Le piège lorsqu’on veut trop bien faire avec son chien !

Salut à tous ! Bienvenue sur Esprit Dog. Aujourd’hui, je vais vous montrer comment ne pas tomber dans un piège d’éducation avec votre chien. Lorsque je demande à Reya d’aller au panier, elle y va. Malheureusement, ce n’est pas une réalité. En effet lorsque vous voyez des chiens qui font des sports canins, vous vous dîtes souvent qu’ils sont extraordinaires sur un terrain de travail. Toutefois une fois dans la vraie vie ils vous paraissent beaucoup moins impressionnants.

Dans cette vidéo, je vais vous montrer le piège dans lequel il ne faut surtout pas tomber quand on a envie de bien faire. Il faudra aussi travailler comme un acharné pour y arriver. C’est ce qu’on appelle l’hyper conditionnement. Nous avons beaucoup travaillé avec Reya. Grâce à ce travail, nous pouvons poser la gamelle et le chien part directement au panier. La chienne est totalement conditionnée et réalise une action sans attendre l’ordre.

Comment éviter au chien de tomber dans ce piège

Au final, il n’y a aucun intérêt à réaliser cette action sauf si vous souhaitez que ce comportement ait une utilité dans la vie habituelle. Par exemple, cela peut arriver lorsque quelqu’un sonne à l’interphone et que vous avez envie que votre chien aille au panier. Toutefois, quand vous avez envie d’apprendre des choses à votre chien, dès que vous voyez ce genre de comportement, il faut tout de suite stopper l’exercice. Cela vous donnera la possibilité de passer sur autre chose et remettra le chien en mode de fonctionnement.

Mais on va aller un peu plus loin dans l’exercice. Là, nous sommes sur une chienne qui, lorsqu’elle arrive devant la gamelle, n’entend plus rien. Tout ce qu’elle sait c’est que le mot qui va arriver si je me décale de la gamelle c’est l’ordre au panier. Et si je change ce mot, elle ne prend même pas le temps de savoir ce que je vais dire. Elle sait que, quand sa gamelle est posée, c’est directement au panier. À partir de ce constat, je pourrais lui donner 15 ordres différents, le résultat sera toujours le même. Elle ira constamment dans son panier. La chienne tombera toujours dans ce piège. À ce stade, le chien a parfaitement compris l’ordre « au panier ». Mais, lorsque l’on arrive à ce stade, il faut absolument basculer sur autre chose.

Par exemple, lorsque vous posez la gamelle, la chienne va commencer à partir au panier. À ce moment-là, vous pouvez lui donner un contrordre comme « pas bouger » pour bloquer son mouvement. En lui changeant ses habitudes, on la remet en mode de réflexion. Le but de cet exercice est de rendre votre chien plus fin en termes d’écoute. Il ne doit jamais perdre le contrôle de lui-même et ne doit jamais se mettre dans une dynamique précise. Cela arrive souvent lorsque vous êtes extérieurs et que le chien joue ou qu’il croise un autre chien. Il part sur la distraction et ne fait plus attention à ce que vous lui dîtes.

Grâce à ces petits exercices, le chien va être plus fin et surtout vous écouter plus attentivement. Il gardera alors un œil sur vous puisqu’il sait qu’à tout moment vous pouvez lui poser une question ou lui demander quelque chose. Résultat, vous vous retrouvez avec un chien qui est beaucoup plus à l’écoute, beaucoup plus technique et beaucoup plus fin. Votre chien ne tombera plus dans le piège de l’hyper conditionnement !

Le chien a un talent extraordinaire : il est capable d’apprendre et de vous observer comme personne. Il vous connaît par cœur. Ça, c’est son plus gros point fort. Résultat, si vous lui demandez d’aller se coucher quand vous posez sa gamelle ou de s’asseoir quand quelqu’un frappe à la porte, le chien ne pense plus et le fait automatiquement. À cet instant, nous ne sommes plus sur des phases d’apprentissage et ce sont dans ces moments qu’il faut faire attention.