Le Leonberg

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, je vais vous présenter la fiche de race du Leonberg.

Sous ses airs de gros nounours, vous voyez un petit peu partout sur les fiches de race que le Leonberg n’est pas un chien très joueur. C’est une grosse erreur ! Il n’est pas forcément très joueur de jouets conventionnels. La balle n’est pas une de ses passions. Il est rare de croiser un Leonberg qui va rapporter la balle comme tous les autres chiens. Néanmoins, c’est un super joueur qui va adorer ces petits joujoux et vous sollicitera pour jouer avec lui.

Pour lui, c’est un acte important pour créer un lien fort avec ses propriétaires. Et quand vous avez un chien adulte qui fait 80 kg sans lien très fort avec son maître, vous allez vous mettre dans une épreuve de force unique et vous perdrez à chaque fois la relation indispensable à avoir avec son Leonberg. C’est un chien au grand cœur, attendrissant, un chien qu’on envie d’aimer. Il a également du tempérament et du caractère. Il faut impérativement faire attention à la première période de votre Leonberg, celle qui va entre 0 et 6 mois.

Si on a un Leonberg qui est un peu fragile, un peu peureux, qui n’aurait pas eu assez d’environnements diversifiés, c’est à ce moment-là que vous pouvez avoir des problèmes. Donc vraiment, ne ratez pas cette petite période. Pensez également à bien choisir votre élevage, c’est indispensable. Il n’y a qu’avec un bon éleveur et un bon élevage que vous allez avoir un chiot bien dans sa tête quand vous le récupérez et ensuite, c’est à vous de jouer pour tout le reste de sa vie. Le Leonberg est un chien qui n’est pas difficile à éduquer du moment que l’on est clair avec lui. C’est un chien qui a très vite prendre conscience de son volume physique et qui a conscience aussi qu’il peut prendre des décisions par lui-même. Il est donc indispensable de lui fournir un cadre intelligent, structuré et cohérent.

Les caractéristiques du Léonberg

Côté santé, le Leonberg vit entre 8 et 9 ans. Après il existe bien sûr des exceptions et des chiens qui vivent un peu plus longtemps. Je voudrais vous alerter sur un point, on veut tout le temps le plus grand du quartier, le plus gros… Faites attention avec ça, quand on a un Leonberg vous avez deux solutions. La première vous allez avoir un beau Leonberg, fin et gracieux qui ne laissera pas traîner son ventre sur le sol.

Sinon, vous prenez la décision d’avoir le plus gros du quartier, mais c’est également celui qui va mourir le plus vite. C’est à vous de faire un choix. Côté poids, les femelles font entre 55 et 65 kilos à peu près. Les mâles quant à eux atteignent facilement les 65 kg et peuvent monter jusqu’à 80 kg. Mais surtout, ne dépassez pas une certaine limite et soyez intelligents.

Autre chose que j’entends très souvent, le Leonberg n’est pas sportif et dort toute la journée. C’est faux ! Vous vous trompez. Qu’il ne soit pas un athlète de haut niveau qui soit capable de faire 20 km avec son propriétaire, ça, je suis d’accord. Néanmoins, le Leonberg est un chien qui doit marcher et se promener. Dans un premier temps pour développer une certaine complicité avec son propriétaire, mais aussi pour entretenir sa santé.

Au niveau ostéoarticulaire, c’est important qu’il ait une masse musculaire intéressante, il faut aussi rappeler que c’est un molosse. Si vous voulez limiter les dépôts de calcium dans les articulations qui peuvent entraîner la dysplasie de la hanche ou du coude, il est indispensable qu’il marche. Si vous voulez un Leonberg avec un physique correct et un poids correct, il est impératif que vous sortiez votre chien au moins une heure ou plus tous les jours.

Les autres choses à connaître sur le Leonberg

Petite précision, faites très attention, il a une croissance qui est lente, c’est un géant. Donc, la première période de croissance entre 12 et 14 mois faites attention à ne pas lui demander trop d’efforts vifs ou brusques. Également, mettez-lui l’interdiction de courir sur le carrelage ou toute surface glissante. Il a une fragilité articulaire qui pourrait engendrer une dégradation du squelette. Sinon, niveau santé, le Leonberg est un chien extrêmement rustique qui n’est touché par quasiment aucune maladie. Néanmoins, il est possible de retrouver certaines maladies inhérentes aux très grands chiens. On peut rappeler la dysplasie du coude et de la hanche, mais également l’a tension et la dilatation de l’estomac. Attention, plus le chien est géant, plus il a de chances d’être touché par la dilatation de l’estomac.

Le Leonberg connaît d’autres problèmes de santé qui peuvent être préoccupants. Parmi ces derniers, on retrouve l’ostéochondrite disséquante. Cette maladie provoque un détachement du cartilage. Ce dernier alors libre dans l’articulation peut causer des blocages. La mobilité du chien est donc limitée et de fortes douleurs sont ressenties par ce dernier.

Il peut également être touché par des maladies des yeux comme la cataracte, l’entropion et l’ectropion. Très préoccupantes, ces dernières peuvent connaitre une correction chirurgicale. Il est donc important de rester vigilant sur l’état des yeux de votre chien.

D’autres maladies comme le cancer, la polyneuropathie ou l’hypothyroïdie font également partie des maux connus chez ce chien. Il peut être touché par l’ostéosarcome. Cette maladie est autrement appelée cancer des os. Si votre chien connait cette pathologie, il n’a malheureusement pas beaucoup de chances de s’en sortir.

Certaines des maladies précédemment citées peuvent être détectées à la naissance. En effet, de nombreux tests existent pour prévenir de ces maladies. Un éleveur sérieux doit effectuer le maximum de tests sur ses chiens. Ainsi, vous êtes moins susceptibles de voir votre animal souffrir de ces différentes pathologies. Pour les maladies qui ne peuvent pas être détectées à la naissance, nous vous conseillons de rencontrer les parents de l’animal. En effet, les pathologies sont généralement héréditaires. Des parents en bonne santé physique peuvent vous rassurer dans votre choix. Dans tous les cas, ne faites confiance qu’à un éleveur sérieux qui élève les animaux les plus sains impossibles.

Heureusement, pour s’en prémunir il existe de nombreuses actions à mettre en place comme ne pas le faire courir après manger. Pensez également à le laisser redescendre en intensité avant de le nourrir. Si vous lui donnez des croquettes, diluez-les dans l’eau. Vous pourrez constater de nombreuses bulles à la surface de sa nourriture. Ces bulles, ce sont des gaz qui s’échappent de la nourriture. Il est plus prudent d’évacuer ces gaz hors du chien plutôt que dans son estomac. Le Leonberg est un très bon chien de famille, mais fait aussi très bien l’affaire en chien de garde.

Pas la peine de pousser votre Leonberg à faire de la garde. Il la fera naturellement s’il connaît sa place dans la famille et surtout s’il vous considère comme une vraie famille pour lui. C’est un chien qui peut vivre avec des enfants sans souci du moment que vous êtes intelligent, cohérent et décidé à bien faire les choses. Maintenant, on va aller voir une passionnée de la race, on va aller voir Barbara.

L’interview de Barbara, propriétaire d’un Leonberg

Esprit dog :  Première question, pourquoi des Leonberg ?

Barbara :  La première fois que j’ai vu un Leonberg, c’était dans une station-service. J’ai complètement craqué sur le physique. J’ai même été interpeller la maîtresse pour savoir quelle race c’était. Je l’ai trouvé magnifique. J’ai toujours eu des grands chiens qui ont des têtes de nounours, à embrasser tout le temps. Je trouve que le Leonberg c’est juste magique pour ça.

Esprit dog :  Tu as mis combien de temps avant de te décider de prendre un Leonberg ?

Barbara :  Je suis une ancienne Parisienne qui vit dans la région depuis très peu de temps. Je me suis toujours dit le jour où j’aurais un Leonberg, j’aurais quand même un petit morceau de jardin. Quand on en a deux, ils s’éclatent dans le jardin, ils font également plein de bêtises aussi dans le jardin, c’est génial pour eux. Mais en dehors de ça, c’est un chien qui est non-stop collé à son maître, c’est un chien qui ne peut pas vivre sans son maître. Il ne demande qu’une chose, c’est aller se balader. Ça adore les longues balades, ça adore marcher.

Esprit dog :  Ton chien ne fait pas des sauts de 3 m, il n’y a pas de souci là-dessus. Par contre, tu as un chien qui adore énormément marcher.

Barbara :  Oui, que ce soit marcher, jouer, tirer… Ce sont des chiens qui ne supportent pas la chaleur. Il faut vraiment faire très attention quand il fait un peu chaud. Mais en dehors de ça, il adore nager.

Esprit dog :  Est-ce que tu sors beaucoup avec tes Leonberg ?

Barbara :  Mes Leonberg je les sors tous les jours, ils s’éclatent dans le jardin, mais ils ont besoin de la balade. Notre balade quotidienne, je la fais presque essentiellement en forêt entre deux et trois heures par jour. Ça les aide également à rencontrer d’autres chiens ou de rencontrer des gens.

Esprit dog :  Est-ce que tu pourrais me donner trois qualités ?

Barbara :  Aimant, il adore ces maîtres. Extrêmement doux avec les enfants et très courageux. C’est un chien qui est très protecteur, je me sens en sécurité avec eux.

Esprit dog :  Pour quel type de personne tu conseillerais le Leonberg ?

Barbara :  Ça peut être une famille avec enfants, ou bien des personnes d’un certain âge aimant les longues balades. Il faut de la présence pour ces chiens-là, ce qu’ils veulent, c’est d’être avec vous. Ce sont de véritable pot de colle. Après, c’est un excellent chien de compagnie. Il n’a pas une once d’agressivité, c’est un chien qui est gentil, c’est une nounou avec les enfants, il est bon gardien

Esprit dog :  Et surtout, commencer l’éducation extrêmement rapidement parce que ça tire et si vous ne lui apprenez pas la marche en laisse tout de suite, ça peut être compliqué.

Barbara :  Oui, attention à ne pas faire la même erreur que moi, j’ai un peu trop tardé pour son éducation. Je me suis dit : je vais la faire toute seule, je n’ai besoin de personne… Et puis au fil du temps, on s’aperçoit que ça aide de rentrer en contact avec un éducateur canin pour les choses essentielles, ne serait-ce que le rappel comme c’est un chien qui peut impressionner quand on se balade. Il peut courir derrière quelqu’un qui fait du vélo par exemple.

Esprit dog :  Tu pourrais me parler du toilettage des Leonberg ?

Barbara :  Très honnêtement, moi je les brosse tous les jours et ce, pour deux raisons. Premièrement, parce que je prends un grand plaisir les brosser, ça m’offre la possibilité d’avoir un moment de complicité qui est géniale, de surveiller s’il n’y a pas de tiques, de problèmes de peau comme les hotspots… et puis quand vous voyez la bourre qu’ils ont sous leurs poils, cela évite d’avoir des nœuds de folie dans leur pelage.

Esprit dog :  Alors, venons-en à un point important, la nourriture ! Ça coûte combien un Leonberg à nourrir chaque mois ?

Barbara :  Pour un Leonberg, avec une croquette de qualité, avec quelques petits à côté au minimum 150 €.

Esprit dog :  Donc c’est important de le savoir, c’est important de le dire, il ne faut pas se raconter n’importe quoi. Si on devait commencer par un ordre à apprendre le plus vite à un Leonberg, ce serait lequel ?

Barbara :  La marche en laisse, c’est inévitable. Mais aussi le « assis, pas bouger » et le rappel.

Esprit dog :  Quand tu te balades avec tes chiens, c’est quoi le regard des gens ? Qu’est-ce qu’ils pensent de tout ça ?

Barbara :  Les gens sont impressionnés, étant donné qu’ils ne voient pas énormément de Leonberg. Ce sont des grands chiens et c’est dans un premier temps beaucoup d’admiration et lors des balades en forêt on croise des gens qui ont peur. Il y a beaucoup de gens qui sont impressionnés par le gabarit du chien. C’est notamment pour cela qu’il faut que le chien obéisse un minimum pour rassurer les gens.

Esprit dog :  Je te remercie beaucoup pour aujourd’hui, tes deux chiens sont magnifiques. Continue à t’amuser avec eux en forêt et puis je te dis à la prochaine !

Le Leonberg fait-il un bon chien de garde ?

Cette race de chien est très vigilante et consciente de son environnement. Une fois qu’il arrive dans son nouveau chez lui, le Leonberg protège le périmètre de sa propriété. Il garde les oreilles ouvertes et reste très vigilant face aux étrangers s’approchant trop près de son chez lui.

Savent-ils nager ?

Le Leonberg est un excellent nageur. De plus, il adore l’eau. Si vous le promenez près d’un lac ou d’un ruisseau, attendez-vous à ce que celui-ci soit naturellement appelé par l’étendue d’eau. Si vous souhaitez réaliser des sports nautiques en été, il vous suivra dans vos aventures.

Est-il facile à éduquer ?

Le Leonberg est relativement facile à dresser. En effet, sa grande intelligence l’aide à assimiler les ordres rapidement. Dans tous les cas, lorsque vous dressez un Leonberg, comme pour beaucoup d’autres chiens, vous devez rester cohérents et fermes.

Le Leonberg est-il un bon chien de famille ?

Cette race de chien est remplie d’amour et il n’a pas de mal à montrer son affection. Il aime également le contact humain. Ce qu’il préfère par-dessus tout, c’est se blottir contre son propriétaire et les autres membres de sa famille.

D’où vient le Leonberg ?

Le Leonberg est originaire de la ville du même nom. Ce dernier était principalement utilisé comme chien de garde. Sa première apparition remonte à 1846. Il est créé par l’allemand Heinrich Essig de Leonberg. À l’époque, il était très apprécié des familles bourgeoises et des célébrités.

Le Leonberg

Informations sur la race

  • Gabarit : Grand
  • Esperance de vie : Environ 9 ans
  • Type de poils : Long
  • Couleur(s) de robe : Fauve, Noir, Sable
  • Taille Mâle : 72 à 80 cm
  • Taille Femelle : 65 à 72 cm
  • Poids Mâle : 60 à 80 kg
  • Poids Femelle : 55 à 70 kg
  • Perte de poils : Le leonberg ne perd pas sa fourrure de manière impressionnante. Toutefois, lors des mues en automne et au printemps, la chute des poils s’accélère et devient très importante.
  • Besoin d'exercice : Le leonberg a besoin d’énormément d’exercice. Une fois sa croissance terminée, il faut le sortir quotidiennement pendant plusieurs heures. Il aime particulièrement nager et une balade près d’un point d’eau est parfaite pour lui. Il peut également pratiquer quelques sports canins comme le pistage ou l’obédience.
  • Coût mensuel moyen : Environ 70 € par mois