Le Dogue de Majorque, un chien affectueux au physique de molosse

le dogue de majorque allongé
  • GabaritGrand
  • Espérance de vieDe 10 à 12 ans
  • Type de poilsCourt
  • Taille MâleDe 55 à 58 cm
  • Taille FemelleDe 52 à 55 cm
  • Poids MâleDe 35 à 38 kg
  • Poids FemelleDe 30 à 34 kg
  • Couleur(s) de robeBringé, fauve et noir

Tony, éducateur et comportementaliste canin d’Esprit Dog et Océane, passionnée de la race et propriétaire d’une femelle Dogue de Majorque vont casser les clichés et nous décrire cette race adorable encore méconnue.

« Une grosse tête avec un cœur de guimauve ». C’est ainsi qu’Océane décrit son Dogue de Majorque. Elle souhaitait un chien qui :

  • correspondait à son rythme de vie,
  • sache vivre en appartement,
  • fasse aussi beaucoup de balades.

« Je voulais un molosse, un chien un peu rare et original. Donc le Dogue de Majorque s’est un peu imposé à moi. Il y a d’autres personnes passionnées du molosse qui trouvent ma chienne sublime et qui me posent pas mal de questions.

Ce n’est pas une race qu’on a l’habitude de voir partout » explique-t-elle. C’est pourtant une race qui mérite d’être connue.

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être (ou êtes déjà) l'heureux propriétaire d'un dogue de Majorque ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

La distinction LOF et non LOF

En France, si le chien est LOF, le Dogue de Majorque n’est pas catégorisé.

Mais si le Dogue de Majorque est croisé, et donc non LOF, à ce moment-là il entre en première catégorie et il sera considéré comme un chien d’attaque.

Attention, un chien de première catégorie doit être obligatoirement stérilisé. Le port de la muselière est aussi obligatoire. Et le propriétaire doit effectuer toutes les démarches administratives qui vont avec la loi des chiens de 1ère et 2ème catégorie.

De plus, c’est un chien souvent confondu avec le staff ou même le rottweiler.

Les propriétaires peuvent donc être confrontés à des remarques de la part d’autres personnes à propos du port de la muselière.

« On m’embête quand même pas mal avec cette muselière. Malheureusement, la race est peu connue. Les gens voient une grosse tête, il ressemble à un molosse, pour eux, c’est catégorisé donc il y a besoin d’une muselière et ça fait peur. C’est un peu le souci que j’ai au quotidien. » tient à signaler Océane.

Mais elle fait de la prévention auprès des personnes qu’elle croise « mieux vaut avoir peur de la maîtresse que du chien ».

En effet, le Dogue de Majorque fait partie des races victimes de nombreux préjugés.

Un chien qui a mauvaise réputation

Le Dogue majorquin est victime d’une mauvaise réputation car il y des centaines d’années, il était utilisé comme chien de combat :

  • combat entre chiens ;
  • ou combat contre des taureaux.

Le Dogue de Majorque a été très célèbre en Angleterre au XVIIIème siècle car il a été très importé dans le pays pour faire ces combats de chiens. Des origines et un passé qui lui font défaut aujourd’hui car il reste encore de nombreux préjugés sur cet animal.

La socialisation du Dogue de Majorque

Le Ca de Bou doit être socialisé très jeune, dès qu’il est chiot.

« Il doit voir un maximum de chiens quand il est petit afin d’avoir tous les codes canins et de pouvoir s’épanouir dans sa nouvelle vie entouré de chiens, d’humains et de plein de bestioles » précise Tony, éducateur et comportementaliste d’Esprit Dog.

Outre la rencontre avec d’autres animaux, le Dogue de Majorque doit sortir partout avec son humain.

Le propriétaire doit pouvoir l’emmener au restaurant ou encore dans un bar prendre un café.

Il va falloir lui montrer la vie que vous avez. Beaucoup de personnes ont leur gros chien et se privent de tout, se privent de leur vie. Mais avoir un chien, quelle que soit sa taille, ce n’est pas se priver de la vie. Si vous n’allez jamais au restaurant avec et que le jour où il a 3 ans vous décidez d’y aller, il sera insupportable. Pareil si vous ne recevez jamais d’amis chez vous et qu’un jour quelqu’un vient, il aura envie de le liquider.

Il faut donc normaliser tous ces événements qui font partie du quotidien du maître très tôt pour que ce soit une habitude et non une source d’angoisse.

De plus, lorsque le Dogue de Majorque voit que son humain est à l’aise dans ces situations, il va être détendu.

« C’est un amour, une crème, elle est appréciée par tout le monde. J’arrive à l’amener au bureau de temps en temps. Mes collègues de bureau sont trop contents quand je l’emmène. Et avec ma maman qui avait peur des gros chiens, aujourd’hui elles sont meilleures copines. C’est un pot de colle. C’est la caractéristique du molosse, ce sont des vrais cœurs de guimauve à l’intérieur. » démontre Océane, propriétaire de Rockie.

L’entente entre congénères

À signaler, les Dogues de Majorque peuvent être bagarreurs, surtout entre mâles. Tony conseille la castration.

Quand vous allez castrer un mâle vous allez diminuer de 20 % toutes les réactivités et agressions aux congénères.

En effet, cela permet de réduire les agressions liées aux hormones. La castration est donc une solution si le maître ne souhaite pas faire reproduire son animal.

Beaucoup de fiches de race sur le Dogue de Majorque le décrivent comme réactif aux congénères. De quoi faire peur aux futurs propriétaires.

Ça faisait un peu peur à Océane. Mais quand elle était plus jeune elle a eu pas mal de chiens et elle se sentait capable d’en assumer les conséquences. Après elle a été bien guidée par l’éleveuse qui lui a vendu Rockie. Elle lui a dit que rien n’était impossible, qu’il fallait beaucoup travailler la sociabilité.

C’est ce qu’Océane a fait. Et aujourd’hui Rockie n’a aucun problème avec les autres congénères, au contraire, elle joue avec tout le monde.

L’éducation du Dogue de Majorque

Malgré les « on dit », c’est un chien qui est capable d’être éduqué !

Le Dogue de Majorque peut :

  • apprendre,
  • participer à des activités.

Certaines polices à travers le monde se servent même des Dogues de Majorque en recherche pour les douanes.

Ne prenez pas un Dogue de Majorque en vous disant qu’il est têtu ou con comme la lune et qu’il n’apprendra jamais rien. En partant de ce principe-là, il n’apprendra rien et vous allez faire perdurer la légende que le Dogue de Majorque ne peut rien comprendre.

Quand une personne vit avec des préjugés sur son animal, cela crée des blocages dans l’apprentissage et l’éducation.

Il risque de se retrouver avec un compagnon qu’il ne pourra pas détacher et qui n’aura pas de rappel. Mais un chien qui n’est pas détaché ne peut pas courir, ne peut pas s’amuser et décompresser, il sera donc stressé s’il ne fait pas d’activité intellectuelle et physique. En bref, il ne sera pas épanoui.

Si le propriétaire n’apprend rien à son chien, il s’expose aussi à des troubles du comportement. C’est donc important de poser les bases éducatives qui vont lui permettre d’avoir une vie normale.

Mais le Dogue de Majorque peut avoir son caractère.

Psssst...!

Profitez de 10 € de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code DOGUEDEMAJORQUE10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Juillet

Pour exemple, Rockie fait bien tous les ordres, mais c’est sa rapidité d’exécution qui est difficile. Océane constate que sa chienne a tendance à prendre son temps, à finir ce qu’elle est en train de faire lorsqu’elle lui ordonne de s’asseoir par exemple.

Un chien territorial

C’est un chien très territorial. Quand les Dogues de Majorque sont chez eux, ils ont du mal à accepter la présence d’autres chiens.

Mais il existe une astuce si un chien doit venir sur le territoire du Dogue de Majorque.

Quand vous savez que vous allez avoir une rencontre à faire, ne le faites pas dans le jardin et encore moins dans le jardin de votre Dogue de Majorque. Partez en balade, faites les présentations et revenez naturellement chez vous avec les autres chiens.

Ainsi, le Dogue de Majorque va accepter plus facilement la présence d’autres personnes et d’autres chiens chez lui, surtout dans les premières années.

Partir en vacances avec un Dogue de Majorque

Il faut un temps d’adaptation pour le chien lors de l’arrivée sur un lieu de vacances.

Rockie, pour exemple, fait l’inspecteur La Renifle. Il n’y a pas un coin de la nouvelle maison qui ne passe pas sous sa truffe. Mais en termes d’adaptation, ce n’est pas si compliqué que ça. Il faut juste qu’elle prenne son temps, qu’elle aille voir partout.

Un chien pour un maître actif et sûr de lui

Le Ca de Bou ne correspondra pas à une personne qui ne bouge pas de chez elle.

En effet, c’est un chien qui a besoin d’un minimum d’activité physique.

Le Dogue de Majorque est aussi un chien de famille.

C’est vraiment un chien de famille. Rockie aime les humains, elle aime les enfants, il n’y a pas de souci. Il faut une famille active qui sache s’adapter au chien et lui apporter tout le confort nécessaire. Mais pas pour des gens qui restent tout le temps chez eux, ou juste dans le jardin.

Le Dogue de Majorque a besoin d’un maître sûr de lui car c’est un chien très alerte, qui aime observer son environnement. S’il tombe sur des maîtres peu sûrs d’eux, le chien peut prendre le dessus et ça peut devenir dangereux.

Le Dogue de Majorque a besoin d’un maître référent qui impose des règles fermes avec un cadre dans lequel le chien va pouvoir s’épanouir. Une personne en qui il place sa confiance. Si le chien sent que son maître doute, il va prendre le dessus et ce sera ensuite compliqué au niveau de l’éducation et du comportement de l’animal.

Vivre en appartement

CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit Dog Family

Votre dogue de Majorque est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui ?

Découvrir

Le Dogue de Majorque peut tout à fait vivre en appartement ou encore en maison avec ou sans jardin. Cela n’a pas d’importance.

Le propriétaire doit, dans tous les cas, se lever le matin, sortir son chien en balade. « Si vous avez une maison et que vous espérez le laisser dans le jardin, alors vous aurez un tueur. Vous allez avoir un chien qui va vriller complètement.

La santé du Dogue de Majorque

C’est une race robuste au niveau de la santé mais attention à son poids et son alimentation !

Le Dogue de Majorque est touché par de nombreux problèmes liés au surpoids comme des problèmes articulaires du type dysplasie des coudes, dysplasie des hanches, rupture des ligaments… Et c’est souvent la faute du propriétaire.

Quand on a un molosse, on veut toujours le plus gros du quartier. À chaque fois qu’on en a un, on en veut un énorme et on se retrouve avec des Dogues de Majorque surdimensionnés. Le problème c’est qu’à un moment donné ça pète. Et pour ce chien, on a énormément de rupture des ligaments.

Le Dogue de Majorque ne doit pas être gras et gros.

Il faut veiller à ce qu’il ne prenne pas trop de poids. Le dogue de Majorque doit toujours être athlétique, sportif, endurant, capable de parcourir de longues distances et de rester élastique. Il sera ainsi protégé de tous les problèmes articulaires.

Quand Rockie était chiot, elle a eu un début de dysplasie au moment de la croissance, elle est toujours suivi par un ostéopathe. Avec Océane, Rockie fait beaucoup de natation, beaucoup de proprioception pour pallier et combler ce manque-là. Il faut surtout qu’elle soit musclée.

Le Dogue de Majorque peut aussi avoir des problèmes aux oreilles avec l’othématome.

Un othématome ou « l’hématome de l’oreille du chien » est un hématome au niveau du pavillon de l’oreille. Il peut être dû à un choc ou un grattage. Il est important de consulter un vétérinaire pour le résorber et le traiter. Océane, maîtresse d’un Dogue du Majorque, a connu ça avec sa chienne Rockie.

Comment élever un Dogue de Majorque ?

L’élevage du Dogue de Majorque commence par sa socialisation dès les premiers mois.

Il est important de le sortir dès ses premiers mois pour rencontrer d’autres personnes et d’autres animaux, notamment des chiens. C’est ainsi que vous aurez un Dogue de Majorque équilibré à l’âge adulte.

Peut-il vivre en famille ?

De nature calme et déterminé, le Dogue de Majorque peut être un excellent compagnon pour toute la famille.

Il s’attache énormément à sa famille et s’entend très bien avec les enfants. Le plus important est de l’éduquer et de le socialiser correctement pour lui éviter des troubles de comportement.

Le Dogue de Majorque peut-il vivre dans un appartement ?

Malgré son physique imposant et taillé pour l’effort physique, le Dogue de Majorque peut vivre aussi bien dans une maison que dans un appartement.

Mais pour cela, son maître doit bien l’éduquer comme lui apprendre la solitude. Et surtout il faudra satisfaire ses besoins physiques et intellectuels à travers des balades quotidiennes et des jeux.

Peut-on voyager avec un Dogue de Majorque ?

Le Dogue de Majorque s’adapte facilement à l’environnement de son maître que ce soit dans la ville ou à la campagne.

Il a juste besoin de prendre son temps pour se familiariser à son nouvel environnement et pour poser ses repères. C’est un chien que vous pouvez emmener partout avec les moyens adaptés.

Comment éduquer un Dogue de Majorque ?

Le Dogue de Majorque a besoin d’une éducation ferme, mais sans aucune violence ou rapport de force.

Son maître doit être précis et cohérent dans son éducation. Il devra travailler son obéissance avec amour en lui montrant clairement les limites comportementales à ne pas franchir.

Informations sur la race

  • Gabarit : Grand
  • Esperance de vie : De 10 à 12 ans
  • Type de poils : Court
  • Couleur(s) de robe : Bringé, fauve et noir
  • Taille Mâle : De 55 à 58 cm
  • Taille Femelle : De 52 à 55 cm
  • Poids Mâle : De 35 à 38 kg
  • Poids Femelle : De 30 à 34 kg
  • Perte de poils : Le Dogue de Majorque perd modérément ses poils, mais cela s’intensifie durant ses périodes de mue (au printemps et à l’automne). Un brossage régulier, une fois par semaine, sera nécessaire pour retirer les poils morts et pour garder sa peau et son poil en bonne santé.
  • Besoin d'exercice : Le Dogue de Majorque a besoin de faire beaucoup d’exercices, mais il faut éviter de le solliciter à l’excès. Cela peut se faire à travers des promenades quotidiennes, des jeux et sports canins comme la balle.
  • Coût mensuel moyen : Environ 60 € par mois