Le kelpie, un chien de caractère actif et proche de son maître

le kelpie
  • GabaritMoyen
  • Espérance de vieDe 10 à 14 ans
  • Type de poilsCourt avec sous-poil dense
  • Taille MâleDe 46 à 51 cm
  • Taille FemelleDa 43 à 48 cm
  • Poids MâleDe 13 à 22 kg
  • Poids FemelleDe 11 à 20 kg
  • Couleur(s) de robeMarron
Voir la vidéo

Le Kelpie, parfois confondu avec un Labrador aux oreilles coupées, est une race de chien qui n’a pas été dénaturée.

C’est à l’origine un chien de berger et donc un chien de travail. Les chiens de cette race sont des guides de troupeau habitués à travailler sur de grandes étendues. Il a donc de grandes capacités physiques et intellectuelles.

💡 Il faut donc bien réfléchir et se renseigner avant d’en adopter un, car un Kelpie a de grands besoins.

Pour exemple, Aurélie a eu un coup de cœur pour cette race quand elle était enfant, à la séparation de ses parents. En toute intelligence, elle s’est renseignée sur la race avant d’adopter un Kelpie.

« J’ai commencé à appeler des éleveurs en France, mais il n’y en avait que deux à l’époque. C’était une race très chère en France et moi je ne reconnaissais pas dans les éleveurs présents mon besoin d’activités sportives. C’est en téléphonant aux Pays-Bas que j’ai trouvé une éleveuse qui correspondait à notre recherche. »

Magalie et Aurélie ont donc créé leur élevage de Kelpies.

« On a eu une chienne avec qui on a fait une première portée. Sur la deuxième portée j’ai gardé Jenna. Puis maman a gardé la maman de Jenna. Et puis voilà, j’ai passé le virus comme ça et aujourd’hui on se retrouve avec quatre kelpies à la maison. »

Karine avoue que le Kelpie a besoin d’une famille disponible.

Le tempérament du Kelpie

Le Kelpie est un chien qui a du tempérament.

Les chiens de cette race savent ce qu’ils veulent ou non. Pour convaincre son chien, le propriétaire doit faire comprendre à son animal l’intérêt de faire certaines actions. Le maître doit avoir de l’imagination car le Kelpie est très intelligent, vif et pertinent, il a donc tendance à se lasser.

Ne reproduisez pas 500 fois le même exercice avec ce type de chien parce que là, si vous le faites, vous allez entraîner le chien en fait dans une chute, c’est-à-dire que le chien va s’ennuyer. Le chien va plonger et le chien n’arrivera donc pas à apprendre, à comprendre et à prendre du plaisir.

En effet, le plaisir et le bien être animal est important pour cette race intelligente.

Si le chien prend du plaisir à faire des activités stimulantes avec son humain alors il sera stable et équilibré. C’est également un chien très stimulant pour son propriétaire car celui-ci devra varier régulièrement les exercices.

Le plaisir est synonyme de changement pour le Kelpie.

Il faut souvent changer d’exercice même si c’est pour la même finalité. Le but est d’offrir au chien différentes approches et différentes stimulations physiques et intellectuelles.

Un chien proche de son maître

Le Kelpie est un chien naturellement proche de son humain.

C’est très rare de voir un chiot Kelpie qui n’est pas en adoration devant son maître. Le kelpie jeune a tendance à être sur son maître et à aller avec lui pour découvrir l’environnement.

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être ou êtes l'heureux propriétaire d'un Kelpie ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

Les besoins du Kelpie

Le Kelpie a toutes les qualités pour un chien de travail : vif, intelligent, rapide et non modifié par l’Homme… Ces animaux ont des besoins élevés.

Les maîtres doivent donc être actifs.

Un chien qui a besoin de se dépenser

Certaines races de chiens de troupeau ont évolué avec le temps pour devenir des chiens un peu moins de travail et un peu plus de compagnie.

Un chien plus tranquille, un peu plus pépère qui ne nécessite pas quinze heures de travail tous les jours pour que ça commence à se stabiliser.

En effet, le Kelpie a de l’énergie et beaucoup d’endurance.

Le propriétaire doit prendre ces caractéristiques en compte quand il récupère ce type de chien car il va falloir le sortir.

« Pas le tour du pâté de maison… Il va falloir le sortir 01h30 à 02h00 tous les jours. Le laisser détaché. Il faut le faire jouer avec des congénères, renifler un petit peu. Il va falloir, en fait, vivre avec lui. » précise Tony.

Un besoin de se dépenser pas incompatible avec la vie en appartement.

Une maison ou un jardin ne sont pas forcément nécessaires.

« On en a vendu une à une personne qui travaillait en écurie qui emmenait son chien avec elle toute la journée, chercher les chevaux au paddock… Le chien était avec elle dans les écuries. Et il y en a une autre, coach sportive, spécialisée en extérieur qui partait toute la journée avec son chien et quand elle avait du cross avec ses clients, elle le prenait… » argumentent Magalie et Aurélie, à la tête d’un élevage de Kelpies.

Les propriétaires de Kelpie doivent donc apprécier les longues balades.

Psssst...!

Profitez de 10€ de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code KELPIE10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Octobre

« Si jamais vous avez une paire de chaussures de trail ou de rando, que vous limez et que vous êtes obligé de changer une fois par an, c’est déjà un bon critère pour prendre un Kelpie. » plaisante Aurélie.

C’est un animal qui convient aussi à des personnes plus âgées tant qu’elles sont actives. Pour exemple, il y énormément de personnes de plus de 60 ans qui font du pistage avec leur chien.

Un chien qui a besoin de réfléchir

Le Kelpie a besoin de penser, de réfléchir via des activités physiques.

« Ça peut être des sports canins, vous pouvez faire de l’agility si vous voulez, vous pouvez faire du troupeau, vous pouvez faire de la recherche… Il va falloir faire des choses qui vont l’obliger à réfléchir. » détaille Tony.

Pour bien comprendre la différence entre l’effort physique et mental, Tony donne un exemple :

« Vous prenez une balle, vous lui envoyez toute la journée, ça ne lui suffira pas, ça ne va pas le crever. Vous allez peut-être l’essouffler, mais vous n’arriverez pas à le fatiguer intellectuellement et il aura des troubles de comportement et foutra le bordel. »

En effet, pour que le Kelpie soit épanoui, il doit être avec un maître qui s’investit.

Le propriétaire d’un Kelpie doit comprendre que c’est une race de travail qui a besoin de travailler, de réfléchir car elle n’a pas été modifiée pour être « juste un chien de compagnie ». Si le maître a compris les besoins de cette race alors ce chien deviendra un véritable compagnon de tous les jours et parfaitement adapté à la vie avec les humains.

La solitude

Pour la solitude et la destruction, le Kelpie apprend assez vite car c’est un chien de travail.

Mais il faut qu’il ait une bonne base. On ne peut pas demander à un chien d’apprendre les choses dès qu’on a laissé des comportements s’instaurer. C’est un chien qui marque vite. Donc, c’est-à-dire qu’il va prendre vite tout le positif. Mais il va prendre aussi vite tout le négatif.

Il peut, parfois, rester seul.

Le Kelpie peut tolérer de rester la journée tout seul. Mais quand ils sont jeunes, il faut prévoir une troisième balade parce qu’il faut leur apprendre au fur et à mesure la solitude. En effet, laisser son chien seul pendant huit heures, cela ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut un maître organisé et disponible pour son chien malgré le travail.

Quand on part 8 heures travailler, ça veut dire que ça vous fait une journée de 8 heures à 16 heures. Ça veut dire que vous vous levez à 6 heures du matin pour aller sortir votre chien au moins une heure avant.

La socialisation du Kelpie

Pour que la vie avec les humains se passe bien, le maître ne doit pas oublier certains essentiels…

Entre zéro à quatre mois, le chien est une véritable éponge. C’est une période où il va s’approprier son environnement. C’est aussi un moment de socialisation indispensable où le propriétaire doit indiquer à son chien que tous les êtres qui l’entourent ne sont pas des moutons.

« Tout n’est pas un troupeau… Donc tous les humains, les joggeurs, les vélos… Il doit les voir, les comprendre mais pas toucher. C’est comme ça que vous allez réussir à avoir un kelpie bien dans sa tête et bien dans son corps. » affirme Tony, éducateur et comportementaliste canin d’Esprit Dog.

Mais cette attitude de chien de troupeau ne pose pas de problème pour les balades si le chien a bénéficié d’une éducation. Il faut travailler le rappel. Dans ce cas, les balades sans laisse sont tout à fait possibles.

Avec ses congénères, le Kelpie n’a pas de problème si les expériences d’avant ont été positives. D’ailleurs, le Kelpie peut très bien vivre avec d’autres chiens. S’il est habitué, il peut aussi vivre avec d’autres animaux dont les chats.

Les activités avec le Kelpie

Le Kelpie a une très grosse capacité d’endurance.

Il a donc besoin de maîtres actifs qui aiment les balades, le pistage et d’autres activités. Il est tout à fait disponible pour faire du canicross, du caniVTT, pour aller courir…

CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit Dog Family

Votre Kelpie est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui ?

Découvrir

Si vous voulez avoir un chien de canapé, qui fait le tour du pâté de maison, un chien avec sa petite demi-heure détachée : ne prenez pas ce type de chien parce que là, pour le coup, vous n’aurez aucune chance, ça ne fonctionnera pas.

Les maladies du Kelpie

Le Kelpie est un chien solide et robuste grâce à sa génétique et les éleveurs qui ont bien fait leur travail.

Maladies cardiaques

Mais cette race robuste peut être touchée par des maladies cardiaques.

Une qui atteint le chien à partir de ses cinq ans avec une dégénérescence. Et une autre maladie cardiaque qui arrive vers l’âge de 4 et 6 ans avec un effet immédiat.

Le chien du jour au lendemain va s’immobiliser, tomber par terre et c’est fini. Aujourd’hui, il y a énormément de recherches sur le sujet pour déterminer si c’est vraiment héréditaire.

Pour éviter ces problèmes de santé dans le futur, des initiatives sont mises en place.

Il y a certainement un gène récessif derrière. Donc l’idée, c’est surtout de ne pas utiliser les chiens qui sont suspects ou les chiens qui descendent des chiens connus pour ces problèmes là… et de faire les choses bien pour qu’il y ait le moins de consanguinité possible et que du coup, elle ne se transmette pas sur les générations à venir.

L’anomalie de l’œil du colley

C’est une maladie héréditaire à cause d’un problème génétique. En fonction du stade, cela peut entraîner la perte de la vision. C’est lié au fait que le Kelpie est issu d’un croisement.

Pour tout savoir sur le Kelpie, visionnez la vidéo

FAQ le Kelpie

Quel est l’origine du Kelpie ?

Le Kelpie, est un descendant des chiens de berger arrivés en Australie avec des Écossais juste après la moitié du XIXème siècle.

La race a ensuite été développée par des éleveurs de moutons de la Nouvelle-Galle du Sud. Ceux-ci recherchaient un chien capable de garder et de conduire un grand nombre de moutons sur de très grands espaces.

Comment éduquer un Kelpie ?

Le Kelpie est réputé pour être très obéissant et facile à éduquer.

C’est un chien qui aime apprendre et qui souhaite constamment faire plaisir à son maître. Mais cela ne signifie pas qu’il ne faut rien faire.

Il est recommandé de commencer son éducation dès son plus jeune âge en associant la fermeté à une bonne dose d’amour et de douceur.

Comment socialiser un Kelpie ?

Le Kelpie doit bénéficier d’une bonne socialisation pour être un chien équilibré et agréable à vivre.

Pour cela, il est recommandé de commencer à le socialiser très tôt avec de petites sorties et des balades en pleine nature.

Ces différentes sorties seront l’occasion pour votre chien de faire de nouvelles rencontres et de découvrir de nouvelles stimulations.

Peut-il vivre en appartement ?

Le Kelpie s’épanouit pleinement dans de grands espaces où il peut profiter de sa liberté.

Toutefois, c’est un chien intelligent et capable de s’adapter à la vie en appartement, du moment qu’il est éduqué pour cela et que tous ses besoins sont bien satisfaits.

Son maître devra surtout lui faire faire ses promenades quotidiennes et des activités pour qu’il se dépense convenablement.

Peut-il vivre en famille ?

Doux, intelligent et très obéissant, le Kelpie est un excellent compagnon pour toute la famille.

Il aboie peu et s’entend très bien avec les personnes âgées, les enfants et les autres animaux. Énergique, dévoué et très actif, c’est également un excellent compagnon de jeux et d’aventure.

Informations sur la race

  • Gabarit : Moyen
  • Esperance de vie : De 10 à 14 ans
  • Type de poils : Court avec sous-poil dense
  • Couleur(s) de robe : Marron
  • Taille Mâle : De 46 à 51 cm
  • Taille Femelle : Da 43 à 48 cm
  • Poids Mâle : De 13 à 22 kg
  • Poids Femelle : De 11 à 20 kg
  • Perte de poils : Le Kelpie Australien est sujet à d’importantes pertes de poils durant ses deux mues saisonnières. Par contre, la perte de poil reste modérée en dehors de ces 2 périodes rendant son entretien assez facile. Un brossage 1 à 2 fois par semaine suffit pour conserver la beauté de sa robe en période de mue.
  • Besoin d'exercice : Le Kelpie est un chien très actif, athlétique et endurant. Il lui faut beaucoup d’exercices physiques et intellectuelles pour se dépenser. Il est donc recommandé d’ajouter aux promenades quotidiennes des activités d’agility ou d’obéissance.
  • Coût mensuel moyen : Environ 40€ par mois