Le pinscher nain, un chien de petite taille au fort caractère

le pinscher nain
  • GabaritMoyen
  • Espérance de vieDe 12 à 15 ans
  • Type de poilsRas
  • Taille MâleDe 45 à 50 cm
  • Taille FemelleDe 45 à 50 cm
  • Poids MâleDe 14 à 20 kg
  • Poids FemelleDe 14 à 20 kg
  • Couleur(s) de robeUnicolore (rouge cerf, rouge-brun à rouge-brun foncé) ou bicolore (noire et feu)

Tony, éducateur et comportementaliste canin d’Esprit Dog et Sébastien, passionné du Pinscher nain nous décrivent toutes les spécificités de ce chien au fort caractère attachant.

Le fort caractère du Pinscher nain (zwergpinscher)

Il faut être honnête, le Pinscher nain a du caractère ! Le Pinscher nain a un vrai tempérament et il faut un maître capable d’apprécier cette caractéristique.

Il est l’archétype même du petit chien qui se la raconte, qui se la ramène tout le temps et qui pense qu’il est très grand.

S’il pense qu’il est grand c’est parce qu’il est apparenté au Doberman. Le Pinscher nain pense comme un Doberman sans en être un… Problème, il est plus petit mais avec autant de courage car c’est un fonceur. C’est un chien qui a besoin d’être considéré comme un grand chien. De plus, le maître doit accepter que son Pinscher grogne de temps en temps.

Il est exubérant, il aime bien parader, il aime bien bomber le torse. Et si vous n’aimez pas les petits chiens qui aiment bomber le torse, il ne faut pas le prendre.

Mais gros caractère ne veut pas dire chien compliqué ou un monstre, loin de là ! Le Pinscher nain peut tout à fait se promener avec d’autres chiens. Il peut faire tout cela sans aucun problème du moment qu’on s’y prend intelligemment. En effet, le maître doit cadrer pour que le chien sache ce qui est autorisé ou non.

CTA formation ESPRIT DOG Chiot

Formation Esprit Dog Chiot

Vous allez être ou êtes l'heureux propriétaire d'un Pinscher nain ?
Cette formation est faite pour vous !

Découvrir

Il va devoir organiser sa vie pour que le chien trouve sa place au sein du foyer et de la famille pour qu’il s’épanouisse. Mettre des règles permet de fixer les limites au chien. L’idée est d’instaurer un cadre de vie intelligent et structuré pour son confort.

Une fois le cadre mis en place, c’est un chien agréable au quotidien.

« C’est un chien de compagnie hyper demandeur et je le considère vraiment comme une qualité. C’est un chien qui va tout le temps solliciter tout le monde pour aller jouer, pour pouvoir faire des activités. Donc ça, c’est au top. On peut faire ce qu’on veut avec ce chien » avoue Sébastien, propriétaire de plusieurs Pinschers nains.

Mais attention ce petit chien allemand peut être parfois sujet de moqueries. « On s’est très souvent moqué de moi, car je suis grand et il est tout petit. Ça en devient vexant à force. On est à la limite de l’insulte. Tout le monde considère ce chien comme un chien de sac à main. Donc effectivement, quand on se présente sur des manifestations, des canicross, des épreuves d’obéissance et d’agility, tout le monde se moque de ce chien parce que tout le monde pense que c’est un chien qui ne sait rien faire alors que c’est tout l’inverse » raconte Sébastien attristé.

Un chien physique

Le Pinscher nain est un animal qui a un rapport poids/puissance intéressant ce qui en fait un chien très performant.

Il est explosif, capable d’aller très vite sur de courtes distances mais il est aussi capable d’être endurant et donc de parcourir de longues distances. « Je cherchais un chien de petite taille qui soit hyper demandeur d’activité. Qui veuille vraiment, me propose des choses qui veulent aller de l’avant et du coup, j’ai cherché sur beaucoup, beaucoup de races et je suis tombé sur le Pinscher nain que j’ai vraiment adoré parce qu’il est très énergique et du coup, je me suis fixé là-dessus » ajoute Sébastien propriétaire de Pinschers.

La dépense physique est un facteur important à prendre en compte !

S’il ne fait que le tour du pâté de maison tous les jours, vous aurez des Pinschers nains qui ne seront pas intellectuellement stables. Ils auront un déficit physique et psychologique qui entraîneront des troubles de comportement.

Comme c’est un chien de petite taille, certains propriétaires sont tentés de porter leur compagnon. Mais ce n’est pas le petit toutou à sa mémère !

« Il a quatre pattes, c’est pour marcher. En plus, il a le caractère qui fait qu’il est tout à fait capable de s’exprimer face à ses congénères. Donc on n’a vraiment aucune raison de porter ce type de chien. Il est hyper endurant, il peut marcher des balades complètes sans aucun souci et c’est un chien qu’il faut laisser s’exprimer et marcher tout à fait normalement. Je vois beaucoup de gens qui les mettent dans des poussettes ou dans des sacs. Du coup on va avoir un chien qui va avoir peur et encore plus aboyer et être frustré et il va décharger à la maison. Je pense qu’il faut le laisser aller même s’il y a des grands chiens autour » explique Sébastien. Il faut donc le laisser sur ses quatre pattes.

D’ailleurs pour les balades, Sébastien utilise peu la laisse.

« Ce sont des animaux qui sont très expressifs, donc le pinscher nain exprime vite ses sentiments. C’est pour ça qu’on dit que c’est un chien qui est aboyeur. Alors effectivement, il aboie assez vite et fort, mais c’est juste pour s’exprimer, mettre des distances ou au contraire marquer un stop ou pour repousser un autre chien. C’est un chien qui s’exprime. Pour autant, il n’y a pas de bagarre » poursuit Sébastien passionné par la race.

Ce chien a tendance à aboyer en laisse car il sait que son maître la tient, comme un cordon ombilical, et il sait que s’il devait y avoir des problèmes, le maître serait là pour le défendre. En clair, la laisse fait croire au pinscher qu’il est plus grand, plus fort car il a le maître en soutien direct.

Les activités à faire avec un pinscher

Il sera un super compagnon de vie dans une famille avec des membres (adultes ou enfants) actifs qui lui font faire de l’exercice.

Psssst...!

Profitez de 10€ de réduction sur nos formations Chiot et Family grâce au code PINSCHERNAIN10

Découvrir

Attention ! Cette promotion n'est disponible que jusqu'au 1er Janvier

Plein d’énergie, le pinscher doit être baladé sur de grandes distances, ses maîtres doivent jouer avec lui, pratiquer des sports canins où ils excellent malgré leur petite taille. La plupart des sports canins sont ouverts à toutes les races, il ne faut pas hésiter à leur faire pratiquer ce genre d’activité, c’est l’idéal pour le pinscher.

C’est un chien qui peut aller avec des jeunes actifs, des adultes, des enfants. À partir du moment où on est capable de lui donner de quoi se dépenser physiquement et mentalement. Ça correspond à tout le monde. Je le déconseille aux gens qui seraient plutôt casaniers et qui n’ont pas le temps, qui préfèrent rester à la maison dans le canapé.

Si cette race de chien ne se dépense pas assez, cela peut créer des problèmes de comportement.

Parmi les exemples d’activités possibles, Sébastien pratique le sauvetage avec une de ses chiennes : décombres, pistage, questage. Avec la deuxième, il fait du canicross car ce sont des animaux qui prennent du plaisir en compétition grâce à leur fort caractère.

L’éducation des pinschers nains

L’éducation du pinscher n’est pas difficile car il est très dynamique et intelligent. Pour l’éduquer, il faut partir du jeu. « C’est un chien qui va picorer son environnement, qui est très speed et très rapide. Donc il faut mettre du rythme et de l’intensité dans les séances que vous ferez avec lui et c’est comme ça que vous en tirerez le meilleur » explique Tony, éducateur canin.

La socialisation du Pinscher

Le Pinscher a besoin d’être socialisé.

Si le maître le récupère quand il est chiot, il peut se retrouver face à un animal qui pense qu’il sera adulte bientôt. Il faut donc aller vite dans la socialisation en le sortant, en lui faisant rencontrer des congénères de toutes les tailles sinon le maître s’expose à avoir un chien qui n’acceptera pas tous les chiens autour de lui. Si vous lui présentez la même race à chaque fois alors il n’arrivera pas à comprendre les autres races.

La période d’imprégnation indispensable est entre 0 et 4 mois. Le chiot doit aller en ville, rencontrer du monde et différents environnements sans oublier la gestion des émotions et la découverte de la laisse.

L’alimentation

Attention, c’est un des défauts de ce petit chien allemand, c’est un gourmand !

C’est un chien hyper gourmand, mais qui peut aller jusqu’à l’extrême. Si le voisin met une gamelle de nourriture pour les chiens errants du quartier, il va devenir fou. Il va tout faire pour aller y manger. La nourriture c’est vraiment son gros défaut. Cette attitude s’explique car c’est un ratier à l’origine. S’il se met en tête une chose, il va tout faire pour l’obtenir et ça concerne parfois la nourriture !

Il faut donc faire attention à son alimentation.

L’entretien et la santé du pinscher nain

C’est un chien à poils courts qui nécessite des brossages régulièrement. De plus, les deux périodes de mue sont vraiment conséquentes. C’est un poil dru qui s’insère partout ! Dans les vêtements, dans le canapé… Attention, c’est un chien qui n’a pas de sous poil, il est donc sensible au froid.

Il faut aussi entretenir au niveau des yeux. Comme c’est un chien miniature, il attrape souvent dans les yeux des poussières, des morceaux d’herbe.

CTA formation ESPRIT DOG Family

Formation Esprit Dog Family

Votre Pinscher nain est adulte et vous souhaitez parfaire son éducation ou tout simplement partager plus avec lui ?

Découvrir

En période hivernale, il faut également faire attention à l’entretien des oreilles qui sont grandes par rapport à la taille. Ratier d’origine, les grandes oreilles de ce chien servaient à entendre les rongeurs, mais il y a des problèmes d’irrigation en sang au niveau des extrémités.

Donc, très régulièrement l’hiver, il faut penser à hydrater et à graisser les oreilles pour leur santé. C’est la petite spécificité de la race par rapport à la taille des oreilles.

Au niveau santé, c’est une race rustique touchée par peu de maladies.

L’intégralité de la fiche de race du Pinscher nain en vidéo

FAQ le Pinscher nain

D’où vient le Pinscher ?

Le Pinscher est un chien originaire d’Allemagne. C’est une race ancienne présente dans le livre allemand  des origines depuis 1880.

On distingue deux variétés de Pinschers selon la taille :

  • le Pinscher nain (Pinscher Toy),
  • et le Pinscher moyen (Pinscher allemand).

La race a officiellement été reconnue par la Fédération Cynologique Internationale (FCI)  le 14 juillet 1955. Mais ce chien est surtout connu pour ses liens avec le Doberman dont il est le descendant.

Comment éduquer un Pinscher ?

Le Pinscher est un chien très intelligent, obéissant et relativement facile à éduquer.

Il présente des prédispositions pour le dressage, mais il faut une certaine rigueur pour lui montrer ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Toutefois, cela doit se faire sans brutalité et sans rapport de force, idéalement à travers des jeux.

Est-ce que le Pinscher aboie beaucoup ?

Comme tout chien d’alerte et beaucoup de petits chiens, le Pinscher a tendance à beaucoup aboyer.

C’est pour lui un moyen d’attirer l’attention de son maître sur une situation qu’il ne comprend pas. Cependant, il aboie seulement quand il le faut et n’exagère pas.

Comment socialiser un Pinscher ?

Le Pinscher est un chien très sociable.

Il s’entend très bien avec les hommes, les enfants et les animaux. Cependant, il est primordial de le socialiser très jeune pour qu’il s’habitue à la vie en communauté. Cela peut se faire avec des balades qui lui permettront de rencontrer d’autres individus et d’autres animaux.

Peut-il vivre en appartement ?

Le Pinscher supporte bien la solitude et peut facilement vivre dans un appartement.

C’est en effet un chien vulnérable aux conditions climatiques difficiles qui préfère vivre en intérieur. Mais pour qu’il s’épanouisse, son maître doit être sportif et disponible pour le dépenser physiquement et intellectuellement.

Informations sur la race

  • Gabarit : Moyen
  • Esperance de vie : De 12 à 15 ans
  • Type de poils : Ras
  • Couleur(s) de robe : Unicolore (rouge cerf, rouge-brun à rouge-brun foncé) ou bicolore (noire et feu)
  • Taille Mâle : De 45 à 50 cm
  • Taille Femelle : De 45 à 50 cm
  • Poids Mâle : De 14 à 20 kg
  • Poids Femelle : De 14 à 20 kg
  • Perte de poils : La perte de poil est moyenne chez le Pinscher. Les deux variétés de Pinscher (allemand et nain) ne connaissent pas de mue en raison de l’absence de sous poil chez ces chiens. De ce fait, leur entretien est extrêmement facile mais doit être régulier. Prévoyez un brossage hebdomadaire pour garder leur peau et leur poil en bonne santé.
  • Besoin d'exercice : Malgré sa petite taille, le Pinscher est un chien qui déborde d’énergie. Il a besoin d’exercices importants et ne peut se contenter d’activités sommaires. Il lui faut par exemple des balades quotidiennes et des jeux d’endurance et d’intelligence pour renforcer ses capacités physiques et intellectuelles.
  • Coût mensuel moyen : Environ 70€ par mois