Le Corgi, un petit chien de berger avec le mental d’un grand

Le corgi assis sur son postérieur
  • GabaritPetit
  • Espérance de vieDe 11 à 13 ans
  • Type de poilsCourt avec sous-poil dense
  • Taille MâleDe 25 à 30 cm
  • Taille FemelleDe 25 à 30 cm
  • Poids MâleDe 10 à 12 kg
  • Poids FemelleDe 9 à 11 kg
  • Couleur(s) de robeBleu bigarré, bringé, rouge et sable

Le Corgi est le chien de compagnie préféré de la Reine et commence à être à la mode. Mais il ne faut pas oublier que c’est un chien de berger très actif. Tony, éducateur et comportementaliste canin d’Esprit Dog accompagné de Doriane, propriétaire d’un chien de cette race, va tout nous dire sur lui.

Le Welsh Corgi Pembroke (différent de son cousin le Welsh Corgi Cardigan) appelé aussi Corgi est un chien de petite taille avec un grand courage et le mental d’un grand chien. C’est à l’origine un chien de berger du Pays de Galles qui travaille les bovins en troupeau. Il est capable de les diriger et de les pincer au jarret.

« On est sur un petit bonhomme, mais qui est habitué à travailler avec de très grosses bestioles » explique Tony.

Les corgis ont un peu perdu ce « travail » au fil de la reproduction. Beaucoup de corgis ne travaillent plus depuis plusieurs générations mais ils ont gardé des caractéristiques propres aux chiens de berger.

Les caractéristiques de ce chien de berger

Au nom « Corgi », il aurait fallu rajouter le terme « berger ».

« C’est vrai que quand vous prenez un Corgi, on devrait vous dire tout de suite que vous prenez un chien de berger » dit Tony.

Vu ses origines de chien de berger, le Welsh Corgi Pembroke a besoin de se dépenser et d’être actif qu’il soit en maison avec jardin ou sans jardin ou en appartement. Ça ne veut pas dire qu’il faut lui faire garder un troupeau mais il faut lui faire pratiquer une activité au quotidien.

Dans les activités, par exemple, le maître peut le prendre partout avec lui, en balade ou si le propriétaire fait du cheval, il peut également l’emmener avec lui. Il faut que le chien ait l’impression d’être en action tout au long de la journée.

Doriane craignait que ce chien de petite taille ne soit pas assez endurant mais « au final quand j’entends chien de berger, pour moi un chien de berger c’est un chien de travail et donc ça a besoin de faire des choses. On part à 6h du matin et on revient à 19h le soir et il est avec moi toute la journée. » décrit-elle.

La propriétaire de ce chien à grandes oreilles, voulait justement un petit chien qui la suive partout. Un animal endurant pour faire des choses avec lui. Souvent, elle fait des randonnées toute une matinée avec lui, sans se poser de question. Elle l’emmène en concours de chevaux sur plusieurs jours. « Moi, j’ai besoin d’avoir mon chien avec moi toute la journée » explique-t-elle. Un bon moyen de le garder en action.

D’ailleurs, si le corgi n’est pas en action, cela peut poser un problème.

« Combien de gens qui ont un Corgi disent qu’il est insupportable, il court partout, il est hyperactif ou autre… Mais c’est parce qu’il ne fait pas grand-chose de ses journées. » tient à signaler Tony.

Mais ce n’est pas un animal hyperactif, c’est un chien qui a besoin de se dépenser. D’ailleurs, il faut signaler qu’une heure de balade par jour peut ne pas suffire aux corgis. Il faut que le maître le sorte, passe du temps et vive au quotidien avec son chien de compagnie.

« Quand je parle d’être en action, je parle d’aller se promener avec son propriétaire, mais pas 1 heure ! Il doit vraiment faire des choses tout au long de la journée. » précise Tony, éducateur et comportementaliste canin.

Dans ce cas-là, le Corgi est calme, apaisé, stable au quotidien car ses besoins sont respectés.

Doriane, par exemple, consacre du temps à son chien chaque jour et ce, depuis qu’il est chiot. S’il a besoin d’aller se promener deux heures, elle y va et s’il veut jouer, elle joue. Son chien la suit toute la journée quand elle est à cheval, aux écuries ou en promenade. Elle fait souvent 15 kilomètres par jour et le chien suit avec plaisir.

« Il s’adapte très bien à notre rythme de vie mais c’est sûr que si je le laisse 10 heures dans la maison, je ne suis pas sûre qu’il fasse la même tête le soir. » dit-elle.

Le Corgi peut-il rester seul ?

De nombreux propriétaires d’animaux de cette race se posent ces questions : est-ce possible de le laisser seul ? Est-ce possible de lui apprendre la solitude ? Les corgis sont-ils capables de ne pas détruire ? Peut-on aller travailler sans son Corgi ? La réponse est évidemment oui.

Doriane a rencontré quelques difficultés au début de l’apprentissage de la solitude : « Il a fait des bêtises chiots. Il m’a déchiqueté le papier toilette » plaisante-t-elle. Mais très rapidement, elle n’a plus eu aucun problème.

« Je peux partir toute la nuit, je reviens le matin, il est dans son panier en train de dormir. Je n’ai jamais eu aucun souci. » rajoute Doriane.

En effet, si le maître veille à lui apporter tout ce dont il a besoin au quotidien, il n’y aura pas de problème. Il faut lui apprendre la solitude étape par étape en comblant ses besoins. Les bonnes bases avec un Corgi, c’est de faire et partager un maximum de choses avec lui comme tous les chiens de berger.

On observe les mêmes problèmes chez les bergers australiens ou les malinois, s’ils ne sont pas assez stimulés chaque jour.

Un chien qui apprend vite

Le Welsh Corgi Pembroke est un petit chien avec le mental d’un grand chien, c’est donc important de bien le socialiser et de lui montrer sa nouvelle vie et son environnement.

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être ou vous êtes l'heureux propriétaire d'un corgi ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

Le côté positif, c’est que les corgis apprennent très vite, comme tous les chiens de berger. Ils sont capables de faire de nombreuses choses mais contrairement aux autres bergers, ils ont besoin d’une motivation et d’être contents de ce qu’ils font sinon ils peuvent vite se lasser. Comme le Welsh Corgi Pembroke apprend vite, cela facilite l’éducation.

« Mon chien, à trois mois, savait déjà le « assis », « coucher » et faisait le beau. Il est vraiment impressionnant » s’extasie Doriane propriétaire d’un Corgi.

Mais le Corgi n’est pas un passionné d’enchainement d’exercices s’il n’a pas sa petite récompense à chaque fois. Il peut avoir son petit caractère, sa personnalité et donc avoir envie de négocier tout au long de sa vie.

« C’est vrai que la négociation est un vrai point fort chez lui. » dit Tony.

Quand le maître lui demande de faire quelque chose, le Corgi a tendance à choisir si oui ou non il a envie de le faire tout de suite ou pas du tout. C’est au propriétaire de juger ce qui est acceptable ou non comme comportement et réaction chez son chien de compagnie, sans oublier que ça fait partie de sa personnalité.

Psssst...!

Profitez de 10 € de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code CORGI10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Juin

Un bon chien de famille

Un Welsh Corgi Pembroke au sein d’une famille avec enfants est tout à fait compatible si cette famille comprend que c’est un chien de berger avec des besoins.

Il faut donc que les membres aient du temps pour lui et qu’ils sortent avec lui. Sociable, il peut aussi vivre avec d’autres congénères de races différentes. Doriane, propriétaire d’un corgi, n’a jamais eu de problème avec les autres chiens.

CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit Dog Family

Votre Corgi est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui !

Découvrir

« Il n’a jamais grogné que ce soit face à un mâle ou une femelle. Et pour les chevaux, aucun problème non plus. »

D’ailleurs, son corgi vit avec trois autres chiens : un beauceron, un beagle, un épagneul et tout se passe très bien.

Mais attention, si le Corgi se retrouve avec une famille qui lui demande de regarder la télé et de ne rien faire pendant 10 heures, ça ne va pas le faire.

« Si vous espérez prendre un petit chien pour le laisser sur le canapé et ne jamais rien faire avec, vous allez vous retrouver avec le cas de figure typique du petit chien hargneux » tient à signaler Tony.

C’est ainsi que les clichés sur les petits chiens naissent et perdurent.

Le Corgi : un petit chien victime de préjugés

Le Corgi comme tous les petits chiens est victime de clichés.

Il est écrit parfois qu’il peut avoir un comportement hargneux, difficile avec un sale caractère. C’est faux si le maître lui permet de vivre normalement, à son rythme c’est-à-dire stimulé !

Un chien qui devient à la mode : danger !

Le Corgi commence à être à la mode. Des dessins animés ont été faits sur eux, c’est aussi le chien préféré de la Reine d’Angleterre, Elizabeth II.

« Les gens quand ils le voient disent souvent que c’est le chien de la Reine d’Angleterre avant même de dire la race » explique Doriane.

Une image qui dessert les animaux de cette race.

En effet, ils sont mignons avec leur tête de renard, leur pattes courtes et peuvent ressembler à des peluches avec leurs grandes oreilles. Certains peuvent se dire qu’il sera parfait sur le canapé toute la journée… Mais ce n’est pas un chat. Il ne faut pas oublier ses origines de chiens de berger.

À cause de son physique et de sa petite taille, il y a une crainte qu’il devienne le nouveau Jack Russell et qu’il rentre dans le club des chiens de travail trop souvent enfermés à la maison et sous stimulés. Le Corgi doit être en activité souvent !

L’alimentation, la santé et l’entretien du Corgi

En termes de nourriture, Doriane, par exemple, achète un sac de dix kilos pour trois mois en moyenne. « Il ne mange pas beaucoup mais il est gros » dit-elle en riant, son chien ayant un peu de poids en trop. Bien sûr, il faut veiller à ce qu’il ne prenne pas trop de poids.

Côté santé, on observe seulement trois problèmes principaux chez ces animaux mais tous dépistables :

  1. Le Corgi peut avoir une dysplasie de la hanche.
  2. Certains font face à une maladie aussi qui entraîne des problèmes de coagulation du sang, il faut être vigilant avec les femmes pour la mise bas.
  3. Et d’autres peuvent avoir une myélopathie dégénérative. Une maladie qui touche de plus en plus de races.

Pour ces trois maladies, il faut prendre soin de faire des dépistages.

Le Welsh Corgi Pembroke peut aussi avoir des problèmes de dos, du fait de sa longueur, de sa petite taille et de ses pattes courtes.

« Il faut faire attention à son dos. Moi depuis qu’il est chiot, il ne monte pas tout seul dans la voiture, ni sur le canapé. Je le porte à chaque fois. » tient à signaler Doriane qui prend soin de son chien.

Il faut aussi faire attention au niveau des sauts. Enfin, au niveau de l’entretien des poils, il faut juste retenir qu’il a deux grosses mues, deux fois par an. Le maître doit donc brosser son poil tous les deux jours en moyenne.

D’où vient le Corgi ?

Le Corgi est un chien originaire de la Grande-Bretagne.

Il serait le descendant de Spitz de petite taille dont il a hérité la taille. Il a longtemps été utilisé comme chien de berger. Il se chargeait alors de garder et de guider les troupeaux (vaches, oies, poneys) de son propriétaire. Certains maîtres l’employaient également pour garder leur ferme et chasser les animaux nuisibles.

Le Corgi est-il facile à éduquer ?

Le Corgi est un chien facile à éduquer du moment que l’on s’y prend de la bonne manière.

Mais c’est également un chien de grand caractère qui n’obéit pas toujours de façon systématique. Il faudra donc travailler sans relâche pour lui apprendre l’obéissance. Vous devez surtout éviter de trouver des excuses pour le laisser avoir le dernier mot.

Peut-il on le laisser seul pour aller travailler ?

Même s’il apprécie la compagnie de son maître, le Corgi peut tout à fait rester seul si on le lui apprend.

C’est en effet un chien qui s’adapte facilement au mode de vie de son propriétaire. Néanmoins, vous devez vous assurer de répondre à tous ses besoins avant de le laisser seul pour éviter de mauvaises surprises.

Comment socialiser un Corgi ?

Le Corgi s’entend naturellement bien avec d’autres animaux, ce qui lui a permis de jouer un rôle de berger par le passé.

Mais cela ne signifie pas qu’il n’y a rien à faire. Sa socialisation doit commencer à son plus jeune âge et être la plus complète possible. Cela passe notamment par les balades riches en rencontres avec d’autres humains, d’autres chiens et d’autres animaux.

Où faut-il vivre avec un Corgi ?

Le Corgi peut vivre dans n’importe quel environnement.

Il possède un poil double qui le protège contre le froid et les intempéries. Il ne craint pas non plus la chaleur tant qu’il n’y est pas exposé trop longtemps. Il sera votre fidèle compagnon aussi bien en ville qu’à la campagne. 

Le Corgi, un petit chien de berger avec le mental d’un grand

Informations sur la race

  • Gabarit : Petit
  • Esperance de vie : De 11 à 13 ans
  • Type de poils : Court avec sous-poil dense
  • Couleur(s) de robe : Bleu bigarré, bringé, rouge et sable
  • Taille Mâle : De 25 à 30 cm
  • Taille Femelle : De 25 à 30 cm
  • Poids Mâle : De 10 à 12 kg
  • Poids Femelle : De 9 à 11 kg
  • Perte de poils : La perte de poils est généralement importante chez le Corgi en période de mue. Cela vient notamment de son pelage assez dense. Cependant, il ne lui faut que deux brossages par semaine pour le maintenir beau et propre la plupart du temps.
  • Besoin d'exercice : Contrairement à ce que sa taille pourrait laisser penser, le Corgi a besoin de se dépenser régulièrement pour être heureux. Il apprécie tout particulièrement les balades quotidiennes dans de vastes espaces riches en stimulations. Cependant, il faut lui éviter des sports qui nécessitent des sauts afin de préserver sa colonne vertébrale.
  • Coût mensuel moyen : Environ 60 € par mois