Le Bulldog anglais

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, je vous présente le bulldog anglais.

Tout d’abord, je voudrais adresser deux remerciements. Le premier remerciement à tous les éleveurs qui font vraiment du très bon travail. Grâce à eux, on a sans doute une race qui va s’éteindre. À force de faire n’importe quoi, on commence à avoir de plus en plus de chien malade, de chiens qui souffrent. Ces chiens finissent piqués ou euthanasiés bien trop tôt. À côté de ça, j’aimerais aussi remercier les vrais éleveurs. Ceux qui sont en train de sauver la race. Hélas, il y a deux mondes qui vont s’opposer. Il y a ceux qui aiment la race et qui veulent des chiens en bonne santé, et les autres. Les autres ce sont ceux qui sont en train d’éteindre la race, de l’éradiquer. Ils font des chiens qui souffrent toute leur vie, des chiens qui sont tout le temps malade.

J’attire votre attention sur cette fiche de race : prenez le temps de bien choisir l’éleveur. Prenez le temps d’aller visiter l’élevage et ne vous fiez pas à ce que vous voyez de l’extérieur. Sachez qu’il n’y a pas de fatalité dans la vie. Le bulldog anglais n’est pas censé naître malade. Heureusement, il y a encore des éleveurs qui font attention à ça. Ils font tous les tests génétiques et les dépistages nécessaires. Ils aident cette race à avoir des individus en bonne santé. Ces derniers vont pouvoir vivre heureux, bien dans leur tête, bien dans leurs pattes. Ils vont pouvoir avoir une vie normale. Je voulais insister sur ce point puisqu’il s’en dit beaucoup sur cette race. Néanmoins, il faut avoir le recul nécessaire pour comprendre que tous les bulldogs ne sont pas censés naitre malades.

Les caractéristiques du Bulldog Anglais

On va continuer avec le standard de cette race. Là, je voudrais attirer votre attention sur une chose bien particulière. En ce qui concerne le poids d’un chien, faites toujours attention. Dans le standard, il va y avoir le poids, mais il va aussi y avoir la taille. Résultat, quand vous avez des chiens qui sont un peu plus haut que le standard, le poids aura le droit d’être plus élevé. Si vous avez des chiens qui sont un peu plus bas que la taille classique, vous ne devez pas avoir un chien qui sera de poids standard, mais un peu plus bas que ce standard. Cela s’appelle le bon sens, le chien doit être homogène.

En ce qui concerne son éducation, faites un petit effort. Le bulldog anglais est parfaitement capable de comprendre qu’il a des limites, de comprendre sa place, de trouver sa place au sein d’une famille. Il est également tout à fait capable d’apprendre des mots. Ce n’est pas un chien de berger, mais ce n’est pas grave, ce n’est pas ce qu’on attend d’un bulldog anglais. En revanche, apprenez-lui à revenir au pied, faites-lui comprendre où est sa place dans la maison. Il pourra avoir une vie de chien beaucoup plus heureuse et plus tranquille. Cela aidera aussi à ses maîtres à s’amuser en balade avec leur chien. Faites ce petit effort d’éducation, ce n’est pas grand-chose. Et surtout, sachez-le, le bulldog anglais est loin d’être bête.

Au niveau de sa relation avec ses congénères, il n’est pas de nature bagarreuse ou tatillon avec les autres chiens. En revanche, son aspect, le côté brachycéphale du bulldog anglais, fait qu’il ne dégage pas beaucoup de signaux pour les autres chiens. Et, le peu de signaux qu’il dégage par les plis de sa tête sont souvent mal interprétés par ses congénères. Résultat, ça lui arrive très souvent de faire de mauvaises expériences quand il est petit et par la suite, de se montrer un peu dur avec ses congénères.

Alors, bien évidemment, il est fier. Il est tout joli, tout beau, tout trapu et donc forcément il a sa petite dignité qui fait que parfois on a l’impression qu’il parade un peu devant les autres chiens. Il peut se montrer, par sa démarche, un peu prétentieux. Ce qui peut entraîner des bagarres. Mais, c’est un chien extrêmement joueur, extrêmement sympathique quand il est bien socialisé. Ensuite, tout va dépendre des rencontres qu’il va faire. En effet, cela va déterminer son tempérament et sa façon d’être avec ses congénères.

Avec les humains, si vous vous y prenez normalement, c’est un super compagnon de vie. Il va surtout adorer les caresses et les grattouilles. Il est vraiment capable de beaucoup d’empathie. Ça, c’est vraiment un trait de caractère très fort de la race. Attention, le bulldog anglais, sous ses airs patauds, est un chien qui peut se montrer très dynamique, très joueur. C’est un vrai trait de caractère du bulldog anglais.

Là, ça va être à vous de tempérer ses excès de folie puisqu’il est capable de jouer comme un malinois alors qu’il n’en est pas un. Donc, on le laisse jouer, on le laisse s’éclater, on le laisse se dépenser. Ensuite, en maître intelligent, quand on estime que c’est la fin, on le rentre tranquillement. Bien sûr, après ces efforts, il ne sera jamais contre une petite sieste.

La fiche santé de la race

Le bulldog anglais, même s’il est très fort, n’est pas exempt de quelques maladies génétiques. Ainsi, il peut connaître des problèmes oculaires. En effet, cette race de chien est connue pour des problèmes de production lacrymale. Celle-ci est très insuffisante et l’animal peut avoir du mal à garder ses yeux humides. Ce problème peut endommager la vision du chien à long terme. De plus, la douleur est souvent très forte. Toutefois, il existe un médicament pour lutter contre cette maladie.

Toujours au niveau des yeux, le chien peut connaître le Cherry Eye. Cette maladie fait gonfler l’une des glandes se trouvant au coin de l’œil. Très désagréable pour le chien, ce problème peut être réglé chirurgicalement.

L’animal est également sujet au syndrome brachycéphale. Cette maladie est une obstruction des voies respiratoires du toutou. Dans les cas les plus bénins, le bulldog anglais a du mal à respirer et renifle plus souvent qu’à l’habitude. Toutefois, il ne faut pas laisser la maladie évoluée. En effet, si cette dernière est plus importante le chien peut arriver à ne plus respirer du tout. Il est donc conseillé, dès les premiers signes de la maladie, d’en parler à votre vétérinaire. Celui-ci peut décider si une intervention chirurgicale est nécessaire ou non.

Pour l’entretien du bulldog anglais, vous savez tous que je n’ai pas une passion débordante pour le toilettage. Maintenant, avec les plis qu’il a sur la peau, ces plis vont générer de l’humidité et engendrer de la chaleur. Les plis peuvent être propices au développement de bactéries. On doit alors porter une attention particulière au nettoyage de tous ces plis.

Quand on prend un bulldog anglais, on prend un chien qui va prendre du plaisir à partir avec vous. Par contre, si vous voulez un chien avec lequel vous allez faire 10 bornes par jour, un chien avec lequel vous pouvez faire du footing ou du vélo, il n’est pas fait pour ça. Il n’est pas adapté au niveau morphologique à ce type d’effort. Donc, faites très attention avec ça. Il est important de comprendre que le bulldog anglais doit sortir, doit se promener, doit avoir une vie normale pour développer une masse musculaire importante. Mais, c’est encore une fois une question de bon sens. Trois ou quatre kilomètres vont le maintenir en forme et en bonne santé. Dix ou quinze kilomètres ce sera simplement mauvais pour lui.

Concernant l’espérance de vie du bulldog anglais, elle va se situer en moyenne entre 8 et 10 ans. Pour un chien pesant en moyenne une trentaine de kilos, selon la taille et selon le sexe, c’est très peu. Les chiens qui font en dessous de 30 kg ont en général les espérances de vie de 12 ou 13 ans. J’insiste encore là-dessus, vous devez faire attention à l’éleveur chez lequel vous allez le chercher. Donc, n’ayez pas peur de vouloir acquérir un bulldog anglais, vous pouvez avoir un bulldog anglais en bonne santé. Par contre, prenez vos précautions et choisissez bien chez qui vous allez le chercher. Maintenant, on va aller voir une passionnée de la race, on va aller voir Ornella.

L’interview d’Ornella, propriétaire d’un Bulldog Anglais

Esprit Dog :  Première question, pourquoi le bulldog ?

Ornela :  À cause d’une série télé des années 90, la loi est la loi. Et ensuite quand j’ai commencé à me renseigner sur la race. Et puis, le bulldog anglais me correspond parfaitement.

Esprit Dog :  Si tu devais lui trouver trois qualités, ce serait lesquels ?

Ornela :  Alors, le bulldog anglais est beau, c’est un gentil chien et c’est un très bon compagnon dévoué à son maître.

Esprit Dog :  Est-ce que tu n’es pas inquiète de la tournure que prend cette race, en termes de maladie notamment ? Ça commence à devenir très problématique, les gens se détournent du bulldog anglais lorsqu’en termes de maladie ça devient très compliqué.

Ornela :  Je suis très inquiète, je me déplace beaucoup à l’étranger, et l’inquiétude n’est pas en France. Notre race, et tout ce que tu expliquais tout à l’heure sur notre race, est vrai. Maintenant, je fais appel à la bonne conscience des éleveurs, et surtout des maîtres. Encore une fois, malgré sa starification le bulldog n’est pas une peluche. C’est plus que ça, c’est un chien, un animal, un être vivant. Pour moi, la santé est primordiale et cela passera toujours avant la beauté. Même si je suis passionnée par tout le reste, la santé passera toujours avant tout.

Esprit Dog :  As-tu des problèmes d’éducation avec les bulldogs ?

Ornela :  Oui, j’ai eu des problèmes d’éducation avec Balboa, mais ce n’était pas sa faute, c’était la mienne. Je n’avais pas les clés pour l’éduquer, et sa croissance fut très rapide. Il est devenu puissant très rapidement, tout en gardant un esprit juvénile. Parfois, dans les jeux, ça pouvait déborder.

Esprit Dog :  Ça, c’est aussi des idées reçues dans l’esprit des gens. Quand il récupère un bulldog anglais, ils sont persuadés que ça ne s’éduque pas. C’est totalement faux ! Et souvent, ils se font piéger. Résultat, on commence à avoir une petite recrudescence de bulldogs anglais abandonnés. En effet, 10 ans en arrière, c’était beaucoup plus rare.

Ornela :  Oui, on en voit énormément. Il y a beaucoup d’abandons malgré que ce soit un chien qui à l’achat coûte assez cher. Ce sont des gens qui n’ont pas pris en compte tous les facteurs comme l’éducation, la santé, l’entretien… Dès qu’ils se rendent compte de tout ça, ils jettent.

Esprit Dog :  Quelque chose d’intéressant, ta chienne à un pronoia. Dès que tu as constaté qu’elle avait ce problème, tu as décidé de la stériliser. Le but, c’était qu’elle ne puisse pas engendrer une progéniture avec ce défaut génétique. Ça, c’est du bon sens. Je pense que c’est une chose importante à faire comprendre. S’il y a un souci, on stérilise.

Ornela :  Certains éleveurs te diront que la pronoia et certaines morphologies ne sont pas graves. En plus, la chienne n’est pas encore adulte, que cela ne vaut pas la peine de la stériliser.

Esprit Dog :  Le principe de précaution sur des races comme cela qui sont en danger, je trouve ça intelligent. On va aborder tous les problèmes de santé qui sont récurrents sur le bulldog anglais actuellement.

Ornela :  On va retrouver le voile du palais, la sténose des narines, comme ils ont une trachée assez étroite il faut aussi le surveiller dans les lignées.

Esprit Dog :  C’est génétique, et cela se répercute de lignée en lignée. Donc, il est possible de travailler cela. Il n’y a pas de fatalité là-dessus.

Ornela :  Tout à fait, quand tu me demandais si j’avais stérilisé ma chienne par rapport à son pronoia, bien sûr que oui, mais pour moi c’est le moins important. Il est évident qu’un chien qui va être opéré du voile du palais ou de la sténose des narines doit automatiquement être écarté de la reproduction. J’entends parler des problèmes de rotules, on a donc un test des rotules à faire sur les géniteurs. Il faut également faire attention aux articulations. C’est souvent une affaire de poids. Un chien étant plus lourd et plus grand que le standard peut avoir plus de risque à développer des problèmes de ligament. Mais ce problème vient aussi de l’hyper médiatisation. Quand un chien est casté, le média dans lequel il apparaît demande toujours un chien obèse. Donc, c’est l’image populaire que les gens se font du bulldog anglais.

Esprit Dog :  Pour le bulldog anglais, est-ce que c’est vrai qu’il pète et ronfle ?

Ornela :  Oui, ce chien ronfle effectivement, mais il pète et rote aussi. Le bulldog anglais est aussi un chien qui est drôle. Quand tu passes ta journée avec le bulldog anglais, tu ne t’ennuies pas. C’est un vrai clown.

Esprit Dog :  C’est un vrai plaisir. Tu as de très beaux chiens, continues à t’amuser, continues à prendre soin d’eux. Je te dis à la prochaine !

Quand et dans quel but a été créé le bulldog anglais ?

Le bulldog anglais a été créé au Moyen Âge. À cette époque, l’appâtage des taureaux était un sport très apprécié. Le chien gagnait lorsqu’il tenait fermement le museau du taureau sans le lâcher. Voyant que le bulldog anglais était naturellement doué pour cette tâche, il fut élevé principalement dans ce but.

Quelles caractéristiques ont été ajoutées au bulldog anglais ?

Dans un premier temps, pour le rendre plus efficace, son poids a été déplacé. Son centre de gravité se situe autour du cou. Ainsi, dans le cadre du sport précédemment cité, il évite de nombreux dommages à la colonne vertébrale. Les pattes ont ensuite été raccourcies pour offrir au chien une plus grande furtivité. La peau très lâche du chien avait aussi une utilité. En effet, celle-ci offre une protection conséquente face aux coups de corne que pouvait donner le taureau. Enfin, le museau de ce petit combattant a été raccourci afin de faciliter la respiration du chien lorsque celui-ci était agrippé au bovin.

Est-il bon nageur ?

Malheureusement, le bulldog anglais n’est pas un très bon nageur. En effet, ses jambes courtes et son corps musclé ne l’aident pas dans un milieu aquatique. Il est donc très important de garder un œil sur ce dernier si vous baladez autour d’un point d’eau.

Le bulldog anglais est-il actif ?

Cette race de chien est particulièrement paresseuse. En effet, si vous le laissez faire, il peut dormir jusqu’à 22 heures par jour. Il est donc important de le motiver et de l’encourager à rester actif. Ainsi, une ou deux promenades quotidiennes de plusieurs minutes peuvent être bénéfiques pour cette race.

Le Bulldog anglais

Informations sur la race

  • Gabarit : Moyen
  • Esperance de vie : Environ 10 ans
  • Type de poils : Court
  • Couleur(s) de robe : Blanc, Fauve, Noir, Rouge
  • Taille Mâle : 30 à 37 cm
  • Taille Femelle : 30 à 37 cm
  • Poids Mâle : 20 à 25 kg
  • Poids Femelle : 18 à 23 kg
  • Perte de poils : La perte de poils est faible, mais un brossage hebdomadaire est nécessaire pour éliminer les poils morts. En période de mue, la chute du poil est beaucoup plus importante.
  • Besoin d'exercice : L’exercice n’est pas la priorité du bulldog anglais. S’il lui faut des sorties quotidiennes de quelques heures, il est important de rester à son rythme. D’autres dépenses sont également nécessaires. Il est aussi très important de développer les capacités mentales du chien.
  • Coût mensuel moyen : Environ 50 € par mois