Le Braque de Weimar : un chien de famille affectueux et endurant

le braque de weimar
  • GabaritGrand
  • Espérance de vieDe 10 à 12 ans
  • Taille MâleDe 59 cm à 70 cm
  • Taille FemelleDe 57 cm à 65 cm
  • Poids MâleDe 30 kg à 40 kg
  • Poids FemelleDe 25 kg à 35 kg
  • Type de poilsLong, Ras
  • Couleur(s) de robeGris argenté, gris brunâtre, gris souris ainsi que toutes les nuances intermédiaires entre ces teintes.
Voir la vidéo

Originaire d’Allemagne, de Saxe-Weimar, le Braque de Weimar est un chien de race qui a évolué.

Autrefois, il était considéré comme chien courant, un chien de chasse qui poursuit et attrape le gibier. Cependant, l’arrivée des armes à feu a rendu sa fonction désuète, le transformant en chien d’arrêt. Son rôle consiste alors à marquer le gibier et éventuellement à le faire sortir. Cette évolution témoigne de ses compétences exceptionnelles, mais aussi de ses besoins.

En reconnaissant ses aptitudes naturelles et ses besoins, on peut garantir une meilleure éducation.

Grâce à sa polyvalence, il fait également le bonheur des amateurs du sport canin. Il est issu d’un croisement de Braque allemand et, plus tard, de Pointer.

La race est reconnue par la Fédération Cynologique Internationale en 2015.

braque de weimar

ÊTES-VOUS PRÊT

À AVOIR UN BRAQUE DE WEIMAR ?

Ce chien est-il idéal pour vous ?
Pour votre façon de vivre, votre environnement ?
Avez-vous pensé à tout ?


Prenez 3 minutes pour chasser les doutes de votre tête !
Accédez immédiatement à la réponse à cette question en vidéo !

Je regarde la vidéo

Le tempérament du Braque de Weimar

Le Braque de Weimar est un éternel jeune chien. C’est un chien de compagnie plein de vitalité, d’énergie, de fougue.

Il peut sembler un peu foufou au début, et cette folie risque de durer un bon moment. Il débarque chez vous avec l’enthousiasme d’un chien de chasse, mais à mesure que le temps passe, il peut évoquer davantage l’esprit d’un molosse ou d’un Staffordshire terrier.

Plus le temps passe, plus vous allez espérer qu’il soit plus mature. L’attente de sa maturité peut sembler interminable. Attendez-vous à ce que votre chien Braque conserve son esprit juvénile pendant un certain temps. Il est aussi très joueur et le reste pendant de longues années.

C’est également un chien très proche de son maître et empathique.

Les besoins de ce chien

Le Braque de Weimar est un chien très courageux, doté d’une détermination à toute épreuve.

C’est un chien qui a une certaine prestance athlétique. Il se caractérise par son abondance d’énergie et ses capacités physiques remarquables. Le Braque de Weimar est très endurant et puissant. Il ressent le besoin d’exprimer son potentiel mais aussi tous les patrons moteurs qui l’animent.

Comprendre cette richesse de traits physiques et mentaux est essentiel pour canaliser son énergie et ses besoins de manière constructive.

Il est impératif d’assouvir ses besoins, qui peuvent être un peu plus élevés que ceux de certaines autres races de chiens.

Un chien qui a besoin d’exercice physique

Trouver des activités autres que chasser est essentiel.

Il doit pouvoir s’épanouir, reproduire certaines séquences comportementales qu’il pratiquait lors de la chasse, mais dans des situations du quotidien. Les possibilités sont larges : la dépense physique, la socialisation, la poursuite avec ses congénères, etc.

Son instinct de chasseur doit être comblé.

10€ de réduction !

Vous voulez bien éduquer votre Braque de Weimar ?
Profitez de 10€ de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code BRAQUEDEWEIMAR10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 01/06

C’est un chien très dynamique, très endurant. Il est difficilement fatigable et peut aussi s’adapter à son maître et à ses envies. Il sera idéal pour les familles sportives. Bien qu’il sache s’adapter, il va s’ennuyer si la dépense physique n’est pas au niveau. Il a besoin de sortir sans laisse, d’être détaché, de faire des allers-retours librement. Il est également apprécié pour la chasse.

Un chien qui a besoin de socialiser dès chiot

Il est important de le socialiser dès son plus jeune âge, afin qu’il puisse jouer avec beaucoup de chiens différents. Il va jouer avec et les poursuivre. Lorsqu’il poursuit, il entre en interaction, comblant ainsi ses besoins et ses séquences comportementales qu’il expérimentait dans d’autres contextes. C’est aussi un moyen pour lui d’apprendre à modérer certaines séquences et à s’épanouir. Plus vite il est sociable avec ses congénères, et avec les humains, mieux ce sera, y compris avec les enfants.

L’éducation du Braque de Weimar

Pour éduquer votre Braque, pensez aux sports canins. Ce sont une excellente opportunité pour lui, notamment le canicross. Cela lui permet de courir, de libérer son énergie tout en vous tractant.

Pour cette race de chien, ces activités sont essentielles à son épanouissement à vos côtés.

Aussi, le suivi naturel est une étape clé de son éducation. Si vous le négligez, cela pourrait poser problème car ce chien est doté d’un flair aiguisé et d’instincts de chasseur marqués.

Si vous ne le sortez pas à ses 6 mois, si vous ne vous investissez pas suffisamment, vous pourriez vous retrouver avec un Braque fugueur.

Rassurez-vous, vous n’êtes pas condamné à vivre cela avec votre Braque. S’il est bien éduqué et sorti suffisamment, il n’y a pas de raison qu’il fugue.

Mettez en place des bonnes habitudes dès le départ, afin de permettre à votre Braque d’acquérir stabilité et compréhension de son environnement. Si vous ne ratez pas la première étape de sa vie, vous vous assurez une tranquillité d’esprit tout au long de sa vie.

Quand il est petit, il est impressionnable face au monde. Il explore en reniflant autour de vous, en entrant en interaction, mais il ne s’aventurera pas sur une piste à des kilomètres de distance.

Votre animal de compagnie va apprendre à vous suivre, à rester à vos côtés, à vous prêter attention, à respecter un périmètre défini, et à interagir à l’intérieur de cette zone, sans en sortir.

Cette période est critique, si vous la ratez, c’est terminé.

Le Braque de Weimar est vraiment farceur, un véritable joueur. C’est un chien énergique qui aime s’investir dans ses activités.

Il y aura des conséquences qui peuvent devenir problématiques dans votre quotidien si :

  • vous ne le sortez pas suffisamment,
  • vous ne jouez pas assez avec lui,
  • vous ne lui proposez pas assez d’activités.

Il peut également y avoir une petite difficulté avec la marche en laisse, ce n’est pas son activité préférée.

Son environnement le fascine c’est pour cela qu’il a tendance à se disperser. Plus son environnement sera familier, plus il pourra s’y épanouir et plus la marche en laisse sera facile à gérer.

La fiche santé du Braque de Weimar

Le Braque de Weimar est un chien rustique, robuste, solide, peu touché par des problèmes de santé. Comme beaucoup de grands chiens, il peut être sujet à la dysplasie des hanches et des coudes.

braque de weimar

Formation Esprit Dog Family

Votre Braque de Weimar est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui !

Découvrir

L’activité physique chez le Braque de Weimar

Il est souvent recommandé de ne pas imposer d’activité physique trop intense avant l’âge de 12, voire 18 mois, afin de permettre au chien de terminer sa croissance. Ce n’est pas tout à fait ça.

Prenons l’exemple du canicross. Est-ce qu’un Braque de Weimar peut faire du canicross dès l’âge de trois mois ?

Au sens strict, non. Il ne devrait pas vous tracter sur 5, 6 ou 10 kilomètres à cet âge.

Cependant, vous pouvez commencer à l’habituer intellectuellement au canicross ou au caniVTT.

Vous pouvez :

  • lui faire connaître l’équipement,
  • lui faire des sessions de 500 mètres, sans le laisser tirer, mais simplement avancer à son propre rythme,
  • l’initier et lui faire découvrir ces activités.

C’est la première étape. Sinon, vous risquez de vous retrouver dans une situation délicate.

Rappelez-vous toujours que ceux qui vous conseillent de restreindre l’activité de votre Braque en raison du risque de dysplasie ne comprennent pas parfaitement ce sujet.

Vous ne pouvez pas, et ne devriez pas, empêcher un chien de courir, surtout s’il profite de ses sorties quotidiennes.

Ces promenades éviteront le comportement de folie que vous observez souvent chez les chiens qui ne sortent pas assez, ces moments où ils s’agitent dans tous les sens. C’est dans ces moments-là qu’il a un risque de se blesser.

En revanche, lorsqu’il est en balade, il n’y a pratiquement aucun risque de blessure.

Si vous ne le sortez pas, il devient insupportable et fait des bêtises. S’il fait des bêtises, cela vous agace et votre tentative de lui enseigner autre chose ou d’instaurer un plan B va échouer. Le plan B ne fonctionne que lorsque le chien est en mesure de capter l’information. S’il est trop excité, et vous aussi, ça ne fonctionnera pas.

Comme tous les chiens de chasse à fort potentiel athlétique, il est bien plus facile à fatiguer à deux, trois ou quatre mois, lorsqu’il est plus tranquille, que lorsqu’il a 18 mois passés et qu’il faut sortir sur des distances de 15 ou 20 kilomètres pour réussir à l’épuiser.

La dysplasie des hanches et des coudes

La dysplasie est une malformation des articulations chez le chien. Cela entraîne des douleurs pour l’animal voire de l’arthrose.

La dysplasie peut toucher le Braque de Weimar car c’est un chien de taille moyenne à grande (59 à 70 cm pour un mâle ; 57 à 65 cm pour une femelle).

La maladie se caractérise par une boiterie du chien, une démarche anormale, une raideur quand il se couche ou se lève, des douleurs et une intolérance à l’exercice. La dysplasie ne se guérit pas.

Votre vétérinaire peut vous orienter vers des anti-inflammatoires pour soulager ses douleurs.

La dilatation torsion d’estomac

La dilatation torsion d’estomac est une anomalie grave chez les chiens. Cela se produit lorsque l’estomac se dilate avec du gaz ou de l’air, puis tourne sur lui-même.

Une obstruction du flux sanguin vers l’estomac peut être entraînée, provoquant une détérioration rapide de sa santé.

Les symptômes incluent une distension abdominale, des tentatives de vomissements sans y parvenir, de la salivation excessive, de la faiblesse et un comportement agité.

C’est une urgence vétérinaire.

Niveau alimentation, le Braque de Weimar peut manger jusqu’à 15 kilos de croquettes par mois.

En ce qui concerne l’entretien, la plupart du temps, il a un pelage court. Même s’il existe deux variétés de Braque : le Braque à poil long et le Braque à poil court.

Avec le poil court, un coup de brosse de temps en temps et c’est réglé.

Attention aux poils courts, ils ont tendance à s’infiltrer partout.

Avec le poil long, il y a un peu plus d’entretien, nécessitant de les démêler de temps en temps. Mais rassurez-vous, le toilettage du Braque n’est pas une corvée, c’est rapide.

L’intégralité de la fiche de race du Braque de Weimar en vidéo

Adopter un Braque de Weimar

Élevage de Braque de Weimar

Braque de Weimar à vendre

FAQ le Braque de Weimar

D’où vient le Braque de Weimar ?

Le Braque de Weimar à poil ras est considéré comme la plus ancienne race de chien d’arrêt Allemand.

Son élevage commence dès le premier tiers du XIXème siècle dans la cour du duc de Weimar.

Plus tard, les chasseurs professionnels et les forestiers ont continué son élevage en pure race.

Cependant, une variété à poil long apparaît vers le XXème siècle, mais reste peu répandue.

Comment socialiser un Braque de Weimar ?

Le Braque de Weimar est facile à socialiser du moment que l’on commence très tôt, bien avant ses six premiers mois.

La socialisation commence avec de petites sorties où le toutou découvre son environnement et apprend à marcher avec son maître.

Quel maître pour un Braque de Weimar ?

Son maître doit être capable de satisfaire ses besoins physiques et mentaux.

Il doit notamment lui fournir de l’espace pour courir et s’ébattre.

Si vous vivez dans un appartement, vous devez au moins pouvoir le sortir régulièrement et jouer suffisamment avec lui. Autrement, votre chien sera malheureux.

Le Braque de Weimar est-il un bon chien de compagnie ?

Intelligent, vif et très joueur, le Braque de Weimar est un charmant chien de compagnie.

Il montre beaucoup d’affection envers sa famille.

Sociable et très joueur, il devient facilement l’ami de tout le monde.

Toutefois, ce grand toutou garde l’âme d’un chiot toute sa vie.

Comment éduquer un Braque de Weimar ?

Les cris, énervements et toutes formes de brutalité sont à éviter pour ne pas stresser l’animal.

Les séances de jeux et les récompenses sont d’excellents moyens pour captiver son attention et pour renforcer la relation maître-chien.

Informations sur la race

  • Gabarit : Grand
  • Esperance de vie : De 10 à 12 ans
  • Type de poils : Long, Ras
  • Couleur(s) de robe : Gris argenté, gris brunâtre, gris souris ainsi que toutes les nuances intermédiaires entre ces teintes.
  • Taille Mâle : De 59 cm à 70 cm
  • Taille Femelle : De 57 cm à 65 cm
  • Poids Mâle : De 30 kg à 40 kg
  • Poids Femelle : De 25 kg à 35 kg
  • Perte de poils : Le Braque de Weimar ne perd pas beaucoup ses poils et ne demande donc pas un grand entretien. Un brossage hebdomadaire avec une brosse douce suffit pour garder ses poils propres et soyeux. Attention ses poils ils ont tendance à s'infiltrer partout.
  • Besoin d'exercice : Le Braque de Weimar est un chien athlétique qui a besoin de faire des activités physiques et mentales pour s’épanouir. Les jeux canins comme le canicross et l’agility sont d’excellents moyens pour aider ce toutou à se dépenser.
  • Coût mensuel moyen : Environ 100€ par mois