Le Bouledogue français, un chien affectueux qui aime jouer

bouledogue français assis
  • GabaritPetit
  • Espérance de vieEnviron 11 ans
  • Type de poilsRas, serré, brillant et doux, sans sous-poil
  • Taille Mâle27 à 35 cm
  • Taille Femelle24 à 32 cm
  • Poids Mâle9 à 14 kg
  • Poids Femelle8 à 13 kg
  • Couleur(s) de robeFauve, bringé ou non, avec ou sans panachure
Voir la vidéo

Le Bouledogue français est un chien de type molosse avec un caractère légèrement trempé.

C’est un chien qui est loyal et fidèle, un parfait compagnon de vie pour petits et grands. Il est doux et adapté à tout type de famille avec individus jeune ou âgé, en intérieur comme à l’extérieur. Si vous aimez avoir un chien proche de vous, alors le bouledogue français est pour vous et sera votre plus fidèle compagnon du quotidien.

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être ou vous êtes l'heureux propriétaire d'un bouledogue chiot, alors cette formation est faite pour vous !

Découvrir

Le tempérament du Bouledogue français

Au niveau du comportement, le Bouledogue français est un chien qui est plutôt joueur et éveillé la plupart du temps.

Il est assez actif, courageux et intelligent. Il sera aussi assez proche de son propriétaire. Attention quand même, parce que parfois, il peut faire un peu de protection et de garde de propriétaires. Il est très attachant, c’est un chien qui est extrêmement fidèle, donc il va aussi falloir lui apprendre à trouver sa place.

On conseille souvent le Bouledogue français pour les personnes âgées parce qu’il a cette fâcheuse réputation d’être un chien qui ne doit pas marcher, ne pas courir, ne pas sortir, et rester sur le canapé. C’est faux ! C’est un chien idéal pour les enfants, pour partager des jeux avec eux.

N’oubliez pas qu’avec le Bouledogue français vous n’avez pas le droit à l’erreur.

Vous aurez le Bouledogue que vous méritez d’avoir. Il peut tout à fait marcher et courir heureusement ! Mais ce chien brachycéphale avec le museau écrasé ne peut pas courir des marathons. Si vous lui demandez de faire 15 ou 20 km avec vous en courant ce n’est pas le bon chien et ce n’est pas bon pour sa croissance au niveau osseux, musculaire et cardio-respiratoire.

Si vous voulez un chien qui vient courir avec vous, oubliez le et tournez vous vers d’autres chiens sportifs comme le Jack Russell, le Border Collie ou le Berger blanc.

Les besoins de ce chien

Vous avez un chien qui a une grosse masse musculaire puisque ça reste un molosse et vous devez entretenir cette masse musculaire.

Psssst...!

Profitez de 10€ de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code BOUL10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Février

Le Bouledogue français a besoin de marcher

Si vous ne l’entretenez pas, il va forcer sur son squelette et c’est à ce moment-là qu’il aura des soucis, notamment, les hernies discales.

Donc le Bouledogue français pour qu’il soit en bonne santé, vous devez impérativement le sortir entre 2 et 4 kilomètres tous les jours afin qu’il puisse développer une masse musculaire harmonieuse. Il ne vous demande pas beaucoup de sortie ni de temps d’activité physique, mais vous devez tout de même y prêter attention.

Un chien qui a besoin de moments tranquilles

La vie en appartement lui convient, tout comme la vie en maison avec jardin.

Tant qu’il a sa balade quotidienne pour conserver sa musculature, tout va bien pour lui. Il aime se balader, courir un peu, se défouler, se dépenser physiquement. Mais il aime aussi rester tranquille avec siestes au programme.

L’éducation du Bouledogue français

L’éducation du Bouledogue français n’est pas si compliquée si vous y accordez du temps.

Elle doit se faire dans la douceur, de façon naturelle, dès son jeune âge. Vous devez lui enseigner l’obéissance, l’apprentissage de la solitude, les ordres de base comme le rappel, les bons comportements et la propreté. L’obéissance peut être difficile avec lui surtout s’il n’est pas d’humeur.

Passer par les jeux peut être une bonne solution avec ce chien car il est très joueur et proche de son maître : il en sera donc plus que ravi et pourra mieux vous écouter.

On évite les séances de jeux en extérieur sous le soleil ou par grand froid car le Bouledogue français n’aime ni les grosses chaleurs ni le froid.

Il peut être tête de mule lors de son éducation, mais avec de la persévérance, de la fermeté, de la bienveillance et de la patience, vous arriverez à lui inculquer une bonne éducation. Il faut également le socialiser, avec ses congénères mais aussi avec d’autres humains, pour que ce soit un chien équilibré et bien dans ses pattes.

La fiche santé de la race

Niveau santé, quand on prend un Bouledogue français, et vos vétérinaires pourront vous le dire, c’est une énorme dépense.

En effet, le Bouledogue français a une sensibilité à de nombreuses maladies mais je ne suis pas d’accord avec ça. Effectivement, le choix de l’éleveur se révèle être essentiel sur ce type de race. Il l’est sur toutes les races, mais plus particulièrement sur celle-ci. Voile du palais, hernie discale, problèmes de peau, problèmes respiratoires avec l’apnée du sommeil… Tous ces soucis-là peuvent être évités avec un bon éleveur qui aurait fait tous les tests nécessaires au niveau santé.

Et surtout, cela pourrait être évité par un élevage qui serait beaucoup moins intensif et beaucoup plus sélectionné.

CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit dog Family

Votre bouledogue est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus !

Découvrir

Le poids du Bouledogue

Il ne faut pas qu’il prenne trop de poids, ça pourrait le gêner au niveau respiratoire, mais il est conseillé qu’il ne descende pas en-dessous des 8 kilos.

Ce chien-là n’est donc pas réservé à des personnes âgées. C’est un des gros dangers qui guette la race. On risque de se retrouver avec des Bouledogues français qui vont finir comme des Bulldogs anglais. Ils vont disparaître complètement parce qu’ils auront beaucoup trop de problèmes de santé.

Et ce sont des problèmes de santé qui sont, la plupart du temps, générés par l’humain avec lequel ils vivent.

Le syndrome brachycéphale

En plus de la dysplasie de la hanche, le Bouledogue français peut être touché par le syndrome brachycéphale.

Ses voies respiratoires sont alors obstruées et peuvent provoquer une respiration plus ou moins bruyante. Il est possible de corriger chirurgicalement ce problème. Ainsi, le chirurgien vétérinaire peut élargir les narines ou raccourcir le palais. Une oxygénothérapie est également à prévoir.

De plus, il faut savoir que ce symptôme est à tester avant toute reproduction grâce au test BREATH.

L’hémivertèbre

Il peut également connaître des problèmes de l’hémivertèbre.

Cette maladie est une malformation congénitale d’une ou plusieurs vertèbres notamment cervicales ou thoraciques. Si cette maladie ne cause pas toujours de problème, elle peut exercer une forte pression sur la moelle épinière. Le chien ressent alors une faiblesse, une immense douleur et, dans certains cas, une paralysie. S’il n’y a aucune pression sur la moelle épinière, aucun traitement n’est nécessaire pour cette pathologie.

La luxation rotulienne

La luxation rotulienne est également une des maladies qui peut toucher le Bouledogue français.

Celle-ci est causée par une rotule qui n’est pas alignée à l’os de la cuisse et au tibia. Un chien touché par cette pathologie a tendance à se mettre à boiter sans raison particulière. Cette maladie se divise en plusieurs grades. Le grade I est le moins grave. Le grade IV est beaucoup plus important et demande une intervention chirurgicale.

La maladie du disque vertébral

Toujours au niveau de la colonne vertébrale, le chien peut connaître la maladie du disque intervertébral.

Ce mal survient lorsque l’un des disques se rompt. Si celui-ci pénètre dans la moelle épinière, il empêche toute connexion nerveuse. Le chien connaît alors une paralysie temporaire ou permanente. Si la chirurgie peut aider, le traitement ne se résume généralement qu’à la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens.

La maladie de Von Willebrand

Parmi les différentes pathologies connues par le Bouledogue français, nous retrouvons la maladie de Von Willebrand.

Le sang du chien ne parvient pas à coaguler correctement. Les signes qui doivent vous alerter sont :

  • le saignement de nez, de la gencive,
  • ainsi que tout saignement qui ne parvient pas à s’arrêter.

Parfois, il est même possible de retrouver du sang dans les selles. Si ce mal ne peut être guéri, il peut être géré par différents traitements. Nous vous conseillons donc de vous approcher de votre vétérinaire.

Espérance de vie, alimentation et entretien

L’espérance de vie du Bouledogue français : entre 11 et 14 ans à peu près.

Donc, ne perdez pas de vue une chose : le budget à prévoir pour avoir un Bouledogue français au niveau de sa santé n’est pas plus important avec d’autres races. Ça, c’est faux ! Sauf si vous allez récupérer un Bouledogue français chez n’importe qui. Dans ces cas-là, vous allez vous coltiner toutes les maladies du monde.

Niveau alimentation, vous avez un chien qui va vous coûter grosso modo une trentaine d’€uros par mois pas plus.

Attention quand même avec le Bouledogue français, il y a beaucoup de gens très sédentaires qui en récupèrent puisque justement, il y a cette fameuse idée reçue que le Bouledogue français est un super chien d’appartement. Il peut effectivement l’être, mais pas que.

En revanche, tous les gens qui récupèrent un Bouledogue français ont la mauvaise habitude de le toiletter constamment. Plus vous toilettez, plus vous le foutez en l’air, plus vous lui abîmez la peau. Vous allez lui générer des problèmes de peau donc, attention.

L’intégralité de la fiche de race du Bouledogue français en vidéo

FAQ le Bouledogue français

D’où vient le Bouledogue français ?

Au milieu des années 1800, les Anglais sont arrivés en France en apportant leurs chiens dont le Bouledogue.

Les femmes françaises étaient particulièrement attirées par ce petit animal. Ce qu’elles appréciaient par-dessus tout était l’esthétique des oreilles dressées de l’animal.

Vers 1880, au vu du succès de la race, les français ont cherché à produire des chiens possédant cette caractéristique. C’est ainsi qu’est né le bouledogue français puis en 1898, le standard est établi à la SCC.

Le Bouledogue français est-il facile à dresser ?

Il n’est pas plus difficile d’éduquer un bouledogue français qu’une autre race.

En effet, avec une éducation cohérente, passionnée et patiente, vous réussirez à éduquer votre Bouledogue français !

Le Bouledogue français peut-il vivre en appartement ?

Ce chien n’est pas un aboyeur excessif. De ce fait, il est parfait pour vivre en appartement.

Toutefois, ce n’est pas un chien de canapé ! Il est absolument nécessaire de le sortir quotidiennement et de lui proposer des activités physiques et mentales pour qu’il puisse se dépenser.

Informations sur la race

  • Gabarit : Petit
  • Esperance de vie : Environ 11 ans
  • Type de poils : Ras, serré, brillant et doux, sans sous-poil
  • Couleur(s) de robe : Fauve, bringé ou non, avec ou sans panachure
  • Taille Mâle : 27 à 35 cm
  • Taille Femelle : 24 à 32 cm
  • Poids Mâle : 9 à 14 kg
  • Poids Femelle : 8 à 13 kg
  • Perte de poils : La perte de poils du Bouledogue français est annuelle et très modérée. C’est pendant les périodes de mue que le chien perd le plus ses poils. Il est donc important de bien le brosser pour éliminer les poils morts.
  • Besoin d'exercice : Le Bouledogue français a besoin de sortir régulièrement chaque jour. N’étant pas un grand sportif, il est important de se calquer à son rythme. Une dépense physique modérée est également nécessaire pour aider le chien à garder une santé physique parfaite. En effet, le bouledogue français a tendance à rapidement grossir. L’exercice l’aide à ne pas prendre trop de poids.
  • Coût mensuel moyen : Environ 40 € par mois