils vont mieux la digérer qu’un autre qui va préférer une comme ci. Il faut faire attention.

Esprit Dog : Et ça normalement, ça doit rappeler quelque chose à ceux qui nous regardent. Il n’y a pas de croquettes idéales, il y a la croquette qui correspond au chien que vous avez. Alors, si je me place dans la peau de quelqu’un qui veut récupérer un bouledogue français et qui n’y connaît rien et que tu m’as annoncé que tu en as 8, ma première question c’est : es-tu extrêmement riche ? Parce que normalement on annonce quinze mille ou vingt mille euros de dépenses pour un chien comme ça. Parce qu’il faut l’opérer toutes les 5 minutes, parce qu’il a énormément de problèmes de santé… Est-ce que tu es extrêmement riche ?

Lory : Alors non, extrêmement pauvre peut-être ! Non pas du tout. J’ai eu moins de soucis avec mes bulldogs que j’ai eus avec mon dogue de Bordeaux. Il ne faut pas hésiter à aller visiter les élevages, voir dans quelles conditions d’élevage du chien. Voire aussi les vieux, parce que si on vous présente que des chiots c’est mignon, mais finalement les parents on ne les voit pas. C’est important de voir tout l’envers du décor.

Esprit Dog : Donc toi sur les 8 que tu as, tu n’as jamais eu les tares ou les problèmes en tout cas qui reviennent de façon un peu générique dans la bouche de tout le monde. C’est-à-dire qu’au niveau du voile du palais tu n’as jamais eu de soucis, apnées du sommeil rien du tout, hernie discale rien du tout….

Lory : Non jamais et pourtant j’ai des chiens qui vont de 1 à 11 ans.

Esprit Dog : Il y a donc trois couleurs officielles. Les autres couleurs c’est quoi ? Ce sont des modifications génétiques ?

Lory : On parle de couleurs exotiques, en fait, c’est des gênes qui ont été diluées donc notamment le merle, le bleu, il y a aussi ce qu’ils appellent le black and tone… Donc tout ça, c’est des couleurs à bannir totalement du bouledogue. Il y a déjà assez de soucis qui ont été décrits dans les fameuses couleurs de base, il faut essayer d’éviter les couleurs de dilutions avec les gènes de dilutions qui apportent encore plus de problèmes d’alopécie donc les problèmes de peau, de perte de poils en tout genre. Moi sur les miens je n’ai jamais eu quoi que ce soit par exemple.

Esprit Dog : OK ça marche ! Lory, merci pour tout en-tout-cas. Amuse-toi bien avec tes bouledogues !

Lory : Merci !

D’où vient le bouledogue français ?

Au milieu des années 1800, les Anglais sont arrivés en France en apportant leurs chiens. Les femmes françaises étaient particulièrement attirées par ce petit animal. Ce qu’elles appréciaient par-dessus tout était l’esthétique des oreilles dressées de l’animal. À la fin des années 1800, au vu du succès de la race, les éleveurs français ont cherché à produire des chiens possédant cette caractéristique. C’est ainsi qu’est né le bouledogue français.

Le bouledogue français est-il facile à dresser ?

Ce sont des chiens extrêmement faciles à dresser. Toutefois, ils peuvent se montrer têtus. Il est donc important de rester ferme et patient lorsque vous éduquez cette race.

Le bouledogue français peut-il vivre en appartement ?

Ce chien n’est pas un aboyeur excessif. De ce fait, il est parfait pour vivre en appartement. Toutefois, ce n’est pas un chien de canapé. Il est conseillé de le sortir régulièrement pour lui faire faire de l’exercice.

Le Bouledogue français

Informations sur la race

  • Gabarit : Petit
  • Esperance de vie : Environ 11 ans
  • Type de poils : Court
  • Couleur(s) de robe : Blanc, Bringé (couleurs à rayures), Fauve, Noir
  • Taille Mâle : 30 à 35 cm
  • Taille Femelle : 29 à 34 cm
  • Poids Mâle : 8 à 14 kg
  • Poids Femelle : 7 à 12 kg
  • Perte de poils : La perte de poils du bouledogue français est annuelle, mais très modérée. C’est pendant les périodes de mue, au printemps et en automne, que le chien perd le plus ses poils. Il est donc important de bien le brosser pour éliminer les poils morts.
  • Besoin d'exercice : Le bouledogue français a besoin de sortir régulièrement chaque jour. N’étant pas un grand sportif, il est important de se calquer à son rythme. Une dépense physique modérée est également nécessaire pour aider le chien à garder une santé physique parfaite. En effet, le bouledogue français a tendance à rapidement grossir. L’exercice l’aide à ne pas prendre trop de poids.
  • Coût mensuel moyen : Environ 30 € par mois