Le Cão Fila (Fila de Sao Miguel), un chien robuste en connexion avec son maître

le cao fila (Fila de São Miguel)
  • GabaritGrand
  • Espérance de vieEntre 12 et 14 ans
  • Type de poilsCourt, lisse, dense, de texture rude, légèrement frangé à la queue
  • Taille MâleDe 50 à 60 cm
  • Taille FemelleDe 48 à 58 cm
  • Poids MâleDe 25 à 35 kg
  • Poids FemelleDe 20 à 30 kg
  • Couleur(s) de robeFauve, sable charbonné, gris allant des tons clairs aux foncés, toujours bringé

Le Cão Fila, ou Cao Fila de Sao Miguel en portugais, est un animal de compagnie très proche de son propriétaire mais qui se méfie des autres humains. Cette race aux disparités physiques énormes est encore méconnue mais très attachante et peu touchée par des problèmes de santé.

L’origine du Cão Fila vient de l’île de Sao Miguel au Portugal.

Traditionnellement utilisé comme bouvier, cette race avait deux fonctions comme chien de berger : guide pour le bétail et gardien du bétail. Ces deux rôles s’inscrivent dans son tempérament et son comportement.

En effet, c’est un chien à la fois décisionnaire et non-décisionnaire. Il a besoin de savoir ce qu’il doit faire en regardant son propriétaire. Mais il a aussi la capacité de prendre des décisions mais le maître doit le guider vers la bonne décision.

Étant un chien avec deux rôles possibles, sur une portée de dix chiots, il peut y en avoir six qui seront du type « guide de troupeau » et quatre qui seront plutôt « protecteurs de troupeau ». Le propriétaire devra détecter le tempérament de son Fila de Sao Miguel pour son éducation.

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être ou êtes l'heureux propriétaire d'un Cão Fila ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

Mais c’est une race encore peu connue car il y en a environ 500 ou 600 spécimens sur le territoire avec seulement 3 ou 4 éleveurs et il y a très peu de naissances en France chaque année.

Le caractère du Fila de Sao Miguel

Le Fila de Sao Miguel est un chien méfiant. Il faut donc veiller à sa socialisation.

Car attention, un chien méfiant peut devenir un chien peureux et un chien peureux peut devenir un chien mordeur.

On fait attention à ça. Les éleveurs en France font un très gros travail de socialisation pour justement atténuer ce côté méfiant.

En effet, le Cao Fila est un chien sur le qui-vive, très observateur de son environnement mais cela ne doit pas se transformer en peur. Cette réticence de la part du chien peut l’emmener vers le chemin de l’agressivité.

Pour Corinne, fan de la race, le Cao Fila n’a qu’un défaut : « C’est bourrin ! Je crois que tous les propriétaires de Fila de Sao Miguel diront bourrin. »

Un chien de compagnie

Le Cao Fila est un bon chien de compagnie.

« Le terme chien de compagnie est souvent un peu galvaudé. Tous les chiens peuvent être des chiens de compagnie si tenté qu’on essaie de les amener vers cette voie là, tout en préservant les caractéristiques qui font la beauté de la race » dit Tony.

Comme tous les chiens de compagnie, il peut tout à fait s’intégrer dans un intérieur. Le propriétaire doit aussi le sortir, lui faire découvrir le monde.

Psssst...!

Profitez de 10€ de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code CAOFILA10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Octobre

« C’est un chien très proche de son maître. Un chien qui aime faire plaisir et qui est demandeur d’apprentissage. » décrit Corinne.

Le Fila de Sao Miguel peut aller dans tous types de famille avec des enfants ou sans enfant, sportive ou non sportive. Mais attention le propriétaire doit faire en sorte que son animal se dépense physiquement et mentalement.

On ne peut pas avoir un chien équilibré s’il ne fait que marcher. Il a besoin de réfléchir, d’analyser et de proposer.

L’importance de la socialisation du Cao Fila

La socialisation est très importante pour les animaux de cette race.

« Il faut mettre un point d’honneur à continuer la socialisation de ce qu’a donné le naisseur ou l’éleveur. C’est un chien qui a besoin de contact, qui est demandeur et il faut lui en donner. Et il faut aussi écouter et savoir lire le comportement de son chien : dans sa façon de se positionner, ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas, ça se voit. Soyez attentif à ce que dit le chien. » détaille Corinne, éleveuse et passionnée de la race.

C’est un chien qui a une connexion avec son humain.

Il a besoin d’un propriétaire empathique, qui a du ressenti sinon le lien mettra du temps à se créer. Ce chien portugais est sensible à son environnement. Le propriétaire doit donc faire attention à la façon dont il montre le monde à son animal à quatre pattes.

« On fait attention à ne pas le mettre au milieu d’un marché quand il a deux mois parce qu’il pourrait paniquer en voyant tous ces humains. On fait attention à ne pas l’amener dans un parc canin qui fait 20 m² avec 300 chiens qui sont en train de courir dans tous les sens. » prévient Tony.

Le Cao Fila, en tant que chien de troupeaux, a du mal avec les mouvements de masse. Il faut lui faire découvrir le monde peu à peu pour qu’il prenne confiance en lui et aussi confiance en son humain.

Pour avoir confiance en son humain, tout se joue dans l’attitude.

Pas besoin de discours, le propriétaire doit avoir une assurance dans ses mouvements, ses déplacements et sa façon d’être. En clair, le propriétaire doit inspirer la confiance à son chien et paraître fiable, sérieux et qui va le guider en cas de problème.

« Les éleveurs français aujourd’hui font un excellent travail sur la socialisation et c’est vraiment très important. Mais il ne faut pas oublier que cette race a été créée avant tout pour être réservée envers l’étranger et capable de travailler seul et de prendre des décisions. La nôtre, qui vient de l’île de Sao Miguel, a cette particularité d’être très réservée envers l’étranger. Ça se travaille, on arrive à faire des choses, mais il faut accepter que le chien soit comme ça et c’est ce pour quoi il a été créé. Il a été créé pour travailler sans l’humain et qu’avec son maître, il faut accepter. » précise Corinne.

En effet, il n’y a pas de fatalité. Un chien même s’il a des traits de caractère de son espèce comme réservé, il peut :

  • tout à fait s’entendre dans le monde des humains,
  • être enjoué et se comporter normalement.

Les activités physiques

Le Cao Fila doit rester mince en grandissant.

C’est-à-dire que s’il doit peser trente kilos, il ne peut pas en peser soixante.

La croissance des animaux de cette race est particulière car elle est relativement rapide mais se termine tard. Vers huit ou douze mois, le Fila de Sao Miguel fait déjà 80 % de sa taille définitive. Mais pour finir sa croissance cela peut durer jusqu’à deux ans et demi ou trois ans.

Quand le Cao Fila pousse « fit », le maître évite à son animal des problèmes ostéo articulaires et surtout le chien sera bien dans ses pattes.

Le Cao Fila est un très grand sportif qui est très endurant et qui doit être occupé. C’est un animal qui a besoin de ses balades quotidiennes. Ce chien est un couteau-suisse en termes de pratique sportive :

  • il peut être bon dans de nombreuses disciplines sans forcément être le meilleur,
  • il court vite, il est très souple et très intelligent
  • et il est performant aussi en obéissance comme beaucoup de chiens de berger.

Le Fila de Sao Miguel a du coffre ce qui lui permet de pousser très fort, ce qui lui permet d’avancer très vite. C’est un chien multifonctions.

CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit Dog Family

Votre Cão Fila est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui ?

Découvrir

Mais attention à tous les sports qui impliquent des sauts ou des sauts de palissade avant qu’il ait fini sa croissance pour éviter des problèmes sur son squelette.

Le Cão fila et ses disparités physiques

Une des particularités de cette race, et notamment au niveau de son standard, c’est qu’il est très large. En effet, il y a de fortes disparités au niveau de la taille et du poids chez le Cão fila.

« Vous pouvez vous retrouver avec des chiens qui ont des disparités physiques énormes. Mais une telle disparité physique peut vous entraîner à devoir, par exemple, justifier la provenance de ce chien parce qu’il aurait un morphotype qui ressemblerait à des chiens de première ou deuxième catégorie. Et donc vous allez devoir justifier que ça n’en est pas un. » dit Tony.

Le Fila de Sao Miguel ne rentre pas dans la loi des chiens catégorisés. Il n’est ni dans en catégorie 1, ni en catégorie 2.

La santé du Fila de Sao Miguel

C’est une race très robuste et très peu touchée par des maladies.

Une des qualités essentielles : c’est un chien rarement malade pour lequel on n’investit pas dans des soins particuliers. Seul problème, la dysplasie des hanches. Et encore ! Car c’est un chien mal diagnostiqué sur la dysplasie.

Il y a encore une certaine méconnaissance de cette race et de ses spécificités chez les vétérinaires.

« Je pense que c’est dû justement à cette laxité ligamentaire qu’on a chez lui. Et quand on fait des radios des hanches, on ne doit pas endormir totalement le chien, mais on doit seulement le sédater pour qu’il puisse garder cette puissance dans le muscle qui garde justement cette cohérence. Si on n’avertit pas les vétérinaires qu’il ne faut pas endormir en totalité, ils le font et on se retrouve avec des hanches complètement sorties alors qu’il n’y a pas de problème. » tient à signaler Corinne.

De plus, un chien dysplasique avéré peut très bien vivre longtemps :

  • s’il n’a pas de surcharge pondérale,
  • s’il est musclé et qu’il pratique une activité physique cohérente.

Corinne, éleveuse, n’a pas rencontré d’autres problèmes de santé avec ses chiens.

Tous mes chiens sont radiographiés et je pense que c’est quand même une chose à faire quand on veut faire reproduire son chien pour partir avec de bonnes bases. Même si la dysplasie n’est pas génétique à 100 %. Mais je pense que quand on veut faire bien les choses, il faut faire radiographier ses sujets. » conclut-t-elle.

FAQ le Cão Fila de São Miguel

Quelle est l’origine du Cão Fila de São Miguel ?

Le Cão Fila de São Miguel (Fila de Saint Miguel) est un chien originaire de l’île de Saint Miguel (Açores), au Portugal.

Il était utilisé comme chien de bouvier, ce qui lui a valu le surnom de « Chien à vaches ». Il est le descendant du Chien de Terceira, une race autochtone très ancienne aujourd’hui disparu. L’existence du Fila de São Miguel est documentée dès le début du 19ème siècle.

Quel est le caractère du Cão Fila de São Miguel ?

Le Cão Fila de São Miguel est un chien affectueux, indépendant et très protecteur.

Loyale et très intelligente, cette boule de poil à quatre pattes aime passer du temps auprès de son maître.

Il peut toutefois passer des moments seuls si on lui apprend la solitude. Toutefois, même s’il apprécie les activités en compagnie de son maître, ce chien de bouvier fait preuve d’une certaine méfiance envers les étrangers.

Comment socialiser le Cão Fila de São Miguel ?

Le Cão Fila de São Miguel est un chien naturellement calme et méfiant envers les inconnus.

Sa socialisation doit commencer le plus tôt possible. Cependant, il faut y aller de pas à pas, avec de petites balades par exemple. Ce sera l’occasion pour votre toutou de rencontrer d’autres personnes et d’autres chiens afin de développer les codes canins.

Cette étape est capitale pour éviter à votre animal de compagnie de développer des troubles de comportements à l’âge adulte.

Le Cão Fila de São Miguel peut-il être un chien de compagnie ?

Le Cão Fila de São Miguel fait preuve d’une grande réceptivité et d’une docilité remarquable avec les membres de sa famille.

Il se prête volontiers à toutes sortes de jeux et s’entend généralement bien avec les enfants et les personnes âgées.

Malgré son apparence dissuasive, c’est un excellent chien de compagnie du moment qu’on prend soin de l’éduquer et de le sociabiliser correctement.

Comment éduquer un Cão Fila de São Miguel ?

Le Cão Fila de São Miguel est un chien intelligent, obéissant et surtout facile à éduquer.

Cependant, comme pour tous les chiens naturellement portés sur la garde et la défense, son éducation doit être :

  • précoce,
  • cohérente et ferme, mais sans rapport de force.

Il s’agit pour le maître de confirmer sa position de chef de meute tout en garantissant une relation interspécifique avec son chien.

Informations sur la race

  • Gabarit : Grand
  • Esperance de vie : Entre 12 et 14 ans
  • Type de poils : Court, lisse, dense, de texture rude, légèrement frangé à la queue
  • Couleur(s) de robe : Fauve, sable charbonné, gris allant des tons clairs aux foncés, toujours bringé
  • Taille Mâle : De 50 à 60 cm
  • Taille Femelle : De 48 à 58 cm
  • Poids Mâle : De 25 à 35 kg
  • Poids Femelle : De 20 à 30 kg
  • Perte de poils : Le Cão Fila de São Miguel est sujet à une légère perte de poil, ce qui facilite son entretien. Un brossage au moins une fois par semaine est recommandé pour retirer les poils morts. Cela permet également de garder sa robe et sa peau propres.
  • Besoin d'exercice : Le Fila de São Miguel a besoin de beaucoup d’activités et d’espace pour son épanouissement. Son maître devra lui faire faire de longues promenades quotidiennes pour le dépenser. Les jeux et les exercices qui sollicitent son intelligence et ses sens permettent idéalement de satisfaire ses besoins.
  • Coût mensuel moyen : Environ 60 €