Le Golden retriever

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, je vous présente le golden retriever.

Concernant le golden retriever, vous avez là un chien qui est plutôt docile avec ses congénères. Ça en fait un super chien pour tous les gens qui n’ont pas l’habitude justement d’en avoir. Il est plutôt flexible et malléable donc ça, c’est vachement cool. Après attention quand même parce que souvent, quand vous récupérez un golden, vous pensez qu’il naît intelligent. Certes, il a des facultés et des capacités, maintenant ça va être à vous de les développer.

Présentation du golden retriever

Souvent, beaucoup de propriétaires de golden retriever me disent : ouais, c’est quand même énervant parce que nous, on a bossé comme des fous pour avoir un golden sublime et capable intellectuellement de faire tout ce qu’on veut. Marcher sans laisse dans la rue, se coucher, s’asseoir, ne pas bouger, ne pas traverser les trottoirs. Mais les gens qu’on croise nous disent à chaque fois : « ouais, mais c’est facile, c’est un golden que vous avez ». Attention, il y a beaucoup de travail à mettre en place. Mais en revanche comme il est docile, c’est vrai que c’est un chien avec lequel vous allez avoir des facilités à lui apprendre les choses. Il ne cherchera pas plus que ça à vous mettre en difficulté ou à chercher vos défauts.

Les capacités de l’animal

Niveau santé, on est sur un chien qui est plutôt résistant. Il va être touché par des maladies qui touchent tous les chiens de cette taille-là et de ce poids-là, comme la dysplasie, certains types de cancer… Il n’y a rien de spécifique à la race si ce ne sont les problèmes de peaux. Le chien est plutôt sujet à des problèmes de hotspots notamment. Quand on parle d’un golden retriever, on parle d’un chien qui finit souvent dans des familles primo accédants. C’est-à-dire qui n’ont jamais eu de chien.

Il fini également dans de grandes familles qui ont cette mauvaise habitude de le laver. Un chien ne se lave pas. S’il s’est roulé dans le caca en balade, évidemment, vous le lavez, c’est du bon sens. Dans tout autre cas, passez un coup de jet d’eau si vous en avez envie. Surtout pas de savon, vous détruisez le sébum. Si vous détruisez le sébum, vous lui offrez toutes les maladies du monde notamment une dont je vous ai parlé au départ, c’est le hotspot.

Petite précision sur les températures, vous avez un chien qui est adaptable à toutes les températures si tant est qu’elles restent raisonnables. En gros, entre 25 et 30 degrés il n’y a pas de souci. Par contre, il n’est pas fait pour les températures extrêmes vers le chaud, ni vers le froid. Niveau activité physique, vous avez vraiment intérêt à vous enlever de la tête que c’est le bon père de famille qui ne doit rien faire de toutes ces journées.

Vous avez un chien qui à cause de ce type d’idées reçues est en train de devenir obèse systématiquement. Attention, il n’y a rien qui prédispose le golden retriever à prendre du poids. La seule chose qui lui fait prendre du poids, c’est l’environnement et les familles dans lesquelles il vit. Donc, surtout, il n’y a pas de fatalité là-dessus. En effet, il ne deviendra ni plus gros ni plus maigre que les autres. Ça va dépendre de ce que vous allez lui faire faire.

Le golden retriever, un nageur hors pair

Évidemment, il a les pattes palmées, c’est un super nageur. Il a un sous-poil en plus qui le rend imperméable. La discipline où il est le plus à l’aise ça va être dans l’eau. Par contre, il est aussi très bon dans tout un tas d’autres disciplines. Vous pouvez faire du canicross avec lui, partir en randonnée ou simplement marcher. Si vous êtes sportif ou si vous avez envie de passer du temps avec lui et de vivre des aventures, c’est vraiment le chien qu’il vous faut.

Pareil, c’est un chien qui va surtout aimer être proche de ses maîtres et qui a besoin de sortir. Alors quand on dit « besoin de sortir », il n’a pas forcément la nécessité de courir comme un fou. C’est pour cela que même des personnes âgées peuvent tout à fait envisager un golden retriever. Il sera un peu leur compagnon de route lors de leur balade. Mais en revanche, il faut des personnes âgées qui prennent du plaisir à partir faire du trekking. Vous pourrez partir marcher en montagne, votre golden vous accompagnera partout, soyez-en sûr.

Niveau alimentation, c’est un chien qui va vous coûter globalement 50 à 60 euros par mois en moyenne. Ça dépendra un petit peu de ce que vous lui donnez, de la qualité de ce que vous lui donnez, mais en tout cas, ce n’est pas un gouffre. N’imaginez pas que votre golden est un glouton. S’il est glouton, c’est parce que vous ne l’avez pas éduqué. Vous ne l’avez pas appris à se contenir ça, c’est de l’éducation vraiment. Niveau obéissance, le golden n’a aucune envie de vous mettre en difficulté il apprend très vite c’est une vraie éponge surtout les 25 premières semaines. C’est là qu’il va falloir lui expliquer comment va se passer sa vie future. Si vous vous y prenez bien dès le départ, vous serez tranquille.

Attention quand même, je vous tire un tableau un peu idyllique du golden retriever. Néanmoins, il reste quelques spécimens dans la nature qui, parce qu’ils n’ont pas été éduqués, parce qu’ils ont été récupérés chez de mauvais éleveurs ou tout simplement parce qu’ils sont tombés chez de mauvaises personnes peuvent tout à fait mal se comporter. Ça arrive. Donc attention quand même vous avez un boulot à faire rapprochez-vous des éleveurs. Il faut savoir que dans les refuges aujourd’hui les chiens issus d’élevages, ce sont 15 à 20 %. Tout le reste vient de portées sauvages faites à domiciles ou en animalerie.Je ne veux pas vous faire l’apologie de quoi que ce soit avec cette information, mais il y a des chiffres et il faut bien pouvoir les analyser.

La fiche santé du chien

Si le Golden retriever est généralement en bonne santé, il peut connaître des problèmes comme tout autre chien. Outre les problèmes courants, comme la dysplasie ou les allergies, le chien est sujet à la cataracte. Cette maladie touche le cristallin de l’œil. Cette dernière peut se développer à tout âge et n’altère généralement pas la vision. Si ce problème devient handicapant pour votre chien, vous pouvez l’emmener chez votre vétérinaire afin que celui-ci puisse traiter l’animal chirurgicalement.

La sténose aortique touche le cœur du chien. Ce problème est causé par une connexion entre le ventricule gauche et l’aorte. Le chien connaît alors des évanouissements et, dans les cas les plus graves, la mort subite.

Le golden retriever est également sujet à l’hyperthyroïdie. Ce trouble de la glande thyroïde cause d’autres maux tels que l’épilepsie, la perte de poils, l’obésité et la léthargie. Des affections cutanées peuvent également se développer sur la peau du chien. Le seul moyen de soigner le toutou est de lui fournir un traitement médical adapté ainsi qu’un régime strict.

Enfin, comme toutes les grandes races, il est possible que le chien soit victime d’ostéosarcome. Ce cancer des os est malheureusement incurable et entraîne l’animal vers la mort.

Beaucoup de maladies sont héréditaires chez le Golden retriever. Il est donc important de bien choisir l’éleveur chez lequel vous l’adoptez. En effet, ce dernier doit avoir réalisé tous les tests nécessaires afin de vous prouver que l’animal est sain.

Niveau poids, une femelle golden va faire entre 25 et 32 kg à peu près. Le mâle va être un petit peu plus gros, il peut aller jusqu’à 35 kg. Maintenant, il n’y a pas une énorme différence entre un mâle et une femelle sur cette race-là spécifiquement. Pour l’espérance de vie, il y a une petite info extrêmement importante à connaître. Les dernières études montrent qu’il fait partie des rares chiens à systématiquement dépasser les 10 ans. Maintenant, on va aller voir une passionnée de la race, on va aller voir Hélène.

L’interview d’Hélène, propriétaire d’un Golden Retriever

Esprit Dog :  Alors Hélène, une première question : pourquoi le golden retriever ?

Hélène :  Moi, j’ai toujours eu envie d’avoir un chien depuis toute petite. Le golden me paraissait être le chien le plus facile, entre guillemets, celui où j’avais le plus de chance de m’en sortir sur l’éducation.

Esprit Dog :  Si tu devais citer trois qualités ?

Hélène :  Alors, sa capacité à s’adapter, extrêmement pleine de vie et à l’inverse très calme, et intelligente très intelligente.

Esprit Dog :  Ça veut dire quoi ? Qu’il n’a besoin de rien faire ?

Hélène :  Non, il n’y a pas besoin de ne rien faire, mais par contre, quand on lui apprend quelque chose, ça rentre très vite.

Esprit Dog :  Pour quel type de personne tu conseillerais un golden ?

Hélène :  Alors pour n’importe qui du moment qu’il s’investisse et aime son chien.

Esprit Dog :  Tu penses que ça demande beaucoup d’activités physiques ?

Hélène :  Alors il ne faut pas se laisser endormir, j’adore la sortir parce qu’elle, elle se libère vachement et on ne s’en rend pas compte parce qu’elle est très calme à la maison. Donc si on oublie de la sortir, il ne se passe pas grand-chose. Mais c’est comme ça qu’on leur brise un peu le moral sans forcément s’en rendre compte.

Esprit Dog :  Pour moi, c’est un inconvénient de la race parce qu’il est tellement gentil qu’il ne va rien dire contrairement à d’autres qui vont tout casser. Résultats, ils prennent du poids et quand ils prennent du poids, c’est quand même une des premières causes de mortalité chez le golden. Est-elle une bonne gardienne ?

Hélène :  Non pas vraiment. Elle fait plutôt la fête aux gens qui rentrent.

Esprit Dog :  Il y a des cas particuliers, bien sûr, mais dans 99 %, des cas si vous vous y prenez bien, il ira vers tout le monde, il fera la fête tout le temps. Par contre ça, ça veut dire case éducation. On ne saute pas sur les gens, même si c’est pour leur faire la fête. Il y a justement une vidéo de Mimolette sur notre Facebook. Elle a trois mois et demi et vous pouvez la voir sans laisse dans la rue exécuter plein d’ordre différent. Les ordres servent justement à offrir de la liberté. Une fois qu’on a compris ça, après ça va tout seul.

Hélène :  C’est complètement ça ! Moi, aujourd’hui, la chienne, mon but c’est de lui parler le moins possible. C’était en lui apprenant des choses que j’ai pu la libérer de toutes ses contraintes.

Esprit Dog :  Ça veut dire dix mois d’apprentissage intensif en éducation : comportement, règles de vie, façon de vivre et puis des mots. Après, on parle de moins en moins parce que ça devient naturel en fait parce que ce qu’on veut, c’est que la chienne ou le chien comprennent que ce qu’on lui demande au départ et qui n’est pas naturel. Pour un chien, ne pas traverser un trottoir ce n’est pas naturel et bien, on fait que ça le devienne pour que d’une part il ne réfléchisse pas et qu’il agisse naturellement. Surtout, qu’on puisse s’amuser, s’éclater et profiter.

Hélène :  J’ai l’impression que de lui avoir appris des ordres, ça lui a appris à réfléchir à la situation dans laquelle elle était.

Esprit Dog :  Tu sais, il y a une idée reçue qui dit que ton golden ne doit pas marcher. Il faut juste être intelligent. Si tu pars faire 20 km à vélo avec ta chienne à trois mois, c’est juste bête. En gros, quand on vous dit sur toutes les races de chiens qu’elles soient moyennes, grandes ou géantes de ne pas marcher de ne pas courir de ne rien faire, c’est bête !

Mieux vaut faire une balade de dix minutes, un quart d’heure ou 20 minutes dehors et faire un kilomètre et demi et rentrer le chien, plutôt que d’avoir un chien qui ne sort pas et qui ensuite va courir pendant 10 minutes sur le carrelage à la maison, descendre les escaliers à fond… C’est le meilleur moyen de lui déclencher une dysplasie. Vous allez ensuite dire à l’éleveur « C’est bizarre, il n’est pas sorti ». Et ben oui, il n’est pas sorti, mais il a fait dix fois pire.

Dernier petit point sur la natation quand ils sortent de l’eau, pensez bien à éponger et essuyer la queue à votre chien. Sinon ça va lui causer un syndrome de la queue cassée. Ça va se traduire par d’énormes douleurs donc on fait attention. Quand ça part à l’eau ensuite, on essuie la queue. Pour finir est-ce que tu es heureuse avec mimolette ?

Hélène :  Je suis comblée.

Esprit Dog :  Merci beaucoup pour aujourd’hui et puis à la prochaine.

Le golden retriever s’entend-il bien avec les enfants ?

Ce chien est parfait pour les familles et s’entend très bien avec les enfants. Doux et gentil, il est également très patient et aime jouer avec eux. Toutefois, il est important d’être prudent. En effet, étant une race de grande taille, il peut facilement renverser les plus petits.

A-t-il besoin de beaucoup d’exercice ?

Le golden retriever est une race très sportive. Pour rester en bonne santé, il a besoin de beaucoup d’exercice. Il est également important de le stimuler mentalement. Attention, il est déconseillé de proposer des exercices trop intenses au chiot de moins de 18 mois. En effet, celui-ci est en pleine croissance, vous risquez de lui abîmer des articulations.

Le Golden retriever supporte-t-il les climats chauds ?

Oui, il ne craint pas forcément la chaleur. Toutefois, il est important de lui proposer un accès à un lieu ombragé et aéré. N’oubliez pas de lui fournir régulièrement de l’eau.

J’ai peur qu’il ait trop chaud, puis-je raser les poils de mon chien ?

Non ! Il ne faut jamais raser un Golden retriever. En effet, c’est grâce à la double couche de son pelage qu’il peut réguler sa température. Une tonte du chien peut être un désastre pour lui.

D’où vient le Golden retriever ?

Le golden est originaire d’Écosse. Les premières traces de ce chien remontent à 1868. Toutefois, Lord Tweedmouth, le créateur de cette race, a tenté de développer la race des années auparavant. Ainsi, on retrouve des ébauches de son projet datant 1835.

Le Golden retriever

Informations sur la race

  • Gabarit : Grand
  • Esperance de vie : Environ 14 ans
  • Type de poils : Mi-long
  • Couleur(s) de robe : Blanc, Rubis
  • Taille Mâle : 56 à 61 cm
  • Taille Femelle : 51 à 56 cm
  • Poids Mâle : 28 à 34 kg
  • Poids Femelle : 24 à 28 kg
  • Perte de poils : La perte de poils est régulière et s’accentue pendant les périodes de mue. Au printemps et en automne, il est important de le brosser quotidiennement.
  • Besoin d'exercice : Il faut proposer au golden retriever des sorties journalières afin de garder ce dernier en forme. Si possible, il faut offrir au chien la possibilité de nager. En effet, c’est ce qu’il préfère par-dessus tout. Enfin, comme beaucoup d’autres chiens, le golden retriever aime également les sports canins tels que l’agility, le pistage ou encore l’obédience.
  • Coût mensuel moyen : Environ 60 € par mois